Bonjour, cliquez-ici pour vous inscrire et participer au forum.
  • Login:



+ Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 15 sur 21

Comment écrire un article scientifique ?

  1. embryon

    Date d'inscription
    juin 2006
    Messages
    21

    Comment écrire un article scientifique ?

    Citation Envoyé par volcanum Voir le message
    Bonjour,

    dans mon domaine (sciences de l'Univers et Physique) je n'ai jamais vu l'anonymat des articles envoyés au referees. Tous les articles que je reçois à "relire" comportent les noms des auteurs.

    En revanche, plusieurs éditeurs (American Geophysican Union par exemple) permettent aux auteurs de donner un liste de personnes dont ils ne veulent pas qu'elles soient "referees" de leurs articles. Soit pour des raisons de conflits d'intérêts soit pour des raisons de "brouille" assez fréquentes finalement.

    Mes articles parus à Nature sont les moins cités , il faut bien voir que Science et Nature ont de gros facteurs d'impact grâce à leurs articles concernant la bio, la médecine, etc.. Dans mon domaine, ce ne sont pas les revues de référence, même si on a tendance à rouler un peu les mécaniques quand on pond un truc dedans

    Je trouve que certains éditeurs ont un pouvoir de "vie ou de mort" sur les articles absolument scandaleux. Juste un exemple personnel: le mois dernier, j'ai soumis un "comment" dans une revue de l'Institute of Physics (chez les British) pour critiquer un article comportant de grossières erreurs mathématiques. L'éditeur m'a carrément renvoyé mon manuscrit en me disant d'aller publier ailleurs Il n'a même pas envoyé le manuscrit à des "referees" indépendants Je lui ai rétorqué qu'en général quand on fait un "comment" sur un article, c'est quand même dans la même revue. Rien à faire, malgré ma courtoisie , le type m'a retoqué une seconde fois. Bien sûr, je ne vais pas me laisser faire , mais je trouve la déontologie très limite sur ce coup-là.

    Je ne sais pas si ce genre de mésaventure est fréquent.

    Bonne journée.
    Bonjour,
    Si j'ai bien compris, c'est la galère pour publier un article, voilà qui me désoit car justement je souhaite publier en physique un dossier important et innovant qui m'a demandé 19 ans de recherche. En tant que "novice" que me conseillez-vous pour réussir cette publication ?
    Je ne me fait pas d'illusion et je compte bien me battre alors n'hésitez pas à me dire franchement les choses, j'en ai besoin. Merci à tous


     


    • Publicité



  2. spi100

    Date d'inscription
    juillet 2004
    Localisation
    paris
    Âge
    42
    Messages
    1 560

    Re : anonymat et publication scientifique

    Citation Envoyé par embryon Voir le message
    Bonjour,
    Si j'ai bien compris, c'est la galère pour publier un article, voilà qui me désoit car justement je souhaite publier en physique un dossier important et innovant qui m'a demandé 19 ans de recherche. En tant que "novice" que me conseillez-vous pour réussir cette publication ?
    Je ne me fait pas d'illusion et je compte bien me battre alors n'hésitez pas à me dire franchement les choses, j'en ai besoin. Merci à tous
    Ca vaut bien l'ouverture d'un autre sujet de discussion ...


    Il faut impérativement que ton papier respecte un plan très précis.

    Un abstract : un cours résumé de quelques lignes qui permet de connaitre le sujet de l'article, et indique ce qu'i y a de nouveau.

    Une première partie : tu indiques de quoi parle ton papier, et tu passes en revue tous les travaux antérieurs sur le sujet. La fin de cette partie doit indiquer ce que ton travail apporte par rapport aux travaux antérieurs. Si tu ne peux pas finir cette partie en dégageant ce qu'il y a de neuf, c'est que probablement il n'y a rien à publier.

    Une deuxième partie : Tu développes et justifies ce que tu as trouvé.

    Tu peux finir par une conclusion mais ce n'est pas obligatoire. Certains arrêtent net, d'autres font une ouverture, d'autres se contentent de résumer.

    La première partie est indispensable, sans elle, aucune chance que ton papier soit même envoyé au referee. C'est elle qui guarantit le sérieux de ton travail : tu sais de quoi tu parles, et si tu affirmes que tu as trouvé quelque chose de nouveau c'est bien parce que tu connais les travaux passés.

    Ensuite, si tu n'es pas affilié à un labo, je te conseille de faire lire ton travail à quelqu'un du domaine, s'il accepte de recommander ton article à un éditeur c'est bon signe.
    GCS/S s: a C++ DI++>+++ UL++A++HIS++$ P++>+++$ E+>++$ W+>++$ N+ Y+ e++++ t+++ y+++
     

  3. embryon

    Date d'inscription
    juin 2006
    Messages
    21

    Re : anonymat et publication scientifique

    Citation Envoyé par spi100 Voir le message
    Ca vaut bien l'ouverture d'un autre sujet de discussion ...


    Il faut impérativement que ton papier respecte un plan très précis.

    Un abstract : un cours résumé de quelques lignes qui permet de connaitre le sujet de l'article, et indique ce qu'i y a de nouveau.

    Une première partie : tu indiques de quoi parle ton papier, et tu passes en revue tous les travaux antérieurs sur le sujet. La fin de cette partie doit indiquer ce que ton travail apporte par rapport aux travaux antérieurs. Si tu ne peux pas finir cette partie en dégageant ce qu'il y a de neuf, c'est que probablement il n'y a rien à publier.

    Une deuxième partie : Tu développes et justifies ce que tu as trouvé.

    Tu peux finir par une conclusion mais ce n'est pas obligatoire. Certains arrêtent net, d'autres font une ouverture, d'autres se contentent de résumer.

    La première partie est indispensable, sans elle, aucune chance que ton papier soit même envoyé au referee. C'est elle qui guarantit le sérieux de ton travail : tu sais de quoi tu parles, et si tu affirmes que tu as trouvé quelque chose de nouveau c'est bien parce que tu connais les travaux passés.

    Ensuite, si tu n'es pas affilié à un labo, je te conseille de faire lire ton travail à quelqu'un du domaine, s'il accepte de recommander ton article à un éditeur c'est bon signe.
    Merci Spi100 de ta réponse
    Le plan que tu m'indiques est bien respecté, le problème c'est qu'il s'agit d'une grosse production (presque 200 pages) Est-ce que je n'aurais pas intérêt à publier par petits morceaux en sélectionnant en priorité les résultats les plus spectaculaires (hélas) pour accrocher.
    J'ai l'impression qu'il est aussi difficile de se faire publier que d'obtenir des résultats probants. La communauté scientifique est impitoyable avec les inconnus. On peut la comprendre, mais pas toujours. il y a quand même beaucoup d'exclusion. Ceci dit ce serait bien d'avoir un site qui publierait les papiers de ceux qui n'ont pas eu la possibilité d'être lus. Peut-être bien que ce site existe déjà ?
    Cordialement à toi Spi100
     

  4. (PSO)Clémentine

    Date d'inscription
    septembre 2005
    Âge
    33
    Messages
    379

    Re : anonymat et publication scientifique

    Bonjour,

    la publication est un processus très compliqué. Aussi, avant de vouloir publier, il faut déjà avoir lu, beaucoup lu d'articles publiés dans la revue qu'on vise.
    Déjà parce que si ton article ne correspond pas à la ligne éditoriale, tu vas te faire jeter, sans merci ni au revoir.

    Ensuite, en lisant ces articles, tu auras une idée de sa longueur conventionnelle, son format etc. Tu pourras alors en écrire un "comme il faut" et tenter de l'envoyer à une revue...

    En psychologie, on dispose d'un manuel de publication, édité par l'American Psychological Association. Et aussi, on a des gens qui essaient de connaître les facteurs déterminant l'acceptation d'un article:

    Petty, R. E., Fleming, M. A., & Fabrigar, L. R. (1999). The review process at PSPB: Correlates of inter-reviewer agreement and manuscript acceptance. Personality and Social Psychology Bulletin, 25, 188-203.

    J'ai le pdf pour ceux qui seraient intéressés.
    Quoi!? Z'avez plus de jus de goyave!? Bah euh, chais pas... papaye alors?
     

  5. volcanum

    Date d'inscription
    mars 2007
    Localisation
    Rennes
    Âge
    55
    Messages
    69

    Re : anonymat et publication scientifique

    Citation Envoyé par embryon Voir le message
    ... il s'agit d'une grosse production (presque 200 pages) Est-ce que je n'aurais pas intérêt à publier par petits morceaux en sélectionnant en priorité les résultats les plus spectaculaires (hélas) pour accrocher ...
    Bonsoir Embryon,

    200 pages c'est d'emblée exclu. La longueur typique d'un article est d'une quinzaine de pages. Dans mon domaine, les articles dépassant plus de 12 pages sont parfois pénalisés au sens où chaque page supplémentaire est payante (c'est le cas du Journal of Geophysical Research).

    Ce que tu dis me fait supposer que tu es autodidacte car travailler 19 ans sur un sujet sans rien en publier me paraît impossible pour quelqu'un qui ferait partie d'un labo: son chef l'aurait vite rappelé à l'ordre.

    Dans quel domaine travailles-tu ? As-tu déjà essayé de présenter ton travail dans des congrès ?
     


    • Publicité



  6. Jiav

    Date d'inscription
    juillet 2004
    Localisation
    Québec
    Âge
    37
    Messages
    6 835

    Re : anonymat et publication scientifique

    Citation Envoyé par spi100 Voir le message
    Ca vaut bien l'ouverture d'un autre sujet de discussion ...
    Je suis d'accord...
    Science. It works, bitches. R. Munroe
     

  7. embryon

    Date d'inscription
    juin 2006
    Messages
    21

    Re : anonymat et publication scientifique

    Citation Envoyé par volcanum Voir le message
    Bonsoir Embryon,

    200 pages c'est d'emblée exclu. La longueur typique d'un article est d'une quinzaine de pages. Dans mon domaine, les articles dépassant plus de 12 pages sont parfois pénalisés au sens où chaque page supplémentaire est payante (c'est le cas du Journal of Geophysical Research).

    Ce que tu dis me fait supposer que tu es autodidacte car travailler 19 ans sur un sujet sans rien en publier me paraît impossible pour quelqu'un qui ferait partie d'un labo: son chef l'aurait vite rappelé à l'ordre.

    Dans quel domaine travailles-tu ? As-tu déjà essayé de présenter ton travail dans des congrès ?
    Bonjour Volcanum,

    Justement c'est un problème, c'est pourquoi je pense qu'il faudrait que je le publie par petits morceaux. Tu me parle de 12 pages dans ton domaine, pour l'académie des sciences c'est la moitié.
    Je suis informaticien, c'est mon métier rénuméré, mais aussi depuis presque toujours physicien et chercheur privé dans le domaine de la physique théorique avec une spécialité inconnue du monde, la "spaciologie" c'est l'étude de la nature de l'espace et ses attributs. Je pense être le seul à étudier ce domaine atypique et avoir obtenu des résultats satisfaisants.
    19 ans cela peut sembler long, c'est le temps nécessaire à la réflexion et à la finalisation d'une production importante.
    Je n'ai pas présenté mon travail dans un congrès, il faudrait pour se faire que je soit accepté, En ne faisant pas parti de l'establishment scientifique celà me semble un peu exclu. En fait Je suis dans la position du chercheur isolé, seul avec le résultat de son travail sur les bras. Pour le moment ce forum est pour moi la seule façon d'avoir quelques contacts et conseils que j'apprécie beaucoup. Je remercie chacun d'entre vous qui essai d'apporter quelques réponses à ma quête. Sachez que j'en tiens compte et que je les apprécie toutes.
     

  8. spi100

    Date d'inscription
    juillet 2004
    Localisation
    paris
    Âge
    42
    Messages
    1 560

    Re : anonymat et publication scientifique

    Citation Envoyé par embryon Voir le message
    Bonjour Volcanum,

    Justement c'est un problème, c'est pourquoi je pense qu'il faudrait que je le publie par petits morceaux. Tu me parle de 12 pages dans ton domaine, pour l'académie des sciences c'est la moitié.
    Je suis informaticien, c'est mon métier rénuméré, mais aussi depuis presque toujours physicien et chercheur privé dans le domaine de la physique théorique avec une spécialité inconnue du monde, la "spaciologie" c'est l'étude de la nature de l'espace et ses attributs. Je pense être le seul à étudier ce domaine atypique et avoir obtenu des résultats satisfaisants.
    19 ans cela peut sembler long, c'est le temps nécessaire à la réflexion et à la finalisation d'une production importante.
    Je n'ai pas présenté mon travail dans un congrès, il faudrait pour se faire que je soit accepté, En ne faisant pas parti de l'establishment scientifique celà me semble un peu exclu. En fait Je suis dans la position du chercheur isolé, seul avec le résultat de son travail sur les bras. Pour le moment ce forum est pour moi la seule façon d'avoir quelques contacts et conseils que j'apprécie beaucoup. Je remercie chacun d'entre vous qui essai d'apporter quelques réponses à ma quête. Sachez que j'en tiens compte et que je les apprécie toutes.
    Avoir un recueil de 200 pages, et en extraire des articles est une situation classique. Ca correspond à la situation d'un thésard, qui après la rédaction de sa thèse, veut publier (dans la pratique, c'est parfois l'inverse, on fait les articles et on rédige la thèse après mais c'est plus pour des considérations de date de concours).
    L'extraction des articles est extrêmement importante, ca te force à faire une synthèse de tes résultats. D'autre part, si tu demandes un avis à quelqu'un, il peut accepter de lire 5 pages, mais 200 pages, surtout d'une problèmatique inhabituelle, c'est vraiment trop demandé.
    A mon avis identifie les résultats les plus importants, hiérarchisent les, la première publication doit porter sur le résultat qui est au top de ta liste.

    A partir de la petite dizaine d'articles que j'ai rédigé, je dirais qu'il n'est pas difficile de se faire publier. Il y a des revues où c'est effectivement extrêmement difficiles (Sciences, Nature, Physical Review Letter pour la physique), les autres revues sont très accessibles. On ne demande pas des résultats mirobolants, mais juste que la forme de l'article soit correcte, que les résultats soient justifiés, et que le sujet corresponde bien à celui de la revue.

    Avant de présenter des résultats, fait d'abord ce travail de synthèse, extrait le résultat important, argumente le dans un article, et propose le à un scientifique rattaché à un labo, travaillant dans un domaine approchant.
    GCS/S s: a C++ DI++>+++ UL++A++HIS++$ P++>+++$ E+>++$ W+>++$ N+ Y+ e++++ t+++ y+++
     

  9. jobherzt

    Date d'inscription
    janvier 2005
    Âge
    30
    Messages
    1 412

    Re : Comment écrire un article scientifique?

    vu que personne ne s'y est collé, je me lance : je ne sais pas trop comment te dire ca, mais les gens qui partent de rien, qui travaillent dans leur coin et qui pondent des theories fracassantes ca ne court pas les rues.

    pendant ces 19 ans de travaux, as tu parlé a quelqu'un de ces travaux ? en as tu verifié la pertinence, l'interet, la validité ? as tu travaillé sur des developpements recents des domaines auxquels tu t'es attaqué ? s'agit il d'une toute nouvelle theorie, ou d'une avancée modeste dans un domaine ?

    je ne veux pas te decourager, ca vaut forcement le coup de presenter ca a quelqu'un, quitte a en faire un résumé concis d'une dizaine de pages maximum, qui presente rapidement :
    - le cadre general dans lequel tu te place, ton point de depart
    - ton objectif, l'interet de ce sur quoi tu as travaillé
    - les grandes lignes des resultats que tu as obtenu
    - des references bibliographiques

    je ne suis pas physicien, mais il y a sans doute des gens ici qui pourront te donner un avis intelligent. tu peux aussi effectivement en extraire des parties independantes, les mettre en ligne sur le serveur arxiv et solliciter des critiques.

    mais je dois quand meme te dire : internet fourmille de "visionnaires" qui pretendent avoir inventé tout seul un truc de dingue. j'en vois beaucoup en maths qui pretendent avoir fait tomber des conjectures celebres, qui sont parfois de bonne fois et qui y ont parfois travaillé des années, mais dont les travaux comportent des erreurs elementaires des les premieres lignes.

    la recherche ne s'improvise pas, le travail en equipe, la critique permanente par des tiers, la publication reguliere, la participation a des congres, des seminaires, ce ne sont pas des gadgets, ce sont des choses fondamentales.

    naturellement je ne te ferai pas de proces d'intention, que les choses soit bien clair je dis juste qu'il est possible que tu n'arrive pas a publier, que tu aies fait des fautes... et 200 pages c'est dense. ne te fait pas trop d'illusion, mais a mon avis tu aurais vraiment interet a faire ce resumé dont je parlais, et tiens moi au courant si je peux donner un avis ca sera avec plaisir.
     

  10. Gwyddon

    Date d'inscription
    octobre 2004
    Localisation
    Karlsruhe (Allemagne)
    Âge
    29
    Messages
    18 715

    Re : Comment écrire un article scientifique?

    Bonjour,

    Je me permet de surajouter sur jobherzt : l'étude de l'espace-temps et de sa nature existe déjà, et il y a une probabilité non négligeable que tout ce que vous avez fait... a déjà été fait !

    Travailler isolé d'une communauté scientifique est toujours néfaste ; l'idéal serait que vous commenciez déjà par jeter un oeil aux divers papiers que vous trouverez ici : http://www.arXiv.org/

    Pour voir un peu ce qui se fait actuellement en physique théorique.
    gg --> H --> gamma gamma => Nobel !
     

  11. embryon

    Date d'inscription
    juin 2006
    Messages
    21

    Re : Comment écrire un article scientifique?

    Citation Envoyé par jobherzt Voir le message
    vu que personne ne s'y est collé, je me lance : je ne sais pas trop comment te dire ca, mais les gens qui partent de rien, qui travaillent dans leur coin et qui pondent des theories fracassantes ca ne court pas les rues.

    pendant ces 19 ans de travaux, as tu parlé a quelqu'un de ces travaux ? en as tu verifié la pertinence, l'interet, la validité ? as tu travaillé sur des developpements recents des domaines auxquels tu t'es attaqué ? s'agit il d'une toute nouvelle theorie, ou d'une avancée modeste dans un domaine ?

    je ne veux pas te decourager, ca vaut forcement le coup de presenter ca a quelqu'un, quitte a en faire un résumé concis d'une dizaine de pages maximum, qui presente rapidement :
    - le cadre general dans lequel tu te place, ton point de depart
    - ton objectif, l'interet de ce sur quoi tu as travaillé
    - les grandes lignes des resultats que tu as obtenu
    - des references bibliographiques

    je ne suis pas physicien, mais il y a sans doute des gens ici qui pourront te donner un avis intelligent. tu peux aussi effectivement en extraire des parties independantes, les mettre en ligne sur le serveur arxiv et solliciter des critiques.

    mais je dois quand meme te dire : internet fourmille de "visionnaires" qui pretendent avoir inventé tout seul un truc de dingue. j'en vois beaucoup en maths qui pretendent avoir fait tomber des conjectures celebres, qui sont parfois de bonne fois et qui y ont parfois travaillé des années, mais dont les travaux comportent des erreurs elementaires des les premieres lignes.

    la recherche ne s'improvise pas, le travail en equipe, la critique permanente par des tiers, la publication reguliere, la participation a des congres, des seminaires, ce ne sont pas des gadgets, ce sont des choses fondamentales.

    naturellement je ne te ferai pas de proces d'intention, que les choses soit bien clair je dis juste qu'il est possible que tu n'arrive pas a publier, que tu aies fait des fautes... et 200 pages c'est dense. ne te fait pas trop d'illusion, mais a mon avis tu aurais vraiment interet a faire ce resumé dont je parlais, et tiens moi au courant si je peux donner un avis ca sera avec plaisir.
    Je suis tout-à-fait d'accord avec toi Jobherzt. Tout ce que m'apporte chacun de vous m'est précieux, même si j'y ai déjà pensé, ça conforte mes convictions.
    Le document que j'ai produit est tout-à-fait conforme à ce que l'on peut en attendre, il a été élaboré avec un soin attentif en revenant 100 fois sur le métier. Idem pour les calculs. Il a été lu par quelques personnes qui me sont proches, notamment un professeur de physique. Sur le plan rédactionel j'ai mis un an à le concevoir avec le souci constant d'être compris par tout le monde. mais nous savons tous que rien n'est jamais parfait...

    D'accord avec toi aussi en ce qui concerne les "visionnaires" prétendants sur internet qui tout en s'appuyant sur les calculs et théories des éminents chercheurs du passé pour fonder sois-disant les-leurs, les critiques mais ne proposent rien n'émanent d'eux-mêmes. Un certain qui met en cause la loi de Newton propose même de réviser les manuels scolaires suite à sa découverte !
    Mais ne soyons pas méchant, tout ceci nous montre la grande naïveté de l'homme dans ces conjectures. Le manque d'humilité et de raison est parfois la cause de ces constats, tant il est vrai comme tu le dis très justement que la recherche ne s'improvise pas.

    Tu dis qu'il est possible que je n'arrive pas à publier et de ne pas me faire trop d'illusion. C'est une hypothèse possible qui ne m'affecte pas outre mesure car je suis rompu aux difficultés depuis mon jeune âge : La difficulté renforce mon intérêt et je pense que dans tout problème une solution est toujours possible si on y met de soi. Ceci dit une publication peut être envisagé sous plusieurs formes et moyens, il n'y a pas que les revues officielles.
    Je retiens de faire le résumé, et je suis maintenant convaincu qu'il vaut mieux jeter la pâture par petits morceaux, les plus appétissants d'abord pour nourir les lecteurs plutôt que de leur imposer un livre certes interressant à lire, mais quelques part ennuyeux. Nous vivons dans un siècle où le spectacle est roi, même les scientifiques s'y laissent prendre quelque part et c'est bien dommage !
    Je te remercie de me proposer de donner ton avis, je te tiens au courant.
    Je vais de ce clic voir le site arxiv dont tu me parle pour voir de quoi il a l'air.

    Note : Je suis absent du net pour 15 jours à partir de demain.
     

  12. Gwyddon

    Date d'inscription
    octobre 2004
    Localisation
    Karlsruhe (Allemagne)
    Âge
    29
    Messages
    18 715

    Re : Comment écrire un article scientifique?

    Citation Envoyé par embryon Voir le message
    Le document que j'ai produit est tout-à-fait conforme à ce que l'on peut en attendre, il a été élaboré avec un soin attentif en revenant 100 fois sur le métier. Idem pour les calculs. Il a été lu par quelques personnes qui me sont proches, notamment un professeur de physique.
    Encore une fois je vous mets en garde : le dit professeur de physique est-il un chercheur en physique théorique ? Si la réponse est non, son jugement n'est pas très pertinent, car il ne peut pas être au courant des dernières avancées en la matière

    Ceci dit une publication peut être envisagé sous plusieurs formes et moyens, il n'y a pas que les revues officielles.
    Sauf que seule une revue officielle permet le partage de tes potentielles découvertes avec la communauté scientifique et donc permet de faire avancer la science...

    Je retiens de faire le résumé, et je suis maintenant convaincu qu'il vaut mieux jeter la pâture par petits morceaux, les plus appétissants d'abord pour nourir les lecteurs plutôt que de leur imposer un livre certes interressant à lire, mais quelques part ennuyeux. Nous vivons dans un siècle où le spectacle est roi, même les scientifiques s'y laissent prendre quelque part et c'est bien dommage !
    Ce n'est pas une histoire de spectacle, c'est une histoire de lisibilité : cela permet à chaque étape de s'assurer de la validité et de la pertinence du travail effectué
    gg --> H --> gamma gamma => Nobel !
     

  13. embryon

    Date d'inscription
    juin 2006
    Messages
    21

    Re : Comment écrire un article scientifique?

    Le professeur de physique est évoqué ici seulement pour vérifier la justesse des équations. Lesquelles lui sont parfaitement accessibles.
     

  14. Gwyddon

    Date d'inscription
    octobre 2004
    Localisation
    Karlsruhe (Allemagne)
    Âge
    29
    Messages
    18 715

    Re : Comment écrire un article scientifique?

    Citation Envoyé par embryon Voir le message
    Le professeur de physique est évoqué ici seulement pour vérifier la justesse des équations. Lesquelles lui sont parfaitement accessibles.
    Je suis dans ce cas très circonspect devant la pertinence de votre travail. Mais ceci n'est qu'un avis très personnel, ne le prenez pas mal !
    gg --> H --> gamma gamma => Nobel !
     

  15. Cécile

    Date d'inscription
    janvier 2003
    Localisation
    région parisienne
    Messages
    7 601

    Re : Comment écrire un article scientifique?

    Citation Envoyé par embryon Voir le message
    Nous vivons dans un siècle où le spectacle est roi, même les scientifiques s'y laissent prendre quelque part et c'est bien dommage !
    La plupart des articles qui ont fait date, du moins en physique, étaient très courts, me semble-t-il. La concision n'est donc ni une marque de ce siècle, ni une preuve du peu d'intérêt d'une théorie. C'est souvent plus difficile de faire court que de tartiner.
     


    • Publicité




Poursuivez votre recherche :




Sur le même thème :




 

Discussions similaires

  1. article scientifique
    Par ptite_puce dans le forum Chimie
    Réponses: 1
    Dernier message: 02/04/2007, 16h21
  2. Comment lit-on un article scientifique ?!
    Par Mybio dans le forum Biologie
    Réponses: 15
    Dernier message: 06/12/2005, 20h22
  3. aide pour rédiger un article scientifique svp
    Par XIII dans le forum Biologie
    Réponses: 11
    Dernier message: 28/03/2005, 15h08

Les tags pour cette discussion