Bonjour, cliquez-ici pour vous inscrire et participer au forum.
  • Login:



+ Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 15 sur 22

Reseaux sociaux, progrès ou danger ?

  1. Carcharodon

    Date d'inscription
    juillet 2008
    Localisation
    Paris
    Âge
    49
    Messages
    5 586

    Reseaux sociaux, progrès ou danger ?

    Salut a tous,

    J'ai assisté hier soir sur LCP à une émission dont le thème était les réseaux sociaux et leurs "pièges".
    Avec, comme intervenant, le président (je crois) de la CNIL et un philosophe.

    L'idée même du réseau social semble tout à fait excellente au premier abord.
    Les implications de l'utilisation de ce type d'outil, qui se profilent actuellement, me rendent cependant nettement plus dubitatif.

    Finalement, ce qui est en train d'arriver, c'est surtout une augmentation significative de brouhaha et de cacophonie, accompagné de menaces très réelles pour la vie privée.
    Parmi les exemples les plus récents de cet étalement involontaire de sa vie privée on assiste à une surenchère technique qui rend véritablement perplexe.

    Ainsi, depuis 1 mois, sur fessebouc, il existe une nouvelle fonction permettant de "géolocaliser" d'autres utilisateurs sans qu'ils le sachent : supposons que vous soyez avec un ami à un lieu donné, vous n'avez qu'à lancer l'application et tagger votre ami, avec votre téléphone. Ainsi, l'ensemble de ses contacts sauront, sans que votre ami ne puisse l'empêcher (avant d'intervenir sur sa page, il est donc à "votre merci" au moment ou vous le faites) ni même le savoir (si vous ne lui dites pas), l'endroit exact où il est en temps réel (c'est la géolocalisation de votre téléphone qui va donner l'endroit où se trouve votre ami).

    Je vous laisse imaginer ce que des personnes mal intentionnées, ou simplement ignorantes des implications possibles, pourraient provoquer comme catastrophes avec de ce genre de système... c'est simplement effrayant.

    Bien sûr, tout le monde connait déjà les problèmes de confidentialité et de mise à disposition de l'ensemble des informations disponibles sur votre page (sauf a passer beaucoup de temps -en plus d'apprendre comment on fait, ce qui n'a vraiment rien d'évident- pour paramétrer l'accès à ses données personnelles).

    Mais ce qui se profile ici est un pas supplémentaire dans la perte de contrôle de son intimité sous prétexte de favoriser la communication.

    De plus, ces réseaux sociaux sont apparemment (je ne fais partie d'aucun, donc je suis mal placé pour juger, mais j'ai beaucoup d'échos) très addictifs, et les personnes qui s'y inscrivent passent, en moyenne, plusieurs fois par jour se connecter dessus.
    La plupart du temps, pour piailler en zappant d'un contact à l'autre.

    Personnellement, j'ai de plus en plus de mal à voir comment les aspects positifs peuvent compenser les aspects négatifs de ces applications.

    D'une part, on multiplie les contacts comme des petits pains, sans avoir de véritable contrôle dessus, au détriment de la qualité de la relation pour le seul et unique "profit" de la quantité.

    D'autre part, à quoi peut bien servir d'avoir plusieurs dizaines ou centaines de contacts si ce n'est que pour faire de la communication rapide et superficielle avec cette masse : je pense qu'il vaut mieux avoir peu d'amis dont on s'occupe bien que beaucoup d'amis dont on s'occupe mal.

    De plus en plus, ces réseaux ressemblent à des pièges à gogos dont la finalité est de moins en moins de mettre en rapport les gens, et de plus en plus d'exploiter leurs données personnelles afin de réaliser du chiffre d'affaire.

    Ici, encore plus que nulle part ailleurs, il faut quasiment être un technicien pointu d'internet afin de ne pas dévoiler sa vie privée sous tout ses aspects, sans le vouloir.
    Il faut déjà faire extrêmement attention au contenu que l'on met dessus et effectuer un travail très sélectif de paramétrage, afin que ne soit pas diffusé, à la vitesse de l'éclair, des informations dont on ne souhaite pas forcément qu'elles soient rendues publiques, mais sur lesquelles on perd très facilement le contrôle.

    Or, bien évidemment, une très TRÈS faible minorité des utilisateurs est au courant de ces "détails" qui peuvent cependant leur porter un préjudice plus ou moins grand, dont ils n'ont souvent aucune idée avant que le mal ne soit fait, dans leur vie privée et professionnelle.
    Pire, les paramétrages de bases de ces réseaux sociaux, fessebouc en tête, sont justement prévus pour que vous laissiez filtrer l'intégralité de votre contenu SI vous ne procédez pas vous même à une très méticuleuse et longue séance de paramétrages dès l'ouverture de votre profil, qui se transforme en calvaire à chaque nouveau type de contact.

    Ce qui me semblait encore, il n'y a pas si longtemps, un système "amusant" voir sympathique, se révèle de plus en plus comme un réel "Big Brother", certainement encore plus insidieux que l'original, car considérant l'ignorance de l'utilisateur comme un agrément tacite.

    Mais... pourquoi un tel succès ?
    Quel est véritablement l'apport de ces réseaux sociaux ?

    Je n'y vois personnellement qu'un capharnaüm sans nom qui n'apporte rien d'autre qu'un semblant d'activité sociale, décousu et superficiel.
    Excepté, bien évidemment, pour les personnes qui savent réellement s'en servir et se prémunir des dangers inhérents.
    Mais ces personnes sont des exceptions.

    Je pense que ces réseaux, le numéro un surtout, sont en train de devenir des instruments de privation, plutôt même d'exploitation abusive et systémique de l'intimité, ainsi que d'abrutissement des masses.

    Je poste ce topic afin de connaitre votre opinion sur ce sujet, pour que vous exprimiez d'autres menaces que pourrait faire peser ces applications.
    Mais aussi pour énumérer les aspects positifs qu'il vous semble important de mettre dans la balance.

    Lors de l'émission, le président de la CNIL (si c'était bien lui, je suis arrivé en cours de route) à prôné l'enseignement de l'outil internet, dans son ensemble, dès l'école.
    Sujet sur lequel je le suis à 100%.
    Alors que le philosophe a prôné l'enseignement de la programmation informatique obligatoire (sic !) à cette même école.
    Je pense, par contre, que le philosophe est tombé à coté de la plaque là dessus : avec cet outil complexe, il faut apprendre à s'en servir comme outil et non pas s'intéresser à savoir comment il fonctionne en interne.

    Mais il semble bien, au final, devant l'augmentation croissante de la confusion lié a internet, que ce soit au niveau de la crédibilité des sources (autre sujet parallèle) comme au niveau des dangers des réseaux sociaux, qu'il faille, un jour ou l'autre, trouver une filière de formation, qui commence le plus tôt possible, afin de préparer les citoyens à se confronter à ce média sans se faire systématiquement abuser.
    Je ne vois guère que l'école qui peut correctement et massivement remplir ce rôle.

    Merci pour votre attention et pour vos futures interventions.

    -----

    Restons superficiel pour ne pas fâcher
     


    • Publicité



  2. Aqualung

    Date d'inscription
    mai 2008
    Âge
    31
    Messages
    641

    Re : Reseaux sociaux, progrès ou danger ?

    Je pense qu'à partir du moment où on prend les dispositions nécessaires minimales de sécurité (pas d'informations privées, de photos compromettantes, de numéro de téléphone, d'informations sur sa localisation géographique heure par heure...) si on fait appel au bon sens (et même un peu plus parce que c'est pas forcément évident) normalement ce genre de réseaux sociaux remplit une fonction de distraction comme une autre.

    Tant qu'on ne cherche pas à réduire ses rapports sociaux à ça, cela reste quand même un des meilleurs moyens de contacter quelqu'un qui ne répond pas au GSM, d'échanger des photos, des liens, de se rappeler les dates d'anniversaires ... bref des petits détails superficiels mais agréables.

    Si on parvient à éloigner le coté "dangereux" ça ne reste pas mieux ou pire que tout autre application électronique...à mon sens.

    D'une part, on multiplie les contacts comme des petits pains, sans avoir de véritable contrôle dessus, au détriment de la qualité de la relation pour le seul et unique "profit" de la quantité.

    D'autre part, à quoi peut bien servir d'avoir plusieurs dizaines ou centaines de contacts si ce n'est que pour faire de la communication rapide et superficielle avec cette masse : je pense qu'il vaut mieux avoir peu d'amis dont on s'occupe bien que beaucoup d'amis dont on s'occupe mal.
    Huuum je vois ce que tu veux dire mais...non! Les "amis" facebook ne sont pas des "amis" il s'agit plus d'installer une connexion virtuelle potentielle et directe avec une connaissance. On possède tous des gens qu'on voit rarement qu'on apprécie dont on aimerait certaines nouvelles mais sans en faire des amis. Facebook permet d'obtenir des nouvelles plus régulièrement. Aller sur facebook n'oblige pas à privilégier les connaissances au détriments des amis, c'est plutôt garder sous la main une sorte de gros annuaire personnel.
    Dernière modification par Aqualung ; 28/10/2010 à 14h11. Motif: Balise "quote"
     

  3. Pio2001

    Date d'inscription
    mars 2006
    Localisation
    Lyon
    Âge
    42
    Messages
    3 319

    Re : Reseaux sociaux, progrès ou danger ?

    Bonjour,
    Je n'ai pas assisté à l'émission, et je n'utilise aucun de ces réseaux. J'ai simplement quelques connaissances en informatique. Mes commentaires portent donc uniquement sur ton message.

    Citation Envoyé par Carcharodon Voir le message
    Ainsi, depuis 1 mois, sur fessebouc, il existe une nouvelle fonction permettant de "géolocaliser" d'autres utilisateurs sans qu'ils le sachent
    [...]
    Je vous laisse imaginer ce que des personnes mal intentionnées, ou simplement ignorantes des implications possibles, pourraient provoquer comme catastrophes avec de ce genre de système... c'est simplement effrayant.
    J'avoue que je ne vois pas...

    D'ailleurs, quand je descend acheter du pain, n'importe quel inconnu que je croise sur le trottoir, voire des gens qui savent où j'habite et postés en embuscade à la terrasse du café, peuvent me localiser. Je ne vois pas trop quelles catastrophes effrayantes cela devrait impliquer...

    Citation Envoyé par Carcharodon Voir le message
    je pense qu'il vaut mieux avoir peu d'amis dont on s'occupe bien que beaucoup d'amis dont on s'occupe mal.
    Sans doute... encore que ce que font les autres de leurs amis ne nous regarde guère.

    Citation Envoyé par Carcharodon Voir le message
    De plus en plus, ces réseaux ressemblent à des pièges à gogos dont la finalité est de moins en moins de mettre en rapport les gens, et de plus en plus d'exploiter leurs données personnelles afin de réaliser du chiffre d'affaire.
    Ca, je veux bien le croire.

    Citation Envoyé par Carcharodon Voir le message
    Il faut déjà faire extrêmement attention au contenu que l'on met dessus et effectuer un travail très sélectif de paramétrage, afin que ne soit pas diffusé, à la vitesse de l'éclair, des informations dont on ne souhaite pas forcément qu'elles soient rendues publiques, mais sur lesquelles on perd très facilement le contrôle.
    Là, par contre, je ne vais pas plaindre les Facebookers. Franchement, si on ne veut pas qu'une information soit rendue publique, on ne l'envoie pas sur Internet. Faut être logique, un peu !

    Et pour ce qui est de l'exploitation commerciale des données personnelles, les publicités sur la page d'accueil de Futura-Sciences n'installent-elles pas des tracking cookies ?
    Je ne peux pas vérifier, j'utilise adblock, mais si tu vois une pub pour un truc en relation avec la page sur laquelle tu te trouvais avant, ou sur un mot clé que tu as tapé en recherche, c'est l'annonceur qui récupère tes habitudes de navigation. C'est très courant.
    C'est un peu frustrant, mais ce n'est pas non plus dramatique.

    J'irai même jusqu'à trouver cela à mon avantage : si des annonceurs investissent des fortunes dans des sites comme Futura-Sciences en imaginant que des gogos vont lire leur pub, tant mieux !
    Et s'ils paient plus cher quand ils peuvent installer des tracking cookies, ce sont eux les gogos, et c'est nous qui profitons de leurs investissements

    Citation Envoyé par Carcharodon Voir le message
    Lors de l'émission, le président de la CNIL (si c'était bien lui, je suis arrivé en cours de route) à prôné l'enseignement de l'outil internet, dans son ensemble, dès l'école.
    Sujet sur lequel je le suis à 100%.
    Oui, c'est une bonne idée.

    Citation Envoyé par Carcharodon Voir le message
    Alors que le philosophe a prôné l'enseignement de la programmation informatique obligatoire (sic !) à cette même école.
    Je pense, par contre, que le philosophe est tombé à coté de la plaque là dessus : avec cet outil complexe, il faut apprendre à s'en servir comme outil et non pas s'intéresser à savoir comment il fonctionne en interne.
    Je pense tout de même que cela peut être une bonne chose. Je dis ça surtout pour moi, parce que si mes proches avaient eu au moins quelques notions en informatique, ce n'est plus des heures perdues à leur répéter la même chose (non, tu ne peux pas envoyer ces photos par mail, elles sont trop grosses ! Non, ce n'est pas un DVD, c'est un CD avec un DivX, cela ne marchera pas !...), ça se compte en mois à temps plein...

    Je ne dis pas qu'il faut forcément enseigner le DivX à l'école, mais je pense qu'avec une base en programmation, l'info serait entrée beaucoup plus vite... en fait, je crois qu'elle n'est toujours pas entrée...
    Dans un espace vectoriel discret, les boules fermées sont ouvertes.
     

  4. Simontheb

    Date d'inscription
    juin 2009
    Localisation
    Nantes
    Âge
    25
    Messages
    439

    Re : Reseaux sociaux, progrès ou danger ?

    Je suis globalement d'accord avec Pio. Pour moi, Facebook est juste un accélérateur d'informations. C'est un outil et, comme tout outil, il doit être manié avec bon sens! Ayant un compte Facebook, il me semble évident de ne rien mettre dessus que je ne veuille pas voir diffusé...

    A mon sens, il est donc absurde voire un peu ridicule de hurler au scandale totalitaire.

    Quant à "l'enseignement de l'outil internet à l'école"... Avec ce raisonnement, il aurait fallu depuis longtemps créer une matière scolaire "usage raisonné et critique de la télévision"! Mais bizarrement, ça ne vient à l'esprit de personne...
     

  5. Carcharodon

    Date d'inscription
    juillet 2008
    Localisation
    Paris
    Âge
    49
    Messages
    5 586

    Re : Reseaux sociaux, progrès ou danger ?

    Citation Envoyé par Pio2001 Voir le message
    J'avoue que je ne vois pas...

    D'ailleurs, quand je descend acheter du pain, n'importe quel inconnu que je croise sur le trottoir, voire des gens qui savent où j'habite et postés en embuscade à la terrasse du café, peuvent me localiser. Je ne vois pas trop quelles catastrophes effrayantes cela devrait impliquer...
    Le problème c'est que n'importe qui peut savoir ce que tu as fais dans ta journée sans que toi tu saches que tu es suivi à la trace.
    Imagines un employeur qui jettes un œil a ta page lorsque tu es en congé maladie, et qui constates que tu n'es pas chez toi parce qu'un pote t'as taggé en même temps que lui, simplement pour jouer avec le truc, ou pour dire qu'il est avec toi.
    On a vu des licenciements pour bien moins que ça.
    Tout ça parce qu'un pote a simplement cliqué sur ton profil sur son téléphone !
    Sans compter surtout les géolocalisation d'origine malveillante, faites pour nuire.
    Il y en aura forcément, par vengeance ou intérêt (mari cocu etc...).

    Les voisins de ton quartier ont besoin de te voir pour savoir ou tu es.
    Là, il suffit qu'une personne cliques sur ton nom sur son téléphone (en utilisant l'application) pour que l'ensemble de tes contacts sachent immédiatement ou te te trouve sans que tu ais donné ton accord !
    Sans non plus que ça garantisse que tu es vraiment a l'endroit indiqué au moment indiqué !
    Moi je trouve que c'est une atteinte à la vie privée.
    C'est a moi de choisir de dire ce que je fais, c'est pas a cause d'un clic, d'un gars qui ne sais peut-être pas ce qu'il fait, que l'ensemble de mes 300 contacts doit savoir que j'ai bouffé dans ce resto ce jour ci, à cet endroit là.
    Et il y aura des cas qui poseront de véritables problèmes, on peut en être sûr.


    Là, par contre, je ne vais pas plaindre les Facebookers. Franchement, si on ne veut pas qu'une information soit rendue publique, on ne l'envoie pas sur Internet. Faut être logique, un peu !
    Là, tu parles comme une personne informé, qui ne se rend pas compte a la fois de l'addiction des FB pour l'outil et de la nonchalance avec laquelle ils l'utilisent jusqu'à ce que ça leur retombe sur le coin de la tronche (lorsque ça arrive)
    les personnes qui fréquentent ce forum sont plus alertées que les autres sur ces genres de problèmes.
    Mais l'immense majorité des utilisateurs de fèçe(de)bouc ne sait pas du tout paramétrer cet outil.
    Un pro, lors de l'émission a expliqué qu'il lui avait fallu 20 minutes, en connaissant la bête, pour ajuster ses paramètres de confidentialité de façon qu'il jugeait satisfaisante bien qu'imparfaite.
    Un non pro ne le fera jamais.
    Si tu publies une photo de toi en train de faire la java, bourré, et qu'un recruteur a qui tu as donné ton CV consulte ton profil sans te le dire (il le font presque tous maintenant !) penses-tu que ton image ne vas pas en souffrir, surtout si tu es sur un secteur concurrentiel et que le recruteur hésites entre toi et d'autres ?

    Mais si tu ne peux pas poser cette photo en mode public, alors a quoi sert fèçe(de)bouc ?

    Et pour ce qui est de l'exploitation commerciale des données personnelles, les publicités sur la page d'accueil de Futura-Sciences n'installent-elles pas des tracking cookies ?
    Les cookies c'est vraiment rien du tout a coté de l'exploitation qui est faite de tes habitudes de consommations et de leur revente a gros prix par FB.
    Quand tu cliques sur "j'aimes", sur un truc, immédiatement, tu reçoit dans l'encart prévu a cet effet les publicités correspondantes.
    Ce qu'on appelle de la publicité ciblée, qui s'affine a chacune de tes actions encore plus, avec l'exploitation de toutes tes activités online a travers cette plateforme, et qui permet a terme de te connaitre presque par cœur au bout d'un certain temps.
    Elle est ou l'intimité personnelle dans tout ça ?
    Sans compter que ça leur rapporte des masses colossales d'argent a revendre ces profils, sur ton dos.

    Tu te retrouves, au final, mieux ciblé et connu par des personnes que tu ne connais pas que par tes relations qui ne sont pas les plus proches.
    Et encore... sur FB la moindre de tes activité est connue et repertoriée, même celle que tu voudrais cacher à tes proches, sans qu'elles soient forcément honteuses.
    Genre : je fais du tricot en cachette pour pas qu'on se foute de moi , et FB me grille direct en indiquant ce que j'aime sans que je lui demande de le faire, juste avec mes clics "j'aimes" sur les liens de tricot !

    Je ne dis pas qu'il faut forcément enseigner le DivX à l'école, mais je pense qu'avec une base en programmation, l'info serait entrée beaucoup plus vite... en fait, je crois qu'elle n'est toujours pas entrée...
    Perso, je pense qu'un conducteur de voiture n'a pas besoin de connaitre le fonctionnement du moteur à explosion pour se servir d'un véhicule.
    Sinon il y aurait pleins de femmes qui ne conduirait pas (ceci n'est qu'une mauvaise plaisanterie, mesdames ! )

    A mon sens, il est donc absurde voire un peu ridicule de hurler au scandale totalitaire.
    J'ai pas vraiment hurlé la quand même !
    L'avis du directeur de la CNIL est cependant très différent du tiens a ce sujet.
    Il ne parle (pas plus que moi) de scandale totalitaire mais de disparition progressive et orchestrée de toute vie privée.
    A chaque nouvelle appli FB, ça se détériore.
    Il va falloir surveiller, pour les utilisateurs, au jour le jour, les nouveautés sous peine de se faire a chaque fois encore plus exposer sa vie sur la place publique sans disposer d'aucun contrôle (a part le paramétrage initial) sur ce qui est diffusé.

    C'est un outil et, comme tout outil, il doit être manié avec bon sens!
    Quand on donne un outil ultra intrusif a une personne qui n'a jamais appris a s'en servir, comme les 50naires et plus, par exemple, dans leur majorité, il ne peut pas y avoir de bon sens en la matière.

    "usage raisonné et critique de la télévision"!
    La télévision n'a aucun rapport avec un média d'échange.
    C'est un média de réception, ça ne passe que dans un sens. Regarder la télé ne fais pas savoir a tout le monde que le pseudo végétarien que tu prétendais être a bouffé chez buffalo grill hier soir parce que ta copine a cliqué sur ton nom sur son téléphone.
    Comparons ce qui est comparable.

    Si le bon sens était aussi distribué que tu sembles le croire, il n'y aurait pas 99% des utilisateurs de FB qui seraient incapable de le paramétrer pour ne laisser filtrer que ce qu'ils veulent aux personnes qu'ils ont choisi.
    Le bon sens n'est pas inné, ça s'apprend et ça se cultive.
    Restons superficiel pour ne pas fâcher
     


    • Publicité



  6. Carcharodon

    Date d'inscription
    juillet 2008
    Localisation
    Paris
    Âge
    49
    Messages
    5 586

    Re : Reseaux sociaux, progrès ou danger ?

    Un autre exemple d'abus : l'usurpation d'identité.
    A cette émission, il y avait aussi un député.
    Or, ce député avait un profil FB fortement documenté.
    Quand on lui a posé la question de savoir quand il l'avait fait, il a répondu que ce n'était pas lui qui l'avait créé, mais "certainement des sympathisants" lors de son élection de l'an dernier.
    Tout est dans le "certainement" : il n'en savait absolument rien, en réalité, de qui avait créé SON propre profil sur FB !

    Une autre personne que lui contrôle son image et cultive ses contacts a sa place, et il ne sais même pas qui !
    vous ne trouvez pas ça inquiétant, franchement ?
    D'autant plus qu'il ne peut pas retrouver le contrôle de son profil, qui appartient désormais a quelqu'un d'autre !
    Sachant que les élécteurs qui s'adresseront a lui penseront pourtant entrer en relation directe avec lui.
    C'est de la tromperie d'électeurs : on croit s'adresser directement et intimement à son député alors que celui-ci n'a jamais mis les pieds sur son profil et ne peut même pas contrôler ni changer ce que mettent d'autres personnes à sa place le concernant !

    Si ça c'est pas des exemples de dérives inquiétantes, je ne sais pas ce qui l'est !

    imaginons maintenant que ça le mette hors de lui et qu'il veuille tout faire pour retrouver le contrôle de son ID sur FB : il n'a alors strictement absolument aucun moyen de recours !
    Il est foutu : son profil public de milliers de contacts ne lui appartient plus et aucune disposition légale ne peut contraindre le possesseur du compte a lui restituer.

    Vous commencez a mieux voir comment on peut faire du tort a quelqu'un de façon dramatique avec cet outil ?
    Dernière modification par Carcharodon ; 28/10/2010 à 17h34.
    Restons superficiel pour ne pas fâcher
     

  7. erik

    Date d'inscription
    août 2004
    Messages
    3 604

    Re : Reseaux sociaux, progrès ou danger ?

    La géolocalisation facebook est un acte volontaire qui ne peut être réalisé que par le titulaire du compte.
    Par quel moyen technique mystérieux un "ami" pourrait il te localiser?
     

  8. La Chouette Rieuse

    Date d'inscription
    juillet 2009
    Messages
    15

    Re : Reseaux sociaux, progrès ou danger ?

    Bonjour,

    Facebook est sans doute plus un objet inutile et chronophage qu'autre chose, mais il ne faut pas le diaboliser pour autant. En particulier :

    - Facebook propose de s'abonner à des alertes qui signalent tout changement de statut, dans le paramétrage des droits de confidentialité, etc. Ce qui permet d'être très réactif.

    - On peut interdire la géolocalisation ; personnellement, c'est ce que j'ai fait, et ça marche très bien. Cela dit, effectivement, si on n'interdit pas cette géolocalisation, un de mes amis peut, s'il se géolocalise à un endroit, en profiter pour géolocaliser au même endroit tous ces amis Facebook qui n'ont pas désactivé l'option de géolocalisation.

    - Facebook est très sensible aux problèmes d'usurpation d'identité : si le sénateur en question se fait usurper son identité, il pourra tout-à-fait demander aux organisateurs de Facebook de prendre des mesures adéquates (j'ignore les détails, je ne me suis pas trop intéressé à la question).

    - Si j'indique que "J'aime" [le tricot en point de croix] sur Facebook, je ne trouve pas choquant que Facebook redirige vers moi des publicités liées au tricot ; si Facebook se contente de rediriger vers mon compte ces publicités mais ne va pas prévenir les multinationales du tricot (avec qui je ne veux pas avoir affaire a priori), on peut même considérer qu'il me rend un service...

    Bonne soirée,

    La Chouette Rieuse
     

  9. Carcharodon

    Date d'inscription
    juillet 2008
    Localisation
    Paris
    Âge
    49
    Messages
    5 586

    Re : Reseaux sociaux, progrès ou danger ?

    Citation Envoyé par La Chouette Rieuse Voir le message
    - Facebook propose de s'abonner à des alertes qui signalent tout changement de statut, dans le paramétrage des droits de confidentialité, etc. Ce qui permet d'être très réactif.
    Je ne vais pas applaudir : FB ne devrait pas "proposer" d'informer, "éventuellement", si on en fait la demande en installant un système d'alerte non intégré d'office au produit, mais systématiquement signaler les changements qui modifient ces droits de confidentialité.
    L'apparition de cette application de géolocalisation est un changement important de sa propre confidentialité.

    On ne doit pas "aller a la pêche" pour savoir quelle partie supplémentaire on vient d'exposer sans le savoir avec la naissance de cette application.
    On devrait être d'office prévenu, SAUF si on a choisi de ne pas l'être.
    La démarche inverse de celle actuellement pratiquée par FB, en sorte...
    Qui table avant tout sur l'ignorance, la flemme ou le je m'en foutisme de l'utilisateur pour l'exposer encore plus sans lui dire.

    - On peut interdire la géolocalisation ; personnellement, c'est ce que j'ai fait, et ça marche très bien.
    "on peut interdire", c'est pas bloqué par défaut et une très grande majorité ne le fera pas plus qu'il ne règle correctement ses autres paramètres FB

    - Facebook est très sensible aux problèmes d'usurpation d'identité : si le sénateur en question se fait usurper son identité, il pourra tout-à-fait demander aux organisateurs de Facebook de prendre des mesures adéquates (j'ignore les détails, je ne me suis pas trop intéressé à la question).
    Si ils le décident.
    Absolument rien ne les oblige, légalement.
    Il n'existe pas de droit international en la matière, seulement des législations nationales.
    Le député à la chance que son profil ait été fait par des partisans.
    Sinon, il lui aurait fallu des années de procédures sans garanti de succès en attaquant l'hébergeur de l'application dans son pays, donc FB aux states...
    Seuls des propos injurieux pourraient être condamnés en france, et encore FB ne serait-il pas obligé de se soumettre légalement a cette condamnation ! mais il le feraient pour leur image (c'est un député). Pour toi ou moi qui nous ferions abuser de la sorte (création d'un profil FB avec ton nom et ta photo) on peut toujours aller se brosser : aucune chance de changer ça.

    - Si j'indique que "J'aime" [le tricot en point de croix] sur Facebook, je ne trouve pas choquant que Facebook redirige vers moi des publicités liées au tricot ; si Facebook se contente de rediriger vers mon compte ces publicités mais ne va pas prévenir les multinationales du tricot (avec qui je ne veux pas avoir affaire a priori), on peut même considérer qu'il me rend un service...
    Si t'indique que tu aimes, ce n'est pas que ta publicité qui est ciblée, c'est tout tes contacts qui savent ce que tu aimes.
    encore bien plus que dans la vie réelle.
    Généralement, dans la vie réelle, tu ne déclames pas au porte voix a chacun de tes amis le moindre de tes mouvements, de tes envies, de tes coup de cœurs sans garder un minimum de "jardin secret" pour toi.
    Sa s'appelle la sphère privée.
    Elle n'existe plus avec l'utilisation de FB sans un travail particulier de paramétrage de ton compte.
    Sinon, tu vis dans une véritable maison en verre, tu vis dans un reality show.

    Citation Envoyé par erik
    La géolocalisation facebook est un acte volontaire qui ne peut être réalisé que par le titulaire du compte.
    Par quel moyen technique mystérieux un "ami" pourrait il te localiser?
    Renseignes toi mieux.
    Il suffit d'installer l'application sur son téléphone, et tes contacts FB vont avoir une simple nouvelle icône a coté de leur nom (dans la liste de ceux-ci), sur laquelle il suffit de cliquer dessus pour instantanément géolocaliser la personne que tu as choisi sur le compte de celle ci (au vu et au su de tout les contacts de cette personne) grâce a la géolocalisation de TON téléphone.
    j'ai vu la démo... donc j'invente rien, moi.
    Et techniquement, absolument rien de mystérieux ni difficile.
    La preuve : la chouette rieuse voit très bien de quoi je parle et a dû faire acte volontaire de reparamétrage pour ne pas s'exposer a se faire géolocaliser par autrui à son insu.
    Parce qu'elle a compris l'importance de préserver un minimum de sa vie privée.
    Elle fait partie des très faibles pourcent de personnes qui le feront, comme je le disais plus haut.
    Dernière modification par Carcharodon ; 29/10/2010 à 03h49.
    Restons superficiel pour ne pas fâcher
     

  10. jgiovan

    Date d'inscription
    février 2007
    Âge
    42
    Messages
    1 305

    Re : Reseaux sociaux, progrès ou danger ?

    Bonsoir,

    ma pensée profonde, c'est qu'il fait être éduqué et formé à internet et à tous les nouveaux outils dont les réseaux sociaux font partie. Le procès que l'on fait à FB aujourd'hui a été fait au minitel il y a 20 ans...

    Que je sache, il suffit de regarder dans un annuaire papier ou dans les pages blanches pour trouver mon adresse et mon numéro de téléphone.

    Le problème, c'est que tout le monde roule sur les autoroutes de l'information sans permis...
     

  11. Carcharodon

    Date d'inscription
    juillet 2008
    Localisation
    Paris
    Âge
    49
    Messages
    5 586

    Re : Reseaux sociaux, progrès ou danger ?

    Tu prêches un convaincu, en ce qui me concerne.
    Je ne critique pas l'outil mais l'abus qui en est fait, profitant de l'ignorance de la majorité des utilisateurs.
    Mais on ne jette pas le bébé avec l'eau du bain : meilleurs et plus performants sont les outils, plus dense peut être la communication.
    A condition de savoir se servir des outils...

    En l'occurrence, il doit aussi être pris en compte un principe de précaution : on ne peut pas submerger l'utilisateur de paramétrage qu'il doit opérer manuellement pour conserver son intimité.
    Ca devrait être l'inverse : tout de vrait être fermé et ça devrait être a l'utilisateur, même au travers de calques tout prêt selectionnable en un clic, de choisir son "degré d'ouverture" sans y passer des heures en lecture des spécificités de tels ou tel paramètre avant de le comprendre ou de savoir ou il se trouve.

    Et là est bien le problème : c'est l'équilibre entre le modèle économique de FB qui tire le plus grand parti de l'ouverture a outrance, et le respect des droit de l'utilisateur.

    Il faudra bien arriver a une charte, autre que de bonne volonté unilatérale ponctuelle, comme FB ou Google en sont spécialistes lorsque leurs oreilles chauffent, concernant l'éthique de la confidentialité en matière numérique.

    Il faudra bien établir un jour ou l'autre des droits spécifiques de l'identité numérique.
    Non pas, loin de là, que je prône le fait de légiférer à outrance, on est déjà parmi les spécialistes mondiaux en la matière.

    Mais il faudra trouver des moyens (y compris coercitifs) de donner les mêmes droits à son identité numérique qu'a son identité dans la vie de tout les jours, ou les usurpations sont beaucoup plus rares. Même si elles sont parfois très difficiles a faire reconnaitre, car le cas est très mal prévu par la loi, justement du fait de sa rareté en opposition avec les opportunités de le faire en terme numérique.

    L'un rejoignant l'autre, les cas réels ne pourront qu'augmenter a cause justement des failles provoqués par l'identité numérique qui commence a prendre énormément d'importance dans notre vie.

    Pour l'instant, notre personnalité numérique est a la merci de celui qui veut nous nuire et sait comment faire.
    Elle est aussi a la merci des vendeurs de clients profilés qui se régalent.
    Les abus de confidentialité sont à la base du business model actuel, par définition.

    Donc,

    Absence de code ou charte ou loi
    +
    Masse d'argent considérable a générer par le biais de l'exploitation de données personnelles sans prendre le risque de tomber dans l'illégalité, tout en flirtant en permanence avec la limite, là ou ça rapporte le plus
    =
    Je ne vois aucune raison pour que les politiques actuelles des firmes comme FB ou Google changent, autrement que par la contrainte des utilisateurs (vaste sujet a lui seul).
    Telle est en tout cas la situation actuelle.

    Je reste cependant intimement convaincu qu'il existe un business model tout a fait rentable dans un système qui permettrait de respecter la vie privée, basé sur une charte internationale.
    Et que ça permettrait a toutes ces institutions (basées sur l'exploitation des données personnelles, donc spécialisées dans leur extraction) d'opérer avec plus d'honorabilité, tout en permettant à l'utilisateur d'avoir une garantie de confidentialité robuste que lui seul maitrise.
    Dont il pourrait d'ailleurs tirer bénéfice a la vente s'il le désire, au lieu de l'offrir gratuitement de force comme aujourd'hui.
    Restons superficiel pour ne pas fâcher
     

  12. Damien49

    Date d'inscription
    janvier 2008
    Localisation
    Ancenis (44)
    Âge
    37
    Messages
    2 422

    Re : Reseaux sociaux, progrès ou danger ?

    A propos des réseaux sociaux, j'aime bien cet article : http://mikiane.com/node/2008/01/05/l...ue-et-affectif

    Sinon je suis allé voir le film The Social Network de David Fincher. Je ne sais pas quel est la part de vérité autobiographique dans le film et on s'en fout, mais j'aime bien la morale de l'histoire. A savoir que rien ne vaut la "vraie vie". Passer son temps seul à scotcher devant son écran en collectionnant les "amis" virtuels, c'est finalement faire preuve d'une grande solitude et passer à coté des choses essentielles. Les amis c'est pas un catalogue, ça se forge dans la réalité. J'aime bien la scène finale du film, quand il fait une demande d'invitation d'ami sur Facebook et reste comme un "zombi" à appuyer sur F5 toutes les 10sec pour voir si son invitation est accepté. Cette simple courte scène résume tout le malaise de notre société virtuelle actuelle.
    La météorologie, c'est l'art de prévoir ce qui change tout le temps.
     

  13. Thibaut42

    Date d'inscription
    décembre 2007
    Âge
    27
    Messages
    1 472

    Re : Reseaux sociaux, progrès ou danger ?

    Citation Envoyé par Carcharodon Voir le message
    Si t'indique que tu aimes, ce n'est pas que ta publicité qui est ciblée, c'est tout tes contacts qui savent ce que tu aimes.
    encore bien plus que dans la vie réelle.
    Généralement, dans la vie réelle, tu ne déclames pas au porte voix a chacun de tes amis le moindre de tes mouvements, de tes envies, de tes coup de cœurs sans garder un minimum de "jardin secret" pour toi.
    Sa s'appelle la sphère privée.
    Elle n'existe plus avec l'utilisation de FB sans un travail particulier de paramétrage de ton compte.
    Sinon, tu vis dans une véritable maison en verre, tu vis dans un reality show.
    Quel que soit le paramétrage, si on souhaite garder des infos, et ne pas en informer tout le monde (au moins ses amis), alors on ne l'écrit pas sur facebook....
    Quand tu fais une action sur FB, c'est pour que ça soit visible...Il n'y a aucun intérêt à mettre "J'aime" pour son plaisir à soi. C'est plutôt pour se démarquer ou au contraire s'identifier à.
     

  14. Simontheb

    Date d'inscription
    juin 2009
    Localisation
    Nantes
    Âge
    25
    Messages
    439

    Re : Reseaux sociaux, progrès ou danger ?

    Citation Envoyé par Damien49 Voir le message
    Sinon je suis allé voir le film The Social Network de David Fincher. Je ne sais pas quel est la part de vérité autobiographique dans le film et on s'en fout, mais j'aime bien la morale de l'histoire. A savoir que rien ne vaut la "vraie vie". Passer son temps seul à scotcher devant son écran en collectionnant les "amis" virtuels, c'est finalement faire preuve d'une grande solitude et passer à coté des choses essentielles. Les amis c'est pas un catalogue, ça se forge dans la réalité. J'aime bien la scène finale du film, quand il fait une demande d'invitation d'ami sur Facebook et reste comme un "zombi" à appuyer sur F5 toutes les 10sec pour voir si son invitation est accepté. Cette simple courte scène résume tout le malaise de notre société virtuelle actuelle.
    On peut difficilement faire plus convenu et facile, comme morale. Pour ma part, j'ai fait des connaissances très enrichissantes sur le net, des personnes que je n'ai jamais vues physiquement et que j'ai perdu de vue maintenant, mais j'ai passé d'excellents moment en leur compagnie. Je ne vois pas en quoi ces relations seraient moins valables ou plus superficielles que de fréquenter quelqu'un "IRL".
     

  15. Damien49

    Date d'inscription
    janvier 2008
    Localisation
    Ancenis (44)
    Âge
    37
    Messages
    2 422

    Re : Reseaux sociaux, progrès ou danger ?

    Citation Envoyé par Simontheb Voir le message
    j'ai passé d'excellents moment en leur compagnie.
    Ton lapsus est intéressant.

    PS : Je suis pour ma part du début de la génération Y...
    La météorologie, c'est l'art de prévoir ce qui change tout le temps.
     


    • Publicité







Sur le même thème :





 

Discussions similaires

  1. questionnaire sur les réseaux sociaux
    Par GeantVetr dans le forum Internet - Réseau - Sécurité générale
    Réponses: 0
    Dernier message: 02/03/2009, 22h57
  2. [Réseaux] - Faire communiquer 2 réseaux
    Par Tom-Tom dans le forum Internet - Réseau - Sécurité générale
    Réponses: 7
    Dernier message: 18/11/2008, 20h57
  3. progrès ou danger ?
    Par nada42 dans le forum Biologie
    Réponses: 9
    Dernier message: 31/10/2006, 20h45
  4. progrès ou danger ?
    Par nada42 dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 2
    Dernier message: 31/10/2006, 16h04
  5. [Evolution] [évolution] progrès de la médicine = danger?
    Par mopsos dans le forum Biologie
    Réponses: 3
    Dernier message: 15/03/2003, 16h51