Répondre à la discussion
Page 1 sur 4 12 3 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 103

Capacités sensorielles des animaux

  1. #1
    invite87654345678
    Invité

    Capacités sensorielles des animaux

    Bonsoir

    Acceptez-vous de débattre des aptitudes sensorielles des animaux, sans pour autant mettre en exergue un pseudo 6 ème sens qui n'existe pas ?

    Je parle de ces sens plus subtils que les nôtres, qui répondent à d'autres critères de perception que ceux que nous connaissons et utilisons (ultrasons, infrasons, vibrations tellurique, détection infrarouge ou magnétique, etc...), de l'intelligence des animaux, de leur adaptation aux situations inhabituelles, ainsi que de leur capacité à appréhender des sentiments.

    Vous l'aurez compris, c'est les débats sur le tsunami, et les comportements rapportés des animaux (vrais ou faux), qui m'ont convaincu que c'était un sujet qui valait la peine d'être abordé. Si vous en êtes d'accord...
    Il se pourrait que des intervenants "fleurtent" avec... certains phénomènes sulfureux qui ne sont pas en odeur de sainteté, et je sollicite dès à présent l'indulgence du jury (des modérateurs).

    On a déjà dit que les éléphants percevaient les infrasons jusqu'à plusieurs dizaines de kilomètres de distance. Infrasons aériens (grondements ou vocalises) ou par vibrations telluriques grâce à des coussinets situés sous les pattes.
    http://www.cirs-tm.org/breve.php?id=660
    http://www.infoscience.fr/articles/a...f.php3?Ref=595
    http://www.cybersciences.com/cyber/3.0/N2243.asp

    Mais ils peuvent éprouver également des sentiments étonnants de joie à la naissance d’un petit, d'entraide dans les cas de blessures ou de maladies, et de tristesse.
    Pour couronner le tout, ils semblent posséder un comportement de deuil lorsqu’ils découvrent des ossements appartenant à un congénère et pratiquent un simulacre d’ensevelissement.

    Il y en a même qui utilisent des plantes pour se soigner et d'autres qui s’enivrent intentionnellement pour apaiser des souffrances ou le stress.
    http://www.courrierinternational.com...ance=insolites

    Sans tomber dans l'anthropomorphisme (les éléphants pleurent-ils réellement ?), que pensez-vous de ces attitudes dont on peut retrouver certaines chez les cétacés ?

    Cordialement

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    Garion

    Re : Capacités sensorielles des animaux

    Le problème c'est qu'il semblerait que cette histoire d'animaux qui auraient fuit le tsunami soit tout simplement une rumeur. On a retrouvé des animaux noyés en pagaille.
    En Inde, tous les animaux d'un parc ont été tués.

    Voir ce fil :

    http://forums.futura-sciences.com/thread51379.html

  4. #3
    Un Spécimen

    Re : Capacités sensorielles des animaux

    Voici une histoire de prémonition animale bien réelle,
    je peux vous l'affirmer.
    Elle a été écrite par un ancien marin, monsieur Marius FOURNIER


    "C'était dans la semaine du 22 au 27 janvier 1968 à la base sous-marine de TOULON.

    Les hommes du sous-marin MINERVE s"activaient au poste d'appareillage.
    Un petit problème se posait.
    La petite mascotte refusait de monter à bord.
    Deus matelots descendirent sur le quai, mais en vain, le toutou reculait et devenait hargneux.
    D'habitude, pourtant il était toujours le premier à bord !
    Alors le commandant dit : Tant pis, montez la coupée, il à peut-être trouvé une petite amie, qui sait ?
    La coupée fut arrimée, et les amarres larguées. La MINERVE quitta le quai et sorti de la darse. Sur le pont l'équipage était aligné impeccablement, tous vêtus de la brassière orange.
    On ne devait plus jamais les revoir.
    Le petit chien blanc de la MINERVE avait-il un sixième sens?
    Il fut le seul rescapé de cette terrible tragédie"


    J'en ai une autre histoire de chien du même genre mais heureusement moins dramatique
    Le premier devoir de l'homme devrait être de préserver l'habitat de ses descendants.

  5. #4
    invite87654345678
    Invité

    Re : Capacités sensorielles des animaux

    Citation Envoyé par Garion
    Le problème c'est qu'il semblerait que cette histoire d'animaux qui auraient fuit le tsunami soit tout simplement une rumeur. On a retrouvé des animaux noyés en pagaille.
    En Inde, tous les animaux d'un parc ont été tués.

    Voir ce fil :

    http://forums.futura-sciences.com/thread51379.html
    Salut

    Ce sont les discussions sur le tsunami qui m'ont incité à proposer un échange que je souhaiterais moins réducteur que les rumeurs tsunamiesques...

  6. #5
    Silver600

    Re : Capacités sensorielles des animaux

    Citation Envoyé par kaolin

    sans pour autant mettre en exergue un pseudo 6 ème sens qui n'existe pas ?
    Vous semblez bien affirmatif ( un peu comme ceux qui affirment que l'homme est seul dans l'univers sans fondement reel de leur dire ) je pense au contraire que les animaux ont bien un 6eme sens je sais que ce n'est pas le sujet mais ce genre d'affirmation a tendance a me faire sortir de mes gonds .

  7. #6
    didier9417

    Re : Capacités sensorielles des animaux

    bonsoir,
    les aptitudes animales dependent-elles uniquement du developement du cerveau....?
    la conceptualisation et les emotions n'emergent-elles pas de la complexite des connexions neuronales d'un cerveau ?

  8. #7
    invite87654345678
    Invité

    Re : Capacités sensorielles des animaux

    Citation Envoyé par Silver600
    Vous semblez bien affirmatif ( un peu comme ceux qui affirment que l'homme est seul dans l'univers sans fondement reel de leur dire ) je pense au contraire que les animaux ont bien un 6eme sens je sais que ce n'est pas le sujet mais ce genre d'affirmation a tendance a me faire sortir de mes gonds .
    Bon, quand on parle perception extrasensorielle sur FS on est modéré par les , et quand on fait dans le scientifiquement correct, on est houspillé par les

    Faut pas sortir de tes gonds, ça ne fera pas avancer le schimilibili... bili... Donne-moi plutôt des arguments qui tiennent la route pour étayer ton opinion (mais pas les éléphants du tsunami please... )

  9. #8
    Silver600

    Re : Capacités sensorielles des animaux

    Citation Envoyé par kaolin
    Bon, quand on parle perception extrasensorielle sur FS on est modéré par les , et quand on fait dans le scientifiquement correct, on est houspillé par les
    Pourquoi detacher la science du mot sensorielle ? Les 5 sens ne sont ils pas les definitions donnes par les scientifiques pour determiner notre capacite de communiquer ou d'agir ? Et pourquoi la science ( je parle bien de la science et pas des scientifiques ) verrait elle comme " surnaturelle " qu'un etre organique soit doter d' un sixieme sens ? Mon message n'intervenait pas dans une situation precise mais general que ce soit pour le cas des tsunamis ou dans la vie de tous les jours

  10. #9
    invite87654345678
    Invité

    Re : Capacités sensorielles des animaux

    Citation Envoyé par didier9417
    bonsoir,
    les aptitudes animales dependent-elles uniquement du developement du cerveau....?
    la conceptualisation et les emotions n'emergent-elles pas de la complexite des connexions neuronales d'un cerveau ?
    Bonsoir

    J'imagine que la conceptualisation des émotions est due à la complexité des connexions neuronales puisque le siège des émotions est le cerveau. Mais éprouver des sentiments n'est pas à mettre au même niveau que les aptitudes.
    L'émotion est un ressenti, une sensation éprouvée dans une situation précise. Un chien gémit parce qu'il a mal (physiquement ou moralement) et jappe de plaisir en remuant la queue à la vue de son maître. Ce sont deux émotions primaires : douleur et plaisir.

    L'aptitude, est la capacité innée ou non, à faire face à une situation donnée.
    Par exemple, les papillons de la famille des Arctiidae ont la faculté d'émettre des ultrasons pour dérouter les sonar des chauves-souris afin de leur échapper, alors que les autres cessent simplement de voler ou se laissent tomber au sol.
    http://www.seq.qc.ca/antennae/archives/v8n1p5.htm

  11. #10
    invite87654345678
    Invité

    Re : Capacités sensorielles des animaux

    Citation Envoyé par Silver600
    Et pourquoi la science ( je parle bien de la science et pas des scientifiques ) verrait elle comme " surnaturelle " qu'un etre organique soit doter d' un sixieme sens ?
    Nous possédons effectivement cinq sens qui sont tangibles : l'ouie, la vision, le toucher, le goût et l'odorat.
    Un 6e sens éventuel n'est pas palpable. Il découlerait d'une perception subjective qui obéit peut être à des lois que nous ne connaissons pas.

    Ce 6e sens ne serait-il pas tout simplement le sens de l'orientation ?
    Qu'est-ce qui pousse les papillons monarques a toujours suivre le même trajet de migration du Canada au Mexique, en empruntant systématiquement les mêmes couloirs de vol ?
    Comment font les tortues luth pour retrouver les îles où elles sont née pour y pondre à leur tout ?
    Ces attitudes s'expliquent-elles par des facultés de perception du magnétisme terrestre ?

    De quelle manière un chien perdu ou abandonné à des centaines de kilomètres de chez ses maîtres, est-il capable de retrouver son chemin ?

    Un animal est-il en mesure de ressentir une atmosphère, une ambiance qui l'inciterait à réagir de telle ou telle façon ?

  12. #11
    Silver600

    Re : Capacités sensorielles des animaux

    Citation Envoyé par kaolin
    Nous possédons effectivement cinq sens qui sont tangibles : l'ouie, la vision, le toucher, le goût et l'odorat.
    Un 6e sens éventuel n'est pas palpable. Il découlerait d'une perception subjective qui obéit peut être à des lois que nous ne connaissons pas
    ..................
    Inutile de citer la totalité du message précédent : cela n'a aucun intérêt.

    JPL, modérateur

    On peut aussi evoquer un autre cas un animal face a la mort ( celle de son maitre ou des personnes de son entourage pour le chien ou sa propre mort ) un chien qui reagit a la mort d'une personne qui se trouve a plusieurs kilometres ( je le repete une personne qu'il connait ) et un chien qui ressent la mort en lui et qu'il ne la combat pas ( on dira pour ce dernier point que ce genre de chose arrive aussi a l'homme ) .
    Dernière modification par JPL ; 07/12/2005 à 12h17.

  13. #12
    DonPanic

    Re : Capacités sensorielles des animaux

    Salut
    Citation Envoyé par kaolin
    De quelle manière un chien perdu ou abandonné à des centaines de kilomètres de chez ses maîtres, est-il capable de retrouver son chemin ?
    Pourquoi s'étonner que l'odeur d'une ville, par exemple, puisse franchir des centaines de kilomètres ?

  14. #13
    didier9417

    Re : Capacités sensorielles des animaux

    [QUOTE=kaolin]Bonsoir
    " Mais éprouver des sentiments n'est pas à mettre au même niveau que les aptitudes."

    kaolin

    je suis d'accord avec toi mais un cerveau plus complexe amene peut-etre une conceptualisation n' amenant pas forcement a de nouveaux sentiments....(quoique...)mais a un affinement de la perception du monde,d'apres tout un tas de parametres environnementaux....(biologiqu es,sociologiques pour les especes concernees)et cela entrainant de nouveaux stimulis,entrainant de nouvelles aptitudes .certains sentiments peuvent amener a des aptitudes et vice-versa...


    "L'aptitude, est la capacité innée ou non, à faire face à une situation donnée."

    la capacite d'un cerveau a etablir un reseau neuronal est physique,mais induit par son environnement(messages electro-chimiques)eux-meme induits par leur environnement....ect .un cerveau qui n'est pas stimule meme si il possede les capacites physiques adequates ne se developpe pas,et a donc peu de chance d'acquerir de nouvelles capacites qu'elles soient physiques ou conceptuelles.

    tu voulais savoir ce que l'on pense de l'attitude des cetaces par ex,je voulais dire pour ma part que je pense que le comportement de n'importe quel etre vivant(de la molecule(je sais c pas vivant..) au plus complexe) depend de sa capacite a rester en fonction,ensuite chaque etre fait en fonction de ses"armes"!son bagage cellulaire plus ou moins complexe ,ses capacites de liaisons,de defense,de reproduction;suivant ou se situe l'etre vivant sur l'echelle de la complexite,intervient la notion de conceptualisation sociale de son environnement(pour les elephants,7ac)dont les schemas dependront(mais pas uniquement)de ses capacites de connexion neuronal , ce n'est que mon avis mais bon!t'as demande!!alors voila.....


    quand au 6e sens sulfureux......
    rien que cette appelation ....6e sens.......il y a tant de chose a decouvrir.....on est tous curieux de savoir comment cela pour fonctionner...........moi le premier

    "toutes les voies sont preferables aux autres"de je sais plus qui

  15. #14
    didier9417

    Re : Capacités sensorielles des animaux

    Bonsoir
    Citation Envoyé par kaolin
    Mais éprouver des sentiments n'est pas à mettre au même niveau que les aptitudes.
    kaolin

    je suis d'accord avec toi mais un cerveau plus complexe amene peut-etre une conceptualisation n' amenant pas forcement a de nouveaux sentiments....(quoique...)mais a un affinement de la perception du monde,d'apres tout un tas de parametres environnementaux....(biologiqu es,sociologiques pour les especes concernees)et cela entrainant de nouveaux stimulis,entrainant de nouvelles aptitudes .certains sentiments peuvent amener a des aptitudes et vice-versa...


    Citation Envoyé par kaolin
    L'aptitude, est la capacité innée ou non, à faire face à une situation donnée.
    la capacite d'un cerveau a etablir un reseau neuronal est physique,mais induit par son environnement(messages electro-chimiques)eux-meme induits par leur environnement....ect .un cerveau qui n'est pas stimule meme si il possede les capacites physiques adequates ne se developpe pas,et a donc peu de chance d'acquerir de nouvelles capacites qu'elles soient physiques ou conceptuelles.

    tu voulais savoir ce que l'on pense de l'attitude des cetaces par ex,je voulais dire pour ma part que je pense que le comportement de n'importe quel etre vivant(de la molecule(je sais c pas vivant..) au plus complexe) depend de sa capacite a rester en fonction,ensuite chaque etre fait en fonction de ses"armes"!son bagage cellulaire plus ou moins complexe ,ses capacites de liaisons,de defense,de reproduction;suivant ou se situe l'etre vivant sur l'echelle de la complexite,intervient la notion de conceptualisation sociale de son environnement(pour les elephants,7ac)dont les schemas dependront(mais pas uniquement)de ses capacites de connexion neuronal , ce n'est que mon avis mais bon!t'as demande!!alors voila.....


    quand au 6e sens sulfureux......
    rien que cette appelation ....6e sens.......il y a tant de chose a decouvrir.....on est tous curieux de savoir comment cela pour fonctionner...........moi le premier

    "toutes les voies sont preferables aux autres"de je sais plus qui
    Dernière modification par JPL ; 07/12/2005 à 12h21. Motif: Correction de balises

  16. #15
    Démostène

    Re : Capacités sensorielles des animaux

    Salut, kaolin,
    Un exemple me vient à l'esprit : la sensibilité de certains poissons aux champs électriques très faibles produits par d'autres animaux, je le situe entre le toucher et l'odorat, et c'est assez différent de ce que nous connaissons.
    @+
    " Devant l'homme, la forêt, derrière, le désert" Chat-tôt-brillant.

  17. #16
    Argyre

    Re : Capacités sensorielles des animaux

    Citation Envoyé par Silver600
    Les 5 sens ne sont ils pas les definitions donnes par les scientifiques pour determiner notre capacite de communiquer ou d'agir ? Et pourquoi la science ( je parle bien de la science et pas des scientifiques ) verrait elle comme " surnaturelle " qu'un etre organique soit doter d' un sixieme sens ?
    Parce que les êtres vivants sont composés de cellules et que ces cellules sont composés d'atomes et qu'il existe des théories en physique, en chimie et en biologie et que ces théories fournissent un grand nombre de contraintes sur le monde.
    Et donc, si un 6ème sens existait, il faudrait remettre en cause de nombreuses choses fondamentales dans le domaine scientifique, ce qui ne doit être fait que s'il y a des preuves évidentes que les phénomènes observés sont inexplicables dans le cadre des théories actuelles.
    Exemples :
    La vision repose sur un organe qui traite les informations provenant de la lumière, en accord avec la théorie de l'électromagnétisme.
    L'ouïe repose sur un organe qui traite les informations sonores, en accord avec les théories en physique atomique, acoustique et thermodynamique.
    etc etc, à chaque fois il y a un cadre théorique qui supporte le sens.
    Et réciproquement d'ailleurs, car pour chaque particule connue, les ingénieurs ont conçu un capteur qui permet de la détecter (caméras et radars pour les ondes électromagnétiques de diverses longueurs d'onde, microphones, spectromètres variés pour la détection de certaines molécules ou atomes, détecteur de neutron, de neutrino, détecteur de radioactivité, etc. etc.).
    Ainsi, si on envisage un 6ème sens, il faut aussi envisager quelle est la particule qui est le support de l'information. Et on ne peut pas facilement envisager une particule inconnue, car un être vivant est constitué de cellules dont la fabrication repose sur le codage de l'ADN qui est une molécule composé d'atomes et qui ne code a priori que la fabrication d'autres molécules.
    Bref, s'il y avait une particule inconnue, il faudrait une révolution en physique et en biologie, rien que ça !
    Avant d'envisager un 6ème sens, il faut donc envisager d'autres possibilités.
    Si un chien retrouve son chemin pour rentrer chez lui alors qu'il a été perdu à des centaines de kilomètres, il faut considérer les moyens dont il dispose pour s'orienter, il faut également prendre en compte la probabilité qu'il aille dans la bonne direction, il faut prendre en compte les chiens pour lesquels ça ne marche pas etc etc.
    Au bout du compte, et à ma connaissance, on ne trouve que des raisons très simples pour expliquer qu'un chien puisse retrouver son chemin, raisons qui n'invoquent nullement un 6ème sens.

  18. #17
    Silver600

    Re : Capacités sensorielles des animaux

    Citation Envoyé par Argyre
    Et donc, si un 6ème sens existait, il faudrait remettre en cause de nombreuses choses fondamentales dans le domaine scientifique, ce qui ne doit être fait que s'il y a des preuves évidentes que les phénomènes observés sont inexplicables dans le cadre des théories actuelles
    La vision repose sur un organe qui traite les informations provenant de la lumière, en accord avec la théorie de l'électromagnétisme .
    L'ouïe repose sur un organe qui traite les informations sonores, en accord avec les théories en physique atomique, acoustique et thermodynamique.
    etc etc, à chaque fois il y a un cadre théorique qui supporte le sens.
    Et que dire de la pensee et des reves dans ces cas la qui ne reposent apparemant sur aucun organe directe sauf peut etre notre cerveau et dans ces cas la un 6eme sens potentiel ne dependrait il pas de notre cerveau tout simplement ?

    Si un chien retrouve son chemin pour rentrer chez lui alors qu'il a été perdu à des centaines de kilomètres, il faut considérer les moyens dont il dispose pour s'orienter, il faut également prendre en compte la probabilité qu'il aille dans la bonne direction, il faut prendre en compte les chiens pour lesquels ça ne marche pas etc etc.
    Au bout du compte, et à ma connaissance, on ne trouve que des raisons très simples pour expliquer qu'un chien puisse retrouver son chemin, raisons qui n'invoquent nullement un 6ème sens.
    Je vous renvois a ce que je disais plus haut et concernant le chien qui retrouve son chemin de meme qu'un chien confronte a la mort , le 6eme sens ne serait il pas l'instint ?

  19. #18
    Démostène

    Re : Capacités sensorielles des animaux

    Citation Envoyé par Argyre
    ...
    Au bout du compte, et à ma connaissance, on ne trouve que des raisons très simples pour expliquer qu'un chien puisse retrouver son chemin, raisons qui n'invoquent nullement un 6ème sens.
    Salut,
    Un aveugle de naissance est-il capable d'immaginer les couleurs ?
    @+
    " Devant l'homme, la forêt, derrière, le désert" Chat-tôt-brillant.

  20. #19
    Argyre

    Re : Capacités sensorielles des animaux

    Citation Envoyé par Silver600
    Et que dire de la pensee et des reves dans ces cas la qui ne reposent apparemant sur aucun organe directe sauf peut etre notre cerveau et dans ces cas la un 6eme sens potentiel ne dependrait il pas de notre cerveau tout simplement ?
    Effectivement, la pensée et le rêve (qui n'ont aucun rapport avec la perception d'une information extérieure) surviennent dans le cerveau. Le cerveau est un organe qui traite les informations grâce notamment à des neurones et des synapses, et tous les organes sensoriels sont connectés au cerveau grâce au système nerveux et aux neurones. Un quelconque 6ème organe doit donc être connecté au cerveau via des synapses et des neurones ... et cela n'a jamais été observé.
    Citation Envoyé par Silver600
    Je vous renvois a ce que je disais plus haut et concernant le chien qui retrouve son chemin de meme qu'un chien confronte a la mort , le 6eme sens ne serait il pas l'instint ?
    L'instinct n'est qu'un traitement de l'information plus ou moins préprogrammé dans le cerveau. Donc oui, l'instinct du chien doit être pris en compte, mais non l'instinct n'a rien à voir avec un 6ème sens ... sauf s'il faut révolutionner la biologie comportementale.

  21. #20
    Argyre

    Re : Capacités sensorielles des animaux

    Citation Envoyé par Démostène
    Salut,
    Un aveugle de naissance est-il capable d'imaginer les couleurs ?
    Bonjour,
    Non, un aveugle de naissance ne peut imaginer les couleurs, mais il peut comprendre quels sont les principes généraux du traitement algorithmique opéré dans le cerveau pour analyser une scène grâce à la vision.

  22. #21
    Démostène

    Re : Capacités sensorielles des animaux

    Citation Envoyé par Argyre
    Bonjour,
    Non, un aveugle de naissance ne peut imaginer les couleurs, mais il peut comprendre quels sont les principes généraux du traitement algorithmique opéré dans le cerveau pour analyser une scène grâce à la vision.
    Salut,
    Il me semble que c'est uniquement possible si qq'un qui voit lui explique, par exemple avec des analogies comme le rayonnement de la chaleur, par exemple, seul, il ne peut rien déduire.
    @+
    " Devant l'homme, la forêt, derrière, le désert" Chat-tôt-brillant.

  23. #22
    Squale

    Re : Capacités sensorielles des animaux

    Bonjour à tous...

    Sujet intéressant... Je pense qu'il ne faut pas se laisser enfermer par les "5 sens" dont on nous rebat les oreilles. L'homme a un sens supplémentaire : le sens de l'équilibre, qui dépend d'un organe situé dans l'oreille interne (la cochlée, si mes souvenirs sont bons?). De même, on peut ressentir une source de chaleur qui rayonne à plusieurs mètres voire dizaines de mètres de distance par la peau, mais ce n'est pas du toucher, ni de la vue, ni de l'odorat, ni goût, ni ouïe... Un de plus, ça fait déjà 7.
    Quant aux animaux, la diversité nous prouve qu'il ne faut pas s'arrêter à 7. Comme déjà évoqué, il y a la sensibilité aux courants électriques chez certains poissons... On peut aussi distinguer les sens "hybrides" comme le sonar des chauves souris, ou les dauphins (entre l'ouïe et la vue); de même les sens "hyperdéveloppés" (par rapport à l'homme) comme l'odorat chez le chien ou certaines espèces de papillons, ou la perception des infrasons pour les éléphants.
    Ces modes de perception (ces sens) "hybrides" ou "hyperdéveloppés" ne sont pas utilisables par l'homme, donc on peut voir ça comme un 6e sens (ou plus exactement un "sens supplémentaire", si on veut..., mais l'appellation est de toutes façons fausse, car il n'y en a pas qu'un seul mais différents possibles).
    Pour ce qui est de l'instinct de animaux, je pense qu'il s'agit d'une combinaison de tous ces facteurs (sens insensibles à l'homme, et attention accrue à l'environnement, interprétation plus juste des signaux...).
    Personnellement, je trouve que l'humain se limite un peu trop, déjà en ne voulait voir chez lui que 5 sens, mais surtout de plus en plus il se limite à la vue et à l'ouïe, et oublie petit à petit tout le reste de ce qu'il peut capter autour de lui comme signaux.
    Amitiés,

    Squale

    EDIT : en parlant des aveugles, justement : ils développent spontanément leurs autres sens pour compenser l'absence de la vue, et on s'aperçoit des possibilités offertes par le toucher (par exemple) : lecture, reconnaissance de matières, et qui sont très peu utilisées par les non-aveugles. Et je trouve que c'est dommage, car ce n'est pas parcequ'on "voit" qu'on ne peut pas développer ses autres sens.
    Re-amitiés,

    Squale
    Dernière modification par Squale ; 07/12/2005 à 11h06.

  24. #23
    Argyre

    Re : Capacités sensorielles des animaux

    Citation Envoyé par Démostène
    Salut,
    Il me semble que c'est uniquement possible si qq'un qui voit lui explique, par exemple avec des analogies comme le rayonnement de la chaleur, par exemple, seul, il ne peut rien déduire.
    Rebonjour,
    Si, il le peut, mais au niveau de la compréhension bien entendu, car il existe des travaux concernant la vision naturelle et la vision artificielle. Ces travaux sont essentiellement mathématiques et informatiques, donc écrits dans les livres et un aveugle a accès à la lecture.

  25. #24
    invite87654345678
    Invité

    Re : Capacités sensorielles des animaux

    Citation Envoyé par DonPanic
    Pourquoi s'étonner que l'odeur d'une ville, par exemple, puisse franchir des centaines de kilomètres ?
    Salut aussi

    Peux-tu préciser ta pensée ?

  26. #25
    Démostène

    Re : Capacités sensorielles des animaux

    Citation Envoyé par Argyre
    Rebonjour,
    Si, il le peut, mais au niveau de la compréhension bien entendu, car il existe des travaux concernant la vision naturelle et la vision artificielle. Ces travaux sont essentiellement mathématiques et informatiques, donc écrits dans les livres et un aveugle a accès à la lecture.
    Pirouette !!, ça revient à dire " lui explique par écrit"
    @+
    " Devant l'homme, la forêt, derrière, le désert" Chat-tôt-brillant.

  27. #26
    Démostène

    Re : Capacités sensorielles des animaux

    Citation Envoyé par kaolin
    Salut aussi

    Peux-tu préciser ta pensée ?
    Salut,
    C'est foireux, ça ne tiendrait la route que dans le cas ou le chien connaitrait dejà la ville en question, et il existe des exemples ou c'est vers une ville inconnue que le chien est allé.
    ...
    @+
    " Devant l'homme, la forêt, derrière, le désert" Chat-tôt-brillant.

  28. #27
    KarmaStuff

    Re : Capacités sensorielles des animaux

    Citation Envoyé par Démostène
    Salut,
    Un aveugle de naissance est-il capable d'immaginer les couleurs ?
    @+
    Citation Envoyé par Démostène
    Salut,
    Il me semble que c'est uniquement possible si qq'un qui voit lui explique, par exemple avec des analogies comme le rayonnement de la chaleur, par exemple, seul, il ne peut rien déduire.
    @+
    Salut

    Autant expliquer le goût du sucre à quelqu'un qui n'a ni le sens de l'odorat, ni le sens du goût...

    Quelqu'un ayant vécu (dans l'absolu) dans une pièce sombre en permanence toute sa vie ne serait pas capable de se faire ne serait-ce qu'une idée de la différence entre le rouge, le vert ou le bleu, ou une idée de la couleur ou de la lumière tout court......

    On pourra appliquer des analogies, des parallèles avec des notions qu'il connaît déjà, rien ne permettra de lui faire connaître, ou même imaginer les couleurs...
    On pourra lui expliquer la forme de la Lune, ses cratères, mais la couleur cendrée ne représentera jamais rien pour un aveugle de naissance...

    Des techniques artificielles de vision permettent déjà de passer (en partie) outre cet 'handicap'... Et dans quelques années (décennies ?), grâce à l'amélioration et la miniaturisation des systèmes artificiels, un aveugle pourra voir 'normalement'...
    Dernière modification par KarmaStuff ; 07/12/2005 à 12h14.
    Connais-toi toi-même et l'Univers n'aura plus aucun secret pour toi...

  29. #28
    JPL

    Re : Capacités sensorielles des animaux

    Citation Envoyé par Squale
    L'homme a un sens supplémentaire : le sens de l'équilibre, qui dépend d'un organe situé dans l'oreille interne (la cochlée, si mes souvenirs sont bons?).
    Non : le vestibule et les canaux semi-circulaires (ils font partie de l'oreille interne aussi). La cochlée détecte les sons.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  30. #29
    quetzal

    Re : Capacités sensorielles des animaux

    le sens de l'equilibre n'est pas pour moi a ranger dans les sens, c'est une confusion du language... pour ce qui concerne l'infrarouge, cela fait partie des données accéssible au touché, que cela soit par contact avec un objet, ou bien de loin... parceque c'est toujours la peau qui est le médiateur de la sensation...

    par contre la conscience reflexive qui permet de se connaitre en tant que sujet est bien un sens particulier... mais le 7ème... car il en existe un autres qui est celui du toucher intérieur, qui concerne toute les sensation physique interne du corps... et ne passant pas par la peau...

    j'en compte au moins 7... pour ma part ce que l'on attribue au 6ème sens d'habitude je préférait lui donné le nom de Xème sens, dans le sens ou celui-ci n'est non seulement démontré, et que l'on en connait par quel biais physique nous serions capable de percevoir les choses de cette manière....

    quand aux animaux, le serpent possède des organne suplémentaire bien specifique, qui permette d'avoir une "vision" réelle des infrarouges, a mon gout ces l'organe qui permet de donner le nom de sens.... nez, oreille, peau,(langue palais), yeux, neo-cortex, et cerveau pour le reste des impréssion interne... normalement un sens au dela de l'organne doit aussi avoir une correspondance cerébrale ou l'information receuillit par l'organe est géré... le cas du neo-cortex semble etre le lieu ou l'ensemble des impréssions sont sur-traité(je vais vite, l'on me corrigeras)

    en ce qui concerne les animaux et leur sens, tout type de signal peux servir a créer un sens, les chauve-souris de servent des ultra-sons, les dauphins des sons, les vibration diverse et varié de l'environement peuvent etre le support a la sensibilisation et a l'evolution d'un organe vers une spécialisation pour ce type d'information sur son environement... les fréquence vibratoire de l'air sont très utilisé(son), comme le champs vibratoire de la lumière... le sol est aussi un bon millieux vibrant... l'air peut transmètre des millier d'information grace au molécule qui peuvent s'y dispercer. bref a chacun son mode, mais pour l'instant, les Xème sens reste encore a découvrir.. en fait la probabilité qu'il n'existe pas est assez fort, car la nature dans tout ces devellopements succéssif n'a semble-t-il pas daigner doter un animal dun organne qui soit specifique a ce mode informatif particulier, et pourtant la nature est très inventive et très sensible...

    l'on peux toujours objecter, que ce millieux de diffusion est trop aléatoire pour qu'un animal est put s'en servir et le devellopper de manière sure... là, et comme les chercheur, nous somme tous assez perplexe sur ce point??? de quoi parle t-on vraiment??

    si un mode particulier existais, des animaux aurait devellopé des organe had-oc facilement repérable..

  31. #30
    JPL

    Re : Capacités sensorielles des animaux

    Citation Envoyé par quetzal
    le sens de l'equilibre n'est pas pour moi a ranger dans les sens, c'est une confusion du language...
    Si, c'est la détection de la pesanteur, des accélérations linéaires et de rotation. Donc c'est un sens qui nous donne des informations sur notre environnement. Ce sens repose sur des cellules sensorielles ciliées qui sont des mécano-récepteurs (comme le sont les cellules auditives).
    Donc ce n'est pas une question de mot ou de définition : c'est bien un sens puisqu'il y a des cellules sensorielles et une perception conscientes.
    Au passage il existe aussi un sens de la douleur, bien distinct du sens du toucher, puisqu'il peut détecter des sensations dans des organes internes. Et le fameux sens du toucher doit être lui-même dissocié puisque les récepteurs thermiques sont totalement différents des mécano-récepteurs de la pression.
    Donc le nombre traditionnel de sens n'a aucun sens . La seule chose qui est importante, et déjà soulignée par d'autres, c'est qu'il ne peut y avoir aucun sens qui reposerait sur une faculté mystérieuse distincte de l'évaluation de paramètres physiques ou chimiques que nous connaissons (chez nous ou d'autres espèces animales).
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

Page 1 sur 4 12 3 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. la vie des capacités
    Par roro1 dans le forum Électronique
    Réponses: 9
    Dernier message: 06/08/2007, 11h10
  2. capacités actuelles des différents condensateurs
    Par ninnindu14 dans le forum Électronique
    Réponses: 2
    Dernier message: 02/02/2007, 12h45
  3. capacités des boards FPGAs
    Par azer2k20 dans le forum Électronique
    Réponses: 1
    Dernier message: 01/06/2006, 14h50
  4. Grandes et faibles capacités hors des condensteurs
    Par Electrofred dans le forum Électronique
    Réponses: 3
    Dernier message: 15/08/2005, 19h11
  5. [TS] Évaluation des capacités expérimentales
    Par morgane40000 dans le forum Géologie et Catastrophes naturelles
    Réponses: 8
    Dernier message: 29/05/2005, 12h12