Bonjour, cliquez-ici pour vous inscrire et participer au forum.
  • Login:



+ Répondre à la discussion
Page 1 sur 3 12 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 62

La solution finale pour ne plus tuer d'animaux serait d'augmenter les protéines des plantes

  1. mich59700

    Date d'inscription
    août 2016
    Messages
    11

    La solution finale pour ne plus tuer d'animaux serait d'augmenter les protéines des plantes

    Bonjour à tous,

    J'ai souvent eu pitié de ces pauvres animaux se faisant tuer atrocement par millions sur la Terre. J'ai prié et une réponse tout à fait originale m'est arrivée. Une solution que j'espère scientifiquement possible pour enfin laisser ces pauvres bêtes en paix.

    "Dans l'avenir vos savants créeront des végétaux qui auront une valeur protéique si élevée que vous pourrez vous priver de viande ; c'est ce que nous avons fait sur notre planète (la planète Vénus)." P118 Livre Mes amis les hommes de l'espace de l'auteur Howard Menger 1965
    (Ce livre sera bientôt gratuitement sur internt en pdf)

    Dans ce livre il nous explique qu'une pomme de terre créée artificiellement aurait un taux de protéine de 15% alors qu'en moyenne à l'état naturel elle est de 2 ou 3%.

    Cette solution de modifier génétiquement les végétaux pour accroitre leur protéines vous parait-elle scientifiquement sérieuse pour cesser de manger de la viande et rester en bonne santé?

    Merci par avance de vos réponses.

    -----

    Dernière modification par mich59700 ; 29/12/2017 à 18h00.
     


    • Publicité



  2. minushabens

    Date d'inscription
    juillet 2014
    Messages
    6 067

    Re : La solution finale pour ne plus tuer d'animaux serait d'augmenter les protéines des plantes

     

  3. arbanais83

    Date d'inscription
    décembre 2010
    Messages
    2 517

    Re : La solution finale pour ne plus tuer d'animaux serait d'augmenter les protéines des plantes

    Nous ne mangeons pas de la viande ou du poisson que pour les protéines qu'ils apportent.
    Où sera le plaisir de manger un bon boeuf de kobé, un chapon bressan, une sole meunière ou une bonne charcuterie corse dans une patate génétiquement modifiée ?
     

  4. ThM55

    Date d'inscription
    juin 2013
    Messages
    327

    Re : La solution finale pour ne plus tuer d'animaux serait d'augmenter les protéines des plantes

    Je suis d'accord si c'est pour manger de la très bonne viande. Mais je pense à ce qu'on a fait dans mon pays (pas en France, mais un pays voisin que je ne citerai pas pour ne pas faire une contre-pub à nos agriculteurs déjà si malmenés): une race de bovins à viande, obtenue par sélection par des scientifiques très fiers de leur invention. Les veaux sont si gros qu'ils ne peuvent naître que par césarienne. La vache mourrait si elle mettait bas sans cette opération. Quand j'achète un gros steak de cette variété et que je le saisis il rétrécit de moitié et la poêle est remplie d'eau. Vous trouvez ça bien? Personnellement, j'ai réduit ma consommation de viande de moitié (facile avec ce genre de viande). Je fais des steaks de légumineuses, lentilles, pois etc mais je ne suis pas vegan: je mange des oeufs, des produits laitiers etc, de préférence bio.

    Cela dit, il ne faut pas oublier qu'on est 7 ou 7,5 milliards d'humains avec des besoins en protéines et des revenus pour la plupart riquiqui. Pourquoi pas des végétaux OGM qui seraient enrichis en protéines contenant tous les acides aminés? Evidemment, les "écologistes" seront contre et vont les arracher. Je mets "écologistes" avec des guillemets mais j'ai le sentiments qu'il n'y en a pas assez: """"écologistes"""".
     

  5. Merlin95

    Date d'inscription
    octobre 2015
    Messages
    908

    Re : La solution finale pour ne plus tuer d'animaux serait d'augmenter les protéines des plantes

    Bonjour,

    il faudrait un peu plus de référence scientifique, mais je crois que nos besoins en protéine ne sont pas importants du tout, notre corps ayant de base la capacité de les créer (il est mêmes spécialisé dans ce domaine on peut dire). La viande est par exemple important pour sa contenance en fer plus que par les protéines qu'il est sensé apporter. C'est une sorte d'idée reçue que de croire que "plus il y a de protéines mieux c'est" (pour les enfants la situation est peut-être légèrement différente).
    Dernière modification par Merlin95 ; 29/12/2017 à 19h04.
     


    • Publicité



  6. obi76

    Date d'inscription
    mai 2007
    Localisation
    Paris
    Âge
    33
    Messages
    15 564

    Re : La solution finale pour ne plus tuer d'animaux serait d'augmenter les protéines des plantes

    Mouais pas si simple. N'oubliions pas que les bestiaux se nourrissent de végétaux (ou d'autres bestiaux, qui à un moment seront dans la chaine nourris de végétaux). Tout l'énergie chimique ammenée par les aliments vient au final des végétaux. Alors la question qui tue (si je peux me permettre) : quelle est la densité énergétique d'une viande par rapport aux végétaux ? Alors je suis parfaitement d'accord pour dire que plus on mets d'intermédiaires, plus le rendement est minable, mais il faut aussi voir que les animaux sont des réservoirs énergétiques assez fabuleux, vu la quantité de végétaux qu'ils absorbent.

    Pour nous il y aurait donc 2 choix : les manger directement, en moindre quantité, ou que des végétaux, en bien plus grande quantité.

    Ne voyez pas là une quelconque argumentation ou tentative de conviction, juste un élément à prendre en compte dans le raisonnement
    Des gens qui savent le faire, il y en a plein, des gens qui savent ce qu'ils font, nettement moins.
     

  7. Merlin95

    Date d'inscription
    octobre 2015
    Messages
    908

    Re : La solution finale pour ne plus tuer d'animaux serait d'augmenter les protéines des plantes

    Si on cherche de l'énergie pure, il suffit de manger du sucre tout le temps, non ?
    Il me semble que nous avons des besoins alimentaires de nutriment notamment acide aminés essentiels, au plus proche de ce qu'on trouve dans les végétaux, et que ce n'est pas la même chose que de les retrouver directement "assemblés" en protéines dans la viande animal.

    Par exemple ici : https://fr.wikipedia.org/wiki/Acide_...3%A9_essentiel.
    Les acides aminés essentiels ne sont pas synthétisés par les animaux
     

  8. obi76

    Date d'inscription
    mai 2007
    Localisation
    Paris
    Âge
    33
    Messages
    15 564

    Re : La solution finale pour ne plus tuer d'animaux serait d'augmenter les protéines des plantes

    Il y a aussi la transformation, mais ça je n'ai pas voulu l'évoquer puisque ça a été fait auparavant.
    Des gens qui savent le faire, il y en a plein, des gens qui savent ce qu'ils font, nettement moins.
     

  9. minushabens

    Date d'inscription
    juillet 2014
    Messages
    6 067

    Re : La solution finale pour ne plus tuer d'animaux serait d'augmenter les protéines des plantes

    Ce n'est peut-être pas si facile de faire produire aux plantes des protéines animales en quantité appréciable. Ca ne doit pas être très difficile d'incorporer au génome d'une plante les gènes de la myoglobine ou du collagène (des protéines présentes dans la viande) et de la faire les exprimer, mais pour que ces protéines s'accumulent en quantité intéressante pour la nutrition il faudrait que la plante ait un organe spécialisé or elle n'en a pas a priori.
     

  10. Merlin95

    Date d'inscription
    octobre 2015
    Messages
    908

    Re : La solution finale pour ne plus tuer d'animaux serait d'augmenter les protéines des plantes

    Mais je me trompe où le corps humain est bien capable de construire ces protéines sans avoir besoin qu'elles sont fournies directement telles quelles.
     

  11. Olivzzz

    Date d'inscription
    juin 2014
    Messages
    365

    Re : La solution finale pour ne plus tuer d'animaux serait d'augmenter les protéines des plantes

    Bonjour,

    La question de fond est : Dans quel monde voulons-nous vivre ? L'élevage animal nous apporte des protéines mais pose des questions éthiques. Modifier génétiquement les plantes que nous cultivons pour augmenter leurs taux de protéines gomme ces questions éthiques mais en pose une autre qui n'est à mon sens pas à négliger : Qui dit OGM, dit laboratoires, coûts, investissements, donc grands groupes commerciaux. Est-ce que ces grands groupes seront d'accord de céder gracieusement ces plantes OGM à l'humanité afin qu'elle en dispose comme elle dispose encore actuellement de la plupart des plantes ? Ou devrons-nous sacrifier notre liberté sur l'autel de l'éthique animalière ?

    J'espère qu'il existe une 3ème voie, plus médiane
     

  12. antek

    Date d'inscription
    février 2015
    Messages
    9 354

    Re : La solution finale pour ne plus tuer d'animaux serait d'augmenter les protéines des plantes

    Citation Envoyé par Merlin95 Voir le message
    Mais je me trompe où le corps humain est bien capable de construire ces protéines sans avoir besoin qu'elles sont fournies directement telles quelles.
    Il a besoin de certains acides aminés présents simultanément (on les trouve dans la viande) pour construire des protéines musculaires.
    Il faut la bonne association de végétaux pour les trouver simultanément.
     

  13. Lebleu34

    Date d'inscription
    avril 2016
    Messages
    116

    Re : La solution finale pour ne plus tuer d'animaux serait d'augmenter les protéines des plantes

    Bonjour,

    "La solution finale... pour ne plus tuer..."

    A cause de la connotation historique du premier, ces deux extraits ne sonnent-ils pas légèrement antinomiques ?

    Citation Envoyé par Olivzzz Voir le message

    J'espère qu'il existe une 3ème voie, plus médiane
    ça serait soit les insectes soit les cellules de culture...

    Il semblerait qu'on se dirige doucement vers la consommation d'insectes.

    je préfère encore 100 fois cette solution à manger de la "viande" cultivée en labo qui me semble bien peu ragoutant.

    ...

    Une dernière option : le soleil vert... ça ne m'étonnerait pas qu'on y arrive dans un futur pas si lointain.

    En même temps, on fait déjà pire si on y réfléchit car manger un animal herbivore qu'on a nourri avec ses propres congénères (farine animale), c'est autrement plus contre-nature que l’anthropophagie, à mon avis.
    Dernière modification par Lebleu34 ; 30/12/2017 à 08h42.
     

  14. f6bes

    Date d'inscription
    février 2005
    Localisation
    Nimes Age: 73000 millions de kms autour du soleil !!
    Messages
    53 048

    Re : La solution finale pour ne plus tuer d'animaux serait d'augmenter les protéines des plantes

    Citation Envoyé par Lebleu34 Voir le message
    Bonjour,

    "La solution finale... pour ne plus tuer..."

    A cause de la connotation historique du premier, ces deux extraits ne sonnent-ils pas légèrement antinomiques ?



    ça serait soit les insectes soit les cellules de culture...

    Il semblerait qu'on se dirige doucement vers la consommation d'insectes.

    je préfère encore 100 fois cette solution à manger de la "viande" cultivée en labo qui me semble bien peu ragoutant.

    ...

    Une dernière option : le soleil vert... ça ne m'étonnerait pas qu'on y arrive dans un futur pas si lointain.

    En même temps, on fait déjà pire si on y réfléchit car manger un animal herbivore qu'on a nourri avec ses propres congénères (farine animale), c'est autrement plus contre-nature que l’anthropophagie, à mon avis.
    Bjr à toi,
    Et ces pauvres insectes qui va les plaindre ! On s'appitoie sur un animal pârce qu'il est "gros" et qu'acessoirrement
    cela " dérange" nos sentiments.
    C'est tout de meme assez sélectif comme resentiment.
    Les insestes du moment qu'ils sont "petits" , ne présente aucun attachement à la personne....alors ils
    ont droit à la solution finale.
    Faut surtout pas que cela puisse déranger..notre "morale".
    Bonnes fétes
    "Ce fut la goutte d'eau de trop qui mit le feu aux poudres!"
     

  15. ThM55

    Date d'inscription
    juin 2013
    Messages
    327

    Re : La solution finale pour ne plus tuer d'animaux serait d'augmenter les protéines des plantes

    J'ai une question (scientifique) en rapport avec ce sujet: je sais bien que le corps synthétise les protéines dont il a besoin. Mais pour cela il lui faut des acides aminés. Or je n'ai aucune compétence en biologie, mais je lis dans des articles de la grande presse ou de la presse de vulgarisation que certains acides aminés sont absents dans un régime purement végétalien. Est-ce vrai? Quels sont ces acides aminés? Comment les obtenir?
     

  16. Lebleu34

    Date d'inscription
    avril 2016
    Messages
    116

    Re : La solution finale pour ne plus tuer d'animaux serait d'augmenter les protéines des plantes

    Citation Envoyé par f6bes Voir le message
    Les insestes du moment qu'ils sont "petits" , ne présente aucun attachement à la personne....alors ils
    ont droit à la solution finale.
    Faut surtout pas que cela puisse déranger..notre "morale".
    Bonjour,

    Je n'aime pas l'idée de faire souffrir un animal mais pourtant je mange de la viande (raisonnablement).

    Des insectes j'en tue par confort : une mouche, un cafard, une mite... ne doivent pas proliférer dans la maison... et j'imagine que toi aussi, aussi aigu soit ton sens de la morale, donc pourquoi ne pas en manger ?

    Je ne crois pas trop m'avancer en disant que l'intelligence d'un insecte (et donc sa conscience) est quand même plus limitée que celle d'un mammifère.
     

  17. Cotissois31

    Date d'inscription
    décembre 2015
    Messages
    697

    Re : La solution finale pour ne plus tuer d'animaux serait d'augmenter les protéines des plantes

    J'ai souvent eu pitié de ces pauvres animaux se faisant tuer atrocement par millions sur la Terre. J'ai prié et une réponse tout à fait originale m'est arrivée. Une solution que j'espère scientifiquement possible pour enfin laisser ces pauvres bêtes en paix.
    Si je ne me trompe pas : abolitionnisme : polémique et non consensuel.

    Le reste de la question se tient : peut-on augmenter les protéines des plantes ?

    Et non pas : doit-on augmenter les protéines des plantes ?
     

  18. DonPanic

    Date d'inscription
    juin 2003
    Messages
    6 530

    Re : La solution finale pour ne plus tuer d'animaux serait d'augmenter les protéines des plantes

    Depuis qu'on découvre une forme d'"intelligence" végétale, il va bien finir par se trouver des gens pour condamner la consommation de carottes.

    Pitié pour ces pauvres légumes écorchés vifs
     

  19. ansset

    Date d'inscription
    novembre 2009
    Localisation
    Fresnes
    Âge
    58
    Messages
    25 089

    Re : La solution finale pour ne plus tuer d'animaux serait d'augmenter les protéines des plantes

    Citation Envoyé par DonPanic Voir le message
    Depuis qu'on découvre une forme d'"intelligence" végétale, il va bien finir par se trouver des gens pour condamner la consommation de carottes.

    Pitié pour ces pauvres légumes écorchés vifs
    c'est amusant, je m'apprêtais à faire la même blague.......
    y'a quelque chose qui cloche là dedans, j'y retourne immédiatement !
     

  20. Lebleu34

    Date d'inscription
    avril 2016
    Messages
    116

    Re : La solution finale pour ne plus tuer d'animaux serait d'augmenter les protéines des plantes

    On peut quand même se demander si couper un arbre centenaire ça n'est pas un crime quelque part...
     

  21. DonPanic

    Date d'inscription
    juin 2003
    Messages
    6 530

    Re : La solution finale pour ne plus tuer d'animaux serait d'augmenter les protéines des plantes

    Citation Envoyé par Lebleu34 Voir le message
    On peut quand même se demander si couper un arbre centenaire ça n'est pas un crime quelque part...
    Il se trouve des tribus ou ethnies qui demandent pardon aux esprits des arbres ou de la forêt avant de ce faire.
     

  22. DonPanic

    Date d'inscription
    juin 2003
    Messages
    6 530

    Re : La solution finale pour ne plus tuer d'animaux serait d'augmenter les protéines des plantes

    Citation Envoyé par Lebleu34 Voir le message
    Bonjour,
    Je n'aime pas l'idée de faire souffrir un animal mais pourtant je mange de la viande (raisonnablement).
    Perso, quand je veux cuire un tourteau ou une moussette, je les mets 10' au freezer pour les endormir ou les tuer par le froid avant de les plonger dans l'eau bouillante, la mort par le froid étant présumée indolore.

    Ma sensiblerie vis à vis des animaux est tout à fait arbitrairement sélective, alors que je préfère de loin la viande de canard à celle des poules ou des poulets,
    il ne viendrait pas à l'idée de faire le moindre mal à un canard, tandis que tuer moi-même une poule ou un poulet ne me poserait aucun problème,
    la raison ? je trouve le regard des poules dur, voire méchant, un regard de prédateur, celui des canards plutôt bonhomme.
    J'assume mes contradictions.
    Je suis tout à fait prêt, le cas échéant à me nourrir de protéines issues d'insectes pour remplace la viande de mammifères,
    particulièrement celles issues de locustes qui peuvent devenir de terribles ravageurs en cas de prolifération.
     

  23. ansset

    Date d'inscription
    novembre 2009
    Localisation
    Fresnes
    Âge
    58
    Messages
    25 089

    Re : La solution finale pour ne plus tuer d'animaux serait d'augmenter les protéines des plantes

    bjr,
    il y a deux sujets légèrement différents.
    celui de la souffrance des animaux , pour lequel il me semble qu'un consensus est assez facile.
    celui du principe éthique que poserait le fait de "tuer pour manger".
    dans ce cadre, j'ai quand même tendance à faire une légère différence entre un bovin et une huitre ou un insecte par exemple.
    même si j'apprécie la viande.
    Dernière modification par ansset ; 30/12/2017 à 13h35.
    y'a quelque chose qui cloche là dedans, j'y retourne immédiatement !
     

  24. Olivzzz

    Date d'inscription
    juin 2014
    Messages
    365

    Re : La solution finale pour ne plus tuer d'animaux serait d'augmenter les protéines des plantes

    Citation Envoyé par ansset Voir le message
    bjr,
    (..)
    dans ce cadre, j'ai quand même tendance à faire une légère différence entre un bovin et une huitre ou un insecte par exemple.
    même si j'apprécie la viande.
    Bonjour,

    Moi aussi, sauf que pour un repas, vous devrez tuer quoi, 10 huitres pour vous tout seul, alors qu'1 boeuf nourrira un sacré paquet de personnes. D'un point de vue éthique, il faudrait donc commencer par "noter" chaque espèce animale... Si une huitre vaut 1 point et un boeuf 5000 points, ça sera peut-être équivalent en coût en points pour un repas, mais un tel écart entre 2 espèces, est-ce éthique ?
     

  25. ann72

    Date d'inscription
    octobre 2016
    Localisation
    la Sarthe
    Messages
    590

    Re : La solution finale pour ne plus tuer d'animaux serait d'augmenter les protéines des plantes

    Et puis , avez vous pensé a la pov pomme de terre jetée dans l'huile bouillante , et les oignons découpés en tout petits bouts !!! perso ça me fait pleurer ..... les oignons en petits bouts !!

    Manger peu de viande , mais gouttue !! et pas toujours les morceaux les plus vendus !!
     

  26. Merlin95

    Date d'inscription
    octobre 2015
    Messages
    908

    Re : La solution finale pour ne plus tuer d'animaux serait d'augmenter les protéines des plantes

    Citation Envoyé par Olivzzz Voir le message
    D'un point de vue éthique, il faudrait donc commencer par "noter" chaque espèce animale...
    D'un point de vue éthique la "note" intéresse au plus grand point les espèces animales concernées. Ca lui ferait un belle jambe pour un boeuf d'avoir une note de 10000, c'est vrai, ca le convaincrait de devoir supporter plus de souffrances .
     

  27. ansset

    Date d'inscription
    novembre 2009
    Localisation
    Fresnes
    Âge
    58
    Messages
    25 089

    Re : La solution finale pour ne plus tuer d'animaux serait d'augmenter les protéines des plantes

    Citation Envoyé par Merlin95 Voir le message
    D'un point de vue éthique la "note" intéresse au plus grand point les espèces animales concernées. Ca lui ferait un belle jambe pour un boeuf d'avoir une note de 10000, c'est vrai, ca le convaincrait de devoir supporter plus de souffrances .
    assez d'accord avec ta remarque sur les notes ( encore que (*) )
    ceci dit, tu évoques toi aussi la "souffrance"
    à moins d'une souffrance psychologique éventuelle de la prise de conscience de finir par être tué, il existe des solutions d'abatage sans souffrance physique.
    (*) car cela existe de fait qualitativement. On ne mange plus de cheval ( ou plus vraiment ) dans de nombreux pays par exemple
    Dernière modification par ansset ; 30/12/2017 à 16h01.
    y'a quelque chose qui cloche là dedans, j'y retourne immédiatement !
     

  28. trebor

    Date d'inscription
    février 2005
    Localisation
    En Wallonie ( Hainaut Belgique )
    Âge
    64
    Messages
    11 621

    Re : La solution finale pour ne plus tuer d'animaux serait d'augmenter les protéines des plantes

    Bonjour à tous,

    Il y a ceux qui ne mange jamais de viande, sont-ils plus affaiblis ou malades que ceux qui en mange ?

    Et puis pour nous qui avons déjà un âge certain et le peu d'activité car nous sommes en hiver sauf pour les sportifs et les actifs, quelle est le besoin minimum de viande par semaine ?
    Personnellement très peu, car je ne suis pas encore remis des scandales les plus diverses qui ont touché ce secteur d'activité il y a quelques années.

    Comme on dit chez nous une bonne RATA (ou ratatouille) de légume (poireau, scarole, chicon, carotte, choux, ....) cuit avec des pommes de terre sans viande j'adore et mis sur une tranche de pain

    Bon demain soir ce sera autre chose, pauvre bêtes
    il vaut mieux supprimer la cause que ses effets
     

  29. DonPanic

    Date d'inscription
    juin 2003
    Messages
    6 530

    Re : La solution finale pour ne plus tuer d'animaux serait d'augmenter les protéines des plantes

    En dehors des problèmes éthiques, on nous dit qu'il faut réduire la consommation de viande parce qu'il vaut mieux consacrer les terres à la production de végétaux directement consommables.
    Ceci doublé des problèmes de production de méthane en ce qui concerne les bovidés.
    C'est vrai pour les terres arables, telles toutes les surfaces dédiées au maïs fourrager, lequel doit de plus être arrosé aux dépends des nappes phréatiques dans les régions où les pluies sont insuffisantes.

    Il y a cependant des terres peu cultivables, trop pentues ou à sécheresse relative, que seuls les animaux d'élevages, vaches Salers, moutons ou chèvres peuvent valoriser.
    Il serait alors stupide de ne pas consommer ces animaux, au moins en fin de vie (et à condition de leur accorder une fin de vie sans souffrance), ou leurs produits laitiers décriés par les végétariens stricts.
     

  30. Merlin95

    Date d'inscription
    octobre 2015
    Messages
    908

    Re : La solution finale pour ne plus tuer d'animaux serait d'augmenter les protéines des plantes

    Citation Envoyé par ansset Voir le message
    à moins d'une souffrance psychologique éventuelle de la prise de conscience de finir par être tué, il existe des solutions d'abatage sans souffrance physique.
    Ma remarque avait pour but de faire apparaitre à ce point, donc nous sommes d'accord.
    Dernière modification par Merlin95 ; 30/12/2017 à 17h13.
     


    • Publicité







Sur le même thème :





 

Discussions similaires

  1. Réponses: 5
    Dernier message: 20/08/2015, 15h43
  2. Réponses: 2
    Dernier message: 14/08/2015, 07h26
  3. Actu - Serait-il possible de tuer les tumeurs en les affamant ?
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 5
    Dernier message: 05/12/2008, 16h51
  4. Actu - Jeux vidéo : tuer ou se faire tuer, un plaisir à double face ?
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 10
    Dernier message: 04/04/2008, 16h25