Répondre à la discussion
Page 4 sur 6 PremièrePremière 4 DernièreDernière
Affichage des résultats 91 à 120 sur 152

La science avance ou se dégrade ?

  1. #91
    ansset

    Re : La science avance ou se dégrade ?

    Citation Envoyé par Deedee81 Voir le message
    On a vu aussi une forte spécialisation courant du dix-neuvième et surtout du vingtième. Mais la spécialisation à outrance peut aussi poser des difficultés.
    Salut, est ce un constat ou une question ?
    D'un point de vue pragmatique, il est clair que "l'esprit des lumières" est loin derrière nous.
    Donc, pour tout ce qui touche à la recherche appliquée, on ne peut que constater cette spécialisation parfois indispensable.

    Mais par ailleurs, de nombreux domaines aujourd'hui avancent grâce à la mise en commun de compétences multiples et complémentaires.
    Donc, je ne serais pas aussi affirmatif sur ce point.

    -----

    y'a quelque chose qui cloche là dedans, j'y retourne immédiatement !

  2. Publicité
  3. #92
    Deedee81

    Re : La science avance ou se dégrade ?

    Salut,

    Citation Envoyé par ansset Voir le message
    Salut, est ce un constat ou une question ?
    Un constat mais....

    Citation Envoyé par ansset Voir le message
    Mais par ailleurs, de nombreux domaines aujourd'hui avancent grâce à la mise en commun de compétences multiples et complémentaires.
    Donc, je ne serais pas aussi affirmatif sur ce point.
    Je suis d'accord avec cette mise en commun. Face à la spécialisation, inévitable, on a vu en réaction la formation d'équipes pluridisciplinaires. Cette tendance progresse encore actuellement. Cela n'empêche évidemment pas la spécialisation (ni les difficultés qui peuvent se poser, comme les problèmes de langage où là aussi la situation évolue et s'améliore). Et, attention, ce dont je parlais avec minushabens (la limite éventuelle du progrès, j'insiste sur le mot) est dans une perspective fort lointaine (du moins dans mon esprit, je ne parlais pas de maintenant).
    Tout est relatif, et cela seul est absolu. (Auguste Comte)

  4. #93
    LeMulet

    Re : La science avance ou se dégrade ?

    Citation Envoyé par Deedee81 Voir le message
    Je suis d'accord avec cette mise en commun. Face à la spécialisation, inévitable, on a vu en réaction la formation d'équipes pluridisciplinaires. Cette tendance progresse encore actuellement. Cela n'empêche évidemment pas la spécialisation (ni les difficultés qui peuvent se poser, comme les problèmes de langage où là aussi la situation évolue et s'améliore). Et, attention, ce dont je parlais avec minushabens (la limite éventuelle du progrès, j'insiste sur le mot) est dans une perspective fort lointaine (du moins dans mon esprit, je ne parlais pas de maintenant).
    Le terme "limite" est effectivement peu adéquat. Il vaut mieux dire peut-être que l'accumulation des faits scientifiques est un frein lorsque la connaissances des faits est nécessaire à l'élaboration de nouvelles connaissances qui prennent en compte tous les faits. C'est un peu le problème qui se pose lorsqu'on cherche à unifier les théories de la physique. La difficulté croissante à prendre en compte les faits dépend donc de la nécessité ou pas de prendre en compte tous les faits scientifiques. Mais la difficulté croissante pour y parvenir dépend aussi des exigences... Personnellement, je pense justement que si la méthode scientifiques a assez peu évoluées, ce qui se discute bien sûr, les exigences elles ont drastiquement augmentées. Il n'est pas seulement demandé, dans certains domaines, que les faits scientifiques nouveaux soient cohérents avec les faits du domaine, mais aussi on demande à ce que les faits soient en accord avec d'autres faits scientifiques des autres domaines. Par exemple dans le domaine de la géologie, prendre en compte les faits scientifiques de la physique ne sont plus des options. De même que pour l'astronomie qui a engendrée l'astrophysique avec la montée des exigences au cours du temps... .
    Bonjour, et Merci.

  5. #94
    ansset

    Re : La science avance ou se dégrade ?

    Je trouve que tu "fais bien compliqué" dans ton analyse.
    le fait est que les grands sujets actuels se heurtent à des points durs, qui sont liés à l'expérimentation et/ou à l'observation..
    Dernière modification par ansset ; 20/05/2018 à 23h42.
    y'a quelque chose qui cloche là dedans, j'y retourne immédiatement !

  6. #95
    Cotissois31

    Re : La science avance ou se dégrade ?

    Il faut rappeler que la physique (universelle) est basée sur une conclusion : les grandeurs énergétiques d'un système isolé se conservent, universellement.
    Implicitement, quasiment tout le reste est un développement appliqué. La seule chose fondamentale qu'on cherche est la liste exacte des acteurs (la liste des particules en jeu) et pour chacune ses moyens d'action (forces).

    La logique de la science fondamentale serait d'aller au-delà de cette physique "orthodoxe". Mais certains considèrent que le postulat est la vérité et donc il n'y a rien chercher de plus subtil. Donc dans ce cas, on a la conclusion et le travail a été bien fait. Tout le reste n'étant que du développement appliqué. La science avance largement mais c'est bien sûr du développement appliqué.
    Dernière modification par Cotissois31 ; 21/05/2018 à 11h39.

  7. #96
    ansset

    Re : La science avance ou se dégrade ?

    penses tu réellement que les recherches sur la "gravité quantique" par exemple soit du l'ordre de l'applicatif ?
    y'a quelque chose qui cloche là dedans, j'y retourne immédiatement !

  8. #97
    Archi3

    Re : La science avance ou se dégrade ?

    le fait est cependant qu'elle n'a établi aucun résultat solide pour le moment ...
    Le plus dur n'est pas de piger les raisonnements compliqués, mais d'accepter les simples.

  9. #98
    ansset

    Re : La science avance ou se dégrade ?

    Citation Envoyé par Archi3 Voir le message
    le fait est cependant qu'elle n'a établi aucun résultat solide pour le moment ...
    bien sur que non,
    mais ma réponse était en lien avec l'assertion de Cotissois ( son dernier paragraphe )
    y'a quelque chose qui cloche là dedans, j'y retourne immédiatement !

  10. #99
    Cotissois31

    Re : La science avance ou se dégrade ?

    Je ne suis pas spécialiste, mais il y a-t-il seulement une force agissant sur ma bouteille d'eau venant de la "relativité" ?
    Si on supprime le besoin d'identifier un présent, la "relativité" existe-t-elle toujours ?
    Ne s'agit-il pas basiquement d'une correction de biais de mesure et un fantasme sur des technologies de l'information révolutionnaires (voyager plus vite que la transmission d'information) ? N'est-ce pas clairement une science appliquée ?

  11. #100
    Deedee81

    Re : La science avance ou se dégrade ?

    Salut,

    Citation Envoyé par Cotissois31 Voir le message
    Je ne suis pas spécialiste, mais il y a-t-il seulement une force agissant sur ma bouteille d'eau venant de la "relativité" ?
    Est-elle à moitié pleine ou à moitié vide, tout est relatif

    Citation Envoyé par Cotissois31 Voir le message
    Si on supprime le besoin d'identifier un présent, la "relativité" existe-t-elle toujours ?
    Là oui, la relativité n'est pas du tout liée à la notion de présent (sans smiley cette fois).

    Citation Envoyé par Cotissois31 Voir le message
    Ne s'agit-il pas basiquement d'une correction de biais de mesure et un fantasme sur des technologies de l'information révolutionnaires (voyager plus vite que la transmission d'information) ? N'est-ce pas clairement une science appliquée ?
    Là je ne comprend pas du quoi tu parles ????
    Tout est relatif, et cela seul est absolu. (Auguste Comte)

  12. #101
    Cotissois31

    Re : La science avance ou se dégrade ?

    Après m'être renseigné, je comprends mieux ce qu'est le résultat de la relativité mais j'y vois surtout un comportement sur les extrêmes, rejoignant le fantasme de tester l'Univers sur ses extrêmes, comme le Big Bang.
    Dans 95% du discours scientifique, on n'a pas besoin de la relativité ni du Big Bang.
    Dans 95% du discours scientifique, on a besoin de conservation/pseudo-équilibres/persistance/cycles, etc.
    J'ai l'impression que la clé on l'a déjà.

  13. #102
    Archi3

    Re : La science avance ou se dégrade ?

    le fait que le Soleil nous envoie de l'énergie, tu appelles ça un extrême, toi ? pourquoi crois tu qu'il ait fallu attendre la théorie de la relativité pour comprendre d'où cette énergie venait ?
    Le plus dur n'est pas de piger les raisonnements compliqués, mais d'accepter les simples.

  14. #103
    Amanuensis

    Re : La science avance ou se dégrade ?

    C'est peut-être juste le choix des termes que le fond. «extrême», «fantasmes», sont un peu provocateurs. On peut essayer de comprendre l'idée derrière.

    Pour «extrême» on pourrait dire «périphérique», précisément à la vie de tous les jours, aux besoins de connaissance pour assurer les besoins fondamentaux matériels de l'humanité. D'une certaine manière, à la fin du XIXe, avec l'électricité, la chimie, la progression de la biologie conceptuelle (par opposition avec simplement descriptive, de nomenclature), le plus gros des besoins «pratiques» en connaissance était acquis. Et l'apport significatif du XXe côté physique n'est, vu ainsi, pas la relativité, mais la PhyQ, avec les développements pratiques comme par exemple en chimie et dans la physique du solide (composants électroniques).

    Côté fantasmes, il me paraît correct de penser qu'une grande partie de la science «avancée», des progrès XXe et récents des connaissances est *«périphérique» et est (plutôt que fantasmes) une forme de snobisme, un jeu intellectuel certes passionnant (et je le vois comme passionnant!), dont la justification est au mieux de répondre à des interrogations «éthérées», frisant la métaphysique, au pire juste un terrain de jeu intellectuel.

    Cela inclut aussi bien du fondamental comme la gravitation quantique ou le progrès du modèle standard par inclusion du boson de Higgs que faire des photos de la surface de Pluton ou la recherche d'exo-planètes. C'est assez périphérique à la vie courante, non?

    Encore une fois, ce qui est derrière ces idées de «extrême» ou «fantasme» me semble lié à l'idée d'application de la science à la vie courante, et du sentiment que les progrès de la science ces dernières décades sont «périphériques» au sens indiqué.

    ---

    Le problème est d'essayer de parler en généralité, de parler de la «science» comme une seule entité, à laquelle on pourrait attribuer des propriétés générales.

    Si on peut bien parler de «progrès périphériques» pour la physique, l'astronomie, la cosmologie, sciences reines de Galilée et Newton jusqu'au milieu du XXe, ce n'est pas applicable à la biologie ou aux techniques de l'information. Plutôt que parler d'une absence de progrès on devrait plutôt parler d'un déplacement des «centres de croissance» si on mesure l'intérêt des connaissances à ce qui affecte la vie courante. (Et du coup, mais cela devient politique, cela soulève la question du décalage entre les financements étatiques (grands instruments en physique ou astronomie) et ce déplacement de l'intérêt social des progrès (ceux ayant un effet sont apparemment financés par le privé, par exemple pharmaceutique ou «numérique» (GAFA), et motivés non par des «fantasmes», mais par des intérêts bien compris, propres au privé).)
    Dernière modification par Amanuensis ; 23/05/2018 à 08h14.
    Pour toute question, il y a une réponse simple, évidente, et fausse.

  15. #104
    Cotissois31

    Re : La science avance ou se dégrade ?

    Si vous parlez de l'explication de la radioactivité, j'admets bien volontiers que c'est de la science fondamentale.

    Maintenant, voyez le vocabulaire :
    "En effet lorsque les particules d'un système donné subissent une transformation, par exemple lors d'une collision, la relativité restreinte impose que l'énergie totale (évaluée dans un certain système de coordonnées) se conserve. Mais comme l'énergie comprend la masse, il est tout à fait possible que « de la masse » apparaisse lors de la réaction (par exemple sous forme de particules) au détriment d'énergie ou que, au contraire, de l'énergie soit libérée par « consommation » de masse."
    (wikipédia)

    Certains diront que la clé est la relativité restreinte.
    D'autres diront que la clé est la conservation.

    Sans rentrer dans de la philosophie ou du finalisme, tout le monde n'est pas déçu à trouver la science fondamentale dans l'impasse. Mon approche est qu'on a la clé et qu'on cherche à expliquer comment cette clé explique tout. D'un certain point de vue, c'est du bonus, donc je n'y vois pas de regrets

  16. #105
    ansset

    Re : La science avance ou se dégrade ?

    Citation Envoyé par Cotissois31 Voir le message
    Sans rentrer dans de la philosophie ou du finalisme, tout le monde n'est pas déçu à trouver la science fondamentale dans l'impasse. Mon approche est qu'on a la clé et qu'on cherche à expliquer comment cette clé explique tout. D'un certain point de vue, c'est du bonus, donc je n'y vois pas de regrets
    cela mérite au moins qcq explications
    qu'entends tu par "impasse" ?
    qui sont ces personnes non déçus ?
    quelle est cette fameuse "clé" sensée tout résoudre ?
    y'a quelque chose qui cloche là dedans, j'y retourne immédiatement !

  17. #106
    Cotissois31

    Re : La science avance ou se dégrade ?

    Je veux dire : "tout le monde n'est pas déçu, i.e. tout le monde ne trouve pas que la science fondamentale ralentit de façon décevante".

  18. #107
    ansset

    Re : La science avance ou se dégrade ?

    Citation Envoyé par Cotissois31 Voir le message
    Je veux dire : "tout le monde n'est pas déçu, i.e. tout le monde ne trouve pas que la science fondamentale ralentit de façon décevante".
    Je comprend mieux, mais tout cela est extrêmement subjectif et dépend des domaines.

    le coté subjectif étant à mon goût assez influencé par la vulgarisation scientifique et les imageries populaires (SF ).
    La première s'appuyant parfois sur la seconde pour faire vendre.

    bref, parfois, j'ai l'impression d'entendre que "ça n'avance pas" parce que on n'a pas inventé l'anti-gravité, qu'on ne sait pas faire de "trous de ver", qu'on a pas trouvé l'ET de Spilberg, qu'on voudrait le gène de l'immortalité, être des mutants....etc, etc....
    y'a quelque chose qui cloche là dedans, j'y retourne immédiatement !

  19. #108
    LeMulet

    Re : La science avance ou se dégrade ?

    Je ne crois pas qu'on puisse répondre à la question de l'avancée des sciences comme s'il y avait "LA" science. Si on avait un moyen de quantifier l'avancée de chaque domaine dans les sciences, par exemple année par année, on verrait il me semble que les avancées se font, pour chaque domaine des sciences, par bond (découverte dite majeure) suivi d'une progression pour laquelle la pente diminue (à mon avis) petit à petit. Ces bonds ne se produisant pas dans tous les domaines au même moment, mais peuvent avoir une influence positive sur la courbe de progression des autres domaines s'il y a interdisciplinarité. La question de savoir si le total de la valeur quantifiée augmente avec le temps est triviale, elle augmente avec les connaissances, elle s'accumule. Cette valeur ne peut à mon avis qu'augmenter puisque dans le calcul, la remise en cause des acquis antérieurs participe au fait que s'étant "trompés" il est alors possible de comparer. Les remises en question faisant partie du processus scientifique, les théories "fausses" font partie de l'acquis, donc de la valeur quantifiée.. Donc pour clarifier, en admetant que l'on puisse quantifier la progression (d'une manière ou d'une autre), ce que nous appelons ici dans le débat "avancée" des sciences ou "dégradation", correspond en fait à la somme des variation de la pente de progression de chaque domaine des sciences. Pour simplifier le débat il est donc à mon avis également préférable de préciser de quel domaine des sciences il est question. Personnellement, le cas de la physique fondamentale me parait le plus abordable, du fait des nombreuses références que l'on peut trouver sur le sujet. Pour illustrer, un bond important dans la connaissance en physique a été fait juste après le calme relatif qui s'était établi au 19eme siècle.
    Citation Envoyé par Wikipedia
    En 1900, Lord Kelvin considérait déjà devant la Royal Institution de Londres que la physique était quasiment comprise : In the clear blue sky of physics there remained on the horizon just two small clouds of incomprehension that obscured the beauty and clearness (La connaissance en physique est semblable à un grand ciel bleu, à l’horizon duquel subsistent seulement deux petits nuages d'incompréhension). Ces deux problèmes non résolus étaient l'expérience de Michelson-Morley (incompatible avec la théorie de l’éther) et celui du rayonnement du corps noir. Ces deux « nuages » allaient cependant rapidement mener à la création de deux branches supplémentaires de la physique : la mécanique quantique et la relativité.
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Fin_de_la_science
    Bonjour, et Merci.

  20. #109
    Cotissois31

    Re : La science avance ou se dégrade ?

    Pour simplifier le débat il est donc à mon avis également préférable de préciser de quel domaine des sciences il est question.
    Dans la physique des systèmes d'échelle humaine, on ne voit pas ce qui manquerait, donc c'est la physique fondamentale qui cherche des manques (notamment à l'autre bout de l'Univers et sur des distances "infinies" dans le temps et l'espace). Je précise bien qu'on ne parle pas de l'apport technologique.
    Je laisse les scientifiques du milieu vivant et humain parler pour leur domaines sur la progression actuelle.
    Dernière modification par Cotissois31 ; 25/05/2018 à 13h24.

  21. #110
    Geb

    Re : La science avance ou se dégrade ?

    Bonsoir,

    Je pense que pour trancher par rapport à une supposée dégradation de la science, il suffit de s'intéresser aux grandes questions non résolues en science. Le 1er juillet 2005, la revue Science a publié une petite liste pour ses 125 ans d'existence :

    - What Is the Universe Made Of?
    - What Is the Biological Basis of Consciousness?
    - Why Do Humans Have So Few Genes?
    - To What Extent Are Genetic Variation and Personal Health Linked?
    - Can the Laws of Physics Be Unified?
    - How Much Can Human Life Span Be Extended?
    - What Controls Organ Regeneration?
    - How Can a Skin Cell Become a Nerve Cell?
    - How Does a Single Somatic Cell Become a Whole Plant?
    - How Does Earth's Interior Work?
    - Are We Alone in the Universe?
    - How and Where Did Life on Earth Arise?
    - What Determines Species Diversity?
    - What Genetic Changes Made Us Uniquely Human?
    - How Are Memories Stored and Retrieved?
    - How Did Cooperative Behavior Evolve?
    - How Will Big Pictures Emerge From a Sea of Biological Data?
    - How Far Can We Push Chemical Self-Assembly?
    - What Are the Limits of Conventional Computing?
    - Can We Selectively Shut Off Immune Responses?
    - Do Deeper Principles Underlie Quantum Uncertainty and Nonlocality?
    - Is an Effective HIV Vaccine Feasible?
    - How Hot Will the Greenhouse World Be?
    - What Can Replace Cheap Oil--and When?
    - Will Malthus Continue to Be Wrong?

    Il y a des questions qui relèvent de disciplines aussi différentes que la physique, la cosmologie, la géologie, la biologie et d'autres qui relève de ce qu'on pourrait appeler de la prospective (réchauffement climatique, démographie, etc.).

    Cordialement.

  22. #111
    Tawahi-Kiwi

    Re : La science avance ou se dégrade ?

    Elle sont un peu facile ces deux la, on pourrait avoir la meme en Bio : Comment la vie fonctionne?, en Physique: Comment les choses existent?, etc.
    Ce sont un peu les questions centrales qui gouvernent la cosmologie et la geologie, pas des questions specifiques, vu qu'aucune science n'a abouti a une comprehension totale de son domaine, il est bien evident que ces questions centrales sont toujours sans reponse definitive.

    T-K
    Dernière modification par Tawahi-Kiwi ; 28/05/2018 à 04h36.
    If you open your mind too much, your brain will fall out (T.Minchin)

  23. #112
    extrazlove

    Re : La science avance ou se dégrade ?

    Est ce que vous avez observeZ sur Google que en peux penser à n'importe quelle question en trouve déjà la question et aussi la réponse .

    est ce l'humanité vas converger dans une époque où toutes les questions sont posées et tous en eu une réponse.
    extrazlove

  24. #113
    ansset

    Re : La science avance ou se dégrade ?

    Citation Envoyé par extrazlove Voir le message
    Est ce que vous avez observeZ sur Google que en peux penser à n'importe quelle question en trouve déjà la question et aussi la réponse .
    c'est déjà faux, il existe beaucoup de sujets pour lesquels il n'existe pas de réponse ( partielle ou complète ).
    même si souvent, les théories ( hypothétiques à l'heure actuelle ) sont souvent listées sans trop de détail.
    Citation Envoyé par extrazlove Voir le message
    est ce l'humanité vas converger dans une époque où toutes les questions sont posées et tous en eu une réponse.
    cela supposerait d'abord que l'on puisse avoir découvert déjà toutes les questions possibles.... est-ce crédible ?
    et qu'ensuite, on y ait répondu....
    par ailleurs, l'histoire nous montre que chaque "grande découverte" entraine de nouvelles questions.
    et que,divine surprise, quand on croit avoir fait le tour d'un sujet, il s'avère qu'un grain de sable dans les observations puisse remettre en cause toute une architecture théorique.
    te faut il d'autres arguments ?
    bref.....
    y'a quelque chose qui cloche là dedans, j'y retourne immédiatement !

  25. #114
    Amanuensis

    Re : La science avance ou se dégrade ?

    Pour n'importe quelle question un tant soit peu subtile, on ne trouve pas sur le web la réponse. On trouve des tas de réponses, dont les «simples, évidentes et fausses» en priorité, dont une majorité mal écrites quand ce n'est pas faux, et le tout formant le plus souvent un ensemble contradictoire.

    Avantage: on a moins besoin d'imagination. Inconvénient: un travail personnel important pour faire le tri, se faire une synthèse, puis une opinion.

    (Autre avantage, mais là je fais de l'ironie: facile de trouver avec une simple recherche de termes des textes qu'on peut choisir selon ses goûts, et les copier/coller pour parler du sujet...)
    Dernière modification par Amanuensis ; 03/06/2018 à 14h42.
    Pour toute question, il y a une réponse simple, évidente, et fausse.

  26. #115
    ansset

    Re : La science avance ou se dégrade ?

    Citation Envoyé par Amanuensis Voir le message
    Pour n'importe quelle question un tant soit peu subtile, on ne trouve pas sur le web la réponse. On trouve des tas de réponses, dont les «simples, évidentes et fausses» en priorité, dont une majorité mal écrites quand ce n'est pas faux, et le tout formant le plus souvent un ensemble contradictoire.
    bjr,
    je te trouve un peu dur.
    c'est malheureusement parfois juste pour ce qui concerne les questions pointues, mais on ne peut pas faire une généralité pour l'ensemble des infos ( sur de bons sites ), celles que recherchent en général la majorité des gens ( les faits, les personnes, bref, des trucs plus simples )
    Dernière modification par ansset ; 03/06/2018 à 16h28.
    y'a quelque chose qui cloche là dedans, j'y retourne immédiatement !

  27. #116
    extrazlove

    Re : La science avance ou se dégrade ?

    Citation Envoyé par ansset Voir le message
    c'est déjà faux, il existe beaucoup de sujets pour lesquels il n'existe pas de réponse ( partielle ou complète ).
    même si souvent, les théories ( hypothétiques à l'heure actuelle ) sont souvent listées sans trop de détail.
    [LEFT][COLOR=#222222]
    cela supposerait d'abord que l'on puisse avoir découvert déjà toutes les questions possibles.... est-ce crédible ?
    et qu'ensuite, on y ait répondu....
    par ailleurs, l'histoire nous montre que chaque "grande découverte" entraine de nouvelles questions.
    et que,divine surprise, quand on croit avoir fait le tour d'un sujet, il s'avère qu'un grain de sable dans les observations puisse remettre en cause toute une architecture théorique.
    te faut il d'autres arguments ?
    bref.....
    Les humains posent des questions selon les connaissances actuelles pour moi les questions sont limités par les connaissances actuelles.
    L'échec de la science a trouvé une nouvelle théorie majeures avec des nouvelles horizon pour faire plus de questions limite les questions poser par les humains.

    Par exemple on allons sur Google essayer de poser une question sur la physique tu trouve deja la question et la réponse .
    Dans la réponse soit il y a pas de solution soit il y a une solution soit il y a une solution mais en sais pas la trouver.
    extrazlove

  28. #117
    ansset

    Re : La science avance ou se dégrade ?

    Citation Envoyé par extrazlove Voir le message
    L'échec de la science a trouvé une nouvelle théorie majeures avec des nouvelles horizon pour faire plus de questions limite les questions poser par les humains.
    phrase incompréhensible pour moi. Il faudrait peut être commencer par l'écrire en Français.
    y'a quelque chose qui cloche là dedans, j'y retourne immédiatement !

  29. #118
    Amanuensis

    Re : La science avance ou se dégrade ?

    «L'échec de la science à trouver de nouvelles théories majeures, qui ouvriraient un nouvel horizon augmentant le nombre de questions, limite la quantité de questions posées par les humains. »
    Dernière modification par Amanuensis ; 05/06/2018 à 12h34.
    Pour toute question, il y a une réponse simple, évidente, et fausse.

  30. #119
    ansset

    Re : La science avance ou se dégrade ?

    Citation Envoyé par Amanuensis Voir le message
    «L'échec de la science à trouver de nouvelles théories majeures, qui ouvriraient un nouvel horizon augmentant le nombre de questions, limite la quantité de questions posées par les humains. »
    merci pour votre aide pour la compréhension.
    mais en bon optimiste, je "crois" ( terme volontaire assumé ) que ce qui touche à la gravité quantique trouvera bientôt un modèle ad hoc.
    et de nouvelles portes s'ouvriront.
    y'a quelque chose qui cloche là dedans, j'y retourne immédiatement !

  31. #120
    extrazlove

    Re : La science avance ou se dégrade ?

    Merci pour la traduction c'est ça.

    Les théories actuelles limite le nombre des questions poser car il existe depuis 50 ans voir plus et presque toutes les questions imaginable sont posées.
    extrazlove

Page 4 sur 6 PremièrePremière 4 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Mur qui se dégrade
    Par philp dans le forum Bricolage et décoration
    Réponses: 2
    Dernier message: 17/07/2009, 08h07
  2. degradé illustrator
    Par ecostyl dans le forum Logiciel - Software - Open Source
    Réponses: 0
    Dernier message: 22/10/2008, 13h05
  3. signal dégradé
    Par Diator dans le forum Électronique
    Réponses: 1
    Dernier message: 28/08/2007, 16h31
  4. Led RGB : Dégradé
    Par Imei dans le forum Électronique
    Réponses: 19
    Dernier message: 18/03/2007, 20h37