Répondre à la discussion
Page 5 sur 6 PremièrePremière 5 DernièreDernière
Affichage des résultats 121 à 150 sur 152

La science avance ou se dégrade ?

  1. #121
    ansset

    Re : La science avance ou se dégrade ?

    Citation Envoyé par extrazlove Voir le message
    Les théories actuelles limite le nombre des questions poser car il existe depuis 50 ans voir plus et presque toutes les questions imaginable sont posées.
    50 ans, c'est très court à l'échelle de l'humanité.
    par ailleurs, certaines questions actuelles n'ont pas encore de réponse. ( Google ou pas Google )
    Et elles sont de poids !

    -----

    Dernière modification par ansset ; 05/06/2018 à 13h48.
    y'a quelque chose qui cloche là dedans, j'y retourne immédiatement !

  2. Publicité
  3. #122
    Chtulhu

    Re : La science avance ou se dégrade ?

    Quelle patience d'ange vous avez ansset, je suis admiratif.
    Les théories actuelles limite le nombre des questions poser car il existe depuis 50 ans voir plus et presque toutes les questions imaginable sont posées.
    Comment savez-vous que "presque toutes les questions imaginables soient posées"? Selon quel référentiel si tant est qu'il y en ait un?

    Et quand bien même, le but n'est pas tant de poser "toutes" les questions mais les plus pertinentes (c'est sans doute là où le bât blesse quand les choses restent au quasi point mort) et d'y répondre, ce qui entraîne généralement un nouveau champ de questions et de nouvelles directions, c'est sans fin...

  4. #123
    Deedee81

    Re : La science avance ou se dégrade ?

    Salut,

    On pourrait presque dire, en exagérant un peu, que la science c'est trouver les réponses permettant de poser de nouvelles questions

    Et puis, tout les réponses ne peuvent pas être sur internet. Tout le monde sait que la question "quoi ?" fait exploser l'ordinateur (référence télévisée, question subsidiaire : laquelle ? )
    Tout est relatif, et cela seul est absolu. (Auguste Comte)

  5. #124
    saint.112

    Re : La science avance ou se dégrade ?

    Citation Envoyé par Deedee81 Voir le message
    Et puis, tout les réponses ne peuvent pas être sur internet. Tout le monde sait que la question "quoi ?" fait exploser l'ordinateur (référence télévisée, question subsidiaire : laquelle ? )
    Le prisonnier.
    Nico
    Travailler dur n'a jamais tué personne, mais je préfère ne pas prendre de risques.

  6. #125
    minushabens

    Re : La science avance ou se dégrade ?

    Citation Envoyé par extrazlove Voir le message
    Les théories actuelles limite le nombre des questions poser
    ça me paraît globalement correct : les question que les scientifiques (se) posent sont inspirées par les connaissances actuelles (théories et données). Mais en quoi est-ce un problème? Que les connaissances s'étendent de proche en proche ne dit pas qu'il y a une limite absolue. C'est comme si tu remarquais qu'un homme à pied ne peut avancer que de moins d'un mètre à chaque pas, et que tu en déduisais que cela limiterait la distance qu'il peut atteindre avec le temps.

  7. #126
    LeMulet

    Re : La science avance ou se dégrade ?

    Citation Envoyé par ansset Voir le message
    merci pour votre aide pour la compréhension. mais en bon optimiste, je "crois" ( terme volontaire assumé ) que ce qui touche à la gravité quantique trouvera bientôt un modèle ad hoc. et de nouvelles portes s'ouvriront.
    La difficulté de cette démarche, "trouver un nouveau modèle", dépend de la capacité à comprendre pourquoi les pièces d'à côté ont été valides au regard de la nouvelle pièce découverte. C'est le travail des historiens des sciences, des épistémologues. et de manière plus générale des scientifiques qui font l'effort de comprendre ce que signifient les concepts employés et le lien qui les unissent aux concepts inemployés. Lorsqu'il s'agit d'un ou de plusieurs changements de concepts, ça devient alors à mon avis très compliqué, voir peut-être dans certains cas impossible tant que les outils mathématiques permettant de transposer les faits physiques d'un cadre conceptuel à un autre n'ont pas été développés (à dessein ou par hasard) . On ne peut pas, je pense, espérer trouver rapidement "une nouvelle théorie" par hasard, simplement en parcourant les possibles, incluant les concepts possibles (qui, rappelons-le, sont valides dans leur propre cadre conceptuel). Peut-être qu'un jour auront-nous la possibilité de faire appel à des machines à cet effet, permettant de centraliser la compréhension au sein d'un même "individu" IA, mais sur la base des avancées actuelles en intelligence assistée on sait que ce jour est encore loin. A savoir quand même que ce qui "nous" aide beaucoup (les scientifiques), à notre époque, est l'accumulation, la mise à disposition (enfin, ce point de discute si on prend en compte la tendance à la rétention stratégique des données à des fins particuliers) et la possibilité de conserver, les données des faits observationnels. Les "anomalies" observationnelles étant, lorsqu'on en tient compte et qu'on se risque à les étudier au risque de compromettre sa carrière, un guide à l'élaboration de nouvelles théories.
    Bonjour, et Merci.

  8. #127
    ansset

    Re : La science avance ou se dégrade ?

    Les avancées dans les deux grandes "révolutions" du XXème( Relativité et PhysQ ) me semble contredire les "impossibilités" que tu suggères.
    y'a quelque chose qui cloche là dedans, j'y retourne immédiatement !

  9. #128
    ansset

    Re : La science avance ou se dégrade ?

    Citation Envoyé par LeMulet Voir le message
    C'est le travail des historiens des sciences, des épistémologues. et de manière plus générale des scientifiques qui font l'effort de comprendre ce que signifient les concepts employés et le lien qui les unissent aux concepts inemployés.
    Les chercheurs apprécieront ce doux compliment !
    y'a quelque chose qui cloche là dedans, j'y retourne immédiatement !

  10. #129
    Deedee81

    Re : La science avance ou se dégrade ?

    Citation Envoyé par ansset Voir le message
    Les chercheurs apprécieront ce doux compliment !
    Faut de frappe, il voulait écrire "tous les scientifiques.... les concepts qu'ils emploient"
    Tout est relatif, et cela seul est absolu. (Auguste Comte)

  11. #130
    Chtulhu

    Re : La science avance ou se dégrade ?

    Peut-être qu'un jour auront-nous la possibilité de faire appel à des machines à cet effet, permettant de centraliser la compréhension au sein d'un même "individu" IA, mais sur la base des avancées actuelles en intelligence assistée on sait que ce jour est encore loin.
    Bonjour,
    ne serait-ce pas ici un renoncement face à l'espoir que, tout comme Einstein et bien d'autres avant et après lui, peut émerger un génie de notre temps?
    Dit autrement, l'approche par les outils (modèles, simu, etc) n'est-elle pas surévaluée, voir même nuisible par endroit, pour "inventer" de nouveaux concepts?
    Dans le sens ce n'est pas le pinceau qui fait le chef d'oeuvre mais bel et bien celui qui est commande du pinceau
    Mais peut être vous ai-je mal compris.

  12. #131
    ansset

    Re : La science avance ou se dégrade ?

    ceci dit, je suis d'accord ( par rapport à un point abordé ) que les avancées informatiques ( par exemple dans l'analyse "intelligente" de "big data" ) ne peuvent que contribuer à faire avancer certaines recherches actuelles
    y'a quelque chose qui cloche là dedans, j'y retourne immédiatement !

  13. #132
    LeMulet

    Re : La science avance ou se dégrade ?

    Citation Envoyé par Chtulhu Voir le message
    Bonjour, ne serait-ce pas ici un renoncement face à l'espoir que, tout comme Einstein et bien d'autres avant et après lui, peut émerger un génie de notre temps?
    Ce que je voulais dire, c'est qu'on ne peut pas demander à un individu, aussi génial soit-il, de parcourir de manière systématique les associations de concepts permettant de produire des modèles efficients en cohérence avec l'ensemble des.observations disponibles. C'est en cela que la "force brute" d'une machine pourrait nous être utile, non pas que nous ne pouvons pas faire évoluer les modèles par petit pas, par hasard, laborieusement et de manière imparfaite, mais que nous ne pouvons pas réinventer "from scratch" comme on dit, des modèles totalement novateurs. . C'est un peu aussi la question qui se pose à mon avis (je me restreint ici à la physique fondamentale) : Peut-on, à minima, proposer des modèles équivalents à ceux connus, mais se basant sur des propriétés fondamentales nouvelles ? Pour imager, si on a la fonction f(A,B,C) par exemple, peut-on produire la fonction g(D,E,F), avec D,E,F des nouvelles propriétés fondamentales (qui peuvent être mesurées selon des moyens nouveaux), qui soit "équivalente" (compris comme; il existe une transformation bijective permettant de passer de f à g) Ces nouvelles propriétés seraient probablement très éloignées du sens commun, certes, mais ne trainons-nous finalement pas des "boulets" lorsque nous tenons à employer des propriétés qui ont du sens pour nous, humains, tel le temps, la distance, etc ? L'important, il me semble, c'est la possibilité de mesurer de manière univoque la valeur d'une propriété, et qu'une théorie amène à des prédictions fiables, pas qu'elle fasse sens pour nous, humains, sur Terre, et "selon un historique du sens commun". (si je puis dire). Actuellement, pour éviter d’errer au hasard dans nos recherches, il est, à mon avis, utile de pratiquer la philosophie des sciences, l'épistémologie et l'histoire des sciences, puisque cela fait office de guide, certes, mais c'est comme pour les mathématiques, si on peut formaliser cette activité pour augmenter sa compacité et son efficacité intersubjective, ou comme proposé dans un futur lointain, laisser les machines se charger de la tâche, ce serait un progrès.
    Dernière modification par LeMulet ; 06/06/2018 à 18h58.
    Bonjour, et Merci.

  14. #133
    ansset

    Re : La science avance ou se dégrade ?

    tu en attend beaucoup, semble t il de ses "machines", et surtout qu'elles aient ( si je suis ton idée , des idées philosophiques en plus )
    quand aux chercheurs actuels, il ne faut pas sous estimer leur créativité, ni leur capacité à travailler ensemble pour confronter leurs approches.
    ton IA imaginaire "chercheuse" est presque "ésotérique" à mon sens.
    y'a quelque chose qui cloche là dedans, j'y retourne immédiatement !

  15. #134
    Chtulhu

    Re : La science avance ou se dégrade ?

    Actuellement, pour éviter d’errer au hasard dans nos recherches, il est, à mon avis, utile de pratiquer la philosophie des sciences, l'épistémologie et l'histoire des sciences, puisque cela fait office de guide
    Je partage complètement votre point de vue.

  16. #135
    Bounoume

    Re : La science avance ou se dégrade ?

    Citation Envoyé par ansset Voir le message
    tu en attend beaucoup, semble t il de ses "machines", et surtout qu'elles aient ( si je suis ton idée , des idées philosophiques en plus )
    quand aux chercheurs actuels, il ne faut pas sous estimer leur créativité, ni leur capacité à travailler ensemble pour confronter leurs approches.
    ton IA imaginaire "chercheuse" est presque "ésotérique" à mon sens.
    Possible? impossible? Réponse pour le moment indécidable.....
    Si elle s'avère possible (si elle se réalise! ce que subjectivement je pense possible.....) alors deuxième dilemme:

    Ses 'découvertes' seront-elles maîtrisable(compréhensibles) par l'esprit humain?

    Car la maîtrise d'une notion, d'une théorie, n' arrive pas ex nihilo. Il faut construire ses notions à partir de structures/concepts déjà définis, et les relier à nos acquis culturels et à notre vécu existants. Sinon la leçon apprise par cœur sera sans aucune efficience.
    Allez enseigner la thermodynamique ou l' électromagnétisme à un 'sauvage' tout juste sorti de sa forêt vierge, qui ne sait compter que jusqu'à 3 (au-delà, c'est 'beaucoup' !!!)
    Il n'est pas exclu que, au moins temporairement, nous ne soyons pas comme celui-ci.....
    Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ? (les Shadoks)

  17. #136
    Deedee81

    Re : La science avance ou se dégrade ?

    Salut,

    Citation Envoyé par Chtulhu Voir le message
    Je partage complètement votre point de vue.
    +1 aussi. Il y a quelques mois lors d'une discussion avec des profs en Belgique on faisait justement remarquer qu'il manquait les bases essentielles dans ce domaine dans le cursus scolaire. C'est assez dommage je trouve.

    Concernant les IA, on est en marge du sujet, mais j'ai adoré cet article récent :
    https://www.pourlascience.fr/sd/info...fond-13441.php
    (faut acheter l'article.... ou le magazine, mais de toute façon PLS reste une très bonne revue )

    Je trouve qu'un tel article en plus de son intérêt en soit a aussi le mérite de remettre les pendules à l'heure.
    On énormément parlé des avancées dues à l'apprentissage profond mais pas beaucoup de ses limites.
    En marge des effets spectaculaires expliqués (et des risques, l'histoire des stops fait froid dans le dos) j'ai retenu deux choses importantes :
    - la manière dont les réseaux de neurones formels apprennent et "pensent" (gros guillemets hein ) est très différente de notre cerveau
    - il faudra probablement arriver à hybrider les techniques d'apprentissage profond et les techniques des systèmes experts (j'ai adoré l'exemple de la selle de cheval).

    Delahaye a décidément le chic pour pointer des choses importantes.
    Tout est relatif, et cela seul est absolu. (Auguste Comte)

  18. #137
    Chtulhu

    Re : La science avance ou se dégrade ?

    Allez enseigner la thermodynamique ou l' électromagnétisme à un 'sauvage' tout juste sorti de sa forêt vierge, qui ne sait compter que jusqu'à 3 (au-delà, c'est 'beaucoup' !!!)
    Il n'est pas exclu que, au moins temporairement, nous ne soyons pas comme celui-ci.....
    Propos vraiment très limite.... même dans le choix de l'image...
    Encore un adorateur de l'IA, pensant (subjectivement bien sur) que seule la machine (conçue par l'homme au passage) serait en mesure de nous apprendre le monde dans lequel nous vivons...
    C'est pénible à la fin cette génération de geeks incapable de penser par eux même et n'ayant rien appris du passé.

  19. #138
    Chtulhu

    Re : La science avance ou se dégrade ?

    J'ajouterai que le "sauvage" lui sait encore respecter la nature et très certainement compter aussi (ses enfants par exemple et bien d'autres choses encore).
    Les sauvages ne sont pas ceux que l'on croit si j'en juge par l'état actuel de la planète et du glissement progressif vers des "solutions" sans conscience des conséquences à venir, juste un pari voir un jeu pour certains.
    En cela ça répond en partie au sujet de cette discussion, l'avance ou la dégradation n'est qu'une question de point de vue et de référentiel, comme toujours.

  20. #139
    Deedee81

    Re : La science avance ou se dégrade ?

    ARG ! Du calme !

    Ma remarque vaut pour les deux, Chtulhu a raison, je ne l'avais pas vu mais les propos sont en effet assez limite !
    Tout est relatif, et cela seul est absolu. (Auguste Comte)

  21. #140
    ansset

    Re : La science avance ou se dégrade ?

    Citation Envoyé par Deedee81 Voir le message
    Je trouve qu'un tel article en plus de son intérêt en soit a aussi le mérite de remettre les pendules à l'heure.
    .
    je vais essayer de le trouver.
    effectivement dans ce domaine , on trouve surtout des à-priori bien plus que des faits objectifs.
    cela se traduit souvent par une surestimation des possibilités ( actuelles ) mais aussi parfois par mésestimation de ce qu'il est capable de réaliser.
    y'a quelque chose qui cloche là dedans, j'y retourne immédiatement !

  22. #141
    Bounoume

    Re : La science avance ou se dégrade ?

    Citation Envoyé par Chtulhu Voir le message
    J'ajouterai que le "sauvage" lui sait encore respecter la nature et très certainement compter aussi (ses enfants par exemple et bien d'autres choses encore).
    Les sauvages ne sont pas ceux que l'on croit si j'en juge par l'état actuel de la planète et du glissement progressif vers des "solutions" sans conscience des conséquences à venir, juste un pari voir un jeu pour certains.
    En cela ça répond en partie au sujet de cette discussion, l'avance ou la dégradation n'est qu'une question de point de vue et de référentiel, comme toujours.
    Tu te méprends complètement sur le fond de ma pensée....
    Ce n'est pas parce que je crois constater des faits et prévoir leur accentuation que je trouve réjouissantes ces évolutions que nous ne savons pas éviter.....
    Je constate -comme toi, me semble-t-il- que nous sommes en train d'épuiser, dénaturer, voire détruire activement, tout ce dont nous avons hérité. Que ce soit notre monde matériel dit 'naturel', ou le monde de la pensée construit au fil des générations.... J'ai même le déplaisir de voir que notre société le fait avec une perversion telle que trop souvent ceux qui se présentent comme des sauveurs orientent les gens vers des dérivatifs anecdotiques (mais égocentriques et populaires....) alors que pour le principal, on continue....... quand on n'accélère pas discrètement.......

    Cela dit, je vais m'expliquer et remplacer cette métaphore du 'sauvage':
    quand je tente de raisonne sur un peu de physique ou d'électromagnétisme (niveau lycée!!) eh bien il y a toujours à la base des images du monde réel (des petits trucs qui matérialisent les forces, des flèches, des circulations de 'liquide' dans des tuyaux.... qui vont organiser les objets abstraits qui, dotés de leurs règles apprises à l'école, vont être l'objet de raisonnements abstraits menant [en principe] à la solution exacte!!! Dans cette démarche il y a les notions de nombre, empiriques d'une part, exactes et mathématique d'autre part, ces choses apprises et assimilées de longue date......

    Sans ces acquis culturels, et sans mes acquis kineto-sensoriels, il me serait impossible de manipuler ce qui me reste du savoir scolaire scientifique.
    Au cas -IMAGINAIRE!!!- où un robot d'une 'vie' extra-terrestre construirait 'sa' science, 'cette' science serait fondée sur des pré-acquis de robot_de_SF, dans son monde_de_science_fiction, et de ce fait représentée dans un monde tout à fait exotique pour moi. Donc inaccessible à mon esprit terrien.....

    Quant au peuple dit primitif (amérindien ou papou, je ne sais plus) qui n'avait pas la notion de comptage des nombres, au-delà de 2 ou 3, ça je l''avais entendu d'un 'ethnologue' causant à la TV.....
    Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ? (les Shadoks)

  23. #142
    sunyata

    Re : La science avance ou se dégrade ?

    Citation Envoyé par extrazlove Voir le message
    Bonjour à tous,

    Je suis fan de la science des théories scientifiques des articles scientifiques des forums scientifiques j'ai observé que ça bouge pas côté scientifique il n'y a plus de grandes découvertes.

    Même au niveau des forums scientifiques les idées se répète pas de nouveau idée et les gens quitte les forums car il y a les mêmes idées et pas de découverte majeur .
    Bonjour,

    Il y a à mon avis au moins 2 raisons à ce phénomène :

    Une raison d'ordre expérimentale :

    A l'époque où nous ne savions pas si la terre était ronde ou plate, ce qu'étaient les étoiles, ce qu'était l'énergie, les chercheurs partaient de rien, mais pouvaient accéder à de nombreuses données, sans trop d'efforts pour pouvoir construire de nouvelles théories. Il y avait beaucoup à découvrir et c'était relativement plus facile. Par exemple il a suffit à d'un voyage aux Iles Galapagos et d'un sens aigu de l'observation pour formaliser la théorie de
    l'évolution. Nous pouvons dire en 2018 que les théories scientifiques ont été perfectionnées au point de pouvoir rendre compte de nombreux aspects de la réalité.

    Si nous ralentissons dans ce processus, est pour une part due au fait que les efforts à fournir pour extraire les observations pertinentes permettant de valider de nouvelles théories sont beaucoup plus difficiles à collecter.
    Par exemple il a fallu des années de collecte de données, et le grand collisionneur de particules du Cern pour valider la théorie du Boson de Higgs.

    Les moyens requis pour avancer dans ce domaine, sont largement hors de portée de l'individu isolé aussi génial soit-il.

    Une raison d'ordre théorique :

    Comme la science a beaucoup progresser sur un plan théorique, les contraintes conceptuelles qui pèsent sur les théories plus performantes, et plus fondamentales sont extrêmement fortes . Le chercheur qui veut faire avancer son domaine,
    doit non seulement avoir assimiler parfaitement les acquis théoriques de son époque, avoir accès à des données expérimentales divergentes qui mettent en défaut les théories établies, et par ailleurs avoir l'intuition géniale qui fera avancer son domaine dans la bonne direction, ce qui est loin, très loin d'être évident...

    Cordialement
    Dernière modification par sunyata ; 07/06/2018 à 15h21.

  24. #143
    JPL

    Re : La science avance ou se dégrade ?

    Citation Envoyé par Bounoume Voir le message
    Quant au peuple dit primitif (amérindien ou papou, je ne sais plus) qui n'avait pas la notion de comptage des nombres, au-delà de 2 ou 3, ça je l''avais entendu d'un 'ethnologue' causant à la TV.....[/SIZE]
    Amérindien voire Amazonien si mes souvenirs sont exacts. En fait ils n’ont pas de mots mais savent bien évaluer les quantités.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  25. #144
    Médiat

    Re : La science avance ou se dégrade ?

    Citation Envoyé par Bounoume Voir le message
    Quant au peuple dit primitif (amérindien ou papou, je ne sais plus) qui n'avait pas la notion de comptage des nombres, au-delà de 2 ou 3, ça je l''avais entendu d'un 'ethnologue' causant à la TV.....
    Heiltsuk (nord am), Guana (sud am, 1,2, 3, 4, beaucoup), Botocudo (Brésil, 1, 2, beaucoup) par exemple.

    Mais d'une certaine façon, nous le faisons tous (compter 1, 2, ...N, Beaucoup)
    Dernière modification par Médiat ; 07/06/2018 à 16h06.
    Je suis Charlie.
    J'affirme péremptoirement que toute affirmation péremptoire est fausse

  26. #145
    Geb

    Re : La science avance ou se dégrade ?

    Citation Envoyé par Bounoume Voir le message
    Quant au peuple dit primitif (amérindien ou papou, je ne sais plus) qui n'avait pas la notion de comptage des nombres, au-delà de 2 ou 3, ça je l''avais entendu d'un 'ethnologue' causant à la TV...
    C'est une chose qu'André Brack rappelle très souvent dans ses articles, ses livres, ainsi que dans plusieurs de ses conférences.

    Les Pirahãs, membres d’une tribu d’à peine 200 personnes de chasseur-cueilleurs d’Amazonie vivant principalement sur les rives du rio Maici, au Brésil, ont simplifié leur arithmétique : ils comptent jusqu’à 2 puis après 2, ils globalisent à beaucoup.
    Source : L’exobiologie : de l’origine de la vie à la vie dans l’Univers

  27. #146
    Cotissois31

    Re : La science avance ou se dégrade ?

    Citation Envoyé par Geb Voir le message
    Bonsoir,

    Je pense que pour trancher par rapport à une supposée dégradation de la science, il suffit de s'intéresser aux grandes questions non résolues en science. Le 1er juillet 2005, la revue Science a publié une petite liste pour ses 125 ans d'existence :

    - What Is the Universe Made Of?
    - What Is the Biological Basis of Consciousness? Approche du milieu vivant.
    - Why Do Humans Have So Few Genes?
    - To What Extent Are Genetic Variation and Personal Health Linked?
    - Can the Laws of Physics Be Unified?
    - How Much Can Human Life Span Be Extended?
    - What Controls Organ Regeneration? Approche du milieu vivant.
    - How Can a Skin Cell Become a Nerve Cell?
    - How Does a Single Somatic Cell Become a Whole Plant? Approche du milieu vivant.
    - How Does Earth's Interior Work?
    - Are We Alone in the Universe? Approche du milieu vivant.
    - How and Where Did Life on Earth Arise? Approche du milieu vivant.
    - What Determines Species Diversity?
    - What Genetic Changes Made Us Uniquely Human?
    - How Are Memories Stored and Retrieved? Approche du milieu vivant.
    - How Did Cooperative Behavior Evolve? Approche du milieu vivant.
    - How Will Big Pictures Emerge From a Sea of Biological Data? Approche du milieu vivant.
    - How Far Can We Push Chemical Self-Assembly?
    - What Are the Limits of Conventional Computing?
    - Can We Selectively Shut Off Immune Responses?
    - Do Deeper Principles Underlie Quantum Uncertainty and Nonlocality?
    - Is an Effective HIV Vaccine Feasible?
    - How Hot Will the Greenhouse World Be?
    - What Can Replace Cheap Oil--and When?
    - Will Malthus Continue to Be Wrong? Approche du milieu vivant.

    Cordialement.
    Il y a toute une série de questions qui nécessite de se plonger dans la logique (imprécise jusqu'à nouvel ordre) du milieu vivant.
    Je pense qu'on aurait intérêt à utiliser l'IA pour vérifier de façon absolument objective si une logique précise ne peut pas être formalisée comme fondamentale sur le milieu vivant.
    Evidemment, l'idéologie actuelle est de dire "on ne trouvera rien" ou "ce sera biaisé". Mais ce serait un bon test quand même.

  28. #147
    Bounoume

    Re : La science avance ou se dégrade ?

    LA logique spécifique du milieu vivant.......bôf......
    A moins de qualifier de 'logique' les processus empiriques de sélection parmi les multiples configurations possibles.

    La logique, c'est une construction de l'esprit humain. C'est notre moyen de construire (et de manipuler) nos modèles du réel. Dame Nature n'en a que faire. Elle ajoute du nouveau à l' existant. Si ça marche, si ça survit, si ça se multiplie, elle continue. Sinon, ben le 'nouveau' disparaît, et elle passe à autre chose.
    Et alors, le 'gène égoïste', c'est LA logique de la Nature.....
    Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ? (les Shadoks)

  29. #148
    Cotissois31

    Re : La science avance ou se dégrade ?

    On peut remplacer "la" logique par "une" logique, ce qui personnellement ne change rien. En science appliquée pour avoir des résultats utiles, on applique cette logique, qu'elle soit "une" ou "la". Les scientifiques n'ont de toute façon pas le droit de se prononcer dans un cadre scientifique, mais en majorité ils n'en pensent pas moins.

  30. #149
    Chtulhu

    Re : La science avance ou se dégrade ?

    Au cas -IMAGINAIRE!!!- où un robot d'une 'vie' extra-terrestre construirait 'sa' science, 'cette' science serait fondée sur des pré-acquis de robot_de_SF, dans son monde_de_science_fiction, et de ce fait représentée dans un monde tout à fait exotique pour moi. Donc inaccessible à mon esprit terrien.....
    Bonjour Bounoume,

    les exemples c'est bien mais il faut faire très attention avec leurs emplois et surtout avec l'importance des mots choisis.
    Surtout dans une époque où la dialectique pour les scientifiques n'est plus qu'un lointain souvenir, si j'en crois ce que lis régulièrement dans les fameux "débats", si tant est qu'il y est ici quelques scientifiques réputés comme tels.
    Exemple très bien donné par Cortissois31 sur sa notion de "logique":
    On peut remplacer "la" logique par "une" logique, ce qui personnellement ne change rien.
    On voit bien l'impact que ces approximations génèrent, et on ne peut qu'être inquiet de savoir que des gens cherchent avec autant d'approximations en tête.
    Aujourd'hui on assiste à une banalisation de ces carences, sur bon nombre de niveaux, et une réelle décadence intellectuelle en découle.
    Il suffit de constater à quelle vitesse nos universités dégringolent de l'échelle.
    Je suis souvent intervenu sur ces "débats" où l'ignorance de l'histoire des sciences, l'ignorance de l'esprit des lumières et tout ce qui constitue la base solide que devrait avoir par défaut un scientifique est ici trop souvent ressentis par certains comme une tare congénitale.
    Certains n'hésitent pas à voir la philosophie comme l'ennemi des sciences, c'est dire où nous en sommes...
    Il ne peut y avoir d'avancées dans ces conditions, avec cet état d'esprit lamentable et renfermé sur lui même auquel nous assistons depuis quelques temps sur ces forums.
    J'aimerai croire que ce n'est que sur des forums, mais non, il est de plus en plus difficile aujourd'hui d'avoir avec des chercheurs une discussion plus générale, plus centré sur "l'humain" et le monde qui nous entoure, avec des gens capable d'avoir une vision plus générale, car la science a un rôle majeur à jouer et ne peut être exclusive..
    C'est entre autres pour cela que l'IA n'a aucune chance d'aboutir, des esprits trop fanatiques et peu clairvoyants sur les conséquences pour ce monde dont nous sommes simples locataires.
    Vouloir toujours plus "numériser" un monde purement analogique, vouloir imposer une vison binaire alors que le monde est multiple, ne peut conduire qu'à ouvrir un peu plus les portes de l'enfer.

    Il est bien plus facile de parler avec un amazonien qu'avec ces nouveaux "sauvages 2.0", qui eux n'auront sans doute aucun mal à un jour discuter binairement avec un robot...
    C'est d'ailleurs déjà le cas, ils confient leurs traductions à un robot, c'est dire le degré de confiance.

    Heiltsuk (nord am), Guana (sud am, 1,2, 3, 4, beaucoup), Botocudo (Brésil, 1, 2, beaucoup) par exemple.
    Ils savent donc déjà compter plus que 0 et 1... et se contentent du juste nécessaire, l'infini et au delà ils s'en foutent.

    Les scientifiques n'ont de toute façon pas le droit de se prononcer dans un cadre scientifique, mais en majorité ils n'en pensent pas moins.
    Est juste consternant à lire...
    Dernière modification par Chtulhu ; 08/06/2018 à 04h50.
    Google, c'est le seul endroit où tu peux taper Chuck Norris...

  31. #150
    Deedee81

    Re : La science avance ou se dégrade ?

    Salut,

    Citation Envoyé par Bounoume Voir le message
    Tu te méprends complètement sur le fond de ma pensée....
    On était deux à s'être mépris. Et je te remercie d'avoir remit les choses à plat et d'avoir expliqué (surtout pour la partie en petit caractère. Et oui, moi aussi je connaissais la peuplade 1, 2, 3, beaucoup je l'avais lu dans un article d'ethnologie, ce n'est pas ce qui m'avait fait tiquer )
    Tout est relatif, et cela seul est absolu. (Auguste Comte)

Page 5 sur 6 PremièrePremière 5 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Mur qui se dégrade
    Par philp dans le forum Bricolage et décoration
    Réponses: 2
    Dernier message: 17/07/2009, 08h07
  2. degradé illustrator
    Par ecostyl dans le forum Logiciel - Software - Open Source
    Réponses: 0
    Dernier message: 22/10/2008, 13h05
  3. signal dégradé
    Par Diator dans le forum Électronique
    Réponses: 1
    Dernier message: 28/08/2007, 16h31
  4. Led RGB : Dégradé
    Par Imei dans le forum Électronique
    Réponses: 19
    Dernier message: 18/03/2007, 20h37