Bonjour, cliquez-ici pour vous inscrire et participer au forum.
  • Login:



+ Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 9 sur 9

Domination de l'Homme sur la Nature

  1. thierno

    Date d'inscription
    septembre 2007
    Âge
    34
    Messages
    4

    Domination de l'Homme sur la Nature

    a notre epoque, ou le peuplement de la terre est de plus en plus dense, les limitations des possibilité de vie, et par là les danger, naissent en premier lieu des autres hommes qui font également valoir leur droit sur les bien de la terre. mais ici le développement de la technique n'est plus forcement un progres. la formule;"l'homme se trouve seul avec lui-meme" a une plus vaste portée dans l'ère de la technique
    autrfois,lhomme était face à face avec la nature, habitée par es créatures de toutes espèce, elle constituait un royaume qui vivait selon ses propres lois;l'homme devait de quelque manière s'y adapter. aujourd'hui,nous rencontrons partout les structures dont il est l'auteur: emploi des instruments de la vie quotidienne, préparation de la nourriture par les machines, transformation du paysage par l'homme de sorte que l'homme ne rencontre plus que lui-meme. sans doute existe-il des parties de la terre ou ce processus est loin d'etre achevé; mais tot ou tard la domination de l'homme doit etre totale.

    W. Heisenberg.


     


    • Publicité



  2. dubdub

    Date d'inscription
    mars 2006
    Messages
    635

    Re : Domination de l'Homme sur la Nature

    L'ours et le loup, symboles de la nature sauvage, non maitrisée, font actuellement les frais de la domination de l'Homme sur la nature. D'une manière générale, ce qui est naturel, sauvage, non maitrisé, ne semble plus être accepté dans notre environnement... Le loup revient dans les alpages alpins ? L'ours reste dans les alpages pyrénéens ? Ils tuent des brebis ? Détruisons le loup, détruisons l'ours, et ne nous adaptons surtout pas à ce phénomène naturel. C'est en tout cas la réaction primaire de nombreux éleveurs, relayé par les médias. Heureusement, il en reste qui acceptent ce changement de leur environnement et qui mettent en place les mesures de protection adéquates, pour s'adapter à ce changement de Dame Nature.
    Nous avons l'intelligence, mais nous nous en servons hélàs souvent pour détruire les équilibres naturels. Donc pour nous autodétruire au final, peut-être.
    Alors, l'Homme est il le "nouveau" virus de la planète Terre ?
    http://www.loup.org/
    http://www.paysdelours.com/
     

  3. helio-gesnes

    Date d'inscription
    septembre 2007
    Âge
    45
    Messages
    250

    Re : Domination de l'Homme sur la Nature

    "L’homme se sert



    Observant le spectacle des extrêmes agitations de notre espèce, nous
    avons déjà pose la question : « A quoi sert l’homme ? » Sans proposer de réponse
    très nette. Et puis après recherche, consultation et réflexion nous en
    arrivons à conclure : à rien. L’homme ne sert à rien. Oui, je sais, il a inventé
    le téléphone portable, mais les pingouins n’en ont rien à faire. Il a
    inventé la roue, mais les aubépines n’en ont rien à faire…Entre le petit trou dont
    il sort et le grand trou dans lequel il va tomber, comme l’observait Rabelais,
    il ne fait que consommer, gaspiller, détruire, prêcher l’accélération, la
    prédation…Il se sert.



    Se rend-il seulement compte que la nature pourrait très bien
    fonctionner sans lui ? Cette créature, partie du grand pandémonium que l’évolution de la
    vie a répandu sur la planète terre, semble s’y agiter au même titre que les
    ours blancs, les mouches,
    les amibes…Il semble.



    Aucun philosophe ne s’est clairement posé la question jusqu’à ce jour.



    Nous ne nous sommes jamais observés depuis l’extérieur de notre espèce,
    jusqu’à ce qu’avec Armstrong, et Buckminster Fuller, nous nous regardions
    depuis la Lune. A cette distance et avec le recul qui s’est soudain produit dans
    nos têtes, nous avons pu apprécier notre prolifération et les désordres
    dont nous sommes les auteurs. Au point de commencer à questionner notre
    légitimité à produire ce désordre.



    Tant qu’il restait des lions nous avons pensé que nous étions en droit
    de les tuer, comme le faisait encore un de nos récents présidents de la
    République. De même nous n’avions pas de scrupule à écraser un serpent, à pesticider
    des micro-organismes, à violenter la terre nourricière avec des méthodes
    agricoles à courte vue. Nous avons même empoisonné l’air que nous respirons, l’eau
    que nous buvons.
    Bizarre pour un être vivant qui se prétend intelligent. Jusqu’à
    ce jour l’homme était un convive attablé et le reste du monde vivant devait
    remplir son assiette. Depuis peu, nous sommes six milliards et demi assis à la même
    table.
    Et l’homme sert à quoi ? Il se sert.



    Observons les objets de son appétit. Il va jusqu’à retourner des
    montagnes pour en extraire une simple pierre, le diamant. Etrange satisfaction qu’une
    publicité vient de justement nommer « le plaisir solitaire ». Il se sert.



    En termes écologiques, il menace l’écosystème terrestre dont il fait
    partie, alors qu’il devrait participer activement au maintien de l’équilibre
    dont il n’est qu’un des éléments. Trois cents millions d’hommes pouvaient se
    livrer à quelques facéties, sans trop de conséquences désastreuses. Bientôt sept
    milliards doivent se faire très discrets. Et d’urgence. Il a cochonné
    l’espace qui lui était attribué. Il a inventé la
    guerre, l’argent, les banques,
    la publicité, répandu des immondices partout, jusque dans les océans et
    jusque dans la stratosphère. Il s’est servi.



    L’homme ne s’est jamais posé la question de savoir quel rôle il joue
    dans l’équilibre fragile des espèces vivantes côte à côte. Avant qu’il ne
    mette en péril cet équilibre. Exilé au bout de la chaîne des mammifères, à mi
    chemin des souris et des éléphants, il semble bien isolé, comme s’il s’était
    lui-même exclu. Il semble être sur le départ, comme s’il avait déjà reçu son
    congé. En effet il n’a pas donné satisfaction. Il s’est servi et il n’a rien
    rendu.



    Et cependant. On voudrait sauver ce drôle si doué, lui donner une
    dernière chance. Il sait chanter, jouir, cultiver, féconder, planter, marcher,
    cuisiner…il sait dormir, rêver…Serait-il là pour concevoir de nouveaux
    chants, de nouvelles danses, de nouvelles formes, de nouvelles couleurs… ?
    Peut-être
    peut-il encore enchanter le monde, le servir, ne plus seulement se
    servir ?



    Alain Hervén

    L’Ecologiste n° 23 – vol 8 N°3 – juillet – septembre 2007."
     

  4. Do_The_Funk

    Date d'inscription
    juillet 2007
    Messages
    135

    Re : Domination de l'Homme sur la Nature

    Mon point de vue est totalement différent.

    L'homme est une créature biologique. La vie a pour seul but de perdurer, de proliférer, et d'évoluer.

    Jusqu'à présent, la vie s'est développée sur terre grâce à la diversité, permettant de palier aux divers contrastes physiques auxquelles elle est soumise, et à cet équilibre dans la diversité dont l'article parle.

    Aujourd'hui l'homme par l'ensemble des atouts qu'il possède par rapport aux autres espèces (complexité du cerveau, bipèdie, pouce opposables, etc) a acquis un monopole évident sur l'ensemble des ressources vitales, et menace gravement le futur des autres espèces et peut être même le sien.

    Mais à mes yeux, l'homme n'est pas en faute, il n'est pas la créature maudite, comme elle est décrite, "qui se sert".
    Bien sur que l'homme se sert, il joue son rôle, égocentrique et cruel. Peu importe le moyen, seule la vie compte. Et l'homme est vivant. Si l'homme peut accroitre la vie, la porter vers d'autres planêtes, soumettre à son joug les temps, les climats, l'évolution, les écosystèmes, en essayant de les préserver puisqu'il en a besoin, et toujours, proliférer, je crois qu'il aura joué son rôle et pourra, peut, d'ailleurs, être en accord avec lui même.

    Et quand bien même l'homme courrait à sa perte, sa disparition ne serait qu'un enseignement de plus pour l'évolution. Une grande exctinction de plus.
     

  5. Yoghourt

    Date d'inscription
    juillet 2005
    Localisation
    Sud-Grésivaudan
    Âge
    41
    Messages
    4 992

    Re : Domination de l'Homme sur la Nature

    Bonsoir,

    Afin que l'équipe de modération puisse juger de la validité de cette discussion, pourriez-vous nous préciser la problématique scientifique qui est à son origine ?
    Nous vous rappelons que FSG est un forum scientifique, et que pour maintenir la qualité des interventions, nous demandons à ce que celles-ci soient structurées par rapport au thème principal du forum : la science, et à défaut, les techniques en rapport avec le sujet.

    Pour la modération,
    Yoghourt
    éco-rénovation: l'aïkido du BTP
     


    • Publicité



  6. helio-gesnes

    Date d'inscription
    septembre 2007
    Âge
    45
    Messages
    250

    Re : Domination de l'Homme sur la Nature

    la philo est-celle une science Yog ?
    ça se discute !
    Elle n'est pas plus absolue que la médecine, elle est aussi infinie que les mathématiques ou l'astronomie, elle a autant de têtes chercheuses que la physique, elle premet d'améliorer l'Homme comme la biologie...
    C'est une science humaine ! A condition de dépasser la classification lycéenne Lettres-langues-sciences...
    Donc la problématique que tu réclames : l'Homme dans le Vivant !
    ça te va ?
    Elle est jolie cette discussion qu'a lancé Thierno, je ne vois pas en quoi elle te gêne ! Tu ferais mieux de déblayer les discussions PdM car lorsqu'on arrive à dépasser les 5000 messages sur un même fil, tu admettras que la discussion est devenue inutile et qu'elle n'apporte plus rien.
    C'est marrant à part les grand scientifiques (Einstein et récemment pierre-gilles de Genne, Charpak ou Hawking) qui s'ouvrent à tout, les autres scientifiques sont très sectaires et ne s'intéressent pas à grand chose d'autre que la science qu'ils ont choisie, un peu comme les informaticiens. Peut-être est-ce encore une conséquence des classifications lycéennes !
    Ouvrez-vous les gars !
    bon courage
    yann
     

  7. polo974

    Date d'inscription
    février 2007
    Messages
    6 854

    Re : Domination de l'Homme sur la Nature

    Citation Envoyé par helio-gesnes Voir le message
    la philo est-celle une science Yog ?
    ça se discute !
    ...
    La science est universelle (U=R*I ici comme au Yémen).
    La philosophie orientale n'est pas la même que l'occidentale qui elles mêmes comportent des variantes suivant les latitudes.
    Voilà, ça y est c'est discuté...

    Une pensée ne se mesure pas au mètre (un prof de philo)
     

  8. Philou67

    Date d'inscription
    janvier 2006
    Localisation
    Krùmm Elsàss
    Âge
    48
    Messages
    17 945

    Re : Domination de l'Homme sur la Nature


    Je ne souhaite pas ici préjuger de l'adéquation d'une telle discussion sur les foras Futura-Sciences (ni de la conclusion des délibérations de la modération à ce sujet). En revanche, une chose est certaine, c'est que la critique de la modération en public n'est pas admise sur ce forum.
    Je rappelle pour cela la règle de la charte que vous avez acceptée :
    Citation Envoyé par charte
    13. Tout acte de modération est écrit en vert ; dans les autres cas les modérateurs s'expriment à titre personnel. Les critiques ou les commentaires sur la modération doivent être effectués en privé.
    Par ailleurs, pour faire en sorte que cette discussion ne parte pas "dans tous les sens", je ré-itère la demande de la modération de préciser la problématique de la discussion, et notamment son aspect scientifique. En particulier, j'indiquerais que les considérations d'ordre éthique et morale ne font pas partie des thématiques hébergées par nos foras.

    Philou67 pour la modération.
     

  9. helio-gesnes

    Date d'inscription
    septembre 2007
    Âge
    45
    Messages
    250

    Re : Domination de l'Homme sur la Nature

    bien reçu Philou
    A+
    yann
     


    • Publicité




Poursuivez votre recherche :




Sur le même thème :




 

Discussions similaires

  1. L'homme et la nature
    Par carpediem89 dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 9
    Dernier message: 10/10/2010, 17h37
  2. TPE L'homme et la nature
    Par TPE-Truffaut dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 8
    Dernier message: 11/10/2007, 21h41
  3. La nature se défend-t-elle contre l'Homme ?
    Par swanted dans le forum Débats scientifiques
    Réponses: 39
    Dernier message: 20/09/2007, 10h55
  4. L'homme peut-il contrôler la nature?
    Par thierno dans le forum Géologie et Catastrophes naturelles
    Réponses: 6
    Dernier message: 10/09/2007, 12h23
  5. tpe l'homme et la nature
    Par chachou6631 dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 0
    Dernier message: 01/11/2006, 15h13