Discussion fermée
Page 4 sur 4 PremièrePremière 4
Affichage des résultats 91 à 112 sur 112

Eolien et emprise territoriale : de nouveaux calculs

  1. #91
    BertrandR

    Re : Eolien et emprise territoriale : de nouveaux calculs

    Citation Envoyé par moijdikssékool
    ca c'est le genre de remarque que l'on a dû se dire au début du moteur à explosion. Pire, on n'a même pas dû l'évoquer

    cours au post 13 de Sur la consommation d'électricité
    tu verras que la mouche grossit grossit...
    La Mouche c'est un film de science fiction de David Cronenberg, il y a même eu La Mouche II et bientôt La Mouche III qui sera plus grosse qu'un semi-remorque

    -----


  2. Publicité
  3. #92
    moijdikssékool

    Re : Eolien et emprise territoriale : de nouveaux calculs

    vite, la tapette!

  4. #93
    Ferdi*

    Re : Eolien et emprise territoriale : de nouveaux calculs

    Non mais sérieusement, si on produisait la totalité de notre consommation via des éoliennes on ne capterait des 1/10000 de l'énergie solaire qu'une fraction de cette énergie transformée en vent. Et si il faut considérer l'impact local, alors c'est une fraction de la fraction des 1/10000! Est-ce sérieux d'en faire tout ce foin?

  5. #94
    DonPanic

    Re : Eolien et emprise territoriale : de nouveaux calculs

    Salut
    Pour ne pas avoir à répéter 107 ans
    Citation Envoyé par Karibou Blanc
    Salut,

    Ce que veux faire comprendre DonPanic est simple. Si je veux déplacer un objet au repos, il me faut lui fournir de l'énergie pour le mettre en mouvement. Et si toute l'énergie qui je fournis pour le mettre en mouvement est dissipée sous forme de chaleur, alors il n'y en aura plus de disponible pour le déplacer et il restera au repos. Il n'aura subit aucun travail, ou le rendement de la machine que j'utilise pour le déplacer est nul. Donc s'il y a mouvement de l'objet, une partie de l'énergie fournie par la machine a été absorbée par l'objet (il a subit un travail mécanique pour acquérir une énergie cinétique non nulle) et celui-ci s'est déplacé. Tout ne s'est donc pas dissipé sous forme de chaleur.

    Bonne journée !

  6. #95
    moijdikssékool

    Re : Eolien et emprise territoriale : de nouveaux calculs

    Citation Envoyé par Ferdi
    Non mais sérieusement, si on produisait la totalité de notre consommation via des éoliennes on ne capterait des 1/10000 de l'énergie solaire qu'une fraction de cette énergie transformée en vent. Et si il faut considérer l'impact local, alors c'est une fraction de la fraction des 1/10000! Est-ce sérieux d'en faire tout ce foin?
    Capter l'énergie solaire via l'énergie du vent, ne va modifier l'énergie que l'on va recevoir du soleil
    le problème, comme je le dis, c'est que les éoliennes auront, à termes et à l'image du CO2 ou du méthane aujourd'hui, un impact sur les mouvements locaux d'air

    Citation Envoyé par karibouPanic
    Ce que veux faire comprendre DonPanic est simple. Si je veux déplacer un objet au repos, il me faut lui fournir de l'énergie pour le mettre en mouvement. Et si toute l'énergie qui je fournis pour le mettre en mouvement est dissipée sous forme de chaleur, alors il n'y en aura plus de disponible pour le déplacer et il restera au repos. Il n'aura subit aucun travail, ou le rendement de la machine que j'utilise pour le déplacer est nul. Donc s'il y a mouvement de l'objet, une partie de l'énergie fournie par la machine a été absorbée par l'objet (il a subit un travail mécanique pour acquérir une énergie cinétique non nulle) et celui-ci s'est déplacé. Tout ne s'est donc pas dissipé sous forme de chaleur.
    ah, un exemple tout frais!
    Alors voilà ce qu'il se passe: tu donnes au bolides de l'énergie pour le déplacer. Si tu le laches, qu'est-ce qui se passe? Va-t-il s'envoler, s'effondrer en un trou noir, se transformer en un gigantesque sorbet à la fraise? non, il va s'arrêter, pif paf, on n'en parle plus. Si le sol était de glace et l'atmosphère du vide, le bolide continuerait de foncer à la vitesse à laquelle on l'a laché. Et donc dans ce cas là le bolide possède une énergie ou comme le dit karibou "une partie de l'énergie fournie par [nous] a été absorbée par l'objet". Mais, il y a un mais! Les conditions précisées (pas de frottements) ne font pas loi sur Terre et notre mobile s'arrête comme dans l'expérience sus-dite. le mobile aura en effet, par frottement, transmis une énergie calorifique (que l'on appelle communément chaleur) au sol et à lui même. Au bout d'un certain temps, cette énergie s'est dissipée et le mobile retrouve son énergie initiale (température intiale et énergie potentielle)

  7. #96
    BertrandR

    Re : Eolien et emprise territoriale : de nouveaux calculs

    Citation Envoyé par moijdikssékool
    Capter l'énergie solaire via l'énergie du vent, ne va modifier l'énergie que l'on va recevoir du soleil
    le problème, comme je le dis, c'est que les éoliennes auront, à termes et à l'image du CO2 ou du méthane aujourd'hui, un impact sur les mouvements locaux d'air
    Tu affirmes des choses qui sont vraies dans l'absolu, mais que personne est capable de quantifier (et toi encore moins) et tu surfes la dessus pour faire du sensationnel.
    Du même tonneau on peut aussi dire :
    - que l'utilisation des capteurs solaires va changer l'équilibre entre le rayonnement reçu du soleil et celui qui est renvoyé dans l'espace.
    - que la géothermie va refroidir la Terre,
    - que l'utilisation des courants marins va ralentir la vitesse de rotation de la Terre.
    etc...
    Si vous avez des idées, c'est le moment... Le challenge est ouvert.

  8. #97
    Mouvement

    Re : Eolien et emprise territoriale : de nouveaux calculs

    ...les usines marémotrices vont modifier les cycles lunaires ?


  9. #98
    moijdikssékool

    Re : Eolien et emprise territoriale : de nouveaux calculs

    Citation Envoyé par Bertrand
    tu surfes la dessus pour faire du sensationnel
    Si vous avez des idées, c'est le moment... Le challenge est ouvert
    Ben tiens! je ne vois pas pourquoi je me gênerais! sensationnel, catastrophique, idées, challenge... Mais qu'est-ce qui définit plus le genre humain que ces mots?

    mais que personne est capable de quantifier
    je m'excuse mais toute la discussion repose sur le lien donné dans le post n°1 où il est dit que 0.1% du vent est industriellement exploitable. Ce qui laisse sous-entendre que ce chiffre peut être atteint avec la seule technologie actuelle. C'est dire si ce chiffre va rester à 0.1%...

    et toi encore moins
    pardon monseigneur, excusez la ridicule larve que je suis qui s'est permis d'ouvrir sa bouche et d'en avoir sorti de vilain mots que peu peuvent tolérer... aïe! non pas ma... aïe! ma bosse messire... aïe! pitié!

    des courants marins va ralentir la vitesse de rotation de la Terre
    intéressant! faisons une estimation!
    mais que dis-je? Les marées sont dûs à la Lune et par frottement, laTerre voit son inertie de rotation diminuer... donc, si je ne m'abuse, puiser l'énergie dans les marées ralentit le ralentissement de la rotation de la Terre! donc, on s'en fout en fait!

  10. #99
    invite765732342432
    Invité

    Re : Eolien et emprise territoriale : de nouveaux calculs

    Citation Envoyé par moijdikssékool
    Ben tiens! je ne vois pas pourquoi je me gênerais! sensationnel, catastrophique, idées, challenge... Mais qu'est-ce qui définit plus le genre humain que ces mots?
    Raison et réflexion...

  11. #100
    moijdikssékool

    Re : Eolien et emprise territoriale : de nouveaux calculs

    la réflexion résonne creux quand la raison réfléchit peu, c'est ça?
    Dernière modification par moijdikssékool ; 17/02/2005 à 16h04.

  12. #101
    Ferdi*

    Re : Eolien et emprise territoriale : de nouveaux calculs

    Citation Envoyé par moijdikssékool
    Capter l'énergie solaire via l'énergie du vent, ne va modifier l'énergie que l'on va recevoir du soleil
    le problème, comme je le dis, c'est que les éoliennes auront, à termes et à l'image du CO2 ou du méthane aujourd'hui, un impact sur les mouvements locaux d'air
    Mais ce n'est pas ce que j'ai voulu dire. Je sais très bien que l'énergie solaire reçue est constante à peu de chose près.

    Toute l'énergie solaire que la terre reçoit est complètement renvoyée vers l'espace sous forme de rayonnement infrarouge, c'est trop bête de la laisser repartir comme ça. Les éoliennes (ou les capteurs solaires), finalement ne font que temporiser le moment où cette energie sera renvoyée. Par contre, les gaz à effet de serre ne sont pas la temporairement et en plus ils augmentent le niveau d'énergie des océan et de l'atmosphère.
    Dernière modification par Ferdi* ; 17/02/2005 à 16h09.

  13. #102
    moijdikssékool

    Re : Eolien et emprise territoriale : de nouveaux calculs

    ce qui est sûr c'est que pour produire à partir de panneaux solaires, il en faut mass. Et si on en fait mass, on peut éventuellement considérer la pollution thermique qu'ils génèrent
    Etant donné qu'ils sont de couleur assez sombre, peut-on alors considérer (rendement 10%) que 90% de la chaleur recue par les panneaux va réchauffer l'atmosphère alors que l'albédo moyen de la Terre est de X%, ce qui signifie que les panneaux gènerent une pollution thermique de (90-X)% la chaleur recue par le Soleil?

  14. #103
    Ferdi*

    Re : Eolien et emprise territoriale : de nouveaux calculs

    Je te réponds une fois de plus que si on capte 1/10000 du rayonnement solaire ca ne changerais rien, au pire le rayonnement infrarouge serait plus important et donc la déperdition plus rapide.
    Enfin, je trouve ridicule de chipoter sur ces chiffres si négligables. Il sufft de voir la quantité d'énergie dégagée par un cyclone pour se rendre compte de l'impact ridiculement infime des éoliennes et des capteurs solaires.

    Par contre un faible modification chimique de l'atmosphère peut avoir des conséquences désatreuses.

  15. #104
    BertrandR

    Re : Eolien et emprise territoriale : de nouveaux calculs

    Citation Envoyé par moijdikssékool
    je m'excuse mais toute la discussion repose sur le lien donné dans le post n°1 où il est dit que 0.1% du vent est industriellement exploitable. Ce qui laisse sous-entendre que ce chiffre peut être atteint avec la seule technologie actuelle. C'est dire si ce chiffre va rester à 0.1%...
    C'est une estimation dont on est encore très loin et je vois pas pourquoi on la dépasserait dans l'avenir.

    Citation Envoyé par moijdikssékool
    pardon monseigneur, excusez la ridicule larve que je suis qui s'est permis d'ouvrir sa bouche et d'en avoir sorti de vilain mots que peu peuvent tolérer... aïe! non pas ma... aïe! ma bosse messire... aïe! pitié!
    Si tu as bien lu j'ai dis que personne n'était capable de quantifier quelque chose dans ce domaine. Si ça te fait plaisir sache que je m'inclus aussi dans le tas.

    Citation Envoyé par moijdikssékool
    intéressant! faisons une estimation!
    mais que dis-je? Les marées sont dûs à la Lune et par frottement, laTerre voit son inertie de rotation diminuer... donc, si je ne m'abuse, puiser l'énergie dans les marées ralentit le ralentissement de la rotation de la Terre! donc, on s'en fout en fait!
    Personne non plus ne se fout de ce genre de problème, en particulier sur ce forum. Utiliser les énergies renouvelables ça ne veut pas dire gaspiller sans compter.
    La réflexion doit porter sur les moyens de produire de l'énergie de la moins mauvaise manière, sachant qu'il y aura toujours un "coté obscur de la force". Mais là où tu es vraiment pénible, c'est que tu pinailles sur des détails alors qu'on ne t'entend pas sur des problèmes énormes qui crèvent les yeux.
    La première chose à faire c'est bien sûr d'économiser l'énergie, mais tu ne peux pas non plus proposer la consommation zéro car la très grande majorité des gens sur terre n'est pas d'accord.
    Alors on fait quoi, t'as des réponses ?
    Dernière modification par BertrandR ; 17/02/2005 à 16h32.

  16. #105
    moijdikssékool

    Re : Eolien et emprise territoriale : de nouveaux calculs

    Citation Envoyé par Bertrand
    alors qu'on ne t'entend pas sur des problèmes énormes qui crèvent les yeux
    ah, ben faut lire les fils un peu mieux alors
    dans
    http://forums.futura-sciences.com/sh...214#post208214,
    j'ai estimé le rendement des centrales à 19.13%. On en arrive à 370 centrales nucléaires pour remplacer le seul transport actuel en France en utilisant de l'H2

    Si ca crève pas les yeux...

    Alors on fait quoi, t'as des réponses ?
    tu le dis toi-même:
    La première chose à faire c'est bien sûr d'économiser l'énergie
    quant à moi, j'ai un projet, mais je ne m'étalerai pas dessus

    et puis pinailler, c'est vite dit

  17. #106
    pilet14

    Re : Eolien et emprise territoriale : de nouveaux calculs

    Citation Envoyé par moijdikssékool
    Pour les oiseaux, il faudrait installé sur les pylones des faux rapaces
    Et la nuit? par temps de brouillard?

  18. #107
    moijdikssékool

    Re : Eolien et emprise territoriale : de nouveaux calculs

    Citation Envoyé par pilet
    Et la nuit? par temps de brouillard?
    bonne question!
    et bien, il faut se demander comment les oiseaux se déplacent la nuit ou avec peu de visibilité. Si ma fois, s'ils volent au pif, on ne peut rien faire pour eux, la nature non plus d'ailleurs (arbres, falaises... à moins de flanquer un faux rapace sur tous les arbres et falaises...)
    Mais on peut toujours mettre des diodes lumineuses dans les pales (ca va pas franchement faire grimper le prix de l'éolienne), en plus ca fera super joli, noël tous les jours!
    s'ils volent au son ou grâce à un compteur geiger, alors c'est pas trop compliqué

    sinon, remède radical si on n'y peut rien, autant y prendre goût: on fait comme dans une BD (bilal? humanoïdes machin chose?) on installe des rayons lazer, des missiles anti-piaf et paf les piafs

  19. #108
    DonPanic

    Re : Eolien et emprise territoriale : de nouveaux calculs

    Citation Envoyé par moijdikssékool
    ah, un exemple tout frais!
    Alors voilà ce qu'il se passe: tu donnes au bolides de l'énergie pour le déplacer. Si tu le laches, qu'est-ce qui se passe? Va-t-il s'envoler, s'effondrer en un trou noir, se transformer en un gigantesque sorbet à la fraise? non, il va s'arrêter, pif paf, on n'en parle plus. Si le sol était de glace et l'atmosphère du vide, le bolide continuerait de foncer à la vitesse à laquelle on l'a laché. Et donc dans ce cas là le bolide possède une énergie ou comme le dit karibou "une partie de l'énergie fournie par [nous] a été absorbée par l'objet". Mais, il y a un mais! Les conditions précisées (pas de frottements) ne font pas loi sur Terre et notre mobile s'arrête comme dans l'expérience sus-dite. le mobile aura en effet, par frottement, transmis une énergie calorifique (que l'on appelle communément chaleur) au sol et à lui même. Au bout d'un certain temps, cette énergie s'est dissipée et le mobile retrouve son énergie initiale (température intiale et énergie potentielle)
    Ou comment dire n'importe quoi pour n'avoir pas à admettre d'avoir dit n'importe quoi
    et contraire à la simple physique que connaitrait n'importe quel collégien de seconde. Lamentable !!

  20. #109
    moijdikssékool

    Re : Eolien et emprise territoriale : de nouveaux calculs

    ok! Et bien, puisque tu es si fort, aurais-tu l'obligeance de me décortiquer ce que j'ai dit?
    Ce serait super sympa!

  21. #110
    DonPanic

    Re : Eolien et emprise territoriale : de nouveaux calculs

    Citation Envoyé par moijdikssékool
    ok! Et bien, puisque tu es si fort, aurais-tu l'obligeance de me décortiquer ce que j'ai dit?
    Ce serait super sympa!
    Ce que tu dis, ça veut dire tout simplement que tu n'as toujours pas compris que si une machine me déplace une masse de A en B avec un rendement de 35%, les 35% sont l'énergie mise pour le transport et les 65% restant TOUTES les pertes caloriques, y compris le freinage de la masse déplacée pour l'arrêter en B.
    Et qu'aucune de tes arguties ni pinaillage de la plus extrême mauvaise foi n'y pourront rien changer.

  22. #111
    Yoyo

    Re : Eolien et emprise territoriale : de nouveaux calculs

    Merci aux participants qui par leur attitude, non conciliable avec la bonne tenue d'une discussion sur un forum, ont donné une bonne raison de verrouiller ce fil.
    Yoyo

  23. #112
    deep_turtle

    Re : Eolien et emprise territoriale : de nouveaux calculs

    Bonsoir,

    Certains ont l'air d'avoir confondu le forum avec un lieu de défoulement pour ados attardés. Non non, il s'agit bien du forum FS, censé discuter de physique.

    En conséquent, je vous demande, et plus particulièrement à moijdikssékool, de changer de mode de dialogue.

    Pour la modération.

Page 4 sur 4 PremièrePremière 4

Discussions similaires

  1. Eolien : Arnaque ?
    Par migri dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 9
    Dernier message: 19/06/2005, 11h54
  2. emprise de la terre sur la lune
    Par imrahil95 dans le forum Astronomie et Astrophysique
    Réponses: 13
    Dernier message: 05/05/2005, 13h14