Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 32

Drones et nouvel "art de la guerre"

  1. #1
    alaink

    Drones et nouvel "art de la guerre"

    Suite à la lecture de l'article suivant http://edition.cnn.com/2009/WORLD/am...uav/index.html ( en anglais) je me suis faits plusieurs reflexions.
    Ce qui m'a principalement frappé dans cet article c'est le fait que les opérateurs de ces drones vont chaque matin dans des bâtiments près de chez eux pour faire la guerre à des milliers de kilomètres.

    Si on pousse le raisonnement plus loin et indépendamment des questions éthiques liées à l'automatisation des armes (on n'en est pas encore là..), je me dis que dans quelques années la plupart des pays auront ce type d'outils.
    Les guerres se "joueront" depuis les territoires civiles. Il n'y aura réellement plus de distinctions entre le champ de bataille, l'endroit où les militaires prenaient le risque de mourir, et "l'arrière", où les populations civiles étaient concentrées.

    Pour moi cela aura deux conséquences:
    - Lors d'un conflit, on cherchera d'abord à bombarder ces bâtiments de contrôle directement implantés dans les zones civiles.
    - De façon générale, il n'y aura plus besoin de faire une distinction entre les civils et les militaires, puisque la distinction reposait fondamentalement sur le fait que ces derniers prenaient des risques mortels.

    En poussant encore plus loin le raisonnement, et au vu de l'utilisation de "civils sous contrat" en Irak, on est susceptibles de voir apparaitre tout un secteur économique dont l'activité consiste à créer, et surtout opérer ce type d'armes.
    Sachant que le but d'une entreprise est de se développer économiquement dans son secteur d'activité, la Guerre risque de ne plus être faite par des états contre des états mais par des entreprises pour gagner de l'argent.

    Qu'en pensez-vous?

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    SK69202

    Re : Drones et nouvel "art de la guerre"

    Bonjour,

    Les drones marchent avec les pays qui n'ont pas les moyens de se défendre. (DCA et contre mesures électronique, voir ce qui est arrivé à plusieurs drones géorgiens l'année dernière)
    Ils nécessitent une infrastructure de transmission qui n'est pas à la portée de nombreux états, d'où à mon avis une absence de généralisation.
    Comme tout moyen aérien, ils permettent de frapper, mais pas de contrôler,et tant que les drones ne sont pas dans l'infanterie, Terminator restera de la SF.

    Si le mec qui le contrôle bosse en tenue civile et non en uniforme, la Convention de Genève ne s'applique pas, une action létale initiée par ses soins est donc un crime.

    @+
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  4. #3
    jiherve

    Re : Drones et nouvel "art de la guerre"

    Bonsoir,
    Sachant que le but d'une entreprise est de se développer économiquement dans son secteur d'activité, la Guerre risque de ne plus être faite par des états contre des états mais par des entreprises pour gagner de l'argent.
    on n'a pas attendu les drones pour çà.
    L'usage des drones n'est pas seulement le fait de nations riches, il sembleraient que certains soient utilisés en Afghanistan par les Talibans.
    Mais l'Empire contre attaque:
    http://www.newscientist.com/article/...spy-drone.html
    JR
    l'électronique c'est pas du vaudou!

  5. #4
    f6bes

    Re : Drones et nouvel "art de la guerre"

    Citation Envoyé par alaink Voir le message
    Les guerres se "joueront" depuis les territoires civiles. Il n'y aura réellement plus de distinctions entre le champ de bataille, l'endroit où les militaires prenaient le risque de mourir, et "l'arrière", où les populations civiles étaient concentrées.

    Pour moi cela aura deux conséquences:
    - Lors d'un conflit, on cherchera d'abord à bombarder ces bâtiments de contrôle directement implantés dans les zones civiles.
    - De façon générale, il n'y aura plus besoin de faire une distinction entre les civils et les militaires, puisque la distinction reposait fondamentalement sur le fait que ces derniers prenaient des risques mortels.

    En poussant encore plus loin le raisonnement, et au vu de l'utilisation de "civils sous contrat" en Irak, on est susceptibles de voir apparaitre tout un secteur économique dont l'activité consiste à créer, et surtout opérer ce type d'armes.
    Sachant que le but d'une entreprise est de se développer économiquement dans son secteur d'activité, la Guerre risque de ne plus être faite par des états contre des états mais par des entreprises pour gagner de l'argent.

    Qu'en pensez-vous?
    Bsr à toi,
    T'en connait des guerres actuelles ou les "armées" sont face à face ?
    C'est plus guérilla qu'autre chose!

    Pour l'instant les "marchands d'armes" sont des "entreprises" qui cherchent à se développer économiquement.... qu'est ce qu'il y aurait de changer !
    Donc d'aprés toi Thonson ( ou autres) irait faire sa petite guerre contre....qui au fait !

    Bonne soirée
    "Ce fut la goutte d'eau de trop qui mit le feu aux poudres!"

  6. #5
    alaink

    Re : Drones et nouvel "art de la guerre"

    Citation Envoyé par f6bes Voir le message
    Bsr à toi,
    T'en connait des guerres actuelles ou les "armées" sont face à face ?
    C'est plus guérilla qu'autre chose!
    Je parlait justement d'une évolution de la guerre. Militaires contre militaires au début du XXeme siecle, militaire contre "civils" ou pseudos civils à la fin du XXeme/débit XXIeme siecle, pour aller vers "civils" contre "civils".
    Comme je l'ai dit au début, ce qui m'a frappé, c'est ce type dont le boulot, près de chez lui, consiste à bombarder l'autre bout du monde. Je l'imagine retournant à la maison le soir pour diner en famille avant de recommencer le lendemain...et sans doute bientot la meme chose dans le camp en face.

    Citation Envoyé par f6bes Voir le message
    Pour l'instant les "marchands d'armes" sont des "entreprises" qui cherchent à se développer économiquement.... qu'est ce qu'il y aurait de changer !
    Donc d'aprés toi Thonson ( ou autres) irait faire sa petite guerre contre....qui au fait !
    Bonne soirée
    Meme si les marchands d'arme existent depuis le début de l'histoire, la decision de guerre a toujours été politique, et l'exécution militaire.
    L'évolution qu'on entrevoit dans cet article c'est une guerre entre par exemple le site "thomson" en banlieue de Paris contre le site "Kalachnikov" ou "Hesbollah Inc." en banlieue d'une autre métropole, avec la volonté de détruire, y compris économiquement, le concurrent d'en face..

    En conclusion, le champ de bataille se déplace d'un terrain purement militaire à un terrain purement civil et économique. C'est quoi un champ de bataille sans présence humaine pour le "tenir"?

  7. #6
    erik

    Re : Drones et nouvel "art de la guerre"

    Il n'y aura réellement plus de distinctions entre le champ de bataille, l'endroit où les militaires prenaient le risque de mourir, et "l'arrière", où les populations civiles étaient concentrées.
    Tu parles au futur de choses qui se sont déja produite au passé !

    Relit l'histoire de la seconde guerre mondiale, le bombardement de Londres n'avait comme seul but que de détruire le moral des civils, pas d'atteindre un champs de bataille
    La destruction de Dresde (ville sans intérêt stratégique) n'avait qu'un but politique et d'avertissement vis à vis de l'avance russe.

    ça fait plus de 60 ans que les guerres se jouent à grande échelle sur le terrain civil.

  8. #7
    invite531031

    Re : Drones et nouvel "art de la guerre"

    les drones militaires ne sont que la version efficace et rentable des robots martiens,lunaires et vénusiens :

    si un robot peut résister au froid lunaire ,au chaud/acide venusien ,au vide stellaire ,à la poussiere martienne ,vous imaginez bien les capacités terrestres de ces engins !

    les drones coutent chers mais moins qu'une vie humaine et peuvent tuer plus qu'un simple soldat .une arme de plus ,pourquoi s'en priverait on ?

    les drones ne vont changer grand chose à l'Art de la Guerre de SunZu ...

  9. #8
    archeos

    Re : Drones et nouvel "art de la guerre"

    Hello!
    Citation Envoyé par erik Voir le message
    ...La destruction de Dresde (ville sans intérêt stratégique) n'avait qu'un but politique et d'avertissement vis à vis de l'avance russe...
    Euh, ce n'est qu'une théorie parmi d'autres, en tous pas pas celle la plus communément admise!
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Bombardement_de_Dresde
    Veuillez contacter l'administrateur si votre date de naissance a changé
    (Futura Sciences)

  10. #9
    SK69202

    Re : Drones et nouvel "art de la guerre"

    Bonjour,

    les drones coutent chers mais moins qu'une vie humaine et peuvent tuer plus qu'un simple soldat .une arme de plus ,pourquoi s'en priverait on ?
    Quand on a peur de mourir à la guerre, on n'est pas prêt de la gagner.

    Les drones sont aussi un moyen de faire proliférer et de prolonger la guerre qui n'est pas acceptée par l'opinion publique, encore faudrait il que cette dernière s'exprime.

    @+
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  11. #10
    JardinZen

    Re : Drones et nouvel "art de la guerre"

    Je cite :
    "Engins volants de taille réduite, moins chers et plus simples à mettre en œuvre qu'un avion (la présence d'un pilote humain étant l'un des éléments les plus dimensionnant pour la conception d'un tel système), ils sont également plus discrets et leur perte n'est pas aussi lourde de conséquence que celle d'un appareil complet et de son pilote. Ils représentent, de par le fait, une alternative intéressante aux pays dont le budget est limité ainsi qu'aux terroristes potentiels (étatiques ou non), grâce à leur faible coût de fabrication et d'utilisation."
    Source : http://www.techno-science.net/?ongle...finition=12045

    Donc riche ou pas... la question ne se pose même pas !

  12. #11
    invite531031

    Re : Drones et nouvel "art de la guerre"

    @sk " Quand on a peur de mourir à la guerre, on n'est pas prêt de la gagner."

    c'est un principe de base ,tu connais bien tes classiques .

    @jardinzen "Donc riche ou pas... la question ne se pose même pas !"

    une fusée palestinienne "kazaam" c'est quand même low tech et pas très precis ...

    même un ulm automatisé demande un peu d'ingéniérie !

    ce qui coute pas cher et qui est tres efficace ,ce sont les leurres ,à mon avis c'estde cela dont tu parles .

    un vrai drone avec avionique embarquée doit couter certainement plus cher !

  13. #12
    invité6543212033

    Re : Drones et nouvel "art de la guerre"

    Moi, ce qui fait enrager, c'est qu'on parle de la guerre en terme de coûts financiers !
    Je trouve cela dégradant et à la limite du capitalisme que je ne cautionne pas !
    Une guerre c'est avant tout pour régler un conflit, pas pour s'embourber sur le terrain dans des guérillas, des révoltes subsidiaires ... ... ni pour perdre une tonne de fric en espérant que cela développe l'infrastructure militaire, !
    Je pense que les militaires feraient mieux de développer leurs sens diplomatiques et surtout quand la guerre est inévitable qu'il y ait des règles d'honneur d'appliquer comme au temps du moyen age ou les guerres ressemblaient plus à un match de foot (même s'il y avait des morts mais c'était pour l'honneur) où on identifiait clairement un perdant et un gagnant !
    De nos jours, les conflits s'enlisent et la rancune est tenace pour rallumer la flamme de la discorde ...
    Alors les drones c'est un nouveau moyen de s'extraire de la partie, on n'est plus tout à fait responsable de ses actes !
    Je pense que la diplomatie ne joue pas son rôle pour imposer des règles lors de conflits ... mais les coups bas sont nombreux ...
    A toujours vouloir faire dans l'escalade ... !

    Cordialement,

  14. #13
    jiherve

    Re : Drones et nouvel "art de la guerre"

    Bonsoir,
    nombre de drones ne sont que des "petits gros" peints en kaki, la plupart n'embarquent pas grand chose de plus que des modèles réduits évolués, à ma connaissance la plupart ne font que de la reconnaissance.
    Si les guerres se menaient pour l'honneur cela se saurait !
    99% des guerres sont menées pour des motifs économiques.
    peut être apocryphe mais jolie:
    http://www.herodote.net/citations/in...p?nom=Surcouf#
    JR
    Dernière modification par jiherve ; 24/07/2009 à 20h11.
    l'électronique c'est pas du vaudou!

  15. #14
    invité6543212033

    Re : Drones et nouvel "art de la guerre"

    Citation Envoyé par jiherve Voir le message
    Si les guerres se menaient pour l'honneur cela se saurait !
    99% des guerres sont menées pour des motifs économiques.
    Oui mais les motifs de la guerre sont àmha intéressants à plus d'un titre, est-ce que l'on se bat pour l'argent ... ? Tu as l'air de dire oui, mais n'est ce pas le système capitalisme qui nous induit en erreur ?
    Les banques en veulent toujours plus jusqu'au moment où çà craque d'où plus de conflits ...

    Ce que je veux dire, c'est que la guerre devrait permettre (même si c'est mieux qu'on en ait pas mais bon c'est utopique ...) d'assoir certaines valeurs autre que la simple valeur de l'argent ... !

    Mais bon çà aussi c'est utopique !

    Cordialement,

    PS : c'est notre volonté de croissance économique qui pourrit tout !
    Dernière modification par invité6543212033 ; 24/07/2009 à 20h41. Motif: ajout

  16. #15
    SK69202

    Re : Drones et nouvel "art de la guerre"

    Bonsoir,

    "La guerre éclate quand les avantages attendus valent les risques encourus" Thycudide.

    Les drones diminuent les risques, ils sont donc un facteur aggravant pour les conflits à venir.

    Ce que je veux dire, c'est que la guerre devrait permettre (même si c'est mieux qu'on en ait pas mais bon c'est utopique ...) d'assoir certaines valeurs autre que la simple valeur de l'argent ... !

    Mais bon çà aussi c'est utopique !
    C'est pas utopique du tout, la guerre (quand on la gagne ) permet d'imposer tes valeurs, que celles-ci soient, l'argent, la démocratie, la haine de l'autre etc.... Ce qu'elle ne permet pas , c'est que l'on t'aime

    @+
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  17. #16
    alaink

    Re : Drones et nouvel "art de la guerre"

    Pour un peu recentrer le débat, oui ca fait longtemps que la guerre s'attaque aux populations civiles (au moins depuis l'antiquité d'après les textes historiques et encore plus loin d'après certaines traces archéologiques). Et oui, la guerre a toujours eu une composante, si ce n'est une motivation première, économique. Soit directe, s'emparer des richesses d'un pays/ville/région, soit indirecte, en en prenant le controle pour permettre d'établir de nouveaux circuits économiques.
    Ce que l'article à l'origine de la discussion révèle, c'est la disparition prochaine de la "caste" militaire inventée par nos sociétés pour gérer un état de guerre considéré comme un mode de fonctionnement anormal et distinct du mode habituel.
    Contrairement à ce qu'on pourrait penser, la disparition de cette caste n'apportera pas celle de la guerre, mais au contraire l'inclusion des pratiques de guerre au fonctionnement normal et habituel de nos sociétés.
    La guerre ne sera plus, comme le disait la formule de Clausewitz , "la poursuite de la politique par d'autres moyens", mais une activité économique comme une autre.

  18. #17
    SK69202

    Re : Drones et nouvel "art de la guerre"

    Bonsoir,

    Contrairement à ce qu'on pourrait penser, la disparition de cette caste n'apportera pas celle de la guerre, mais au contraire l'inclusion des pratiques de guerre au fonctionnement normal et habituel de nos sociétés.
    C'est parce que la société va s'effondrer

    L'article est américain, écrit par un américain, l'Amérique c'est 60% des dépenses militaires dans le monde, pour exister l'Amérique a besoin d'ennemis mais le coût humain est inacceptable donc soit il est caché (cas actuel) soit on cherche à débarrasser le champs de bataille des soldats par des gadgets électroniques forts rentables à construire.

    La guerre ne sera plus, comme le disait la formule de Clausewitz , "la poursuite de la politique par d'autres moyens", mais une activité économique comme une autre.
    Vision américaine, les Etats-Unis n'ont toujours pas compris qu'ils ce sont ruinés dans 2 guerres ingagnables à un coût humain ou économique acceptable, 60% du budget militaire de la Terre, 170000 hommes épuisés sur le terrain qui est loin d'être stabilisé par la victoire de ceux ci mais qui reste "à un niveau de violence acceptable" par le paiement d'une rente à l'ennemi.

    Les Etats-Unis n'ont pas de politique, mais un complexe militaro-industriel qui ne cherche qu'à siphonner le budget fédéral pour son profit.

    La formule de Clausewitz, va très bien pour la Russie et sa mise au pas des velléités agressives "économiques" sur sa frontière sud.

    @+
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  19. #18
    zb1000

    Re : Drones et nouvel "art de la guerre"

    Bon j'ai un peu de mal à suivre les évolutions de ce post qui part dans des sens differents

    Pour moi les drones actuels ne sont qu'une étape : ils vont se miniaturiser, emporter des armes de plus en plus efficaces, etre de plus en plus précis et etre moins vulnérables. Ils pourront permettre de gagner des guerres contre des forces moins technologiques, mais c'est vrai que le reste devra etre géré par des humains.

    Quand aux guerres entre mega-corporations, on n'y est pas tout a fait, bien que je suppose que cela ait deja commencé sur des terrains comme l'afrique. Mais je pense qu'elles auront plus interet, et que ce sera plus facile, de controler des pays puissants et de mener leurs guerres à travers ces pays.

  20. #19
    kamor

    Re : Drones et nouvel "art de la guerre"

    Les drones ont le même problème que les satellites = certes ils permettent d'observer la situation tranquille devant son café mais ils sont aussi bien plus limité = par les conditions météo, il suffit de se cacher pour ne pas être vu, il faut que la personne soit bien formée pour décrypter les images, etc... Il est possible technologiquement de pallier à la plupart de ces défauts mais le cout augmente alors.
    Quand aux robots guerriers... je suis pas sur que le T-01 pourrait être opérationnel à l'heure actuelle et il serait trop vulnérable ou trop cher. Sans parler du côté éthique de la chose, la guerre deviendrait un simple jeu, vu au travers d'une caméra par le "soldat". Comment l'empêcher d'améliorer son score au delà du raisonnable?

  21. #20
    amourabi

    Re : Drones et nouvel "art de la guerre"

    Comme le disait déjà il y a 2 siècles Mr de Tayllerand : " la violence est le dernier recours de l'incompétence ".
    Incompétence à gérer la réalité dont on a une vue trop étroite, incompétence à gérer nos intérêts dont on a une vue à court terme, incompétence humaine tout court.
    Le rôle des drones est évidemment important et va le devenir de plus en plus, car il évite l'implication directe des individus dans ce délire et permet de " déshumaniser " l'éventuelle interpellation personnelle qu'implique le fait d'avoir sur les mains le sang d'un autre être humain que l'on vient de tuer.
    Et c'est bien là le problème de toutes ces nouvelles techniques qui permettent de tuer en gardant les mains propres, à distance, en déresponsabilisant les acteurs de ces tueries.
    Est-ce un bien, un mal ?
    Tout dépend de la façon dont on considère l'être humain et dont on appréhende son évolution. En fait la question est celle-ci : est-ce que l'on considère l'humain comme le christianisme nous a appris à le reconnaître, c'est à dire un autre soi-même, ou est-ce un ennemi potentiel dont on convoite les biens afin de nous enrichir pour mieux vivre, ce que la vie biologique nous a appris à faire ?

  22. #21
    Kawagane

    Exclamation Re : Drones et nouvel "art de la guerre"

    A croire qu'il faille être face à la mort pour enfin avoir conscience du fait que tout cela est inacceptable !

    C'est la déshumanisation de la guerre qui causera nôtre perte.

    La guerre est dans son essence fondamentale pour l'évolution d'une espèce. Même dans nos société à priori pacifiste il s'exprime tout de même cette volonté de se développer physiquement par l'affrontement ou même carrément le combat mais de manière contrôlée avec des règles. (Le sport)

    De nos jours les raisons de faire la guerre sont comme on la dit plus haut d'intérêt économique essentiellement.

    Des hommes décident et d'autres agissent pour le compte des ces derniers. Sans parler de la hiérarchie militaire ,les "décideurs" n'ont ici aucun rapport avec le domaine de la guerre et de la mort, La guerre pour eux ne se résume qu'a un solde positif.
    Ils sont ingénieur de brio,vendeur émérite mais cela s'arrête la , ils gagnent leur croute voila tout sans se poser d'autre question et sa leur va très bien !

    Plus l'avancée technologique permettre des moyens tuer efficace plus on aura du souci à ce faire.Aux moyen-âge la puissance militaire se était l'expression de la puissance démographique d'un peuple avec une prise en compte du facteur technologique réduite. L'échelle des batailles se régulait d'elle même avec des armes à porté réduite et qui marchaient à "l'huile de coude",les guerriers était entrainés car manier une épée ,essayez, n'est pas chose aisé (Et non pas soldats ! La différence est de taille

    De nos jours on tue uniquement si on a un index musclé. Qu'on soit femme ou homme on peut facilement arraché la vie à 34 de ces pairs facilement , on aligne 2 points et paf !En 3 sec j'ai élimine un concurrent à mon évolution sans pour autant qu'il met porté atteinte d'une quelconque manière que se soit.

    La fascination pour les armes est malsaine au possible,elle se manifeste surtout chez les hommes,les femmes étant épargnée par leur œstrogène (La testostérone non tuera tous )
    Tout ce mythe sur les "forces spéciales" porté par les séries américaines y contribue assidument ! (Encore une affaire économique)

    Donc en bref problème d'éducation des jeunes ! Respect de la vie ! Et découverte de la mort sans tabou. On ne peut vivre en étant une espèce aussi savante que la notre sans respecté les valeurs fondamentales de la vie et de la mort. Je vais encore un peu incriminer les américains mais toutes leurs "nouvelles" series ou on voit des cadavres "en veux tu en voila" avec des inspecteurs complètement immunisés face à cette mort au point de la rendre banale ! Sa c'est aussi un problème !

  23. #22
    kamor

    Re : Drones et nouvel "art de la guerre"

    kawagane, je suis pas sur que les guerres d'avant étaient propres ou disons saines. Envoyer des gens, souvent recrutés de force en première ligne sans entrainement pour épuiser l'adversaire et si possible l'étriper joyeusement, avant que les nobles foncent dans le tas avec la cavalerie... Et si tirer était si facile, ça se saurait, le jeux nous aident bien la vie quand même pour ça, c'est pas la réalité.
    Quand aux séries... Oui on voit les cadavres (de notre faute, un journal vend toujours plus avec ce genre de photos à l'appui par exemple) mais il y a la morale primaire du "c'est pas bien", "le méchant se fait toujours attraper"...
    Vous n'avez jamais à la guerre étant petit? Moi si, mon père est militaire, mais je n'ai pas particulièrement envie de tuer mon prochain pour autant. Et tous les militaires ne sont pas des fous de guerre non plus (ceux là sont réformés car trop instables si les psy arrivent à les détecter), beaucoup y vont pour l'esprit de camaraderie, difficile à expliquer, qu'on peut y rencontrer.

  24. #23
    Kawagane

    Arrow Re : Drones et nouvel "art de la guerre"

    Kamor je ne doutes pas que les guerres du passé fussent plus propres ni plus nobles que celles d'aujourd'hui ,d'ailleurs je l'ai jamais dit tu t'es fais ta propre sauce .

    J'insiste juste sur le fait indéniable que les guerres d'hier était moins meurtrières que celles que l'ont connait de nos jours.

    Après pour ce qui est de la facilité de tuer quelqu'un avec une arme à feu c'est pas pour dévaloriser ton père et les militaires dans leur ensemble mais c'est radicalement plus facile de tuer un être avec une arme à feu d'un point de vu physique. Tout le monde peut apprendre à tirer dans un laps d'entrainement très court c'est un fait.

    Je respecte tout de même le sacrifice des militaires !

    Oui on voit les cadavres (de notre faute, un journal vend toujours plus avec ce genre de photos à l'appui par exemple) mais il y a la morale primaire du "c'est pas bien", "le méchant se fait toujours attraper"...
    La n'est pas le sujet

  25. #24
    kamor

    Re : Drones et nouvel "art de la guerre"

    L'échelle de tuerie... Si on prend en compte le fait que les populations étaient fortement moins nombreuses qu'à l'heure actuelle, et que les guerres s'étalaient souvent sur des décades, je ne suis pas aussi sur que toi sur le fait qu'il y ait moins de morts.

    Désolé si j'ai mal interprété tes propos sur le Moyen Age. C'est quoi alors, la perte du fameux esprit chevaleresque qui t'embête? De tout temps l'homme a amélioré la façon de tuer son prochain. Etant microbiologiste, ça ne m'étonne presque pas, c'est un trait commun qu'on retrouve chez beaucoup d'espèces à travers tout le règne vivant, même s'il est vrai que pour faire cela, nous avons créé les pays et tout le reste, histoire d'avoir quelqu'un sur qui taper

  26. #25
    polo974

    Re : Drones et nouvel "art de la guerre"

    Citation Envoyé par alaink Voir le message
    .... l'automatisation des armes (on n'en est pas encore là..).
    ...
    Qu'en pensez-vous?
    Et les mines, ce ne sont pas des armes automatisées (qui s'activent toute seules) ? ? ?
    On les balance du ciel, et voilà le territoire ennemi piégé (territoire qu'on n'a surtout pas envie d'aller envahir, juste de rendre invivable)...
    C'est dans la même vision que les drônes: low cost et "utile"...

  27. #26
    jiherve

    Re : Drones et nouvel "art de la guerre"

    Bonsoir,
    tout beau tout nouveau, the ultimate drone:
    http://www.physorg.com/news174812133.html
    vite mon flytox!
    JR
    l'électronique c'est pas du vaudou!

  28. #27
    xx cassandre xx

    Re : Drones et nouvel "art de la guerre"

    Est-ce qu’on ne risque pas surtout de rentrer dans une conception de la guerre moins longue et plus discrète ?
    Un drone c’est dur à identifier ….
    On pourrait alors voir le drone comme une réponse a la dissuasion nucléaire dont le point faible c’est de savoir a qui j’adresse mon missile (d’où l’explosion des guéria et autre guerre asymétriques durant la guerre froide ….)

  29. #28
    amourabi

    Re : Drones et nouvel "art de la guerre"

    Pour l'arme nucléaire, la hantise de tous les gouvernements ce n'est pas le drone ou le missile, mais ce que l'on appelle de façon imagée " la bombe sous le paillasson ' En clair une bombe que l'on importe en pièces détachées et que l'on assemble sur place et que l'on fait exploser sans revendication.
    La cible est assomée et ne sait pas contre qui se retourner. Il est tout aussi certain que les progrès réalisés dans la technologie des drones va rendre leur emploie plus facile et qu'on va leur trouver des utilisations très imaginatives, je fais confiance pour celà à nos chers militaires.

  30. #29
    xx cassandre xx

    Re : Drones et nouvel "art de la guerre"

    Citation Envoyé par amourabi Voir le message
    Pour l'arme nucléaire, la hantise de tous les gouvernements ce n'est pas le drone ou le missile, mais ce que l'on appelle de façon imagée " la bombe sous le paillasson ' En clair une bombe que l'on importe en pièces détachées et que l'on assemble sur place et que l'on fait exploser sans revendication.
    La cible est assomée et ne sait pas contre qui se retourner. Il est tout aussi certain que les progrès réalisés dans la technologie des drones va rendre leur emploie plus facile et qu'on va leur trouver des utilisations très imaginatives, je fais confiance pour celà à nos chers militaires.

    le genie de l'homme tous casser juste pour voir

  31. #30
    amourabi

    Talking Re : Drones et nouvel "art de la guerre"

    L'homme ne veut pas tout casser par méchanceté, même si ce comportement existe, mais tout simplement par jeu. Car pour lui tout est jeu, l'homme est un singe comme la génétique nous l'a confirmé, et comme tout le monde le sait le singe est joueur !
    Or il se trouve que l'homme aussi est humain, et il dispose d'un esprit qui lui fournit des moyens de fabriquer de beaux jouets, qu'il remet entre les mains d'un singe joueur, le résultat est de plus en plus intéressant. Si j'étais extra-terrestre je placerai des caméras en orbite et je diffuserai les images dans toute la galaxie, ça ferait une super audience.

Page 1 sur 2 1 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Réponses: 0
    Dernier message: 21/03/2008, 02h59