Bonjour, cliquez-ici pour vous inscrire et participer au forum.
  • Login:



Affichage des résultats du sondage: Pour ou contre le don d'organe après la mort?

Votants
262. Vous ne pouvez pas participer à ce sondage.
  • Carrément pour!

    209 79,77%
  • Hésite

    33 12,60%
  • Ne s'est jamais posé la question

    5 1,91%
  • Contre!

    15 5,73%
+ Répondre à la discussion
Page 2 sur 7 PremièrePremière 2 DernièreDernière
Affichage des résultats 31 à 60 sur 189

Contre le don d'organe (après la mort) ?

  1. Jiav

    Date d'inscription
    juillet 2004
    Messages
    8 460

    Re : Contre le don d'organe (après la mort)?

    De la mauvaise SF Narduccio a raison.

    Par contre il existe une alternative conceptuellement proche et probablement réaliste: produire des animaux transgéniques pour en récupérer les organes (xénogreffe -c'est en cours d'étude pour le coeur avec des cochons). Le principal problème est que l'organe ne doit pas provoquer de rejet, ce qui explique le "transgénique": il faut virer tout les marqueurs pouvant mener à une réaction du système immunitaire humain.

    -----

     


    • Publicité



  2. enderalartic

    Date d'inscription
    août 2004
    Âge
    42
    Messages
    531

    Re : Contre le don d'organe (après la mort)?

    heu ca marche deja avec la peau non?
     

  3. Jiav

    Date d'inscription
    juillet 2004
    Messages
    8 460

    Re : Contre le don d'organe (après la mort)?

    Citation Envoyé par enderalartic
    heu ca marche deja avec la peau non?
    Même pas... relativement récement il y a eu des gros progrès pour l'épiderme, mais les essais pour avoir une vrai peau (incluant le derme irrigué) font pour l'instant du sur place.
     

  4. enderalartic

    Date d'inscription
    août 2004
    Âge
    42
    Messages
    531

    Re : Contre le don d'organe (après la mort)?

    Meme s il fau attendre 30 ans je pense que ce sera plus simple quand meme , moins cher et moins problematique etiquement, faire un clone pour tout le monde quelle perte d'energie, les besoin en greffe sont grands mais pas tant que ca
     

  5. Démostène

    Date d'inscription
    mai 2005
    Localisation
    Bruxelles, une fois ! (:o)))
    Âge
    60
    Messages
    3 470

    Re : Contre le don d'organe (après la mort)?

    Citation Envoyé par Jiav
    Bien sur... on attend les références
    Salut,
    un petit tour là : http://perso.wanadoo.fr/christian.bo...xViacordu.html
    @+
    " Devant l'homme, la forêt, derrière, le désert" Chat-tôt-brillant.
     


    • Publicité



  6. Jiav

    Date d'inscription
    juillet 2004
    Messages
    8 460

    Re : Contre le don d'organe (après la mort)?

    Réalises tu que tu veux soutenir le point suivant:
    Citation Envoyé par Démostène
    Il existe une littérature sur plusieurs cas avérés ou des morts cérébraux sont revenus à la conscience.
    ...avec un texte où on trouve notamment:
    Arrêtons-nous encore un instant sur un point important. Il est essentiel de comprendre que le fait d'avoir survécu à une situation mortelle n'est pas synonyme de résurrection. Jamais une enquête sérieuse n'a indiqué qu'un expérienceur était réellement mort
    Ce serait sympa que quand tu postes une référence (qui n'est pas une référence scientifique soit dit en passant), tu ais réellement pris le temps de la lire toi-même auparavant.
     

  7. Démostène

    Date d'inscription
    mai 2005
    Localisation
    Bruxelles, une fois ! (:o)))
    Âge
    60
    Messages
    3 470

    Re : Contre le don d'organe (après la mort)?

    Salut,
    C'est bien là que se situe le problème, en cas de "résurréction", on dit que le sujet n'était pas "tout à fait mort"
    Il existe aussi un rapport de mort provoquée concernant une opération difficile d'un annévrisme cérébral, ou la patiente a subit une baisse très importante de sa température corporelle et une "vidange" très importante de son circuit sanguin, dans des conditions qui ne pouvaient que correspondre à une mort clinique, et qui a été ranimée après l'oppération. ( en Angleterre, si mes souvenirs sont bons)
    Je cherche les réf.
    @+
    " Devant l'homme, la forêt, derrière, le désert" Chat-tôt-brillant.
     

  8. Archange Prophetique

    Date d'inscription
    février 2007
    Âge
    26
    Messages
    2

    Re : Contre le don d'organe (après la mort)?

    Salut je vais meforcer de ne pas ecrire en sms alors un peu d'indulgence svp ce message s'adresse a AZT je doit faire un expo qui a pour theme les personne qui sont contre le don d'organe. Il est vrai que le tache n'ai pas facile et j'en avait conscience depuis le debut mais je fait cela pour mieux connetre les personne qui sont contre leurs philosophie ... donc stp AZTpourrai tu repondre a quelque question stp a tu une religion? ta religion te permet t'elle de donner tes organes?
    ne trouve tu pas que ne pas donner ses organe sa revient a tuer des personnes ?
    si tu enfant ete malade ne lui donnerait tu pas un de tes organe ? ... merci de repondre a ses question si tu pouvai le mieux se serait de me repondre si ma boite email ######## supprimé et je n'ai plus que une semaine donc si tu pouvvai me repondre au plus vite merci beaucoup d'avance

    Conformément à la charte du forum :

    Il est interdit de mettre votre adresse email sur le forum.
    Etant sur un forum scientifique, les discussions religieuses ou politiques ne sont pas tolérées.
    En conséquence si quelqu'un souhaite te répondre il doit le faire par message privé.

    JPL, modérateur
    Dernière modification par JPL ; 17/02/2007 à 11h32.
     

  9. Archange Prophetique

    Date d'inscription
    février 2007
    Âge
    26
    Messages
    2

    Re : Contre le don d'organe (après la mort)?

    Pardon je suis dsl mais si vous plai pourvier vous me dire comment communiquer par message priver merci et encore desole
     

  10. f6bes

    Date d'inscription
    février 2005
    Localisation
    Nimes Age: 73000 millions de kms autour du soleil !!
    Messages
    53 055

    Re : Contre le don d'organe (après la mort)?

    Bjr Archange.....
    Tu cliques sur le nom de la personne à qui tu veux envoyer un message.Tu vas voir apparaitre qq lignes, dont celle çi "Envoyer un message à X "( X=le nom sur lequel tu as cliqué) .
    Cordialement
    "Ce fut la goutte d'eau de trop qui mit le feu aux poudres!"
     

  11. NightFever

    Date d'inscription
    mai 2007
    Âge
    27
    Messages
    5

    Re : Contre le don d'organe (après la mort)?

    Je suis pour, la question ne se pose même pas pour moi^^ Mais pourtant, je peux comprendre le choix des membres d'une famille qui, en état de choc, puissent refuser de donner les organes de leurs proches.

    Citation Envoyé par Jiav Voir le message
    Pour les Québecois c'est facile: il suffit de signer une autorisation à l'endos de sa carte d'assurance maladie. A quand un système comme ça en France?
    Je suis québécoise et non! Au contraire nous devrions immiter le système européen qui est bien plus efficace que le nôtre ! Les pays qui fonctionnent selon le principe du consentement présumé ont un besoin d'organes beaucoup moins important puisque les familles doivent faire elles-mêmes les démarches si elles ne veulent pas donner les organes de la victimes. Au Québec, 73% des gens seraient prêts à donner leurs organes, malheureusement, seulement le quart d'entre eux font les démarches nécessaires et encore moins signent l'autocollant. Par paresse ou menque de temps. (Je ne comprends pas, c'est pas comme si ça prenait 1h signer un autocollant...) Le résultat est que seulement 17 personnes par million d'habitants ont donné un organe après leur mort. C'est donc, un des plus faibles taux de toutes les nations industrialisées... Donc pour ce qui est du système québécois, on peut s'en passer !
     

  12. Jiav

    Date d'inscription
    juillet 2004
    Messages
    8 460

    Re : Contre le don d'organe (après la mort)?

    Citation Envoyé par NightFever Voir le message
    Je suis québécoise et non! Au contraire nous devrions immiter le système européen qui est bien plus efficace que le nôtre !
    C'est quoi le système européen NighFever?

    Légalement français et québécois sont logés à la même enseigne: il faut déclarer son intention de son vivant ou que les proches affirment unanimement que le don d'organe correspondait à ta volonté. La seule différence, c'est que c'est très compliqué pour un français, pas pour un québecois qui n'a qu'a signer sa carte maladie.

    NB pour les français: la carte maladie est presque indispensable pour accéder au service publique de soin -tous les québécois en ont une ou peu s'en faut.
    The opposite of a deep truth may well be another deep truth. Information is physical.
     

  13. NightFever

    Date d'inscription
    mai 2007
    Âge
    27
    Messages
    5

    Re : Contre le don d'organe (après la mort)?

    Au Québec, il faut faire les démarches nous-même si on veux faire don d'organes, tandisqu'en Espagne par exemple (Je ne crois pas que ce soit le même pour tous les pays européens, mais pour la majorité d'entres eux c'est comme ça que ça fonctionne ^^') les médecins prennent en considération que la victimes donnait ses organes (le consentement présumé) donc c'est la famille qui doit faire les démarches si elle ne veut pas qu'ont prenne les organes du défunt. Et on dirait que ça fonctionne puisque en Espagne il y a 34,6 dons par million d’habitants par opposition au Québec où il n'y en a même pas la moitier

    Mais j'imagine que j'ai trop généralisé en parlant de ''système européen'' XD
     

  14. Démostène

    Date d'inscription
    mai 2005
    Localisation
    Bruxelles, une fois ! (:o)))
    Âge
    60
    Messages
    3 470

    Exclamation Re : Contre le don d'organe (après la mort)?

    Salut,
    Un document troublant sur le sujet qui pointe des dérives :
    http://assembly.coe.int/Documents/Wo...3/FDOC9822.htm

    Il faut aussi savoir que pour être donneur, il faut être jeune et en bonne si pas excellente santé ( avant la mort, cérébrale ou totale)
    Une personne ayant subit une anesthésie générale ne peut pas même donner de sang pendant un an.

    Si le don automatique se généralisait, il diminuerait certainement les trafics divers.
    @+
    " Devant l'homme, la forêt, derrière, le désert" Chat-tôt-brillant.
     

  15. Cécile

    Date d'inscription
    janvier 2003
    Localisation
    région parisienne
    Messages
    7 598

    Re : Contre le don d'organe (après la mort)?

    Il me semble que, comme l'indique NightFever, en France, la personne en mort cérébrale est présumée consentante du don d'organe. On peut donc prélever sauf si la famille affirme que le mort s'y est explicitement opposé de son vivant. C'est très différent d'un système où il faut donner son accord, faute de quoi on est présumé être opposé au don.
     

  16. Démostène

    Date d'inscription
    mai 2005
    Localisation
    Bruxelles, une fois ! (:o)))
    Âge
    60
    Messages
    3 470

    Re : Contre le don d'organe (après la mort)?

    Salut,
    Cécile, dans le système ou l'on donne son accord, la famille peut-elle s'opposer au prélèvement ?
    ( Car si la famille ne peut pas s'opposer, ça me semble mieux car il me semble que se sont les familles qui refusent le plus.)
    @+
    " Devant l'homme, la forêt, derrière, le désert" Chat-tôt-brillant.
     

  17. NightFever

    Date d'inscription
    mai 2007
    Âge
    27
    Messages
    5

    Re : Contre le don d'organe (après la mort)?

    Oui, c'est ça le problème. Quand la personne n'a pas fait les démarches nécessaires pour faire don de ses organes c'est la famille qui choisit et le plus souvent, la famille étant en état de choc elle refuse qu'on ''mutile'' le corps du défun.
     

  18. Zouzoute

    Date d'inscription
    juillet 2006
    Âge
    40
    Messages
    152

    Re : Contre le don d'organe (après la mort)?

    Citation Envoyé par f6bes Voir le message
    Bjr à tous,
    Suffit d'adresser un courrier à l'académie de médecine dont dépend votre
    commune.Vous transmettrons les démarches à suivre.
    Cordialement.
    Bonjour f6bes,
    Est-ce que ça ne serait pas pour le don de son corps à la science ça ?

    # Quelle différence y a-t-il entre le don d'organes et le don du corps ?

    -Le don des organes est à visée thérapeutique. Il porte exclusivement sur le prélèvement des organes et des tissus dont les médecins ont besoin pour traiter des patients dont les organes vitaux sont gravement endommagés ou totalement détruits.
    - Le don du corps à la science (qui exige une démarche active de la part de son auteur) est un acte tout aussi volontaire par lequel toute personne responsable peut demander que la totalité de son corps, après sa mort, soit mise à la disposition des étudiants et des chercheurs de la Faculté de Médecine. A la différence du don d'organes à l'issue duquel le corps est rendu à la famille, dans ce dernier cas, il ne l'est pas.

    A noter que les 2 actes ne sont nullement incompatibles : toute personne pouvant faire don à la fois de ses organes, de ses tissus et de son corps.

    source
    Apparemment, on peut obtenir une "carte de donneur", soit par courrier, voire même en envoyant un e-mail à une association qui s'occupe de promouvoir le don d'organes.
    Rechercher l'absolu est superbe, mais croire l'avoir trouvé génère des catastrophes.
     

  19. NightFever

    Date d'inscription
    mai 2007
    Âge
    27
    Messages
    5

    Re : Contre le don d'organe (après la mort)?

    Je crois que le don d'organes à la science est aussi important que celui d'humain à humain. Grâce aux recherches, les médecins pourraient améliorer leurs techniques et ainsi éviter que des accidents comme celui qui c'est produit au Québec à une femme de 34 ans (Nathalie Dufour je crois) qui est morte à cause de complications durant une opération où elle donnait un de ses reins à sa mère. Ils ont pu sauver le rein mais pas la fille...

    Pour revenir à ce que disait Démostène, avec tous les critères que ça prend pour être donneur, au bout du compte seulement 2% des morts sont en état de faire don et ça sans compter que certains refusent de donner leurs organes!
     

  20. f6bes

    Date d'inscription
    février 2005
    Localisation
    Nimes Age: 73000 millions de kms autour du soleil !!
    Messages
    53 055

    Re : Contre le don d'organe (après la mort)?

    Citation Envoyé par Zouzoute Voir le message
    Bonjour f6bes,
    Est-ce que ça ne serait pas pour le don de son corps à la science ça ?
    Bjr Zouzout....
    Exact, je me suis trompé de "démarches" .
    Cordialement
    "Ce fut la goutte d'eau de trop qui mit le feu aux poudres!"
     

  21. Démostène

    Date d'inscription
    mai 2005
    Localisation
    Bruxelles, une fois ! (:o)))
    Âge
    60
    Messages
    3 470

    Re : Contre le don d'organe (après la mort)?

    Citation Envoyé par NightFever Voir le message
    ...
    Pour revenir à ce que disait Démostène, avec tous les critères que ça prend pour être donneur, au bout du compte seulement 2% des morts sont en état de faire don et ça sans compter que certains refusent de donner leurs organes!
    Salut,
    Tu comprends alors pourquoi il est "rentable" de faire le trafic d'organes, ou alors comme en Chine, on execute des prisoniers "à la demande" en fonction des besoins d'organes pour des "riches clients"
    Si le don était automatique, le nombre disponible serait plus grand et le trafic ne rapporterait plus, il s'éteindrait de lui même, à la longue.
    @+
    " Devant l'homme, la forêt, derrière, le désert" Chat-tôt-brillant.
     

  22. NightFever

    Date d'inscription
    mai 2007
    Âge
    27
    Messages
    5

    Re : Contre le don d'organe (après la mort) ?

    T'as parfaitement raison, pour les prisonniers en Chine, par contre je savais pas, mais je trouves ça un peu inhumain :O
     

  23. TheBudyMan

    Date d'inscription
    février 2005
    Messages
    37

    Re : Contre le don d'organe (après la mort) ?

    Je suis infirmier en salle d'op et je fais également partie de l'équipe de transplantation de mon hosto depuis 5 ans.

    Je peux vous préciser la procédure, du moins pour la Belgique.

    Plusieurs possibilités sont envisageables :

    1) Vous avez décidé de donner ou de ne pas donner vos organes.

    Le système Belge est fait de telle sorte qu'il vous suffit de vous présenter à votre administration communale, et de leur spécifier si oui ou non vous désirez être enregistré comme donneur d'organes. Cette décision est modifiable n'importe quand, il vous suffit pour celà de vous représenter et d'en faire la demande.
    Si vous avez fait cette démarche, ce choix est inscrit au niveau d'un registre national et c'est cette décision qui compte au final ... si vous êtes par exemple enregistré comme donneur et que vos organes sont bons, on prélèvera quoiqu'il arrive, et même si la famille s'y opposait ; si vous êtes enregistré comme refusant le don, on ne prélèvera jamais, c'est garanti.


    2) Vous n'êtes pas encore passé à l'administration communale, vous hésitez, etc ...

    Dans ce cas, légalement, le principe est : "Qui ne dit mot, conscent" ... cela veut dire qu'on peut prélever et ce même si la famille s'y oppose.
    Mais je vous rassure, ça n'arrive jamais ... si le donneur potentiel n'est pas inscrit au registre national, alors on demande toujours à la famille, c'est quand même la moindre des choses.
    Mais il est vrai que ça peut parfois arriver dans le cadre de personnes isolées, je pense par exemple aux personnes sans familles, seules, isolées etc ... mais c'est très rare, même pas une fois par an chez nous.


    En Europe nous avons un organisme qui s'occupe de la gestion des organes, c'est Eurotransplant. Cet organise impose des règles strictes, notament au niveau du dispatching des organes en fonction des priorités, c'est la fameuse liste d'attente qui constitue toutes les garanties d'une accessibilité plus ou moins rapide aux organes en fonctions de critères médicaux objectifs et rien d'autre.

    Quand un patient est en mort cérébrale confirmée selon la procédure (qui est très stricte et bien définie), et que son état et son histoire permettent d'envisager un don potentiel, la première chose qu'on fait est de consulter le registre national pour voir s'il ou elle y est inscrit ... c'est une étape obligatoire et qui est repsectée, je vous rassure.

    Je comprends qu'on puisse être rétiscent vis-à-vis du don d'organe, déjà parceque rien que le fait de faire la démarche nous oblige à envisager notre propre mort, ce qui avouons le n'est pas des plus agréable ... mais à ceux qui hésite encore, je voudrais soumettre une réflexion ... et si vous posiez le problème à l'envers ... j'veux dire, avez vous réellement envie que le jour de votre décès, un médecin vienne demander à votre mère, votre soeur ou n'importe quel proche, si on peut vous prélever vos organes ??? ... n'est ce pas un peu une sorte d'obligation morale vis-à-vis de ceux qu'on aime de devoir leur éviter ce choix ... moi je pense que leur éviter ce choix, c'est une preuve d'amour.

    Ceci dit, chaque opinion est respectable ... tout le monde à le choix ... sauf les malades ...
     

  24. EtoileDuMatin

    Date d'inscription
    mai 2007
    Localisation
    Métropole Lilloise
    Âge
    27
    Messages
    32

    Re : Contre le don d'organe (après la mort) ?

    Voici ma vison des choses (pour vous montrer une vision d'ado).
    [Tout ce qui suit est de ma propres pensée... je ne suis pas la pour débattre avec ceux qui la trouvent erronée mais pour vous montrer ma conception des choses).

    Notre corps est une enveloppe charnelle qui nous a été offert par une entité pour certain, une force pour d'autre (j'y inclue la Nature). Son but premier - je pense que tout le monde le connais déjà, est de protéger notre 'substance' vital (qui est perçue de différentes façons selon les religions et les idéaux : une étincelle pour certains, un système complexe de fluide vitaux et d'organes majeurs comme le dit notre science).
    Cette mission terminée, notre corps n'a plus que pour unique destin d'être recyclé par la terre et ressortira plus tard, sous forme de centaines de fruits que nous tous goûterons pour nous nourrir (tout comme des centaines d'organismes). D'une certaine façon, ce corps aura pour une infime part, joué un rôle dans la survie de notre écosystème.

    Avec les progrès de notre science et de notre médecine, nous avons réussi a réaliser par un nouveau procéder, le sauvetage de centaines de milliers de personnes. Je parle bien sûr, de la transplantation. Ainsi, notre corps aura une double reconnaissance : tout d'abord il est complice de notre 'développement', et ensuite, avec les progrès, il sauve aussi d'autres vie.

    Je ne sais pas si vous avez vue l'une des publicité diffusée sur les chaînes télévisées. On y voyait une famille entourant un médecin qui venait de leur annoncer la mort de leur fils. En même temps, il leur proposait de prélever un organe sur le corps du fils afin de le transplanter à une autre personne. Apparition en transparence du défunt qui s'exclame : "Mais bien sûr qu'on veux bien [vous donner mes organes]". Les parents se regardent. Le médecin attend. Finalement ils déclinent l'offre du docteur qui va devoir aller annoncer la pénible nouvelle à une personne, un mort en sursit.

    Cette vidéo m'a beaucoup marqué, car pour moi, il était normal de donner les organes d'un défunt à un malade... mais là non. Bien sûr, n'étant pas parent, je ne ressent certainement pas la même chose et n'arrive pas a me mettre à leur place comme il le faudrait. Mais je pense quand même que la réaction doit être mûrement réfléchit. Un corps mort est un corps mort. Dans 1 semaine, il sera six pieds sous terre. Qu'es ce que cela peut il faire qu'il manque un rein, un poumon ou un quelconque organe vitale pour une autre personne ?

    Bien sûr, cela est ma vison, celle d'un ado. Donc peut être que je peux me tromper, mais au moins je vous aurais dit ce que j'en pensais.

    En attendant, je rappel cette phrase prononcée par notre Hugo national :
    "Laissez mourir c'est tuer." Ce qui peut nous laisser imaginer que, d'une certaine façon, le mort va commettre un crime, volontairement ou involontairement (selon si c'est lui ou pas qui souhaite laisser les organes dans l’enveloppe vide).


    Je trouve que c'est un débat très instructif et qui permet de faire partager des points de vue, même si le sujet est ici très complexe.
    Adrien.
     

  25. TheBudyMan

    Date d'inscription
    février 2005
    Messages
    37

    Re : Contre le don d'organe (après la mort) ?

    Citation Envoyé par EtoileDuMatin Voir le message
    Un corps mort est un corps mort. Dans 1 semaine, il sera six pieds sous terre. Qu'es ce que cela peut il faire qu'il manque un rein, un poumon ou un quelconque organe vitale pour une autre personne ?
    Biensur, "techniquement" parlant, tu as raison à 100% et oui, de ce point de vue, on remarque tout de suite que dire non, c'est un peu idiot en soi.

    Mais tu sais, notre corps est la seule chose qui nous appartienne vraiment ... Je suis évidemment pour le don d'organes mais je comprends néanmoins les gens qui refusent ... et quand je lis certains qui parlent de dons d'organes obligatoires pour tous, ça me fait vraiment frissoner ... car là on pourra vraiment dire que la liberté individuelle n'existe plus.

    Ce qu'il faut s'est conscientiser les gens par rapport au poids de leur décision ce jour là ... ça ne rend pas le choix plus facile mais au moins on a toutes les cartes en mains pour choisir ce qui est juste de faire.
     

  26. EtoileDuMatin

    Date d'inscription
    mai 2007
    Localisation
    Métropole Lilloise
    Âge
    27
    Messages
    32

    Re : Contre le don d'organe (après la mort) ?

    Citation Envoyé par TheBudyMan Voir le message
    Mais tu sais, notre corps est la seule chose qui nous appartienne vraiment ...
    Je suis d'accord pour ta théorie sur notre liberté, mais si nous somme mort, nous ne nous soussions plus de ce qui nous appartenait avant... Si on est au "paradis", eh bien je doute que l'on pense à cela... si l'on redevient poussiere, je le pense encore moins... mais bon, apres cela se croise avec le débat "Qu'y a t'il apres la vie ?".
     

  27. LXR

    Date d'inscription
    avril 2007
    Localisation
    Genève (CH)
    Messages
    3 926

    Re : Contre le don d'organe (après la mort) ?

    Bonjour,

    Je pense que d'un point de vue plus philosophique, on devrait plutôt dire que c'est notre pensée, notre conscience qui est la seule chose qui nous appartienne vraiment. Le corps n'est finalement qu'un "outil" physique nous permettant d'interagir avec notre environnement et étant le réceptacle de la conscience. C'est la pensée et non le corps qui fait l'être. Car les personnes qui naissent comme des "légumes", avec une activité cérébrale à 0, on sait qu'ils sont vivants car le corps fonctionne mais je pense que pour eux, qu'ils aient vécu ou pas ne change rien car sans pensée, on est qu'une sorte de machine biologique, qu'on le veuille ou pas. D'ailleurs quand une telle anomalie est détectée, l'avortement est obligatoire il me semble, pour le bien de tout le monde.

    Evidemment on s'attache à notre corps d'un point de vue sentimental car on est à l'intérieur et il nous permet de ressentir des choses. Mais si on imagine que la pensée soit détachée du corps, le corps nous paraitrait alors tel qu'il est vraiment c'est à dire un outil piloté par notre conscience.

    Ce genre de raisonnement est à prendre avec des pincettes car une mauvaise compréhension pourrait conduire des gens à penser aux sciences occultes. Mais ce n'est pas du tout l'idée que je veut véhiculer, loin de là. Essayer plutôt d'imaginer un système expérimental où la tête serait situé à 1m au dessus du corps .

    Donc une fois mort, plus de conscience, plus d'être, juste un corps, un tas de viandes en quelque sorte . Mais c'est l'être qui était dans ce corps qui prend les décisions de ce qui se fera post-mortem, donc le libre arbitre ne doit pas être bafoué.

    Greg
     

  28. Démostène

    Date d'inscription
    mai 2005
    Localisation
    Bruxelles, une fois ! (:o)))
    Âge
    60
    Messages
    3 470

    Exclamation Re : Contre le don d'organe (après la mort) ?

    Citation Envoyé par TheBudyMan Voir le message
    Biensur, "techniquement" parlant, tu as raison à 100% et oui, de ce point de vue, on remarque tout de suite que dire non, c'est un peu idiot en soi.

    Mais tu sais, notre corps est la seule chose qui nous appartienne vraiment ...
    Salut,
    Désolé de te décevoir en partie : notre corp ne nous appartient pas tout à fait, sinon, il n'y aurait pas d'enfermements psychiatriques ni d'obligation vaccinales ( inscrite dans la loi Française)
    Le "don" automatique ne serait qu'une étape de plus.


    @+
    " Devant l'homme, la forêt, derrière, le désert" Chat-tôt-brillant.
     

  29. TheBudyMan

    Date d'inscription
    février 2005
    Messages
    37

    Re : Contre le don d'organe (après la mort) ?

    Citation Envoyé par Démostène Voir le message
    Salut,
    Désolé de te décevoir en partie : notre corp ne nous appartient pas tout à fait, sinon, il n'y aurait pas d'enfermements psychiatriques ni d'obligation vaccinales ( inscrite dans la loi Française)
    Le "don" automatique ne serait qu'une étape de plus.@+
    Pour l'enfermement psy j'vois pas le rapport ... c'est une nécéssité dans certains cas ... et c'est pour aider les gens, les soigner... et puis c'est comme si tu comparais ça à la prison tout court ... doit-on relacher les prisonniers pour respecter leur liberté individuelle ... ne mélangeons pas tout.

    Par contre pour les vaccins, tu n'as pas tort .... mais c'est un débat sans fin que j'ai déjà eu aussi sur d'autres forums ... il est clair qu'on t'impose ce choix mais d'un autre côté, il faut bien admettre que les vaccins ont sauvé des millions de vies et qu'ils ont leur utilité ... mais je te donne néanmoins raison sur ce point car il est vrai que ce sujet reste à polémique. J'ai moi même une copain qui à chopé une sclérose en plaque, apparemment sur un vaccin pour l'hépatite B.
     

  30. Démostène

    Date d'inscription
    mai 2005
    Localisation
    Bruxelles, une fois ! (:o)))
    Âge
    60
    Messages
    3 470

    Exclamation Re : Contre le don d'organe (après la mort) ?

    Salut,
    Tu fais bien d'ajouter "les prisoniers", il existe bon nombre d'exemples ou des gens sont restés enfermés des années à tord !! Il n'y a aucune raison pour que ce ne soit pas arrivé dans des cas dits " psychiatriques" ( Ca fait reffléchir non ? )
    Aucun système n'est parfait, il faut reconnaitre les dérives et les quantifier, à partir du moment ou elles sont quantifiées, il faut prendre toutes les mesures possibles ou immaginables pour que ces dérives tendent vers zéro.
    @+
    " Devant l'homme, la forêt, derrière, le désert" Chat-tôt-brillant.
     


    • Publicité







Sur le même thème :





 

Discussions similaires

  1. don d'organe
    Par quetzal dans le forum Éthique des sciences
    Réponses: 41
    Dernier message: 31/12/2010, 06h55
  2. le don d'organe et la citoyenneté
    Par DomCamille dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 0
    Dernier message: 22/11/2007, 15h05
  3. Don Quichotte : protéger la Terre contre les astéroïdes
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 16
    Dernier message: 03/10/2005, 14h54
  4. Vie après la mort ?
    Par spirit dans le forum [ARCHIVE] Philosophie
    Réponses: 104
    Dernier message: 05/10/2004, 08h44