Page 1 sur 4 12 3 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 105

Vie après la mort ?




  1. #1
    spirit
    Peut on dire qu'il y a une vie après la mort ?
    Si l'on considere comme beaucoup de scientifique qu'il n'y a rien... Quel est alors le sens de la vie... ? Etre poussière.. vivre .. et redevenir poussiere... ? Quel intérêt alors pour ceux qui ont une vie désastreuse... autant se suicider .. non ?

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    ronronladouceur
    Citation Envoyé par spirit
    Peut on dire qu'il y a une vie après la mort ?
    Si l'on considere comme beaucoup de scientifique qu'il n'y a rien... Quel est alors le sens de la vie... ? Etre poussière.. vivre .. et redevenir poussiere... ? Quel intérêt alors pour ceux qui ont une vie désastreuse... autant se suicider .. non ?
    Ce n'est là qu'une considération scientifique et elle vaut ce qu'elle vaut, c'est-à-dire ni plus ni moins que la tienne, la mienne ou une autre...

    Peut-être y a-t-il quelque chose... Peut-être rien... Et donc faut voir ailleurs...

    Serions-nous les décideurs du sens? Tout n'a-t-il de sens que celui que je lui donne?

    En ce moment, je pense à ma blonde... à ma muse étoile... à la présence réelle... et à coco...

    Claude

  4. #3
    Coincoin
    Quel est alors le sens de la vie... ?
    Qui a dit qu'elle avait un sens? Je rejoins Ronronladouceur pour dire qu'elle a le sens qu'on lui donne...


  5. #4
    Neutrino
    Je comprend pas cette façon de penser. S'il n'y a rien après la vie, ce qui est présenté comme desastreux (ce n'est pas si évident), il faut l'abréger par le suicide? pourquoi vivre toujours plus? Rêver à la vie après la mort est souvent le fait de gens qui refusent de façon purement égocentrique et inavouée le fait que leur existence est contingente et qu'elle doit bien avoir une fin... il y a deux sortes de vie après la mort
    - la métempsychose : se réincarner. Fait l'économie de mettre un autre monde au dessus du notre pour les humains...
    - partir ailleurs (paradis, walala, rejoindre ses ancêtres...)... rassure définitivement : dans ce monde là, on ne peut jamais mourir une seconde fois, et on y est récompenser pour les attitudes qui arrangent la société dans notre bas monde mais sont dures à faire avaler. Au début du christianisme, le dogme était que les morts dormaient simplement en attendant d'être ressuciter dans CE monde et d'y vivre éternellement, d'où une sacralisation assez hors de propos de la dépouille, puis est arrivé le dogme du paradis/enfer directement après la mort (on y a vu une raison de la décrispation à propos de la dissection anatomique...).

    Physiquement il n'y rien après la vie... le cerveau s'arrête... et puis rien, le corps se désagrège. On ne voit rien "partir", on ne détecte rien qui émane du corps (qui violerait les lois de la thermodynamique en passant).
    Le reste, le non-physique, c'est du domaine de la croyance, et un scientifique est aussi peu compétent que les autres pour en parler. Mais les scientifiques ont probablement plus envie de faire passer le message suivant : qu'il y ait un après la mort ou pas il faut vivre au sens actif du terme.

    Il ne faut pas oublier qu'un mort laisse souvent une famille, des amis bien vivants derrière lui. Je crois que St Augustin disait que l'enterrement était plus pour le réconfort des endeuillés que pour le salut des morts... Il faudrait déjà "une philosophie du bien mourir" comme l'ont dit les sénateurs dans un rapport sur le décès en France...

    Cordialement
    Neutrino

  6. #5
    kinette
    Bonjour,
    Il ne faut pas oublier qu'un mort laisse souvent une famille, des amis bien vivants derrière lui.
    C'est peut-être ça la vie après la mort...
    On laisse derrière nous des souvenirs, des idées, des créations, des objets... et tout ceci garde un peu de notre empreinte et continue après la mort.

    K.
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    coco
    Citation Envoyé par spirit
    Si l'on considere comme beaucoup de scientifique qu'il n'y a rien... Quel est alors le sens de la vie... ? Etre poussière.. vivre .. et redevenir poussiere... ? Quel intérêt alors pour ceux qui ont une vie désastreuse... autant se suicider .. non ?
    Le sens de la vie???... vivre...
    Et profiter de l'instant... n'est ce pas suffisant???
    Et sinon, il y a toujours de l'espoir... tant qu'il y a de la vie...
    Après la vie... chacun y met ce qu'il veut...

  9. #7
    Yogo
    Et oui nous ne sommes rien, il n'y a rien avant, rien après, c'est une veritable catastrophe... Nous sommes justes une abération de la nature... le suicide est une solution mais bon fini le plaisir de discuter sur ce forum, alors je vais encore rester un peu

    Dieu a crée l'Homme et pour le remercier l'Homme a creé Dieu...

  10. Publicité
  11. #8
    Mani
    Je suis tout a fait d'accord avec vous. Pour moi il n'y a absolument rien après la mort. Les gens refusent de voir la simplicité.
    Quel sens a la vie? Elle a le sens que chacun veut bien lui donner. Pourquoi penser qu'il y a un sens universel a la vie. Nous ne sommes que des entités biologiques victimes d'une évolution aléatoire issue d'un environnement adéquat. Si l'évolution n'avait pas engendré la pensée humaine, on ne se poserai meme pas la question.
    Cependant je peux comprendre que l'etre humain craigne la mort, ou plutot l'arret de la vie (bien que ce ne soit pas mon cas). Toutes nos croyances profondes viennent directement de nos différentes peurs, nous sommes tous des schizophrènes qui nous inventons des paliatifs pour ne pas sombrer dans la folie. Mais je m'eloigne un peu du sujet la.
    Ce n'est pas parceque la vie n'a pas de but universel qu'elle ne peut en avoir un individuel. Et ce n'est certainement pas parceque la vie n'a pas de but universel qu'il faut y mettre fin. Il y'a tellement de belles choses a vivre dans une vie, si courte soit elle. Alors je vais faire comme Yogo et je vais rester encore un peu.

  12. #9
    spirit
    Citation Envoyé par Mani
    Il y'a tellement de belles choses a vivre dans une vie, si courte soit elle.
    Oui.. peut etre pour toi... mais pour ceux qui ont une vie misérable... qu'est ce que tu leur dis à ceux la pour ne pas se suicider... et il y a en a beaucoup sur cette terre ?
    Qu'il faut esperer que son future sera mieux... ?
    Peux t'on par exemple dire à un ethiopien qui vit dans la pauvreté sans amis ou famille, qui ne peut pas se nourrir convenablement, qui a perdu ses parent pendant la guerre et qui se fait peut être exploiter ou maltraiter par je ne sais que son futur sera mieux... sachant les possibilités qu'offres ce pays ?

  13. #10
    coco
    Citation Envoyé par spirit
    Peux t'on par exemple dire à un ethiopien qui vit dans la pauvreté sans amis ou famille, qui ne peut pas se nourrir convenablement, ...
    On ne peut pas penser comme un Ethiopien... mais je suis sûre que même lorsque les conditions de vie sont dures on trouve des raisons d'être heureux... de la même façon que lorsqu'on a tout sur le plan matériel, on peut être très malheureux... c'est en soi que l'on trouve le bonheur ou le malheur... aussi...

  14. #11
    Yogo
    Je ne suis pas sur que les Ethiopiens soient plus malheureux que nous, ils ont une conception de la vie tellement differente de notre civilistion hyper technologique... et là tu raisonne avec ta pensé d'europeen dans une vie africaine, incomparable...

    Et si tu fais le compte sur Terre, on fait parti des privilégiés et nos petits tracas nous semble grands malheurs mais on est vraiment pas à plaindre... alors que faire, si ce n'est faire comme Soeur (Mère ?!) Théresa vivre en Inde dans la pauvreté et la douleur ?!!

  15. #12
    spirit
    Donc si j'ai bien compris, chacun peut trouver son bonheur la ou il est... quelquesoit sa condition de vie... Admettons...
    Mais alors quel est le sens de la vie... être heureux.. ?
    Nous serions donc sur terre pour être heureux... donc on n'aurait aucune mission particulière...
    A ce moment la, pourquoi essayons nous d'évoluer... techniquement, philosophiquement... puisque à l'époque du Moyen-Age nous pouvions deja être heureux tout comme l'ethiopien...
    Qu'est ce qui nous pousse à évoluer... ? pour être plus heureux encore...
    Comment peut on savoir qu'il est possible d'être plus heureux... L'ethiopien n'a probablement même pas conscience de ce qu'est le bonheur pour un européen... tout comme nous au Moyen-Age...
    Si ce n'est le bonheur, que nous pouvons tous avoir quelquesoit nos conditions de vie, qui nous pousse à évoluer... à apprendre... à changer... qu'est ce que c'est ?

  16. #13
    Yogo
    La vie n'a pas de sens, au depart il n'y avait rien et puis boum l'univers s'est formé avec son cortège de galaxies et de planètes... et sur l'une d'elle les molécules se sont arrangés entre elles et quelques millions d'années aprés Nous voilà !!! (ou comment résumé l'histoire de l'univers )

    Ca n'a pas de sens et faut pas en chercher, on est là, pas de missions, on ne sert à rien, juste un grain de sable parmi tant d'autres, faut faire avec et dans quelques milliers d'années (peut etre moins !!) l'homme ne sera plus là pour se poser ce genre de questions mais l'univers continuera de tourner...

    ce qui nous pousse à evoluer, plus de confort, se sentir mieux, chercher des solutions à ce qui en a pas, la peur, le desespoir.... ou je ne sais quoi d'autres....

    Fait comme moi, croit en rien, pose toi des questions et profite de la vie en t'amusant, t'informant...

  17. #14
    spirit
    Donc tu ferais confiance aux scientifiques qui te disent que l'on est passé du néant à quelquechose ?
    Pour moi cette théorie est la plus contradictoire que les scientifiques est pu sortir... tous simplement parce que cela va à l'encontre de toutes leurs théories actuelles qu'ils ont admises...
    Si ce genre de contradiction venait d'un religieux, cela me choquerait beaucoup moins.. étant donné que la raison n'a jamais été leur base de pensée... c'est la foi...
    Cela veut donc dire tous simplement que nos chers scientifiques qui n'admettent pas l'existence des esprits ou de soucoupes volantes qui pour moi serait plus explicable avec notre raisonnement et nos théories scientifiques actuelles, admettent une théorie en totalement opposition avec les raisonnement mathématique qui est le fondement de la science...
    Tous ca pour en revenir que l'univers m'a pas pu être créé à partir de rien... et que quelquechose d'infini a du lancer la création de cet univers...
    Et qui d'autre qu'un esprit intelligent à pu lancer une telle opération... ?
    Or un esprit intelligent ne créé pas quelquechose sans raison... (Quand un homme créé quelquechose, il le fait toujours dans but...), donc cela signifie que l'existence de l'univers à donc un sens... et donc par déduction notre existence doit elle aussi avoir un sens...

    Voila donc mon raisonnement....

    PS : Je precise quand meme, concernant le BigBang, que les éléments découverts par les scientifiques les poussant à donner cette théorie ne sont pas faux ou inexistant... Je dis seulement que je pense que leur interprétation de ces éléments est mauvaise...

  18. #15
    Yogo
    D'accord avec toi quelque chose ou quelqu'un d'intelligent est à l'origine de l'univers et de tout ce qui s'en suit mais cette chose qu'elle est son origine à elle, elle a toujours été là ou quelqu'un la crée mais ce quelqu'un il vient de où etc etc....

    Et puis pourquoi y aurait-il un début (et une fin) pour faut il qu'il y ait un commencement à tout... La matière a toujours été là et puis un petit désequilibre a entrainé un grand Boum et hop nous voilà... pourquoi faut il que quelqu'un d'intelligent soit à l'origine de tout et puis franchement quelqu'un d'intelligent aurait fabriqué un monde parfait son guerre et famine (ou alors on est pas tombé sur le plus malin des Créateurs !!)

    Pour ce qui est des esprits, cela à une notion religieuse (fléau de l'humanité ?!!). Nous sommes justes de la matière pourvu de nombreuses réactions chimiques, ce qui entraine (entre autre) une pensée, et quand il y a plus de carburant (Oxygène...) les reactions s'arretent et on meurs... Ok dis comme ca c'est pas rejouissant mais bon la réalité ne l'est pas forcément

  19. #16
    Coincoin
    Moi, je ne suis pas d'accord...
    on est passé du néant à quelquechose
    Là tu supposes qu'il y avait un "avant" Big-bang, ce qui n'a pas de sens étant donné que le temps a été créé avec le Big-bang (un "avant" Big-bang serait comme le nord du pôle Nord)
    une théorie en totalement opposition avec les raisonnement mathématique qui est le fondement de la science...
    Bien au contraire!!! La théorie du Big-bang est, comme toutes les théories scientifiques, bien basée sur les fondements de la science auquels on applique un raisonnement mathématique poussé
    qui d'autre qu'un esprit intelligent à pu lancer une telle opération... ?
    Les lois de la physique, par exemple. Après tu peux toujours considérer la Nature comme un être intelligent....

  20. #17
    spirit
    Je voudrais tout d'abord rectifier une chose que j'ai dites précédemment concernant la théorie du BigBang... En effet, j'ai dit que cette théorie considérait que nous sommes parties du néant pour arriver à notre univers... Or, en réalité, ceci n'est qu'une extension ou interprétation de cette théorie (que l'on assimile un peut trop rapidement à la théorie initial)... En fait, voici ci-dessous une défintion courte que j'ai pu trouvé de la théorie du BigBang :
    "La théorie du big bang repose sur l'hypothèse que l'Univers se trouvait, il y a environ 15 milliards d'années, dans un état hyper-dense (plusieurs milliards de milliards de milliards de tonnes par cm3) et qu'il aurait alors "explosé" à la suite de quoi il se serait "dispersé" et étendu"
    Or lorsque tu dis :
    Citation Envoyé par Coincoin
    Moi, je ne suis pas d'accord...
    Là tu supposes qu'il y avait un "avant" Big-bang, ce qui n'a pas de sens étant donné que le temps a été créé avec le Big-bang (un "avant" Big-bang serait comme le nord du pôle Nord)
    Je te conseillerais de lire la "théorie des concordes".. (cf lien que j'ai cité précédemment avvc 5ème dimension)...
    Cette théorie permettrait d'unifier les différentes théories actuelles (relativité, froces fortes, forces failbes, gravitation...)...
    Or, d'après cette théorie il existe de nombreuses dimensions autres que celle de l'espace-temps... Cette théorie indique que tous ces dimensions seraient tellement resserées entre elle que nous ne sommes pas en mesurez avec nos techniques actuelles de les "voir". Le BigBang d'après cette théorie ne serait que le détachement de nos quatre dimensions actuelles des autres.. Pour mieux comprendre, imagine des feuilles de papier entasser les unes sur les autres... Et bien prends quatre feuille du tas(nos 4 dimensions) et espace les énormément entre elles.
    Biensur, ce n'est qu'une explication "vulgaire" de la théorie des cordes... mais qui permet de comprendre grosso-modo le fonctionnement...

    L'état de l'Univers avant le big bang ne peut dondc pas être appréhendé par la physique actuelle car il échappe totalement à toute forme d'expérience (si tant est que cela ait un sens !).

    Il n'est donc nulle question de néant... Le BigBang ne serait probablement qu'une étape dans l'évolution de l'univers


    Citation Envoyé par Coincoin
    Les lois de la physique, par exemple. Après tu peux toujours considérer la Nature comme un être intelligent....
    Oui, en effet... ce qui expliquerais la croyance religieuse qui dit que "Dieu est partout et connais tout"...

  21. #18
    Mani
    Je voudrais simplement dire que ce n'est pas parcequ'on a pas encore trouvé d'explication scientifique (faute de moyen a mon avis) qu'il faut immediatement en conclure qu'un Dieu est a l'origine de tout ca. Il faut du temps a l'humanité pour developper et diversifier sa facon de penser.
    Quant a la question sur le pourquoi de l'evolution technologique, je pense que la reponse est donnée plus haut. C'est la simple conséquence de notre besoin de bien etre, car il ne faut pas généraliser le bonheur. Bien sur que certaine personnes devaient etre heureuses au moyen age comme a toutes les epoques de notre histoire, mais l'homme n'est pas qu'une seule et meme personne, avec la meme maniere d'apprehender les choses tout au long de sa vie. Les gens changent, ils peuvent se sentir très heureux a un instant de leu vie et le lendemain avoir envie de plus de confort. Alors il suffi de mettre toutes ces tranches de vie les unes derriere les autres pour en arriver a notre epoque et l'on comprend de toute evidence l'état actuel de nos inventions.

  22. #19
    Philippe*
    Les scientifiques font leur boulot, s'ils étudient la biologie, il est clair que l'organisme est bel et bien mort après la mort, lapalissade. Mais ce n'est pas parce qu'on travaille 15 ans sur une molécule que l'on est mieu placé que les autres sur des questions existentielles. De plus qui croit encore à notre époque que la science pourra tout expliquer ? l'infiniment petit et l'infiniment grand nous échappe.

    S'il n'y a rien après la mort, alors nous n'existons meme pas, le moi n'est qu'une pure illusion, les notions d'évolution, entités biologiques, le soit-disant sens de la vie, ce qu'on laisse soit-disant derrière nous complètement fictifs. La science est une invention de l'homme. Personne ne peut vivre avec ça, sinon c'est la folie, meme ceux qui disent ne pas avoir peur de la mort, c'est faux tout le monde au fonds de lui a peur de la mort et toute la société est basée autour de ça, la mort et la recherche de sécurité.
    Maintenant personnellement je crois qu'il y a quelque chose après la mort, je ne nie pas du tout cette peur au fonds de chaque etre humain, mais je crois aux expériences en dehors du corps, au NDE, peut-etre que la science après avoir tout formater au 19e mettera des siècles à prouver des choses qu'on connait depuis des millénaires, mais je n'ai pas l'intention d'attendre que des "preuves" sortent de labos. Je sais aussi que des gens préfereraient qu'il n'y ait rien après la mort pour des raisons personnels.
    Je trouve l'athéisme actif tout aussi puéril que la religiosité.
    De plus, de par mon expérience je vois que les gens spirituels sont plus heureux que des gens qui ne se posent pas de questions ou qui ne croient en rien. Déshumaniser l'homme en ne le concevant que comme un tas d'atomes, quand bien meme ce serait vrai n'apportera jamais le bonheur. Dieu un avantage darwinien ?

    Philippe

  23. #20
    Yogo
    L'homme a inventé la Science : oui

    Qui croit que la science peut tout expliquer : euh moi !! peut etre pas tout de suite mais on a le temps (surement plus que n'importe quelle religion !!)

    S'il n'y a rien après la mort, alors nous n'existons meme pas Comme disait Descartes 'je pense donc je suis'

    le soit-disant sens de la vie Qui a dit que la vie avait un sens, pas moi !!

    tout le monde au fonds de lui a peur de la mort désolé je n'ai pas peur de mourir, pas tout de suite j'ai pas vraiment envie mais mon tour viendra... peur de pêrdre les personnes proches oui mais c'est pas la mort qui me fait peur... et puis la mort tu ne sais pas que tu es mort puisqu t'es mort...

    je vois que les gens spirituels sont plus heureux que des gens qui ne se posent pas de questions ou qui ne croient en rien tu melanges un peu tout, on peut etre totalement athé et se poser toutes les questions du monde... et puis y a que les cons qui sont heureux tout le temps... Si etre heureux c'est avaler des couleuvres, croire en un truc sans fondement, je prefère etre makheureux

    l'homme en ne le concevant que comme un tas d'atomes : bah pourtant ca ressemble à ca, des atomes qui forment des molécules qui inteagissent entre elles et donne réactions chimiques et hop c'est parti un petit bonhomme tout neuf et en plus il pense...

    NDE oui bien sur j'ai lu les livre de Moondy (le nom de l'auteur m'a un peu echappé !!) ca fait beaucoup de temoignages se recoupant, ca semble tellement vraie et quand tu fermes le bouquin tu te dis il doit y avoir quelque chose... et quand tu y reflechis tu te dis ce n'est pas parce que tu connais pas la reponse que c'est forcement une forc emystique, religieuse etc... ouf

  24. #21
    narcisse
    Laissons les morts tranquilles.

    Car ils font des rêves qui n'ont de compte à rendre qu'aux étoiles.

  25. #22
    spirit
    Qui croit que la science peut tout expliquer : euh moi !! peut etre pas tout de suite mais on a le temps (surement plus que n'importe quelle religion !!)
    Ce n'est pas parce que dans la religin chrétienne, il est dit que la terre s'est formé en un jour qu'on doit le prendre au pied de la lettre... C'est un symbole... Et si on réfléchit bien, le temps de création de la terre sur l'échelle de l'univers pourrait être comparé à un jour sur l'échelle de l'homme...
    Ceci pour dire que ce n'est pas parce que la bible ne donne pas la vérité scientifique des événements de l'univers que c'est faux... Ce sont principalement les symboles...
    D'ailleurs, imaginez un scientifique d'aujourd'hui, revenant au temps du Christ pour expliquer la réalité tel qu'on la connait... Il se ferait tuer très rapidement pour oser ebranler certaines certitudes de l'époque...
    C'est pourquoi la bible n'est pas un ouvrage scientifique... disant toutes les vérités... Les gens de cette époque n'étais pas près à entendre ce genre de vérités... Et cette ouvrage serait vite passer aux oubliettes...

    Malgré que je ne sois pas un fervent religieux et que beaucoup de choses des religions me laisse dubitative, je pense qu'il peut y avoir tout ou partie de vérité....

    Tout ca pour en revenir à dire que la science finira peut être un jour par prouver scientifiquement tous ce qui avait déja était dit symboliquement des milliers d'années auparavant... Il ne faut donc pas renier les religions... et donc la possibilité d'une vie après la mort... celle-ci pouvant peut etre s'expliquer scientifiquement dans quelques milliers d'années...

  26. #23
    Jeremy
    D'ailleurs, imaginez un scientifique d'aujourd'hui, revenant au temps du Christ pour expliquer la réalité tel qu'on la connait... Il se ferait tuer très rapidement pour oser ebranler certaines certitudes de l'époque...
    Ca c'est pas certain du tout .. plus tard ca le deviendra.


    Ce n'est pas parce que dans la religin chrétienne, il est dit que la terre s'est formé en un jour qu'on doit le prendre au pied de la lettre... C'est un symbole... Et si on réfléchit bien, le temps de création de la terre sur l'échelle de l'univers pourrait être comparé à un jour sur l'échelle de l'homme...
    La religion a trouvé le moyen de faire entrer un cube dans un trou rond : elle utilise un cube en mousse.

  27. #24
    Yogo
    La possibilité d'une vie aprés la mort.... entraine l'existence d'une ame ou de quelque chose du genre...
    L'homme est une machine biologique dont le carburant est l'oxygène (je simplifie) quand t'as plus de carburant, plus de réaction chimique et donc la machine cesse de fonctionner et hop tu meurs !!
    Seuls les atomes te formant existeront toujours sous une forme ou sous une autre et c'est le seul moyen de vivre apres...

    Renier la religion, non... mais franchement la religion apporte plus de malheur que de bonheur

  28. #25
    spirit
    Je n'ai qu'une chose à dire... Les scientifiques sont il capable scientifiquement d'expliquer le phénomène de conscience... A ma connaissance non... tout au mieux quelques théories farfelus et non prouvés... A partir de la, comment peuvent il admettre que notre existence n'est limité qu'à notre aspect biologique...
    Le jour ou ils me prouveront par a+b ce qu'est la conscience... alors je serais près à les croire... Pour l'instant ce n'est pas le cas, il ne faut donc ce phénomène de vie après la mort tel qu'elle est décrit dans les religions...
    D'ailleurs j'ai une hypothèse "scientifique" si je puis me permettre pour expliquer cette conscience...
    Comme je le disais précédemment la théorie des cordes, si elle s'avere exacte, indique qu'il existerait plusieurs dimensions autres que celles que nous connaissons actuellement...
    La conscience pourrait être un élément d'une de ces dimensions.
    Durant notre vie terrestre, elle serait en relation avec notre corps bilogique et la "controlerait"... A notre mort, elle perdrait ce controle mais continerait à exister dans sa dimension...
    Biensur, ceci n'est qu'une simple théorie sans prétention... Cependant, elle pourrrait du coup relier la science et la "religion" du moins concernant la vie après la mort...
    Bref, tous ca pour dire que ce n'est pas parce que la science d'aujourd'hui n'a pas la connaissance et les moyens suffisants de prouver ce type de théorie que ce n'est pas possible...
    En effet, ce n'est pas parce la science n'arrive pas à expliquer certains phénomènes avec sa connaissance actuelle qu'il n'existe pas...

  29. #26
    kinette
    Je n'ai qu'une chose à dire... Les scientifiques sont il capable scientifiquement d'expliquer le phénomène de conscience... A ma connaissance non... tout au mieux quelques théories farfelus et non prouvés... A partir de la, comment peuvent il admettre que notre existence n'est limité qu'à notre aspect biologique...
    Le jour ou ils me prouveront par a+b ce qu'est la conscience... alors je serais près à les croire... Pour l'instant ce n'est pas le cas,
    Hum hum... malheureusement pour les tenants de "LA Conscience" on commence de plus en plus à décoder comment marche le phénomène de la conscience, la façon dont le cerveau traite les informations.
    D'ailleurs certaines maladies mettent en évidence les différents niveau de la conscience (conscience de soi, conscience des autres et de leurs intentions, conscience de son corps, de ses propres pensées).
    L'étude des animaux apporte aussi sa pierre (on ne retrouve par exemple apparemment que chez les grands singes une conscience des intentions que peut avoir l'autre, une projection dans ce qu'il peut penser. De même seulement certains animaux ont une conscience de leur "moi" et sont capables de se reconnaître dans une glace).
    Les substances altérant la conscience montrent aussi qu'elle n'est pas une entité indivisible et inaltérable...

    K.arma
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  30. #27
    Dedalusman
    Citation Envoyé par kinette
    Hum hum... malheureusement pour les tenants de "LA Conscience" on commence de plus en plus à décoder comment marche le phénomène de la conscience, la façon dont le cerveau traite les informations.

    K.arma
    Salut,

    Pour info, j'ai trouvé un lien sympa qui regroupe les principaux ouvrages sur l'étude scientifique de la conscience.

    http://home.tiscali.be/serge.lesens/

    ... et de citer Francis Crick (l'hypothèse stupéfiante, à la recherche scientifique de l'âme) : "Il y a une troisième possibilité: que les faits se déclarent en faveur d'une nouvelle façon d'envisager le problème esprit-cerveau, sensiblement différent de la vue assez grossière et matérialiste d'un grand nombre de neurobiologistes, tout comme de celle d'un grand nombre de croyants"

    Après l'IA et la VA, aurons-nous l'AA, L'âme artificielle

    dedalusman

  31. #28
    Eilura'
    Invité
    Citation Envoyé par Philippe*
    La science est une invention de l'homme. Personne ne peut vivre avec ça, sinon c'est la folie, meme ceux qui disent ne pas avoir peur de la mort, c'est faux tout le monde au fonds de lui a peur de la mort et toute la société est basée autour de ça, la mort et la recherche de sécurité.?
    Non tout le monde n'a pas peur de la mort. C'est très compréhensible, moi je crois qu'l n'y a rien après la mort et ça ne m'empêche pas de vivre , d'une part parce que je n'y pense même pas (qui pense à la mort à chaque instant?), d'autre part parce que je l'ai admis, point.
    Je crois que les gens qui on peur de la mort sont ceux qui sont dans l'incertidude de ce qu'il y a après.
    Maintenant personnellement je crois qu'il y a quelque chose après la mort, je ne nie pas du tout cette peur au fonds de chaque etre humain, mais je crois aux expériences en dehors du corps, au NDE, peut-etre que la science après avoir tout formater au 19e mettera des siècles à prouver des choses qu'on connait depuis des millénaires, mais je n'ai pas l'intention d'attendre que des "preuves" sortent de labos.
    Moi je me méfie des sensations, elles sont biologiques, elles sont trompeuses...
    Je sais aussi que des gens préfereraient qu'il n'y ait rien après la mort pour des raisons personnels.
    De quel type?
    Je trouve l'athéisme actif tout aussi puéril que la religiosité.
    De plus, de par mon expérience je vois que les gens spirituels sont plus heureux que des gens qui ne se posent pas de questions ou qui ne croient en rien. Déshumaniser l'homme en ne le concevant que comme un tas d'atomes, quand bien meme ce serait vrai n'apportera jamais le bonheur. Dieu un avantage darwinien?
    D'après toi il faut mentir au gens pour qu'ils soient heureux alors? Et pour ceux qui trouvent leur bonheur dans la science et ses explications?
    Sait tu que le taux de religieu(ses)x dépressifs est particulièrement élevé (certain(e)s le sont devenus parce qu'autrefois il s'agissait d'un statut bien vu, alors qu'aujourd'hui ce n'est plus autant le cas et ils n'y trouvent pas leur compte)?
    Et ne pas croire en dieu ou au fait qu'il y a quelque chose de "plus" que la science ne pourra jamais expliquer, ce n'est pas une tare, ce n'est pas croire en rien. Moi je trouve mes repères ailleurs : la science m'apporte des réponses sur le comment, la philosophie me donne des bases morales et me permet de comprendre l'homme, quand au pourquoi, je pense sincérement qu'il n'y en a pas, et ça ne me gène en rien.
    [/quote]

  32. #29
    Dedalusman
    Citation Envoyé par Eilura'
    Non tout le monde n'a pas peur de la mort. C'est très compréhensible, moi je crois qu'l n'y a rien après la mort et ça ne m'empêche pas de vivre , d'une part parce que je n'y pense même pas (qui pense à la mort à chaque instant?), d'autre part parce que je l'ai admis, point.
    Je crois que les gens qui on peur de la mort sont ceux qui sont dans l'incertidude de ce qu'il y a après.
    Salut

    Une question:

    Que signifie "la peur de la mort"?

    Tout être vivant conscient qu'il est dans une situation de mort imminente va avoir un certain comportement. Un comportement de survie?

    J'ai des difficulté à comprendre ton assertion: "Non tout le monde n'a pas peur de la mort".

    Je crois que cette phrase n'a de sens que si elle est placé dans un certain contexte tel que celui de l'acte kamikaze, le suicide ou le risque consenti. Mais face à la mort, normalement tu devrais toujours avoir peur de la mort. (comportement de survie) Sauf peut-être si tu sais que tu ne peux pas l'éviter ou si tu souffres tellement que la mort parait préférable? (euthanasie)

    dedalusman

  33. #30
    kinette
    Bonjour,


    Une question:
    Que signifie "la peur de la mort"?
    Tout être vivant conscient qu'il est dans une situation de mort imminente va avoir un certain comportement. Un comportement de survie?
    En fait pas vraiment. Je pense que très peu d'animaux ont une "idée" de ce qu'est la mort (c'est lié aux capacités à se transposer dans la peau de l'autre...).
    Ils ont des comportements qui ont été façonnés pour limiter le risque de mourir tué par un prédateur par exemple. On observe alors de façon normale des réaction de stress qui sont bien utiles.
    Je ne suis par contre pas sûre qu'un animal atteint par une maladie ressent la même angoisse de la mort que peut ressentir un homme (et pourtant j'aime les animaux, et je me reconnais une forte tendance à leur attribuer des sentiments).
    Le problème de l'homme est qu'il est un animal qui anticipe et se projette.
    Il peut du coup développer des réactions proches de celles observées chez les animaux lorsqu'ils sont en danger imminant de se faire croquer par un prédateur, rien qu'en ayant l'idée de la mort.

    J'ai des difficulté à comprendre ton assertion: "Non tout le monde n'a pas peur de la mort".
    Je pense que ce que veut dire Eilura est que cette peur de la mort par "projection" est maîtrisable, de même qu'en pensant au dentiste, on peut très bien ne pas se rendre malade en l'imaginant en train d'attaquer une carie.

    Je crois que cette phrase n'a de sens que si elle est placé dans un certain contexte tel que celui de l'acte kamikaze, le suicide ou le risque consenti. Mais face à la mort, normalement tu devrais toujours avoir peur de la mort. (comportement de survie) Sauf peut-être si tu sais que tu ne peux pas l'éviter ou si tu souffres tellement que la mort parait préférable? (euthanasie)
    Je pense qu'il y a une différence entre n'avoir pas peur de la mort au jour le jour, bref ne pas se torturer et se poser la question sans arrêt, et ne pas avoir peur de la mort au point de la rechercher.
    Une personne qui marche sur une chemin escarpé peut ne pas avoir peur de tomber dans le précipice, et continuer à marcher tranquillement (même si elle sait qu'elle tombera un jour).
    Evidemment si cette personne trébuche, et manque de tomber, là elle aura certainement un réflexe de peur complètement instinctif.

    K.i espère avoir levé un malentendu...
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

Page 1 sur 4 12 3 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Vie et mort d'une planete
    Par damlenéophite dans le forum Astronomie et Astrophysique
    Réponses: 1
    Dernier message: 30/05/2007, 21h44
  2. Vie et mort
    Par amine2684 dans le forum Epistémologie et Logique
    Réponses: 3
    Dernier message: 12/12/2005, 00h08
  3. Passage de la vie à la mort
    Par LittleBrain dans le forum Biologie
    Réponses: 23
    Dernier message: 30/11/2004, 18h02
  4. La Vie ? La Mort ?
    Par BB78 dans le forum Biologie
    Réponses: 27
    Dernier message: 25/03/2004, 01h38