Bonjour, cliquez-ici pour vous inscrire et participer au forum.
  • Login:



+ Répondre à la discussion
Page 1 sur 3 12 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 15 sur 38

Les biologistes et la "Nature"

  1. JoeDaltonien

    Date d'inscription
    avril 2011
    Messages
    25

    Les biologistes et la "Nature"

    Bonjour,

    Ma question est simple : pensez vous que le fait d'être biologiste ou d'être intéressé par la biologie :
    - Renforce l'idolâtrie de la Nature comme un sanctuaire
    - Renforce la tendance fondamentalement fallacieuse à tirer des énoncés normatifs à partir d'énoncés descriptifs (style : l'évolution nous a fait de cette manière donc on doit agir comme ça, etc...) (cf : http://en.wikipedia.org/wiki/Appeal_to_nature)

    Je dois avouer que je suis mal à l'aise quand un biologiste connu justifie ses prises de positions (de gauche en général) à partir de ses connaissances. Pour moi ça ne vaut intellectuement pas mieux que d'utiliser la biologie pour défendre des positions d'extrème droite...

    -----

     


    • Publicité



  2. Ryuujin

    Date d'inscription
    février 2005
    Localisation
    Grignon
    Messages
    5 362

    Re : Les biologistes et la "Nature"

    Personnellement, je ne pense pas. Mais mon entourage n'est peut-être pas représentatif.
     

  3. Alhec

    Date d'inscription
    juillet 2009
    Âge
    27
    Messages
    1 442

    Re : Les biologistes et la "Nature"

    Ma réponse sera simple aussi: non :s:
    On est probablement plus à même d'apprécier certaines choses du monde naturel quand on en a une connaissance approfondie, mais ça n'a aucun rapport avec de l'idolâtrie.
     

  4. myoper

    Date d'inscription
    décembre 2007
    Messages
    27 522

    Re : Les biologistes et la "Nature"

    Bonjour.
    Je ne peux répondre à la question mais simplement faire remarquer que celle-ci n'est plus utilesi la justification repose sur un raisonnement valide ou alors c'est une condition a inclure, non ?
    Citation Envoyé par JoeDaltonien Voir le message
    Je dois avouer que je suis mal à l'aise quand un biologiste connu justifie ses prises de positions (de gauche en général) à partir de ses connaissances. Pour moi ça ne vaut intellectuement pas mieux que d'utiliser la biologie pour défendre des positions d'extrème droite...
     

  5. karlp

    Date d'inscription
    avril 2010
    Messages
    2 681

    Re : Les biologistes et la "Nature"

    Citation Envoyé par JoeDaltonien Voir le message
    Bonjour,

    Ma question est simple : pensez vous que le fait d'être biologiste ou d'être intéressé par la biologie :
    - Renforce l'idolâtrie de la Nature comme un sanctuaire
    - Renforce la tendance fondamentalement fallacieuse à tirer des énoncés normatifs à partir d'énoncés descriptifs (style : l'évolution nous a fait de cette manière donc on doit agir comme ça, etc...) (cf : http://en.wikipedia.org/wiki/Appeal_to_nature)

    Je dois avouer que je suis mal à l'aise quand un biologiste connu justifie ses prises de positions (de gauche en général) à partir de ses connaissances. Pour moi ça ne vaut intellectuement pas mieux que d'utiliser la biologie pour défendre des positions d'extrème droite...
    Bonjour à tous

    Il me semble juste de lier "l'idôlatrie de la nature" à cette "tendance fallacieuse à tirer des énoncés normatifs à partir d'énoncés descriptifs"; mais j'aurais tendance à croire que les biologistes sont les mieux armés contre cette idôlatrie.
    Vous n'avez sans doute pas tort d'associer cette "fallacieuse tendance" aux visées totalitaristes: cela commence avec Platon (premier théoricien totalitariste d'après Popper) et se poursuit avec le nazisme.
    Levi Strauss nous avait bien expliqué que toutes les conceptions de la Nature relevaient d'un biais: elles ne peuvent être que culturelles.
     


    • Publicité



  6. Cendres

    Date d'inscription
    septembre 2004
    Localisation
    Fresnes
    Âge
    41
    Messages
    16 687

    Re : Les biologistes et la "Nature"

    Toutes celles et ceux que j'ai fréquenté durant mes études de Biologie ne m'ont pas paru (y compris ceux avec qui j'ai des contacts actuellement) spécialement idolâtres de la Nature...une meilleure compréhension de son fonctionnement peut même permettre de relativiser certaines choses, notamment le côté supposé "sain", "parfait", "pur", "bon par essence" attribué à la Nature dans certains discours à prétentions "écolos".
    N'a de convictions que celui qui n'a rien approfondi (Cioran)
     

  7. camaron

    Date d'inscription
    septembre 2004
    Messages
    1 658

    Re : Les biologistes et la "Nature"

    Citation Envoyé par Cendres Voir le message
    ...une meilleure compréhension de son fonctionnement peut même permettre de relativiser certaines choses, notamment le côté supposé "sain", "parfait", "pur", "bon par essence" attribué à la Nature dans certains discours à prétentions "écolos".
    C'est même plutot la meconnaissance de la biologie qui permet d'idolatrer la nature. Car bien des biologistes respectent le sujet de leur études et lui accorde une grande importance. Mais il faut sans doute beaucoup d'ignorance dans ce domaine pour colporter des affirmations qui donne une supériorité à des choses parcequ'elles sont déconnectées d'une connaissance globale d'un sujet.

    Les idolatres de la nature auront souvent tendance à donner une grande suprématie à une plante pout tout soigner ou un mode de vie pour sauver le monde par ignorance de l'existence de ces choses avant et de toutes les autres qui existent.
     

  8. JoeDaltonien

    Date d'inscription
    avril 2011
    Messages
    25

    Re : Les biologistes et la "Nature"

    Bonjour.
    Je ne peux répondre à la question mais simplement faire remarquer que celle-ci n'est plus utilesi la justification repose sur un raisonnement valide ou alors c'est une condition a inclure, non ?
    J'ai pas compris. En gros tu dis que l'appeal to nature est un raisonnement valide ?

    Sinon, merci de vos réponses à tous. J'ai encore quelques questions.
    - Est-il possible que ce soit l'inverse, c'est à dire que les gens qui sacralisent la Nature à la base seraient plus portés vers la biologie ?
    - Est-il possible que finalement il ne se trouvent que dans les domaines de la biologie "de terrain" (éthologie, biologie évolutionnaire,..) et non dans ceux de la biologie "de laboratoire" (génétique, biochimie, etc...) ?
     

  9. myoper

    Date d'inscription
    décembre 2007
    Messages
    27 522

    Re : Les biologistes et la "Nature"

    Citation Envoyé par JoeDaltonien Voir le message
    J'ai pas compris. En gros tu dis que l'appeal to nature est un raisonnement valide ?
    Non, je dis que leurs connaissances et leur niveau sont susceptibles de leur permettre des raisonnements valides qui justifient leurs prises de positions ; c'est donc à estimer au cas par cas.
    - Est-il possible que ce soit l'inverse, c'est à dire que les gens qui sacralisent la Nature à la base seraient plus portés vers la biologie ?
    C'est possible mais d'après les messages précédents, ils ne deviennent pas biologistes ou changent d'avis avant de le devenir.
    - Est-il possible que finalement il ne se trouvent que dans les domaines de la biologie "de terrain" (éthologie, biologie évolutionnaire,..) et non dans ceux de la biologie "de laboratoire" (génétique, biochimie, etc...) ?
    Ou dans "aucun" des deux (significativement par rapport à la population générale) ?
     

  10. Alhec

    Date d'inscription
    juillet 2009
    Âge
    27
    Messages
    1 442

    Re : Les biologistes et la "Nature"

    C'est certain que pour faire de la "biologie de terrain" il faut aimer être dans la Nature. Et les écologistes (au sens scientifique) que je connais ont tous un très grand respect pour le monde naturel. Mais ce respect vient de la connaissance. Il ne s'apparente vraiment pas à une vénération aveugle. Je ne comprends pas ce que tu cherches à établir avec ta question.
     

  11. Ryuujin

    Date d'inscription
    février 2005
    Localisation
    Grignon
    Messages
    5 362

    Re : Les biologistes et la "Nature"

    - Est-il possible que ce soit l'inverse, c'est à dire que les gens qui sacralisent la Nature à la base seraient plus portés vers la biologie ?
    J'en ai vu passer quelques un. Certains ont progressivement appris à remettre tout ça à sa place ("nan, sérieux ça se passe comme ça dans la nature ?!?"). D'autres ont été recalées.
    On ne peut bien souvent pas aller bien loin en sciences en étant à côté de la réalité du terrain.
    Si après 3 ans d'études, un élève ne voit toujours pas que "la nature" est très différente de la vision idéalisée qu'il peut en avoir, c'est qu'il n'est pas bon.



    - Est-il possible que finalement il ne se trouvent que dans les domaines de la biologie "de terrain" (éthologie, biologie évolutionnaire,..) et non dans ceux de la biologie "de laboratoire" (génétique, biochimie, etc...) ?
    J'observe l'inverse dans mon entourage.
    Ceci pour une raison simple : ceux qui se sont orientés vers des disciplines comme l'écologie théorique, les sciences de l'évolution, de l'environnement etc ont été sélectionnés sur leur compréhension de la nature à cette échelle.
    Ils ont eu l'occasion de confronter leur vision idéalisée de la nature à des connaissances scientifiques, et d'être notés sur ces dernières.

    Les autres, beaucoup moins. Et il peuvent plus facilement avoir de bon gros préjugés sur ce qui se passe à des échelles supérieures à celle de leur études et travaux.


    J'ai vu passer un petit paquet d'élèves, précisément sur des disciplines que vous évoquez (écologie, sciences de l'environnement). J'étais préparé à sanctionner très lourdement le premier baratin finaliste ou idéaliste.
    Le cas ne s'est jamais présenté.
     

  12. JoeDaltonien

    Date d'inscription
    avril 2011
    Messages
    25

    Re : Les biologistes et la "Nature"

    Rebonjour, désolé de la réponse tardive (ouais 3 ans quand même !).

    J'ai vu passer un petit paquet d'élèves, précisément sur des disciplines que vous évoquez (écologie, sciences de l'environnement). J'étais préparé à sanctionner très lourdement le premier baratin finaliste ou idéaliste.
    Le cas ne s'est jamais présenté.
    En fait je ne parlais pas d'une tendance à idéaliser la nature mais de la procédure "inverse" en quelque sorte, c'est à dire partir du principe moral que tout ce qui est naturel est bon et s'en tenir à ce principe même en apprenant tout ce qui arrive de terrible dans la nature, ce n'est pas à proprement parler un paralogisme naturaliste (naturalistic fallacy) mais bien le fait de prendre la nature comme axiome moral. C'est mon ressenti, en tant que non-scientifique s'intéressant à la science, que ce type d'opinion est commun chez les médecins et les biologistes, en particulier les biologistes "de terrain" (écologues, etc...), et que cette tendance n'est pas une caractéristique des "mauvais" scientifiques. Un scientifique peut être bon et pertinent dans ce qu'il fait et avoir ce genre d'opinions (je pense entre autres à EO Wilson). Est-ce que je me trompe ?

    Je trouve ce type d'attitude très problématique pour être poli, et je suis toujours très mal à l'aise lorsqu'un scientifique s'adressant au public use de son autorité pour défendre des opinions morales/politiques qui n'ont en fait que peu à voir avec la science.
     

  13. myoper

    Date d'inscription
    décembre 2007
    Messages
    27 522

    Re : Les biologistes et la "Nature"

    Citation Envoyé par JoeDaltonien Voir le message
    En fait je ne parlais pas d'une tendance à idéaliser la nature mais de la procédure "inverse" en quelque sorte, c'est à dire partir du principe moral que tout ce qui est naturel est bon et s'en tenir à ce principe même en apprenant tout ce qui arrive de terrible dans la nature, ...
    Ce n'est tout simplement pas scientifique (sans rapport avec la science) et de plus, ça rend moral la pollution, le meurtre, le vol, le viol, etc. qui sont très courant dans la nature.
    Myorphyrogénètopter.
     

  14. shmikkki

    Date d'inscription
    février 2011
    Localisation
    Montpellier
    Messages
    1 832

    Re : Les biologistes et la "Nature"

    Bonjour,

    Citation Envoyé par JoeDaltonien Voir le message
    C'est mon ressenti, en tant que non-scientifique s'intéressant à la science, que ce type d'opinion est commun chez les médecins et les biologistes, en particulier les biologistes "de terrain" (écologues, etc...), et que cette tendance n'est pas une caractéristique des "mauvais" scientifiques. Un scientifique peut être bon et pertinent dans ce qu'il fait et avoir ce genre d'opinions (je pense entre autres à EO Wilson). Est-ce que je me trompe ?
    Non, pas vraiment. Pour être justement dans le milieu (recherche en écologie évolutive), je trouve qu'il y a une plus grande proportion de gens qui ont un a priori forcément positif sur ceux qui est naturel. Je ne me retrouve personnellement pas là-dedans. Je me suis à lire assidûment l'AFIS et à fréquenter ce forum, justement pour pouvoir confronter mes idées "d'écologistes". Un exemple parmi d'autres: Je me rappelle d'une discussion il y a peut être 3-4 ans sur ce forum sur les OGMs (avant l'affaire Séralini), qui m'a carrément fait changer d'avis sur le sujet (il suffit parfois de sortir de l'idéologie et d'écouter les arguments rationnels). Et depuis, je dois avouer que je ne peux plus trop parler de ce sujet avec mes collègues....
    C'est d'autant plus énervant que bien souvent leur connaissance des OGM est extrêmement lacunaire (et surtout du monde agricole).

    Je tiens d'ailleurs à dire qu'une pétition est partie de notre milieu de recherche ... une pétition pour dénoncer le "Séralini bashing" et dire que c'était honteux le retrait de l'article de Séralini ....beaucoup de mes collègues l'ont signé, et ne veulent plus publier dans un journal appartenant au groupe Elsevier. Je ne l'ai pas signé.

    Bref, ce n'était qu'un petit exemple, pour vous dire que oui, bien souvent les écologues sont pétrie d'idéologie sur la Nature (malgré leur très bonne connaissance de celle-ci). Bon après je ne les mets pas tous dans le même sac, je parlais bien évidemment de "la majorité".
    Rien en biologie n'a de sens, si ce n'est à la lumière de l'évolution - Dobzhansky
     

  15. minushabens

    Date d'inscription
    juillet 2014
    Messages
    4 852

    Re : Les biologistes et la "Nature"

    Citation Envoyé par JoeDaltonien Voir le message
    (...) en apprenant tout ce qui arrive de terrible dans la nature
    et qu'y a-t-il de terrible dans ce qui arrive dans la nature?
     


    • Publicité




Poursuivez votre recherche :




Sur le même thème :




 

Discussions similaires

  1. "fondamentales", "dures", "molles" ... : comment classer les sciences ?
    Par Arvirik dans le forum Epistémologie et Logique
    Réponses: 13
    Dernier message: 22/04/2017, 22h41
  2. "Et Dieu créa les nombres" et "sur les épaules des géants"
    Par dunc28 dans le forum Lectures scientifiques
    Réponses: 5
    Dernier message: 22/05/2011, 13h55
  3. Actu - Concours : les gagnants de "Drôle de Noël de Scrooge" et "Arthur 2"
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 16
    Dernier message: 20/12/2009, 16h42
  4. Quels peuvent être les "motivations" pour "orienter" le discours du patient ?
    Par Black SurvituaL dans le forum Neuropsychologie et Psychologie
    Réponses: 77
    Dernier message: 24/12/2008, 09h49