Bonjour, cliquez-ici pour vous inscrire et participer au forum.
  • Login:



+ Répondre à la discussion
Page 3 sur 3 PremièrePremière 3
Affichage des résultats 31 à 43 sur 43

La responsabilité des scientifiques

  1. Runjulia

    Date d'inscription
    novembre 2011
    Messages
    1 603

    Re : La responsabilité des scientifiques

    Bonjour,

    En recherche fondamentale, pourrait-on simplifier à l'extrême le côté "éthique" de la recherche : non bien sûr. En recherche appliquée (donc avec des objectifs de résultats et de rentabilité), c'est encore moins évident et simple.
    Nous pouvons réfléchir avant et sur les méthodes mais pouvons-nous réellement agir sur les conséquences ? Cela me paraît très difficile.

    Exemple: le tueur DTT était-il bénéfique ou intentionnellement délétère ? A l'époque, il a été jugé plus bénéfique que délétère…

    Exemple: M. Curie, dans ces travaux a permis la découverte de plusieurs éléments radioactifs dont certains d'ailleurs ont été "utilisés" par l'industrie cosmétique (comme rajeunisseur de peau !, doit-elle être tenue pour responsable pour les dégâts causés (y compris sur sa propre vie) ?

    Exemple: micro-fibre et techno-fibre (ou l'invention d'une d'une nouvelle physique à l'échelle nano), qui sera responsable ? Le découvreur ? L'ingénieur
    L'industriel ? Or pourtant à ce sujet, l'on sait déjà pertinemment que ces nano-fibres ont des effets indésirables sur la santé (surtout celles des travailleurs): qui est ou sera responsable ? Le chercheur qui trouve une "nouvelles physique des particules" avec ses lois et ses relations complexes avec un macro-environnement (tel que les êtres humains) ou le développeur (ingénieur) ou l'industriel ? Mais l'on sait aussi tout le positif que l'on peut extraire, tirer de cette nouvelle physique, subtile et inconnue. Faut-il s'affranchir de l'une (l'éthique) pour développer l'autre (la recherche)?

    Exemple (un peu H.S.): Un certain eugénisme a été aboli récemment dans un pays du "nord". Je m'étonne encore aujourd'hui que ce pays d'Europe du Nord n'ait jamais été condamné pour crime contre l'humanité". Cependant le débat subsiste: rendre stérile des personne "handicapées" ?
    Mais, ne pas offrir à tous les mêmes moyens de santé c'est en quelque sorte la même chose? Non? Je sais: un sujet HS.

    Exemple: le "génial informaticien et mathématheux" qui a découvert une forme de communication "instantanée et cryptée" grâce à un algorithme doit-il être tenu pour responsable des développements et dérives de cette recherche (malgré qu'il sache qui allait l'utiliser) ?

    Je m'interroge sincèrement sur ce sujet. J'aimerais des retour de scientifiques ayant aussi conscience de cette réflexion.
    Merci d'avance (de m'avoir lu, de me répondre ou non d'ailleurs).

    -----

     


    • Publicité



  2. ansset

    Date d'inscription
    novembre 2009
    Localisation
    Fresnes
    Âge
    57
    Messages
    21 036

    Re : La responsabilité des scientifiques

    Citation Envoyé par Runjulia Voir le message
    Exemple: micro-fibre et techno-fibre (ou l'invention d'une d'une nouvelle physique à l'échelle nano), qui sera responsable ? Le découvreur ? L'ingénieur
    L'industriel ? Or pourtant à ce sujet, l'on sait déjà pertinemment que ces nano-fibres ont des effets indésirables sur la santé (surtout celles des travailleurs): qui est ou sera responsable ? Le chercheur qui trouve une "nouvelles physique des particules" avec ses lois et ses relations complexes avec un macro-environnement (tel que les êtres humains) ou le développeur (ingénieur) ou l'industriel ? Mais l'on sait aussi tout le positif que l'on peut extraire, tirer de cette nouvelle physique, subtile et inconnue. Faut-il s'affranchir de l'une (l'éthique) pour développer l'autre (la recherche)?.
    bjr, j'aimerai en savoir plus sur ce dont tu veux parler.
    l'amiante ? le sujet est clair , me semble t-il.
    autre chose ?
    les autres exemples que tu donnes sont très différents dans leurs déroulements.
    par exemple :

    Citation Envoyé par Runjulia Voir le message
    Exemple: le "génial informaticien et mathématheux" qui a découvert une forme de communication "instantanée et cryptée" grâce à un algorithme doit-il être tenu pour responsable des développements et dérives de cette recherche (malgré qu'il sache qui allait l'utiliser) ?
    .
    instantanée pour moi ne veut rien dire,
    quand au cryptage, il existe depuis que l'écriture existe.
    de Cesar au système allemand pendant la seconde guerre et enfin les services secrets actuels.
    il est ou le pb ?
    y'a quelque chose qui cloche là dedans, j'y retourne immédiatement !
     

  3. ansset

    Date d'inscription
    novembre 2009
    Localisation
    Fresnes
    Âge
    57
    Messages
    21 036

    Re : La responsabilité des scientifiques

    je parlais du système "enigma".
    ( d'ailleurs je n'en connais pas le système de cryptage )
    y'a quelque chose qui cloche là dedans, j'y retourne immédiatement !
     

  4. Tryss

    Date d'inscription
    janvier 2010
    Messages
    3 921

    Re : La responsabilité des scientifiques

    Exemple: le tueur DTT était-il bénéfique ou intentionnellement délétère ? A l'époque, il a été jugé plus bénéfique que délétère…
    Encore aujourd'hui il est considéré comme bénéfique, par exemple il est toujours utilisé dans le cadre de la lutte contre le paludisme.

    Bien-sur, rien à voir avec l'utilisation en agriculture d'il y a quelques années : aujourd'hui, on connait les problèmes que cela engendre, mais dans certaines situations, on considère la balance bénéfices/risques favorable
     

  5. Deedee81

    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Courcelles - Belgique
    Âge
    54
    Messages
    25 689

    Re : La responsabilité des scientifiques

    Salut,

    Attention de ne pas tout mélanger.

    Les responsabilités des scientifiques, celles des ingénieurs et techniciens, celles des politiciens, des militaires, des économistes, des décideurs de tout poils et plumes.

    Un scientifique qui invente un poison extrêmement violent pour l'homme mais laissant indifférent animaux et plantes sait ce qu'il fait. Surtout s'il le fait sur ordre. Mais la plupart du temps le scientifique n'a que peu de responsabilités (quoi ça varie suivant les domaines, il y a aussi des règles morales et éthiques).

    Il ne faut pas non plus accuser la science lorsqu'un scientifique prend des positions difficilement défendables. Il le fait très généralement en dehors de la science (il pourrait défendre la même position sans être scientifique, même s'il peut se servir de son aura de scientifique comme caution). Je pense (pour ne pas citer des gens vivants ) à Edward Teller, le "père" de l'arme thermonucléaire et parodié sous les traits du docteur Follamour.

    Evidemment, ça rend la problématique générale très complexe. Mais la problématique sur la science elle-même est plus simple. Il y a des règles éthiques, morales et si c'est bien respecté il est rare de pouvoir attribuer une réelle responsabilité.
    Tout est relatif, et cela seul est absolu. (Auguste Comte)
     


    • Publicité



  6. ansset

    Date d'inscription
    novembre 2009
    Localisation
    Fresnes
    Âge
    57
    Messages
    21 036

    Re : La responsabilité des scientifiques

    Citation Envoyé par Deedee81 Voir le message
    Il ne faut pas non plus accuser la science lorsqu'un scientifique prend des positions difficilement défendables. Il le fait très généralement en dehors de la science (il pourrait défendre la même position sans être scientifique, même s'il peut se servir de son aura de scientifique comme caution). Je pense (pour ne pas citer des gens vivants ) à Edward Teller, le "père" de l'arme thermonucléaire et parodié sous les traits du docteur Follamour.
    sujet glissant.
    il me semble.
    je préfère ne pas l'alimenter car mon point de vue risque d'être incompris.
    y'a quelque chose qui cloche là dedans, j'y retourne immédiatement !
     

  7. ansset

    Date d'inscription
    novembre 2009
    Localisation
    Fresnes
    Âge
    57
    Messages
    21 036

    Re : La responsabilité des scientifiques

    pour revenir à l'essentiel.
    ce sujet a ( à mon sens ) plus sa place dans l'éthique des sciences.
    celle ci existe quoi qu'on en dise.
    ( voir les débats sur l'exploitation du gaz de schiste ).
    le pb est que les points de vues sont différents entre les pays.
    et que par ailleurs, la science, elle, n'a pas de frontière .
    il me semble que la réflexion devrait se situer à ce niveau.
    mais on sort du champ scientifique pur.
    y'a quelque chose qui cloche là dedans, j'y retourne immédiatement !
     

  8. JPL

    Date d'inscription
    septembre 2003
    Messages
    65 488

    Re : La responsabilité des scientifiques

    Déplacé vers Éthique des sciences.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac
     

  9. minushabens

    Date d'inscription
    juillet 2014
    Messages
    4 641

    Re : La responsabilité des scientifiques

    Citation Envoyé par Deedee81 Voir le message
    Il y a des règles éthiques, morales et si c'est bien respecté il est rare de pouvoir attribuer une réelle responsabilité.
    Le rôle des règles d'éthique serait de déresponsabiliser les acteurs de la science? Drôle d'idée...

    Le scientifique a au moins le choix de son sujet d'étude.
     

  10. JPL

    Date d'inscription
    septembre 2003
    Messages
    65 488

    Re : La responsabilité des scientifiques

    Citation Envoyé par minushabens Voir le message
    Le scientifique a au moins le choix de son sujet d'étude.
    Même pas dans beaucoup de cas : il fait partie d'une équipe qui fait partie d'un labo qui a un directeur, lequel signe des contrats.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac
     

  11. karenn55

    Date d'inscription
    mai 2015
    Messages
    3

    Re : La responsabilité des scientifiques

    Bonjour à tous, je reviens sur FS après plusieurs années d'absence (et d'ailleurs j'ai oublié mon ancien pseudo) et je dois dire que ça me fait quelque chose !

    Tout comme Dume77 je pense qu'un scientifique n'a pas la possibilité de pré-méditer la totalité des découvertes et inventions qui vont découler de sa propre découverte ou invention.
    J'espère ne pas être totalement hors sujet en disant cela mais je pense que la manière dont le scientifique va apporter sa découverte au domaine public peut totalement changer l'impact qu'elle aura sur la société et sur les suites à lui donner. En ça, il a sa part de responsabilité.

    En effet, dans le monde socio-économique tel qu'on le connait actuellement, le développement d'un nouveau médicament est presque toujours subordonné à un dépôt de brevet. Si un scientifique fait une découverte brevetable et qu'il ne la brevete pas (par décision volontaire ou parce qu'il ne connait pas bien le processus) il va potentiellement bloquer le développement du produit car aucune industrie pharmaceutique ne se penchera sur la question sans protection.
    Au contraire, le choix de déposer un brevet peut également bloquer le développement d'un produit lorsqu'il est utilisé pour empêcher la concurrence d'y travailler.
    Et il y a également le cas où le scientifique a simplement une idée révolutionnaire et qu'il va choisir ou non de l'approfondir. Il sera alors responsable devant la société d'avoir influencé le rythme des avancées scientifiques.

    Pourriez-vous me dire si ça fait l'objet d'un autre sujet, je serais intéressée d'avoir d'autres avis sur la responsabilité du scientifique sur la divulgation de sa découverte !
     

  12. vep

    Date d'inscription
    janvier 2014
    Messages
    6 599

    Re : La responsabilité des scientifiques

    Citation Envoyé par karenn55 Voir le message
    Pourriez-vous me dire si ça fait l'objet d'un autre sujet, je serais intéressée d'avoir d'autres avis sur la responsabilité du scientifique sur la divulgation de sa découverte !
    Bonjour et re-bienvenue sur FS

    Oui, vous pourriez ouvrir un nouveau fil, c'est un autre sujet.

    Pour le fil présent,je me demande si certains ne confondent pas responsabilité et culpabilité.

    Autre chose : il me semble que la responsabilité de quelqu'un ne peut être invoquée que s'il a connaissance de la conséquence de ses actes, non ?
     

  13. ansset

    Date d'inscription
    novembre 2009
    Localisation
    Fresnes
    Âge
    57
    Messages
    21 036

    Re : La responsabilité des scientifiques

    Citation Envoyé par vep Voir le message
    Pour le fil présent,je me demande si certains ne confondent pas responsabilité et culpabilité.
    bjr,
    il y a un mélange de ça dans ce fil.
    en fait , c'est pire , on mélange même innovation et utilisation
    va t-on reprocher aux ingénieurs qui ont développé l'automobile le nb de mort sur la route aujourd'hui.
    peut on reprocher à Einstein d'avoir indirectement favoriser la bombe.
    ( alors même qu'il en avait averti de la dangerosité auprès des USA , sans vouloir y participer )
    et globalement, je crois difficile de faire un sujet "général".
    chaque thème pose une réflexion de nature différente.
    et approché différemment en fonction des cultures et des intérêts.
    Dernière modification par ansset ; 04/05/2015 à 10h06.
    y'a quelque chose qui cloche là dedans, j'y retourne immédiatement !
     


    • Publicité





 

Discussions similaires

  1. Ma responsabilité
    Par BIG136 dans le forum Neuropsychologie et Psychologie
    Réponses: 5
    Dernier message: 28/04/2011, 18h20
  2. responsabilité des entreprises
    Par Gustave16 dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 19/02/2009, 17h54
  3. Éthique de la responsabilité
    Par Pierre de Québec dans le forum Éthique des sciences
    Réponses: 20
    Dernier message: 10/03/2007, 15h45