Bonjour, cliquez-ici pour vous inscrire et participer au forum.
  • Login:



+ Répondre à la discussion
Page 3 sur 3 PremièrePremière 3
Affichage des résultats 31 à 44 sur 44

principe de précaution ( 2)

  1. ansset

    Date d'inscription
    novembre 2009
    Localisation
    Fresnes
    Âge
    57
    Messages
    24 026

    Re : principe de précaution ( 2)

    Citation Envoyé par Thomaslechatbleu Voir le message
    Je ne vois donc pas trop en quoi "c'est un sujet capital dans l'approche de l'éthique des sciences" Ansset. Message 1

    Il me semble d'ailleurs difficile de parler d'éthique des sciences, l'éthique étant variable selon les pays et les cultures, contrairement à la science par définition (dans le sens de recherche et de connaissance scientifique)...
    .
    je tombe sur cette remarque un peu par hasard.
    à mon grand regret , il eut été préférable que je parle d'éthique(s) au pluriel.
    en ce sens, il en est de même pour les sciences, qui sont (ou pas) autorisées différemment effectivement, que ce soit au niveau de la recherche ou pour certaines applications.
    donc ce n'est pas "contrairement à la science", comme tu l'affirmes.

    @shubb:
    il me semble que l'application de la politique de l'enfant unique date de 79 en Chine, donc post Mao, même s'il avait déjà pris des mesures d'un autre ordre au début des années 70 : naissances tardives par exemple ( mais c'est un détail par rapport à ton propos )

    -----

    Dernière modification par ansset ; 24/12/2017 à 19h30.
    y'a quelque chose qui cloche là dedans, j'y retourne immédiatement !
     


    • Publicité



  2. Schrodies-cat

    Date d'inscription
    avril 2015
    Messages
    1 131

    Re : principe de précaution ( 2)

    Il y a un risque à agir, il y a un risque à ne rien faire.
    Donc, si o ne veut prendre aucun risque, on ne prend aucune décision.
    Il n'est pire sot que qui ne veut pas comprendre .
     

  3. f6bes

    Date d'inscription
    février 2005
    Localisation
    Nimes Age: 73000 millions de kms autour du soleil !!
    Messages
    52 095

    Re : principe de précaution ( 2)

    Citation Envoyé par shub22 Voir le message
    Il faudrait faire une généalogie du principe ou des principes de précaution comme Nietzsche faisait déjà la généalogie de la morale: un empilement de couches successives qui a fait que depuis la préhistoire l'homme a une morale qui s'est diversifiée et ramifiée dans plusieurs directions suivant l'évolution des technologies.

    Mao se servait déjà du principe de précaution lorsqu'il a décidé que les couples en Chine ne pouvait avoir qu'un seul enfant afin de limiter la surpopulation, envisageant l'incapacité de nourrir la population chinoise qui résulterait d'une totale liberté concernant les naissances.
    La nouveauté en Chine maintenant est qu'ils reviennent sur ce principe en autorisant maintenant 2 enfants par couple d'après ce que j'ai entendu.
    .
    Bjr à toi,
    En quoi la MORALE est un principe de .."précaution" !!...Précaution...contre quoi !
    En quoi décréter ( à une époque) de n'avoir qu'un enfant est...précautioneux... ( contre...QUOI ?)

    Bonnes fétes
    Ce fut la goutte d'eau de trop qui mit le feu aux poudres!
     

  4. shub22

    Date d'inscription
    novembre 2008
    Messages
    288

    Re : principe de précaution ( 2)

    C'est compliqué peut-être de débattre ici d'un sujet qui néanmoins est très intéressant et peut faire débat. Morale, principe de précaution et éthique (s) au singulier ou au pluriel.
    Déjà la question de savoir si il y a une éthique ou des éthiques est compliquée: on parle d'éthique protestante, d'éthique bouddhiste, d'éthique juive etc. lesquelles regroupent un certain nombre de préceptes moraux qui figurent dans ces religions. Le fameux Spinoza établit une Ethique dans le livre qui porte son nom où il explique sa vision et conception du monde mais finalement en se situant assez loin du Bien et du Mal, nommément en tout cas.
    C'est Nietzsche beaucoup plus tard qui focalisera sur cette question.
    Je suis pas spécialiste oui de Spinoza donc il faut aller sur des forums de philo pour comprendre une philo importante et assez difficile basée sur le panthéisme.
    Maintenant est-ce qu'on distingue morale et principe de précaution ? Toute la question est là. Précisément le principe de précaution est maintenant inscrit dans la Constitution et devrait devenir consensuel normalement.
    Normalement mais c'est pas gagné! Loin d'être gagné même! Encore faudrait-il que les pays se mettent d'accord comme les USA, la Chine, l'Europe etc. Par contre la ou les morales sont des prescriptions beaucoup plus philosophiques ou religieuses. Et surtout supposées individuelles puisque la morale est affaire de chacun et chacune. Encore que... On voit pas à la limite en quoi le principe de précaution serait lui religieux ou même philosophique puisqu'il est écrit, qu'il concerne des directives à l'échelle nationale puis européenne puis mondiale et donc d'ordre judiciaire!
    A la limite c'est le législatif qui doit s'occuper du principe de précaution alors qu'on imagine mal que la ou les morales le soient. Ceci dit il y a un réquisit moral à la base du principe de précaution comme la morale qui s'occupe de l'individuel en rapport avec le collectif et le principe de précaution à mon sens est un réquisit qui vise l'intérêt collectif et donc au final notre bien-être et celui des futures générations.
    Bon je sais pas si c'est le lieu d'en discuter et on dévie du fil initial finalement. Bon je me relis c'est un peu confus tout ça...
    Pataphysicien comme Ibicrate le Géomètre & Sophrotatos l’Arménien
     

  5. ansset

    Date d'inscription
    novembre 2009
    Localisation
    Fresnes
    Âge
    57
    Messages
    24 026

    Re : principe de précaution ( 2)

    je pense qu'on doit pouvoir évoquer le principe de précaution en dehors de toute question morale, ou à minima n'évoquer que ce qui n'y est pas lié.
    la politique de contrôle des naissances évoqué plus haut n'a rien du ressort moral, il me semble.
    mais d'autre sujet ( lié à la génétique par exemple sont plus "délicats" )
    Dernière modification par ansset ; 27/12/2017 à 15h40.
    y'a quelque chose qui cloche là dedans, j'y retourne immédiatement !
     


    • Publicité



  6. shub22

    Date d'inscription
    novembre 2008
    Messages
    288

    Re : principe de précaution ( 2)

    Effectivement je suis d'accord. La politique de contrôle des naissances est un aboutissement du constat que notre planète est limitée en ressources naturelles et que plus la population s'accroit, plus on va consommer viandes, poissons, légumes, laits etc.
    Ceci dit on parle maintenant de généraliser le végétarien, de consommer des protéines sous forme d'insectes mais il y en a aussi d'autres formes de protéines paraît-il présentes dans la nature: j'ai gouté un insecte en Thaïlande, c'est loin d'être mauvais.
    Il y a une espèce de péréquation qui tient compte du fait que les OGM et les farines animales pour nourrir poissons et vaches c'est dangereux en fonction du principe de précaution ( tout ce qui est d'ailleurs manipulation génétique dont on ne sait pas l'effet que ça aura dans l'avenir) et que le contrôle des naissances ça devient une nécessité, pour le coup une obligation morale sinon juridique de limiter le nombre des naissances comme en Chine.
    En Inde. ils ont décidé de s'en fiche royalement avec on ne sait pas quelles conséquences pour l'avenir ! En Chine ils sont plus méthodiques et le fait d'autoriser maintenant les couples à avoir 2 enfants et non plus un seul procède certainement de calculs prévisionnels sans doute assez drastiques. Il y a eu d'importantes famines en Chine dans le passé et ils doivent se méfier maintenant : donc s'ils autorisent 2 enfants par couple c'est à mon avis qu'ils savent que la production agricole va tenir le choc dans dix vingt années ou plus..
    Pataphysicien comme Ibicrate le Géomètre & Sophrotatos l’Arménien
     

  7. f6bes

    Date d'inscription
    février 2005
    Localisation
    Nimes Age: 73000 millions de kms autour du soleil !!
    Messages
    52 095

    Re : principe de précaution ( 2)

    Remoi,
    Il y a un principe qui s'appele l'auto régulation (de gré= consentie ou de force = subie).
    Donc qu'en y a plus de quoi nourrir tout le monde...y en qui regardent la gamelle vide !
    Mais comme dit il me semble Yves Pechin..T'y bouffe , t'y bouffe pas ..t'y créve quand meme ( la Cigale et la fourmi....façon berbére)
    Bonne journée
    Ce fut la goutte d'eau de trop qui mit le feu aux poudres!
     

  8. ansset

    Date d'inscription
    novembre 2009
    Localisation
    Fresnes
    Âge
    57
    Messages
    24 026

    Re : principe de précaution ( 2)

    Citation Envoyé par shub22 Voir le message
    ..... donc s'ils autorisent 2 enfants par couple c'est à mon avis qu'ils savent que la production agricole va tenir le choc dans dix vingt années ou plus..
    Pas exactement, avec le temps la politique de l'enfant unique a surtout engendrée une modification profonde de la pyramide d'âge, avec ( pour simplifier ) trop de "vieux" par rapport au renouvellement de la future population active.
    et avec 2 enfants par couple, ils n'augmentent pas leur besoin actuel.
    y'a quelque chose qui cloche là dedans, j'y retourne immédiatement !
     

  9. bastidien

    Date d'inscription
    juin 2015
    Messages
    56

    Re : principe de précaution ( 2)

    Bonsoir,
    Pour revenir sur le principe de précaution pour moi c'est se poser quelques question de bases:
    Est que parce que je suis en capacité de faire, je fait obligatoirement ?
    Est que je doit m'interroger sur la dangerosité ou la toxicité à court ou long termes d'une invention ?
    Est que je doit m'interroger sur les répercussions sociétales à courts et longs termes d'une invention ?
    Est que toute avancée scientifique ou technologique doit être vécue comme une fatalité bonne ou mauvaise ? ou, est que j'ai un droit de regard et de décision dessus ?
    Bonne soirée
     

  10. shub22

    Date d'inscription
    novembre 2008
    Messages
    288

    Re : principe de précaution ( 2)

    A mon sens c'est sur ta dernière question qu'on peut discuter: les autres je sais pas ça me semble faire partie des interrogations et doutes qui font partie de l'invention scientifique obligatoirement.
    Lors de l'invention du chemin de fer on pensait que les fumées des locomotives allaient intoxiquer les vaches dans les prés, polluer leur lait plus toute une série de calamités pour la nature genre déforestation etc. Sauf que c'était au XIXème siècle en plein positivisme scientifique et industrialisation et que le rail c'était totalement nouveau: personne n'était capable de prévoir les conséquences à part sur l'économie et que ça allait représenter un gain énorme de temps pour les voyageurs et l'industrie qui acheminerait les produits plus rapidement. On a du aussi se poser de sérieuses questions sur la sécurité de ce moyen de transport et il me semble qu'il y a eu quelques déraillements assez catastrophiques, comme il se produit dans toute innovation technologique dans les moyens de transport: voir les premières voitures surtout dans les courses et les rallyes et surtout les avions avec le début de l'aviation. Il se trouve que c'est la guerre (eh oui) la première guerre mondiale qui a fait faire le plus de progrès aux moyens technologiques des transports, aériens et ferroviaires ! il fallait acheminer du matériel et des hommes sur le front. Aussi un bond spectaculaire de l'aviation, en France notamment où il fallait rattraper les Allemands bien plus en avance que nous ce qui a permis d'assurer finalement une suprématie dans les airs de notre aviation... Et de la gagner.
    Ceci dit les risques naturels ça existe toujours mais c'est mieux géré maintenant, en fonction des risques naturels comme les éboulements ou inondations où là avec les moyens scientifiques et techniques on peut prévoir les choses beaucoup mieux.
    Mais ça se produit encore hélas comme on a pu voir récemment avec l'accident de l'autobus scolaire percuté par un train.
    Pataphysicien comme Ibicrate le Géomètre & Sophrotatos l’Arménien
     

  11. bastidien

    Date d'inscription
    juin 2015
    Messages
    56

    Re : principe de précaution ( 2)

    bonsoir,
    En 14/18 c’est pas notre suprématie de l'air qui a assuré la victoire, et les transports de troupes par voies ariennes étaient inexistantes, notre victoire a débouche sur le traité de Versailles ...et ses conséquences .
    Je suis pas anti progrès ni anti science, bien au contraire, aujourd'hui, contrairement à l’époque des premiers chemins de fer, nous disposons d'ordinateurs de plus en plus puissants qui nous permettent de modéliser des scenarios, et voir si telle ou telle invention est bénéfique pour l'humanité, pas une certitude c'est certain mais des tendances et des pistes de réflexion .
    je vais faire du hors charte, doit t'on adhérer à une pseudo avancée technologique parce qu'elle profite à à une minorité au détriment d'une majorité?
    Le principe de précaution pour moi c'est juste ça : s"assurer que chaque progrès seras un bénéfice pour une majorité
    PS: pour la modération, j'ai conscience d’être hors charte
     

  12. Schrodies-cat

    Date d'inscription
    avril 2015
    Messages
    1 131

    Re : principe de précaution ( 2)

    En fait le principe de précaution doit être mis en œuvre non pour les risques qu'on sait calculer (avec des ordinateurs si vous voulez), mais pour des risques mal connus.
    L'une des premières choses à faire étant de mieux connaître d'éventuels risques.
    Il n'est pire sot que qui ne veut pas comprendre .
     

  13. bastidien

    Date d'inscription
    juin 2015
    Messages
    56

    Re : principe de précaution ( 2)

    Entièrement d'accord avec votre dernière remarque, et c'est la le créneau du principe de précaution : dans les domaines ou nous sommes en incapacité de mesurer le ratio risques/bénéfices .
    Et ma vision du principe de précaution n'est pas de stopper toute recherche sur un sujet donné, mais de se donner en peu de temps pour évaluer ce ratio risques /bénéfices
    Cordialement
     

  14. Schrodies-cat

    Date d'inscription
    avril 2015
    Messages
    1 131

    Re : principe de précaution ( 2)

    L'évaluation des risques recèle des pièges :
    Pour la centrale de Fukushima, l'erreur était dans l'évaluation du risque sismique, donc du risque de tsunami : la centrale n'était pas conçue pour résister à un tsunami d'une telle ampleur.
    Il n'est pire sot que qui ne veut pas comprendre .
     


    • Publicité







Sur le même thème :


    301 Moved Permanently

    301 Moved Permanently


    nginx/1.2.1



 

Discussions similaires

  1. Principe de précaution
    Par ipsos101 dans le forum Lectures scientifiques
    Réponses: 3
    Dernier message: 27/02/2007, 20h51
  2. Principe de précaution..?
    Par Castelcerf dans le forum Changement climatique, a-t-on raison de s'inquiéter ?
    Réponses: 2
    Dernier message: 18/10/2005, 12h22
  3. Principe de précaution
    Par paulb dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 11
    Dernier message: 21/07/2004, 18h22
  4. Principe de précaution
    Par quetzal dans le forum Débats scientifiques
    Réponses: 34
    Dernier message: 09/06/2004, 09h22
  5. principe de précaution
    Par Cécile dans le forum Débats scientifiques
    Réponses: 26
    Dernier message: 08/04/2003, 21h46