Bonjour, cliquez-ici pour vous inscrire et participer au forum.
  • Login:



+ Répondre à la discussion
Page 400 sur 490 PremièrePremière 400401 402 403 404 405 406 407 408 409 410 420 430 440 450 460 470 480 DernièreDernière
Affichage des résultats 5 986 à 6 000 sur 7349

Retours d'expériences chaudières OKOFEN

  1. Tam

    Date d'inscription
    août 2004
    Localisation
    Ici, 10 ans déjà...
    Messages
    4 671

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    Pour ne pas improviser sur cette sonde, j'ai recherché ce que préconisent différents constructeurs:
    Seul hargassner précise le matériaux du tube... (à vérifier sur une notice plus récente)

    1- Hargassner
    Hargassner.jpg

    -----

    Dernière modification par Tam ; 26/11/2015 à 22h01.
     


    • Publicité



  2. Tam

    Date d'inscription
    août 2004
    Localisation
    Ici, 10 ans déjà...
    Messages
    4 671

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    2- Siemens:

    Siemens.jpg
     

  3. Tam

    Date d'inscription
    août 2004
    Localisation
    Ici, 10 ans déjà...
    Messages
    4 671

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    et enfin...
    3- DD:
    DD- diematic 3.jpg
     

  4. antec51

    Date d'inscription
    septembre 2013
    Localisation
    Laon, 02
    Messages
    400

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    ah ? faut pas mettre l'isolant autour ?
     

  5. christina86

    Date d'inscription
    novembre 2010
    Messages
    1 180

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    Ben moi j'ai dû en mettre par dessus... sans cela, avant, c'était rock 'n' roll - les jours de vent froid surtout, la chaudière ne couchant pas à la maison mais dans un local bien aéré...
     


    • Publicité



  6. Tam

    Date d'inscription
    août 2004
    Localisation
    Ici, 10 ans déjà...
    Messages
    4 671

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    Bonjour, n'ayant pas le souvenir d'une recommandation sur le montage d'une sonde de départ dans les notices Oko, j'ai cherché à nouveau mais en vain

    Restent donc les REx, merci Christina !
     

  7. Tam

    Date d'inscription
    août 2004
    Localisation
    Ici, 10 ans déjà...
    Messages
    4 671

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    Concernant l'usage de tubes multicouches comme dans la plupart des installation d'aujourd'hui, je me demande justement si je ne devrais pas en intercaler des longueurs pour séparer les différents métaux de ma chaufferie

    A étudier lors d'une rénovation de circulateur par exemple
     

  8. Did67

    Date d'inscription
    janvier 2008
    Âge
    64
    Messages
    9 734

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    Citation Envoyé par antec51 Voir le message

    La sonde est posé sur le tuyau (pas du cuivre, mais du multicouche) et fixé avec un collier rilsan.

    La nature du tuyau pourrai aussi jouer sur le délai de réaction ?
    La régulation a besoin de la température de l'eau au départ. C'est ce qu'elle doit régler...

    Avec une conduite cuivre (qui est un excellent conducteur), on peut partir du principe que la température de la surface extérieure du cuivre est celle de l'eau, avec très peu de retard...

    Si le contact entre la sonde et le tuyau de cuivre est bon, la régulation est bien informée, et à temps. Pour cela on utilise ces sondes "plates", qui se collent bien contre les tubes...

    Le "multicouche", à mon avis, n'est pas un bon conducteur (la couche de métal étant très très fine) ; le palstique est un conducteur moyen. Cependant, l'épaisseur de plastique est faible, donc on peut penser que l'isolation doit être limitée (un tube multicouche, quand on le touche, est chaud...). Je pense donc que cela peut "écréter / retarder" un peu....

    J'avoue que par prudence, et dans le doute, j'aurais mis un bout de cuivre juste sur la section à la sortie de la V3V...

    Je pense qu'avant cela, il convient d'évaluer la "vitesse" à laquelle la V3V ouvre et/ou ferme et voir si ce n'est pas "mécaniqe" : par exemple, après une fermeture en raison du mini chauidère (la chauidère est passée sous 60°), la réouverture se fera de la même façon que la température soit bonne ou fausse ; le tube s'est refroidit ; la sonde mesure par ex 25° ; la consigne départ est par ex 37° ; la régul va ouvrir par impulsions et on s'en fout que la température soit 25° ou 22 ° ou 29° : elle ouvre ! Il n'y a qu'aux alentours de la consigne que la précsion va avoir son importance.

    Cela m'amènerait à penser que le tube n'est pas en cause. S'il y a un bon contact ! [NB : les pâtes thermiques utilisées pour coller un ventilateur sur un processeur d'ordinateur peuvent être utiles, pour pas cher]
     

  9. Did67

    Date d'inscription
    janvier 2008
    Âge
    64
    Messages
    9 734

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    J'avoue ne pas comprendre, dans le principe, ce qui serait contradictoire avec une sonde qu'on aurait recouverte d'isolant.

    A moins que ce ne soit le fait que c'est une "résistance variable en fonction de la température", dont on mesure la résistance et que le courant de mesure provoque, à la longue, une légère chauffe ???? Pas assez électronicien pour répondre à ça !

    [La mienne est à nu].
     

  10. Did67

    Date d'inscription
    janvier 2008
    Âge
    64
    Messages
    9 734

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    Citation Envoyé par Tam Voir le message

    je me demande justement si je ne devrais pas en intercaler des longueurs pour séparer les différents métaux de ma chaufferie
    Mes souvenirs de physique / chimie commencent à être évanescents, mais il me semble qu'il ne faut pas confondre :

    a) un chauffe-eau, dans lequel l'eau est renouvelée en permanence, donc les "ions" issus de la corrosion des métaux sopnt évacués en permanence, laissant place à une nouvelle corrosion ; là, il faut "couper" les courants erratiques qui contribuent à al corrosion (sauf dispositif anti-corrosion actif)

    b) une chaudière, dans laquelle le liquide est toujours le même est "tourne en ropnd" ; les ions vont "saturer" la solution est la corrosion s'arrêter... Idem pour l'oxydation de l'acier, une fois tout l'O² du liquide "consommée"... Je n'ai jamais rien lu sur le besoin de raccords di-électriques sur une chaudière...
     

  11. Tam

    Date d'inscription
    août 2004
    Localisation
    Ici, 10 ans déjà...
    Messages
    4 671

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    Admettons que tu aies raison Did, mes planchers des années 90 ne sont pas en multicouches donc perméables à l'O2, et dans le doute le fait de séparer les 2 métaux par un isolant électrique ne peut qu'atténuer la corrosion, non ?
    Dernière modification par Tam ; 27/11/2015 à 16h05.
     

  12. stawen

    Date d'inscription
    septembre 2013
    Messages
    337

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    Salut à tous,

    j'ai refait le site internet http://okovision.dronek.com

    Pouvez vous me dire comment vous le trouvez ?

    La documentation est disponible directement dessus http://okovision.dronek.com/wiki.html

    ++
    PES15 Touch - Solaire - Radia. HT - T°C Amb : 20,5°C - 280m2 - Okovision
     

  13. Did67

    Date d'inscription
    janvier 2008
    Âge
    64
    Messages
    9 734

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    Citation Envoyé par Tam Voir le message
    Admettons que tu aies raison Did, mes planchers des années 90 ne sont pas en multicouches donc perméables à l'O2, et dans le doute le fait de séparer les 2 métaux par un isolant électrique ne peut qu'atténuer la corrosion, non ?
    L'O² va provoquer l'oxydation des métaux : le fer de l'acier devient de la rouille, qui est un oxyde de fer.

    C'est différent des phénomènes des "pile électrique" qui se forment quand deux métaux ayant une électro-positivité sont reliés par un conducteur (l'eau impoure dans le cas du chauffe-eau ou les courants erratiques). Celui ayant l'électropsitvité la plus faible va se corroder : le fer métalique va devenir un ion fer soluble...

    Ce sont deux phénomènes différents.
     

  14. Tam

    Date d'inscription
    août 2004
    Localisation
    Ici, 10 ans déjà...
    Messages
    4 671

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    Bien noté les 2 phénomènes distincts.
    Pour rester très pratique, quand un chauffage se met à fuir par perçage soit du corps de chauffe, soit d'un radiateur, soir d'un tuyau acier dont la "masse à fondu", quel est le phénomène en cause et quelles sont les mesures préventives efficaces ?
     

  15. Tam

    Date d'inscription
    août 2004
    Localisation
    Ici, 10 ans déjà...
    Messages
    4 671

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    Citation Envoyé par stawen Voir le message
    http://okovision.dronek.com

    Pouvez vous me dire comment vous le trouvez ?
    Je ne me rappelle plus du précédent mais je trouve que celui-ci a de la gueule et donne envie d'utiliser

    Qlques remarques:
    - mes yeux fatigués ont du mal à lire le blanc sur vert du "pourquoi"
    - pourquoi le "e" de Oekofen ?
    - faut prévenir les futurs acheteurs que cet excellent outil ne gomme pas pour autant les défauts des vertes
    - quand nous "ne pourrons plus nous en passer", ne seras-tu pas tenté de renoncer à la gratuité actuelle
     


    • Publicité







Sur le même thème :





 

Discussions similaires

  1. retours d'expériences de toilettes sèches?
    Par boudasimboudette dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 35
    Dernier message: 02/03/2017, 19h41
  2. Retours d'expériences sur l'autoconstruction d'un PM
    Par lolotte74 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 2
    Dernier message: 18/01/2015, 11h24
  3. Vos retours d'expériences :projets sur Odesc
    Par pourpo dans le forum Programmation et langages, Algorithmique
    Réponses: 0
    Dernier message: 11/09/2012, 14h40
  4. Recherche retours d'experiences stage à l'étranger
    Par Helene_aeonavale dans le forum Stages
    Réponses: 2
    Dernier message: 20/03/2012, 11h27
  5. retours d'expériences : test infiltrométrie (sud hrhin)
    Par baboul dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 17/04/2008, 18h17