Bonjour, cliquez-ici pour vous inscrire et participer au forum.
  • Login:



+ Répondre à la discussion
Page 501 sur 503 PremièrePremière 501 DernièreDernière
Affichage des résultats 7 501 à 7 515 sur 7531

Retours d'expériences chaudières OKOFEN

  1. Tam

    Date d'inscription
    août 2004
    Localisation
    Ici, 10 ans déjà...
    Messages
    4 835

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    Merci Christina pour ce retour... j'ai la même carte qui, de mémoire, rajoute une sécurité liée à l'aspiration.

    En attendant la photo, je suppose qu'un des 3 relais a brulé ? Les 2 fusibles présents sur la carte n'ont pas servi ?

    -----

     


    • Publicité



  2. Tam

    Date d'inscription
    août 2004
    Localisation
    Ici, 10 ans déjà...
    Messages
    4 835

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    Ok pour le schéma qui identifie les 2 fusibles de cette carte, je m'attendais à la photo de la carte.

    La carte étant débranchée, l'aspirateur et la vis du silo ne sont plus reliés à la chaudière.
    Reste à savoir pourquoi ils font disjoncter: soit un blocage suite à une inutilisation (fusible grillé?), soit une fuite à la terre ?
     

  3. CAM34

    Date d'inscription
    janvier 2018
    Âge
    42
    Messages
    8

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    Citation Envoyé par uzzysl Voir le message
    une marque module mieux que l'autre (hargassner) si je devais changer de chaudière je pencherai pour hargassner (pour la meilleure modulation)

    aspiration ou vis : si les deux sont possibles j'opterai pour la vis (pas de nuisance sonore, peut être plus fiable dans le temps)

    20 kw c'est peut être beaucoup. c'est surtout sur ce point qu'il faut faire le bon choix
    Merci UZZYSL pour cette éclairage quant à la capacité de régulation et la question du dimensionnement.

    Je connais moins la gamme HARGASSNER, mais il me semble que par rapport à mon projet ce serait soit une NANO PK 6-15 kW (ou HSV 15 kW) avec risque qu'elles soient un peu "petites" (rappel 120 m2 chauffés en permanence l'hiver, 135 m2 plus ponctuels + 80 m2 aménageables à long terme) soit une HSV 22 (ou la classic 6,5-22 kW) qui elle est surdimensionnée à prirori.

    Reste la question da la présence d'un ballon tampôn ou pas. A priori mes installateurs ne me la proposeraient pas, sans doute du fait de l'alimentation de deux logements avec groupes distincts ?
     

  4. CAM34

    Date d'inscription
    janvier 2018
    Âge
    42
    Messages
    8

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    Merci Tam pour l'accueil
     

  5. herve78500

    Date d'inscription
    septembre 2010
    Messages
    1 163

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    A CAM34,
    Tu dis:
    Reste la question de la présence d'un ballon tampon ou pas. A priori mes installateurs ne me la proposeraient pas, sans doute du fait de l'alimentation de deux logements avec groupes distincts ?
    Non cela n'a rien à voir avec l'existence de 2 circuits distincts de distribution de chaleur.

    L'intérêt d'un ballon tampon est surtout lorsque les besoins de chaleur sont mal connus, ce qui entraîne le plus souvent un surdimensionnement de la chaudière. Dans ce cas, la fraction de l'année pendant laquelle le fonctionnement de la chaudière est intermittent s'accroît fortement.
    C'est également le cas si les besoins de chauffage vont varier à court ou moyen terme:
    - travaux d'isolation qui vont réduire les besoins de chaleur
    - occupation réduite de la maison (départ des enfants) et réduction du chauffage des pièces inoccupées
    - agrandissement de l'espace habitable et donc augmentation de la surface chauffée

    Voir mon message n°3030 page 202 du 29/01/2016 sur
    Partages d'informations sur chaudières Fröling
    ou mon message n°8 sur
    Schéma hydraulique Granulés/Tampon/PCBT
     


    • Publicité



  6. CAM34

    Date d'inscription
    janvier 2018
    Âge
    42
    Messages
    8

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    Citation Envoyé par herve78500 Voir le message
    A CAM34,
    Tu dis:
    Non cela n'a rien à voir avec l'existence de 2 circuits distincts de distribution de chaleur.

    L'intérêt d'un ballon tampon est surtout lorsque les besoins de chaleur sont mal connus, ce qui entraîne le plus souvent un surdimensionnement de la chaudière. Dans ce cas, la fraction de l'année pendant laquelle le fonctionnement de la chaudière est intermittent s'accroît fortement.
    C'est également le cas si les besoins de chauffage vont varier à court ou moyen terme:
    - travaux d'isolation qui vont réduire les besoins de chaleur
    - occupation réduite de la maison (départ des enfants) et réduction du chauffage des pièces inoccupées
    - agrandissement de l'espace habitable et donc augmentation de la surface chauffée

    Voir mon message n°3030 page 202 du 29/01/2016 sur
    Partages d'informations sur chaudières Fröling
    ou mon message n°8 sur
    Schéma hydraulique Granulés/Tampon/PCBT
    Merci bcp Hervé pour ta réponse et les liens très clairs.

    J'en conclus de façon un peu hâtive et schématique : "Mieux on connaît ses besoins, mieux on dimensionne justement l'installation (et on évite les surdimensionnements) et au moins le BT se justifie".
     

  7. Pilpoill

    Date d'inscription
    juillet 2017
    Messages
    20

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    Citation Envoyé par christina86 Voir le message
    Bonjour Pilpoill
    le comble, dans mon cas, est que j'ai payé le silo textile et que je remplis au sac* depuis trois ans (dans la trémie intermédiaire, parce que les mettre dans le silo - échelle puis escabeau - c'est pas pratique...)

    * 230€/t au lieu de 310 et bonne qualité sont deux bonnes raisons
    Bonjour Christina86,

    Dans ton cas j'espère que tu es chez toi régulièrement. Ta trémie intermédiaire te permet de tenir combien de jours ?

    Sur ma SmartXS, trémie d'une trentaine de kg soit deux jours de consommation moyenne.
    Mais je trouve le logiciel mal conçu (version 2.08d) car si l'aspiration journalière n'apporte pas de pellets jusqu'au niveau du capteur, la chaudière s'arrête en défaut même si le niveau de pellet est seulement à 1 cm du niveau maxi (correspondant au positionnement dudit capteur optique).

    Pour ceux que ça intéresse, maison de 120m², en Bourgogne à 220m d'altitude, isolation légèrement supérieure aux normes de 1999, deux niveaux, radiateur dans chaque pièce.
    SmartXS configurée en 10KW, température jour 19,5 nuit 18,5

    2018-01-08.png
     

  8. christina86

    Date d'inscription
    novembre 2010
    Messages
    1 195

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    Je bosse à la maison, donc pas de souci pour remplir une fois par jour, alors je me fais sonner un quart d'heure avant - mais de toute façon on peut définir l'aspi à l'heure qu'on veut.
    La trémie de la pellematic contient dans les 40kg, je mets entre un sac ou deux par jour. C'est pas vraiment linéaire chez moi (maison inertielle pas isolée), 15kg en temps normal, mais le double dès que ça descend vers les plus ou moins 0°C


    il y a aussi un deuxième remplissage quand ça ne suffit pas en 24h : ma pellematic (10kW) est paramétrée d'usine à 175m et même s'il y a encore du granulé elle va aspirer quand elle arrive à 0 (c'est les min de tour de vis qu'elle compte), mais c'est un petit peu aléatoire - en tout cas avec le biosyl feuillus/résineux elle fait des temps de marche vis plus longs et elle pense qu'il n'y a plus de granulé quand il en reste encore un bon quart.
    Comme ça me gonflait de la guetter après une nuit de grand froid (pour lui en remettre parce qu'elle arrive à 0m avant l'heure), je l'ai paramétrée à 210m, ce qui correspond à une trémie environ avec ce granulé mixte (avec le résineux elle se gourrait moins) et du coup j'ai pas besoin de m'en soucier avant les 24h (sauf quand il fera -10°C...)


    Citation Envoyé par Pilpoill Voir le message
    Mais je trouve le logiciel mal conçu (version 2.08d) car si l'aspiration journalière n'apporte pas de pellets jusqu'au niveau du capteur, la chaudière s'arrête en défaut même si le niveau de pellet est seulement à 1 cm du niveau maxi (correspondant au positionnement dudit capteur optique).
    ça c'est étrange parce que normalement l'aspi ne s'arrête que quand ça couvre le capteur !?
    (à moins que ça déconne comme chez moi au début où elle aspirait mais que le moteur d'extraction ne marchait pas et qu'à force de s'y reprendre plusieurs fois à coup de 10min pour laisser refroidir, mais au bout de 30min comme ça elle jette l'éponge et se met en défaut avant d'être remplie)


    ps : sur votre relevé on peut lire "redémarrage sans brûleur", ce serait plutôt sans "l'allumeur" - quand elle redémarre après moins d'une heure d'arrêt, elle redémarre sur les braises, sans l'allumeur*
    [* c'est une différence de vocabulaire d'ailleurs avec les rouges, ce que nous on appelle marche/arrêt ils appellent ça veille, mais finalement c'est pas tellement différent, si je lis par ex
    Citation Envoyé par herve78500 Voir le message
    Pour limiter les démarrages, Hargassner a toutefois une parade: pour des temps d'arrêt jusqu'à 10 ou 15 mn, le rayonnement du foyer en réfractaire qui se refroidit lentement suffit à allumer le feu, sans mise en marche de l'allumeur.
    ben nous avec un vulgaire foyer inox on tient une heure... tss, voilà que je défends une verte à présent...]



    ps2 : il faut que je change ma signature, depuis le granulé mixte (et baissé la t.amb. à l'atelier) et pas de grands froids, elle court encore plus vite dans le mur - ainsi ma moyenne de cycle est descendue à 38min
    PES10/CMP06 ~38' 2circ murs chauffants 70m²inertie s.amb.dés.18°C/h24, 58m²isolés amb.12°
     

  9. christina86

    Date d'inscription
    novembre 2010
    Messages
    1 195

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    Citation Envoyé par Tam Voir le message
    Ok pour le schéma qui identifie les 2 fusibles de cette carte, je m'attendais à la photo de la carte.

    La carte étant débranchée, l'aspirateur et la vis du silo ne sont plus reliés à la chaudière.
    Reste à savoir pourquoi ils font disjoncter: soit un blocage suite à une inutilisation (fusible grillé?), soit une fuite à la terre ?
    sur la photo en vrai* on voit rien de plus (pas de truc cramé non ?)
    * le gars a enlevé le fusible de F2
    il a essayé de m'expliquer pourquoi ça ne changeait rien de remplacer le fusible, bon j'ai rien compris bien sûr, mais il a déduit de ses essais que c'était la carte qui était hs.

    F2_20180108_002355.jpg

    (à part ça, derrière le cache sur la grande carte y avait encore une souris de crevée, je l'avais bien sentie pendant qq jours, beurk, mais pas pris le temps d'ouvrir pour la virer - je ne comprends pas ce que ça leur coûterait avec des machines à ce prix de mettre un grillage anti-rongeurs au fond)
     

  10. Pilpoill

    Date d'inscription
    juillet 2017
    Messages
    20

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    Citation Envoyé par christina86 Voir le message
    Je bosse à la maison, donc pas de souci pour remplir une fois par jour, alors je me fais sonner un quart d'heure avant - mais de toute façon on peut définir l'aspi à l'heure qu'on veut.
    La trémie de la pellematic contient dans les 40kg, je mets entre un sac ou deux par jour. C'est pas vraiment linéaire chez moi (maison inertielle pas isolée), 15kg en temps normal, mais le double dès que ça descend vers les plus ou moins 0°C


    il y a aussi un deuxième remplissage quand ça ne suffit pas en 24h : ma pellematic (10kW) est paramétrée d'usine à 175m et même s'il y a encore du granulé elle va aspirer quand elle arrive à 0 (c'est les min de tour de vis qu'elle compte), mais c'est un petit peu aléatoire - en tout cas avec le biosyl feuillus/résineux elle fait des temps de marche vis plus longs et elle pense qu'il n'y a plus de granulé quand il en reste encore un bon quart.
    Comme ça me gonflait de la guetter après une nuit de grand froid (pour lui en remettre parce qu'elle arrive à 0m avant l'heure), je l'ai paramétrée à 210m, ce qui correspond à une trémie environ avec ce granulé mixte (avec le résineux elle se gourrait moins) et du coup j'ai pas besoin de m'en soucier avant les 24h (sauf quand il fera -10°C...)



    ça c'est étrange parce que normalement l'aspi ne s'arrête que quand ça couvre le capteur !?
    (à moins que ça déconne comme chez moi au début où elle aspirait mais que le moteur d'extraction ne marchait pas et qu'à force de s'y reprendre plusieurs fois à coup de 10min pour laisser refroidir, mais au bout de 30min comme ça elle jette l'éponge et se met en défaut avant d'être remplie)


    ps : sur votre relevé on peut lire "redémarrage sans brûleur", ce serait plutôt sans "l'allumeur" - quand elle redémarre après moins d'une heure d'arrêt, elle redémarre sur les braises, sans l'allumeur*
    [* c'est une différence de vocabulaire d'ailleurs avec les rouges, ce que nous on appelle marche/arrêt ils appellent ça veille, mais finalement c'est pas tellement différent, si je lis par ex ben nous avec un vulgaire foyer inox on tient une heure... tss, voilà que je défends une verte à présent...]



    ps2 : il faut que je change ma signature, depuis le granulé mixte (et baissé la t.amb. à l'atelier) et pas de grands froids, elle court encore plus vite dans le mur - ainsi ma moyenne de cycle est descendue à 38min
    Bonjour Christina86,

    Ton emploi à domicile te permet de palier au risque d'une trémie intermédiaire vide par défaut sur l'aspiration comme j'ai eu.
    Pour rester positif sur ta mésaventure du coût moindre en vrac, on dira que c'est bon pour l'activité physique quotidienne

    Je peux aussi choisir l'heure de remplissage et il y a a toujours un second remplissage si le premier ne suffisait pas.
    Mais l'aspiration stoppe effectivement lorsque le capteur est recouvert comme tu le décris ou alors l'aspiration se stoppe au bout de 3 essais infructueux de remplissage jusqu'au capteur.

    Dans le soucis que j'ai rencontré c'est que les pellets se bloquaient au niveau de l'aspiration du silo. Le mode vacances a été utilisé 3 jours et au re-démarrage l'aspiration n'a rien pu aspirer malgré les 3 cycles que tu décris.
    J'ai vidé le silo sans rien trouver d'anormal, j'ai toujours pour hypothèse que les pellets restés sans mouvement dans le silo pendant 3 jours se seraient comme agglomérés et que l'aspiration n'a pas été assez forte pour provoquer le moindre écoulement (et pourtant ça aspire relativement fort).
    Il y a peut-être eu aussi quelques pellets trop longs qui auraient empêchés tout mouvement, je ne le saurai jamais.
    J'utilise aussi le Biosyl et j'ai déjà remarqué quelques longs pellets parmi les autres.
    Le côté illogique du logiciel c'est qu'il met en défaut (arrêt de la chaudière) d'alimentation trémie même si celle-ci est remplie à 95%.
    Pourquoi ne pas continuer ses cycles jusqu'à ce que le foyer s'éteigne par réel manque de pellet dans la chambre de combustion ? Chose facilement vérifiable avec la sonde de température du brasier dans mon esprit d'utilisateur...

    Je corrige mon fichier excel pour l'intitulé de ma colonne, c'est effectivement bien de l'allumeur qu'il s'agit.
    Je ne connais pas le temps qui permet de reprendre la combustion sous le lit de braise par contre. Je pourrais regarder les courbes sur la chaudière pour y répondre à l'occasion.
     

  11. Tam

    Date d'inscription
    août 2004
    Localisation
    Ici, 10 ans déjà...
    Messages
    4 835

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    Citation Envoyé par christina86 Voir le message
    il a déduit de ses essais que c'était la carte qui était hs.

    (à part ça, derrière le cache sur la grande carte y avait encore une souris de crevée, je l'avais bien sentie pendant qq jours, beurk,
    Ok que cette carte de 3 relais est HS et pas l'aspirateur ou la vis qu'elle commande. Difficile sur la photo de voir une trace anormale quelque part. Son remplacement est prévu ?

    A propos de la souris, simple coïncidence ? Car une souris électrocutée au mauvais endroit aurait aussi pu faire disjoncter.
    Dernière modification par Tam ; 10/01/2018 à 17h59.
     

  12. CAM34

    Date d'inscription
    janvier 2018
    Âge
    42
    Messages
    8

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    Bonjour,

    Je me permets de vous faire un retour sur l'avancée de notre projet.

    2 devis reçus (OKOFEN) 1 en attente (HARGASSNER) :

    Le 1er propose : PELLEMATIC PE 25 kW (ou 20 kW) vis + groupe hydraulique mélange pour 2 circuits + ballon combiné (HSP 400) tampon/ECS + silo flexilo (4 à 4,6 t) + fumisterie "classique en toiture ;

    Le 2nd propose : smart XS 18 kW qui inclut ballon ECS (300 l), départ pour 2 circuits de chauffage intégré et évacuation des fumées en façade + silo flexilocompact 5 à 6,2 t.

    Les deux propositions étant à des prix équivalents, la smart XS tient la corde du fait de ses fonctionnalités et de son évacuation en ventouse. Mais peut être la proposition attendue d'HARGASSNER nous apportera le fin mot ?

    Je serais ravi d'avoir votre sentiment sur la question.



    Citation Envoyé par CAM34 Voir le message
    Bonjour à tous,

    J'espère ne pas me tromper quant au lieu de ce message pour vous partager mon projet (et mes interrogations), je vous avoue ne pas avoir lu l'intégralité des 500 pages et ne doute pas que certains spécialistes du forum pourront me partager leur riche expérience.

    Donc le projet se situe dans une zone relativement froide du département de l'Hérault (et oui ça existe !), il s'agit d'une maison familiale de caractère (pierres apparentes) composée de 3 niveaux (RDC logement en locatif pour 120 m2 chauffés + R+1 en résidence secondaire pour l'instant sur 135 m2 et R+ 2 de greniers avec 80 m2 aménageables à horizon lointain).
    La maison est relativement peu compacte et avec peu d'orientations favorables (Sud), elle n'est pas isolée mais va l'être prochainement (murs, toiture et fenêtres). Elle est aujourd'hui équipée de 2 chaudières gaz (avec 2 réseau de distribution indépendants) pour chacun des premiers niveaux alimentés par une cuve propane. L'ECS est produite par des cumulus électriques.

    L'existence de 2 réseaux de radiateurs distincts nous a orienté naturellement vers la suppression des chaudières gaz (et l'horrible cuve propane dans le jardin) et l'installation d'une seule chaudière à alimentation automatique via son silo dédié dans un local existant attenant au bâtiment et facilement livrable par un camion souffleur.

    Nous avons reçu 3 installateurs, 2 proposaient OKOFEN, l'autre HARGASSNER dont nous attendons les propositions.

    A ce stade nous avons les questionnements suivants :
    - Puissance à prévoir : même si les chaudières modulent, nous ne souhaitons pas sur dimensionner pour optimiser le fonctionnement de la chaudière (rendement, encrassement, maintenance / entretien) compte tenu que seul le RDC sera utilisé en permanence et le R+1 de façon occasionnelle au moins à moyen terme. Par ailleurs isolation murale et changement de menuiseries sont prévus ;
    - Choix chaudière : entre la Pellematic (par ex 20 kW avec fumisterie traditionnelle passant dans une cuisine possible mais pas idéal non plus) et Condens (par ex 18 kW avec ventouse murale qui évite la fumisterie) ;
    - Choix du silo 4 à 5 t : flexicompact (2580 x 1840 plus cher) à alimentation par aspiration ou flexilo (2580x2580 ou 2300) à alimentation par vis ;
    - Présence de deux groupes : permettant de gérer individuellement les deux logements ;
    - Production ECS ou pas.

    Voilà vous savez tout sur notre projet passionnant mais sur lequel je ne voudrai pas me tromper !

    Merci de vos lumières
     

  13. fonfred

    Date d'inscription
    décembre 2008
    Messages
    482

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    Bonjour,

    Évacuation en façade c'est un pari un peu plus risqué que le classique toiture. Mixte ECS/Tampon ça revient à ce que fait la XS en interne. Pour un prix identique l'offre XS semble quand même plus intéressante.
     

  14. CAM34

    Date d'inscription
    janvier 2018
    Âge
    42
    Messages
    8

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    Merci Fonfred,

    En quoi la ventouse serait elle plus risquée qu'en toiture ? Je précise qu'en l'espèce la ventouse serait intégrée sur une façade donnant dans une zone du jardin où il n'y aurait aucun passage.
     

  15. fonfred

    Date d'inscription
    décembre 2008
    Messages
    482

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    Non je pensais à une plus grande sensibilité au vent et accessoirement un risque de noircir la façade.
     


    • Publicité







Sur le même thème :


    301 Moved Permanently

    301 Moved Permanently


    nginx/1.2.1



 

Discussions similaires

  1. retours d'expériences de toilettes sèches?
    Par boudasimboudette dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 35
    Dernier message: 02/03/2017, 20h41
  2. Retours d'expériences sur l'autoconstruction d'un PM
    Par lolotte74 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 2
    Dernier message: 18/01/2015, 12h24
  3. Vos retours d'expériences :projets sur Odesc
    Par pourpo dans le forum Programmation et langages, Algorithmique
    Réponses: 0
    Dernier message: 11/09/2012, 15h40
  4. Recherche retours d'experiences stage à l'étranger
    Par Helene_aeonavale dans le forum Stages
    Réponses: 2
    Dernier message: 20/03/2012, 12h27
  5. retours d'expériences : test infiltrométrie (sud hrhin)
    Par baboul dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 17/04/2008, 19h17