Bonjour, cliquez-ici pour vous inscrire et participer au forum.
  • Login:



+ Répondre à la discussion
Page 9 sur 490 PremièrePremière 9 DernièreDernière
Affichage des résultats 121 à 135 sur 7349

Retours d'expériences chaudières OKOFEN

  1. Tam

    Date d'inscription
    août 2004
    Localisation
    Ici, 10 ans déjà...
    Messages
    4 671

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    Si quelqu'un a une explication, qu'il nous en fasse profiter...

    Pour revenir à la t° de fonctionnement,
    Citation Envoyé par Did67 Voir le message
    ... la chaudière mélange l'eau froide de retour avec l'eau chaude qu'elle contient de sorte à ce que la température au contact des zones d'échange ne soit jamais en-dessous de 60° environ (par précaution, la condensation commençant vers 55° sur une combustion bien réglée).
    ...
    Je suppose que ce seuil de 55° ne dépendent pas de la chaudière ?

    La plage standard fixée par la régulation pellematic+ est [60 - 70°] alors que celle annoncée pour la "classic" est [69° - 78°]
    Je suppose qu'ÖkoFEN a optimisé son rendement tout en gardant une marge par rapport aux 55°.

    Quant à Hargassner, en renonçant à la basse t° et à un poil de rendement (abaissement des coût de fab. pour rester concurrentiel, si j'ai bien suivi), ils sont tout de même allés 9° au dessus d'ÖkoFEN, c'est bcp non ?

    -----

    Dernière modification par Tam ; 29/11/2012 à 21h42.
     


    • Publicité



  2. beberbrouillat
    Invité

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    Citation Envoyé par Did67 Voir le message
    Non, je ne pense pas qu'il y ait condensation. Car sinon, au lieu d'un feutrage de particules, qui se nettoie par les vibrations des ressorts dans les échangeurs, il ya aurait du bistre, collant et gluant...

    Je ne pense pas, mais je ne sais toujours pas comment ça fonctionne, cette "température glissante", ni où elle est mesurée, cette température glissante...
    Chez les "Rouges", il y a 2 sondes de chaudières, et ils jouent sur la vitesse de pompe chaudière en faisant varier la fréquence du 230v de l'alim de cette pompe.
     

  3. Did67

    Date d'inscription
    janvier 2008
    Âge
    64
    Messages
    9 734

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    Citation Envoyé par Tam Voir le message

    La plage standard fixée par la régulation pellematic+ est [60 - 70°] alors que celle annoncée pour la "classic" est [69° - 78°]
    Je suppose qu'ÖkoFEN a optimisé son rendement tout en gardant une marge par rapport aux 55°.:
    L'Okofen a une température maxi (paramétrage d'usine) de 75° (dans les paramètres P de la chauidère).

    La régulation Pelletronic gère d'une certaine manière une "réserve" d'eau chaude...

    Tu as intérêt, pour allonger les cycles, à faire ne sorte que l'arrêt de fasse à 75° (et non 70° = 60 le mini + 10 de "réserve").

    Les différences entre la "Classic" et les Okofen sont des choix ou des options des constructeurs. Pas des "économies" (c'est la HSV qui est plus chère que l'Okofen ce qui a amené Hargassner à développer un modèle plus simple, non glissant, comparable en tout point aux Okofen pour avoir une offre comparable). Ceci n'est que mon point de vue, une "interprétation" basé sur les tarifs et la façon dont ces chaudières sont construites et fonctionnent).

    Les deux sont surement "optimisées". Mais je ne peux répondre pour la plage des Classic.
     

  4. Did67

    Date d'inscription
    janvier 2008
    Âge
    64
    Messages
    9 734

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    Citation Envoyé par Tam Voir le message
    Je suppose que ce seuil de 55° ne dépendent pas de la chaudière ?
    :
    Non, en effet. Cela dépend de la teneur des fumées en vapeur d'eau, qui, pour des pellets de même qualité et une combustion optimisée, est à peu près équivalente (il peut sans doute y avoir des différences minimes, c'est pour ça je dis "environ 55°"). Cette teneur en vapeur résulte d'un coté de l'humidité résiduelle despellets (environ 8 à 10 %) et d'un autre coté des atomes d'Hydrogène contenus dans le combustible, oxydés en H²0 lors de la combustion
     

  5. Tam

    Date d'inscription
    août 2004
    Localisation
    Ici, 10 ans déjà...
    Messages
    4 671

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    Bonjour,
    Ici la t° du jour est comprise entre -1 et +1.

    Ma PE-12 monte plus lentement en température mais monte...

    Sa modulation ne dépend visiblement pas de sa charge (plus importante aujourd'hui) mais bien de sa t°:

    Le relevé suivant ne change pas (identique à celui du mess. n°101, p7)

    Code:
    t°chaudière: [60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75] 76
    modul(p162): [17 17 17 16 15 14 13 12 11 10 09 07 06 05 04 03] 02
    Un cycle qui s'éternise signifierait donc que la chaudière est en limite de puissance, non ?
    A partir de cette limite, que se passe t-il si la t°ext baisse encore ? la PE monte à 65°, ouvre la v3v selon la loi d'eau, refroidit (puissance insuffisante) jusqu'à la t° mini de la pompe qui est alors coupée, re-chauffe etc.. ??
     


    • Publicité



  6. manet942

    Date d'inscription
    novembre 2012
    Localisation
    Lorraine
    Messages
    454

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    Citation Envoyé par Tam;
    [B
    Un cycle qui s'éternise signifierait donc que la chaudière est en limite de puissance, non ?
    A partir de cette limite, que se passe t-il si la t°ext baisse encore ?[/B]
    Un cycle qui s'éternise veut dire que les pertes de chaleur égalent les apports de la chaudière, il m'est arrivé au début des réglages d'avoir un cycle de 3 heures.....en ayant neutralisé la sonde d'ambiance.
    Si T° ext baisse encore, la chaudière module plus haut, elle n'arrive peut-être pas à 76 °. Enfin me semble-t-il.
    Dernière modification par manet942 ; 01/12/2012 à 15h26.
     

  7. Did67

    Date d'inscription
    janvier 2008
    Âge
    64
    Messages
    9 734

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    1) En effet, le niveau de modulation ne dépend QUE de l'état de la chaudière : essentiellement sa température et accessoirement, le pilotage tient aussi compte de la température foyer (c'est pour ça, je t'ai dit : pour une même temp de chaudière, tu peux à certains moments avoir deux niveaux de modulation différents mais voisins, par ex 7 ou 8).

    2) Pour voir l'influence de la temp externe et des réglages su tes réglages, il faudrait mettre la durée...

    Mais en effet, tant que tu ne bascules pas en mode "continu", la logique reste strictement la même. Il n'y a normalement que le temps pour "butter" contre le maxi qui se rallonge quand la temp ext baisse...

    3) Si ces jours-ci, tu n'as pas basculé en mode "continu", c'est que comme beaucoup, tu es victime d'une puissance nominale trop forte !

    Mais comme tu n'attiens pas le niveau de modulation 0 (ou 1 - j'ai un doute sur le chiffre de la modul la plus basse), c'est aussi que ta chaudière est "en retard". Donc que l'ouverture des V3V n'est pas assez rapide. On en avait parlé.

    4) Non, un cycle qui s'éternise comme tu dis, c'est qu'il s'est installé un équilibre entre la production de calories par la chaudière et l'évacuation de ces calories par l'eau froide de retour...

    Cela peut se faire pour n'importe lequel des niveaux de modulation.

    La chaudière converge et oscille autour de la tepérature nomainle : d'usine, c'est 70°. Si la temp chaudière baisse (plus de retour froid que de production de calories), le niveau de modulation augmente, pour revenir vers la temp nominale.

    Par cette boucle de "feed back", normalement, on converge toujours vers l'équilibre.

    Si la temp chaudière monte (plus de calories produites dans la chaudière qu'évacuées par l'eau de retour), le niveau de modulation baisse et on revient à l'équilibre vers la temp nominale.

    Et donc, cela peut se faire au niveau 1 (vers 5° externe sur une chaudière bien adaptée) ou au niveau 17 (à fond tout le temps) par le plus grand froid prévu... En général, cela se fera vers des niveaux entre ces deux extrèmes... Vers 0, sur une chauidère au top, tu devrais "nager" autour de 3 ou 4...

    5) Cet équilibre est par nature "instable" : dès qu'un facteur de la régulation change (la temp externe bouge, ou tu modifies une consigne, ou on passe en mode "nuit", ou tu fermes un robinet ou la sonde d'ambiance détecte un rayon de soleil ou la chaleur du four...), le mélange de départ est ajustée, les prélèvemenst d'eau chaude changent dans la chaudière, qui "constate" une des deux dérives signalées (cela chauffe trop ou pas assez) et corrige son niveau de modulation.

    C'est donc toujours le "besoin" de chauffage qui commande et qui, au final, détermine le niveau de modulation à travers la régulation. La modulation de la chaudière n'est que la conséquence des prélèvements plus ou moins importants, grâce aux efforts de la platine de la chaudière de converger vers la temp nominale !

    Je crois avoir écrit quelque part que la chaudière était "autiste", préoccupée d'une combustion parfaite.

    Si on reste dans les limites d'un fonctionnement continue, si les V3V réagissent assez vite, etc... ce léger déséquilibre est vite rattrapé.

    Dans certaines installations (la mienne par ex), il est difficile de sortir de ces oscillations. Chez moi, c'est lié au volume d'eau en circulation dans mes 2 PC + toutes les dérivations pour chauffer les combles avec des radiateurs BT, et donc toute l'inertie d'un système... Le basculement dui mode "abaissé" en mode "confort" en particulier c rée un déséquiluibre que la chauidère met deux ou trois heures à remonter, avce des V3V dont je ne peux pas régler les vitesses (sur l'ancienne régul TEM grise).

    Je ne devrais pas abaisser. Et avoir un tampon (c'est un des cas où un tampon s'impose). Je m'entête et je n'ai pas de tampon. J'accepte les oscillations... [c'est pour ça que je connais si bien cette histoire !]
     

  8. Did67

    Date d'inscription
    janvier 2008
    Âge
    64
    Messages
    9 734

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    Citation Envoyé par Tam Voir le message

    Un cycle qui s'éternise signifierait donc que la chaudière est en limite de puissance, non ?
    A partir de cette limite, que se passe t-il si la t°ext baisse encore ? la PE monte à 65°, ouvre la v3v selon la loi d'eau, refroidit (puissance insuffisante) jusqu'à la t° mini de la pompe qui est alors coupée, re-chauffe etc.. ??
    Pour répondre clairement, après cette longue histoire (j'aime bien que les gens comprennent, mais je n'arrive pas toujours à expliquer simplement) :

    a) NON !!!!

    Dans ton cas, vu que tu n'es pas arrivé au niveau de modulation le plus bas, cela veut dire que l'ouverture de ta V3V est trop lente ou trop tardive. Le retour froid qui évacue les calories arrive trop tard. La chaudière, "autiste" donc, ne le sait pas. Elle constate que sa temp monte, et coupe lorsqu'elle atteint la temp maxi alors qu'elle n'a même pas réussi à ralentir assez...

    Et probalement une puissance trop forte aussi...

    Les deux phénomènes peuvent se cumuler.

    b) Donc dans ton cas, si la temp baisse encore, cela veut sans doute rentrer dans l'ordre ! Besoins plus important = V3V qui s'ouvre plus = plus de retour d'eau froide = le 75° n'est pas atteint...

    c) En limite de puissance, c'est l'inverse qui se passe !!!!

    Le niveau de modulation monte à 17 (la chaudière - toujours aussi autiste - essaye de fournir l'eau chaude demandée), mais la temp chaudière baisse (elle n'y arrive pas, les retours froids prennent le dessus !)... On arrive à la temp mini qui déclenche la fermeture des V3V (protection anti-condensation) 63° je crois chez toi (ça, c'est sur la régul)... et la chauidère continue à fond mais la temp de la maison baisse (à cause de cette fermeture des V3V dans l'attente que la temp chaudière remonte).

    Donc dans cette hypothèse, tu auras une chaudière à fond tout le temps, et une régul qui fait le yoyo, avec pour conséquence qu'il fera... froid dans la maison ! Le "besoin" ne serait pas satisfait par une chaudière à fond mais "dépassée".

    Mais dors tranquile, tu as probablement, comme beaucoup, une chaudière que tu devras brider vers le bas !!!! [zut, tu es déjà à 12, si je ne m'abuse ; tu as juste encore une petite marge de manouevre au niveau du bridage électronique que tu peux descendre à 10]
     

  9. christina86

    Date d'inscription
    novembre 2010
    Messages
    1 180

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    j'avais posé la question je ne sais plus où :

    si le bridage de 12 à 10kW n'est qu'électronique, via le P265, pourquoi ne briderait-on pas en intersaison pour allonger les cycles*
    ...et remonter par grand froid si besoin ?

    (*36min chez moi par 5-10° - je suis toujours envieuse de cycles de Roy -ou je ne sais plus qui- de 2h par ces mêmes températures)
     

  10. Did67

    Date d'inscription
    janvier 2008
    Âge
    64
    Messages
    9 734

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    La réponse est oui.

    En fait, tu vas mettre sur 10 et fort probablement, sauf très grand froid genre "les oliviers gèlent" ne jamais le remonter ! Fort probablement...

    [ce n'est pas bien d'envier les autres...!!! Plus sérieusement, les Frôling et Hargassner modulent un peu différmment si je comprends bien les deux fils "spécialisés" sur ces deux marques... La longuer des cycles n'est pas un objectif en soi... Ce qu'on cherche, c'est le mielleur rendement avec le moins de pollution et pendant au moins 15 à 20 ans... Les normes que donne Okofen à ses installateurs, c'est de s'inquiéter si la durée moyenne du cycle est en-dessous de 25 mn... Je pense qu'ils savent ce qu'ils font...]
     

  11. christina86

    Date d'inscription
    novembre 2010
    Messages
    1 180

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    Citation Envoyé par Did67 Voir le message
    ... les Fröling et Hargassner modulent un peu différemment
    Merci Did
    pour la P4 oui, la P2 de Roy, je ne crois pas (si vous parlez de la température glissante)

    peut-être il suffirait que je me repenche enfin sur les paramétrages dont on avait discuté l''hiver dernier - je fonctionne toujours avec le P170 à 1 en attendant...

    Ils savent sûrement ce qu'ils font, ou disons ce que peut faire leur machine
    (elle module à 30% au lieu de 25 pour certaines autres... lapinrig je crois descend à 2 et des poussières par ex...)
    ce qui me défrise un peu, c'est le 1/4 d'heure de ventilo après arrêt, pour faire refroidir ...pour la relancer juste après (en ce moment, par 0°)
     

  12. Tam

    Date d'inscription
    août 2004
    Localisation
    Ici, 10 ans déjà...
    Messages
    4 671

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    Bonjour,
    Christina, ma Pellematic me chauffe sans problème, mais après bientôt 3 semaines d'observation je constate la différence avec une Hargassner comme celle de lapinrig:
    Citation Envoyé par lapinrig Voir le message
    Au panneau de commande j'ai fixé:
    - température de départ chaudière: 68°
    - surélévation pour mise en veille:5° soit 73°
    - baisse pour redémarrage: 6° soit 62°
    Sur la sienne, la chaudière module sa puissance pour réguler sa t° à 68°.

    En reprenant ses valeurs (pour l'exemple) la mienne fera des cycles de chauffe de 62° à 73° avec refroidissement entre. Elle n'utilisera sa modulation que pour arriver doucement à 73° et non pour se stabiliser autour d'une consigne située entre 62° et 73°
     

  13. Did67

    Date d'inscription
    janvier 2008
    Âge
    64
    Messages
    9 734

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    Vous avez tous les deux un peu raison, un peu tort.

    1) Je ne parlais pas de température glissante. Qui est encore un autre débat, qu'on a déjà effleuré.

    Je pense que le logiciel de pilotage de la combustion n'est pas le même chez Okofen et chez Hargassner et chez Fröling.

    D'où la difficulté de comparer les cycles à travers les relevés des uns et des autres. C'est plus facile au sein d'une même marque, avec un même système...

    Dans celà, je ne sous-ented absolument pas que l'un est meilleur ou moins bon que l'autre !

    De même qu'un mécano reconnaîtra du premier coup d' oeil un moteur de chez Pëugoet-Citroën d'un moteur de chez VW-Seat-Skoda, de même il ya des différences dans la conception même.

    Chez Okofen une de sparticularités est le fait que le foyer en inox est extrêmement "léger" (par rapport à de sfoyers en chamotte), qu'il n'y a pas de nettoyage du bruleur... Etc... Le pilotage en tien compte.

    2) @tam

    Pour l'instant, pour des raisons de paramétrage je pense, et sans doute de surpuissance, tu es toujours en mode "marche / arrêt" !!! Et non en mode "modulé"...

    Un peu comme si tu n'arrivais pas à sortir d'un embouteillage : cela s'arrête, puis tu constates que ça démare, tu accélères pour coller derrière, coup de frein, arrêt net ... et çà recommence.

    Au lieu d'avoir une conduite souple en trafic fluide où tu adaptes ta vitesse. Auy lion ça ralentit, tu lèves le pied, puis ça accélère, tu accélères, tu gardes toujours une bonne distance sans jamais t'arrêter...

    Je dis "tu"... C'est de ta chauidère qu'il s'agit. Il faut arriver à mieux l'adapter au trafic de calories à la sortie de la chaudière.
     

  14. Tam

    Date d'inscription
    août 2004
    Localisation
    Ici, 10 ans déjà...
    Messages
    4 671

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    Oui Did, mais le rôle d'une régulation est bien d'arriver à la consigne, non ?
    Sachant que j'ai à l'afficheur "Chaud.cons: 75°C" il est normal que la chaudière arrive à cette consigne...

    Sauf que ma "Chaud.cons: 75°C" n'est pas une consigne (comme celle de lapinrig) mais la t° d'arrêt du bruleur et la fin du cycle.

    Pour y voir plus clair, est-ce que ceux qui ont un cycle très long en ce moment, peuvent nous dire:
    1) quelle est la t° stabilisée de leur chaudière ?
    2) quelle est sa t° de consigne ? (menu Généralité > Mesures/Consignes)
    3) quelle est sa valeur de modulation ? (menu Pellematic > CMP > P162)
     

  15. Did67

    Date d'inscription
    janvier 2008
    Âge
    64
    Messages
    9 734

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    Je n'ai pas la pelletronic.

    La temp vers laquelle "converge" une Okofen s'appelle "temp nominale" C'est un P2xx (de mémoire P 263). Chez moi, je l'ai abaissé de 70° à 68°, pour moduler plus bas et sortir plus vite des "oscillations" (sortir de la "conduite en embouteillage"). Donc il faut que tu ailles dans les menus Pellematic/CMP/P263 ou aux environs)

    Ce n'est surement pas la "temp cons" de la pelletronic. Ce n'est pas la pelletronic qui pilote la chaudière. Faudrait lire dans le guide à quoi correspond cette donnée. Sans doute celle à laquelle la Plelltronic "coupe" la demande. [tout cela est traduit et abrégé : une consigne, c'est aussi d'arrêter la chaudière" ; il faut toujours lire le "texte in extenso" dans le guide et les explications qui vont avec]

    La valeur de la modulation dépendra du rapport "puissance nominale / besoins reéls de la maison". Ce qui serait valable chez moi n'aura aucun intérêt chez toi... Le matin, en ce moment, par temp négatives, je suis sur 2 ou 3. Mais dès que la empérature remonte, je repasse en mode "marche/arrêt" (ou mode "embouteillage") car je suis surpuissant (enfion, ma chaudière !). N'oublies pas, si elle arrive à conduire "raisonnablement", ta chaudière va s'adapter exactement aux besoins de ta maison (à ses pertes donc). Donc cela dépend strictement d eta maison : surface, isolation, consignes...
     


    • Publicité







Sur le même thème :





 

Discussions similaires

  1. retours d'expériences de toilettes sèches?
    Par boudasimboudette dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 35
    Dernier message: 02/03/2017, 19h41
  2. Retours d'expériences sur l'autoconstruction d'un PM
    Par lolotte74 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 2
    Dernier message: 18/01/2015, 11h24
  3. Vos retours d'expériences :projets sur Odesc
    Par pourpo dans le forum Programmation et langages, Algorithmique
    Réponses: 0
    Dernier message: 11/09/2012, 14h40
  4. Recherche retours d'experiences stage à l'étranger
    Par Helene_aeonavale dans le forum Stages
    Réponses: 2
    Dernier message: 20/03/2012, 11h27
  5. retours d'expériences : test infiltrométrie (sud hrhin)
    Par baboul dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 17/04/2008, 18h17