Bonjour, cliquez-ici pour vous inscrire et participer au forum.
  • Login:



+ Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 3 sur 3

déni vs anosognosie

  1. wangjp

    Date d'inscription
    mars 2007
    Localisation
    Caen
    Âge
    31
    Messages
    11

    déni vs anosognosie

    Bonjour!
    j'ai une question concernant ton mémoire qui m'intéresse, ça n'a rien à voir avec tout le côté méthodologique:
    comment faire la différence entre anosognosie (qui serait dû à la démence étant une conséquence d'un trouble neurologique) et déni (qui se retrouve dans des états psychiques particuliers tel que la dépression)?? Je pense que tu as du effectuer des recherches dans ce sens pour ton étude... non? Merci de bien vouloir m'éclairer.
    A bientot!

    -----

    "On se dit que le bon temps passe finalement...comme des étoiles filantes."CB F
     


    • Publicité



  2. Jiav

    Date d'inscription
    juillet 2004
    Messages
    8 263

    Re : dénis vs anosognosie

    Mieux vaut créer une nouvelle discussion

    Quelqu'un qui est en déni refuse d'accepter un déficit, quelqu'un qui a une anosognosie n'est pas capable de le prendre en compte. Ainsi, quelqu'un incapable de marcher pourrait dire "je vais bientôt remarcher" s'il fait du déni. S'il est anosognosique il ne dira jamais ça, mais il pourrait tomber en essayant de se lever...
    The opposite of a deep truth may well be another deep truth. Information is physical.
     

  3. Lucette

    Date d'inscription
    mai 2006
    Âge
    31
    Messages
    82

    Re : déni vs anosognosie

    Le déni, c'est le rejet total de ce que le patient admet intérieurement lui appartenir. Déni de grossesse, de deuil, le patient se refuse totalement à admettre qu'il est enceint(e) ou que quelqu'un de proche est parti. Il continue sa vie comme si de rien n'était. C'est un mécanisme de défense psychologique, qui, il me semble, se rencontre chez les psychotiques.

    L'anosognosie, comme le prouve la racine gnosie, est un trouble de la perception. On parle de patient anosognosique en neuropsychologie pour décrire un patient non conscient de ses troubles: MA, Parkinson, mais aussi agnosie visuelle, auditive, spatiale...Pour lui, tout va bien, il ne rencontre pas de problème particulier, il voit bien, tout est comme avant. Bien souvent, en consultation, c'est une situation assez difficile car le malade ne comprend pas pourquoi il est là et quand vient le diagnostic, il peut croire qu'on se moque de lui, que c'est une mascarade, alors qu'il est bien malade. Il ne se refuse pas à l'admettre, il n'en a tout simplement pas conscience.

    Dans tous les cas, on utilise le terme de déni en psychologie clinique et psychopatho surtout et l'anosognosie est un terme de neuropsychologie.

    J'espère que c'est clair, que je t'ai pas trop embrouillé.
     


    • Publicité







Sur le même thème :





 

Discussions similaires

  1. Déni de culpabilité
    Par Neutrino dans le forum [ARCHIVE] Psychologie / Sociologie
    Réponses: 10
    Dernier message: 08/09/2004, 20h23
  2. deni de service ????
    Par king_ae dans le forum Internet - Réseau - Sécurité générale
    Réponses: 1
    Dernier message: 28/07/2004, 15h15
  3. deni de service
    Par quetzal dans le forum Internet - Réseau - Sécurité générale
    Réponses: 2
    Dernier message: 30/03/2004, 00h00