Bonjour, cliquez-ici pour vous inscrire et participer au forum.
  • Login:



+ Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 6 sur 6

Schizophrénie et dépenses énergétiques !

  1. invité6543212033

    Date d'inscription
    octobre 2007
    Messages
    0

    Lightbulb Schizophrénie et dépenses énergétiques !

    Bonsoir à tous !

    Je me pose des questions sur la schizophrénie, en effet, dans cette pathologie, un des symptômes est que le sujet ne peut s'empêcher de penser, le cerveau travail sans que le sujet puisse y faire face et c'est usant ... d'où certains troubles : hallucinations, angoisses, délires paranoïaques ou mégalomaniaques, etc ...
    Bon, il me semble que les neuroleptiques atypiques servent à réguler les déséquilibres en sérotonine et dopamine, ces neurotransmetteurs sollicitent les neurones soit trop ou pas assez pour cette pathologie, cela dépend des zones du cerveau ...

    On sait de plus que les schizophrènes rechignent à faire du sport, cela les fatiguent plus que la "normale", donc, je me demandais :
    Est-ce que le cerveau d'une personne schizophrène est, en moyenne, plus énergivore, en sucres et oxygène, qu'une personne dite "normale" ?
    En effet, je me demande si un régime adapté pouvait "naturellement" faire diminuer les problèmes de réflexions qu'ont les schizophrènes ... un peu comme les diabétiques, lorsqu'ils sont en hypoglycémie, ils se mettent à être agressifs (normal quand-t-on fait un malaise !) et délirent (ils peuvent même avoir des hallucinations !) !

    Ce qui m'amène à poser cette question, c'est parce que j'ai lu qu'après une grave famine survenue en Chine, les cas de schizophrénie avaient augmentés, donc je suppose que dans le cas des schizophrènes (peut-être est-ce vrai pour d'autres troubles ...), le cerveau est en suractivité et consomme plus d'énergie !

    D'ailleurs, est-ce que l'on sait mesurer et quantifier la dépense énergétique de l'organe cerveau ? Cela constituerait-il un indicateur fiable d'une déviance par rapport à la "norme" ?

    Voilà,

    Cordialement

    -----

     


    • Publicité



  2. Jiav

    Date d'inscription
    juillet 2004
    Messages
    8 240

    Re : Schizophrénie et dépenses énergétiques !

    Citation Envoyé par octanitrocubane Voir le message
    Est-ce que le cerveau d'une personne schizophrène est, en moyenne, plus énergivore, en sucres et oxygène, qu'une personne dite "normale" ?
    Pas que je sache.

    Citation Envoyé par octanitrocubane Voir le message
    En effet, je me demande si un régime adapté pouvait "naturellement" faire diminuer les problèmes de réflexions qu'ont les schizophrènes ... un peu comme les diabétiques, lorsqu'ils sont en hypoglycémie, ils se mettent à être agressifs (normal quand-t-on fait un malaise !) et délirent (ils peuvent même avoir des hallucinations !) !
    Les diabétiques ont une variation du taux de sucre dans le sang, ce qui est grave pour le cerveau. Je ne pense pas que ça se retrouve pour une autre pathologie.

    Citation Envoyé par octanitrocubane Voir le message
    j'ai lu qu'après une grave famine survenue en Chine, les cas de schizophrénie avaient augmentés, donc je suppose que dans le cas des schizophrènes (peut-être est-ce vrai pour d'autres troubles ...), le cerveau est en suractivité et consomme plus d'énergie !
    Hypothèse plus simple: le niveau de stress moyen a augmenté.

    Citation Envoyé par octanitrocubane Voir le message
    D'ailleurs, est-ce que l'on sait mesurer et quantifier la dépense énergétique de l'organe cerveau ?
    Certainement: par exemple les images IRMf sont assimilables à des images de la consommation d'oxygène, donc de la dépense énergétique.

    Citation Envoyé par octanitrocubane Voir le message
    Cela constituerait-il un indicateur fiable d'une déviance par rapport à la "norme" ?
    Pas nécessairement. La consommation d'oxygène pourrait varier en fonction d'autres choses que l'activité cérébrale (par exemple l'efficacité des mitochondries) et donc ne pas avoir de rapport direct ou pas de rapport du tout. D'ailleurs les images IRMf ne sont jamais interprétées "brutes" mais en termes de variations entre plusieurs conditions expérimentales.
    The opposite of a deep truth may well be another deep truth. Information is physical.
     

  3. invité6543212033

    Date d'inscription
    octobre 2007
    Messages
    0

    Re : Schizophrénie et dépenses énergétiques !

    Merci Jiav !

    Bon, je ne sais pas quoi répondre ...
    Voilà, quand on m'a diagnostiqué, ma psychiatre de l'époque m'a dit que prendre des neuroleptiques, c'était comme si un diabétique prenait de l'insuline ...

    A l'époque, j'ai trouvé l'analogie foireuse, en effet, un diabétique risque la mort si il n'a pas son injection d'insuline ... mais avec le recul, je me dis que perdre sa santé mentale c'est un peu comme perdre la vie ... y'a plus vraiment d'espoir ... la société ne nous acceptent que difficilement ... on peut plus effectuer un boulot, bref, moi j'appelle çà la non-vie ...

    Ce qui m'étonne par contre, c'est qu'une schizophrène semblait persuadée d'être tombée malade parce qu'elle ne se nourrissait pas assez, genre moins d'un repas par jour ... !

    Voilà le pourquoi de mon questionnement !

    Merci de m'avoir lu !

    @ +
     

  4. Jiav

    Date d'inscription
    juillet 2004
    Messages
    8 240

    Re : Schizophrénie et dépenses énergétiques !

    Citation Envoyé par octanitrocubane Voir le message
    Ce qui m'étonne par contre, c'est qu'une schizophrène semblait persuadée d'être tombée malade parce qu'elle ne se nourrissait pas assez, genre moins d'un repas par jour ... !
    Pour moi ça sonne inversion de causalité, genre "je caresse le chien du voisin => je me gratte & le chien est content" perçu comme "quand je me gratte, le chien est content". Là c'est plutôt "je suis malade => je mange moins" qui se transforme en "quand je mange moins, je tombe malade".
    The opposite of a deep truth may well be another deep truth. Information is physical.
     

  5. invité6543212033

    Date d'inscription
    octobre 2007
    Messages
    0

    Re : Schizophrénie et dépenses énergétiques !

    Oui, c'est un peu ce que je me suis dit ...

    Bon, ah oui me vient une question :

    Y'a-t il un(e) lien/corrélation possible entre les différents flux de neurotransmetteurs et le métabolisme énergétique des neurones concernés ? et y'a-t-il un rapport avec les cellules gliales ?
    Je sais pas si chuis très clair ?

    En tout cas çà à bien un rapport avec la sensation d'appétit !

    Merci !
     


    • Publicité



  6. Jiav

    Date d'inscription
    juillet 2004
    Messages
    8 240

    Re : Schizophrénie et dépenses énergétiques !

    Citation Envoyé par octanitrocubane Voir le message
    Y'a-t il un(e) lien/corrélation possible entre les différents flux de neurotransmetteurs et le métabolisme énergétique des neurones concernés ? et y'a-t-il un rapport avec les cellules gliales ?
    Oui il y a des liens entre flux de neurotransmetteurs et métabolisme cellulaire, car les neurotransmetteurs influencent en profondeur l'expression de la machinerie génétique. Il existe aussi des cellules gliales sensibles au flux de neurotransmetteur, qui en retour régulent les synapses. Ces dernières ont également le potentiel d'influencer le métabolisme neural, mais je ne suis pas sur que des mécanismes neuroT=>cellules gliales=>métabolisme neural aient déjà été décrit. Remarque que je ne suis spécialiste du métabolisme neural, donc ça veut pas dire grand chose.
    The opposite of a deep truth may well be another deep truth. Information is physical.
     


    • Publicité







Sur le même thème :





 

Discussions similaires

  1. estimation depenses energetiques
    Par reptilo dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 28
    Dernier message: 06/08/2008, 18h17
  2. Comment diminuer les dépenses en chauffage sans me ruiner ?
    Par Zebulon38 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 15
    Dernier message: 17/06/2008, 08h55
  3. pertes énergétiques
    Par akarath dans le forum Physique
    Réponses: 0
    Dernier message: 05/12/2007, 13h31
  4. Niveaux énergétiques s, p, d etc...
    Par symphonie10 dans le forum Chimie
    Réponses: 5
    Dernier message: 26/07/2007, 04h24
  5. Boissons énergetiques
    Par MJackson dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 0
    Dernier message: 10/10/2006, 19h41