Bonjour, cliquez-ici pour vous inscrire et participer au forum.
  • Login:



Discussion fermée
Affichage des résultats 1 à 20 sur 20

Je ne rêve jamais : est-ce normal docteur ?

  1. damien36

    Date d'inscription
    juin 2005
    Messages
    34

    Question Je ne rêve jamais : est-ce normal docteur ?

    Salutations à tous. La question : je ne rève jamais, est-ce normal docteur ? Connaît-on parfaitement tous les mécanismes du sommeil et partant des rèves, d'un point de vue scientifique s'entend ? Ce problème est-il seulement du ressort des neurosciences, ou alors doit-on l'envisager plus spécialement sous un angle psychologique voire philosophique (question de l'existence de l'"esprit" immatériel... ).

    Merci.

    -----

    "Rien ne sert de courir, il faut partir à point.".."Se taire est le début et la fin de la Sagesse."
     


    • Publicité



  2. bardamu

    Date d'inscription
    août 2003
    Âge
    49
    Messages
    2 279

    Re : Je ne rève jamais : est-ce normal docteur ?

    Citation Envoyé par damien36
    Salutations à tous. La question : je ne rève jamais, est-ce normal docteur ? Connaît-on parfaitement tous les mécanismes du sommeil et partant des rèves, d'un point de vue scientifique s'entend ? Ce problème est-il seulement du ressort des neurosciences, ou alors doit-on l'envisager plus spécialement sous un angle psychologique voire philosophique (question de l'existence de l'"esprit" immatériel... ).

    Merci.
    Salut,
    je suppose qu'en fait tu ne te rappelles jamais tes rêves au réveil.
    Pour savoir si tu ne rêves pas il faudrait faire un électro-encéphalogramme pendant ton sommeil ou, si tu es courageux, te faire réveiller à divers moments de la nuit.
    Les pèriodes de sommeil paradoxal où se produisent les rêves (ou l'essentiel des rêves, je crois avoir lu quelque part qu'il y avait des rêves en dehors) ont lieu en moyenne toutes les 90 minutes pendant une période de 15 à 20 min.

    Une référence très complète sur le sommeil : http://ura1195-6.univ-lyon1.fr/
    Et pour la privation de rêves : http://sommeil.univ-lyon1.fr/article...privation.html

    Concernant l'approche psychologique (interprétation des rêves en psychanalyse, rôle dans la structuration psychique...) ou philosophique (comment différencier le rêve de la réalité ?), ce sont d'autres sujets me semble-t-il.
    La cause de la génération des rêves se comprend assez bien par l'explication neurobiologique.
     

  3. Argyre

    Date d'inscription
    juin 2005
    Messages
    2 174

    Re : Je ne rêve jamais : est-ce normal docteur ?

    Citation Envoyé par damien36
    Salutations à tous. La question : je ne rève jamais, est-ce normal docteur ? Connaît-on parfaitement tous les mécanismes du sommeil et partant des rèves, d'un point de vue scientifique s'entend ? Ce problème est-il seulement du ressort des neurosciences, ou alors doit-on l'envisager plus spécialement sous un angle psychologique voire philosophique (question de l'existence de l'"esprit" immatériel... ).
    Merci.
    Primo, vous n'avez aucun souvenir de vos rêves, ça ne veut pas dire que vous ne rêvez jamais.
    Secundo, non, on ne connait pas exactement tous les mécanismes du sommeil, le cerveau est très complexe !
    Tertio, il est bien évident que tout angle d'attaque scientifique est intéressant et qu'il serait anormal de limiter l'étude du sommeil à des mécanismes neuronaux. Donc oui, il est intéressant d'étudier la sémantique des rêves par exemple, leur évolution, leur sens.
    La philosophie est elle-même une discipline scientifique de base, donc bien entendu, elle est nécessaire.
    En revanche, que ce soit clair, il ne s'agit pas de faire de la philosophie ou de la psychologie de comptoir qui ne tiendrait pas compte des autres données scientifiques. Si par esprit immatériel, vous pensez au traitement de l'information lié au raisonnement, à l'apprentissage ou à la mémorisation, très bien, mais si vous pensez à quelque chose qui est indépendant du cerveau et qui permet la conscience, là vous sortez des sciences !
     

  4. damien36

    Date d'inscription
    juin 2005
    Messages
    34

    Re : Je ne rêve jamais : est-ce normal docteur ?

    Citation Envoyé par Argyre
    Primo, vous n'avez aucun souvenir de vos rêves, ça ne veut pas dire que vous ne rêvez jamais.
    Secundo, non, on ne connait pas exactement tous les mécanismes du sommeil, le cerveau est très complexe !

    En revanche, que ce soit clair, il ne s'agit pas de faire de la philosophie ou de la psychologie de comptoir qui ne tiendrait pas compte des autres données scientifiques. Si par esprit immatériel, vous pensez au traitement de l'information lié au raisonnement, à l'apprentissage ou à la mémorisation, très bien, mais si vous pensez à quelque chose qui est indépendant du cerveau et qui permet la conscience, là vous sortez des sciences !
    Merci, je vois bien quelles sont les limites des neurosciences, en quoi elles ne peuvent pas tout expliquer, pourquoi elles s'en tiennent méthodiquement à l'étude des interconnections neuronales. On n'a jamais vu des assemblées de neurones discuter doctement de questions philosophiques comme celle du sens de l'existence par exemple, et donc il me semble salutaire de distinguer les ordres de rationalité.
    Pour ce qui est des rêves, il me semble que cela recoupe la question de l'origine (physico-chimique) de la pensée, c'est-à-dire celle de la formation des idées qu'elles soient humaines ou animales. Les neurosciences n'en sont qu'à leurs balbutiements dans ce domaine, et il faut bien avouer qu'on ne sait pas grand chose et même pour tout dire qu'on patauge pas mal sur ces questions.
    Maintenant, je ne dis pas que la psychologie n'est pas une science comme les neurosciences sont une science, mais personnellement je préfère me fier aux neurosciences qu'à la psychologie. Quant à la philosophie, c'est encore tout autre chose ...
    "Rien ne sert de courir, il faut partir à point.".."Se taire est le début et la fin de la Sagesse."
     

  5. damien36

    Date d'inscription
    juin 2005
    Messages
    34

    Re : Je ne rêve jamais : est-ce normal docteur ?

    Citation Envoyé par Argyre
    Tertio, il est bien évident que tout angle d'attaque scientifique est intéressant et qu'il serait anormal de limiter l'étude du sommeil à des mécanismes neuronaux. Donc oui, il est intéressant d'étudier la sémantique des rêves par exemple, leur évolution, leur sens.
    C'est encore moi qui passait par-là ! Je me demande, si je me représente par l'imagination un cheval ailé, existe-t-il vraiment ce cheval ailé que je me représente par l'imagination, et sous quelle forme ? Si on suit à la lettre la neurobiologie, les images qu'on se forge n'auraient pas d'existence propre autre que matérielle, ce qui est difficile à comprendre.
    Maintenant, je me demande aussi quel intérêt pour la neurobiologie peut avoir l'étude comportementale (la psychologie) ? En quoi les interprétations psychologiques, comme par exemple la sémantique des rêves, peuvent-elle se révéler fécondes pour faire progresser la description des assemblées de neurones ? Je soupçonne que la psychologie doit avoir un statut à part par dans le concert des autres disciplines strictement scientifiques comme les neurosciences ...
    "Rien ne sert de courir, il faut partir à point.".."Se taire est le début et la fin de la Sagesse."
     


    • Publicité



  6. titanic

    Date d'inscription
    août 2005
    Messages
    752

    Re : Je ne rêve jamais : est-ce normal docteur ?

    Salut à toi. C'est que le cerveau c'est quasiment une machine, et on en perce tous les jours davantage les secrets. Cet organe réagit mécaniquement à des impulsions qui lui sont extérieures et ce sont ces mécanismes dont s'occupe la neurobiologie. Tu peux voir ici : http://www.recherche.uottawa.ca/fron...oreneuro-f.php
    Le cheval ailé que tu te représentes est initié dans sa conception par des processus chimiques, dont on connaît de mieux en mieux la nature, même si beaucoup de choses restent à découvrir.Je ne crois pas que la Psychologie soit une science au même titre que la Neurobiologie, mais les automatismes qu'elle cerne sont très utiles pour les recherches sur les mécanismes neuronaux.
     

  7. firespray

    Date d'inscription
    mai 2005
    Localisation
    Fontainebleau (77)
    Âge
    30
    Messages
    351

    Re : Je ne rêve jamais : est-ce normal docteur ?

    Ca fait un petit moment que vous avez termine la discussion mais je permet de donner un methode personnelle absolument pas fiable pour pouvoir se rapeller certains reves:
    si vous venez de vous reveiller, que vous etes toujours dans votre lit et que vous n'avez pas le souvenir d'avoir reve alors tant pis,
    MAIS, vous pouvez vous rendormir et faire une grasse matinee de 1 a 2 heures et lorsque vous vous re-reveillerez, je suis presque sur que vous vous souviendrait d'un reve que vous venez de faire(je parle ici d'un nouveau reve et non pas celui que vous auriez reve avant la grasse mat'.)
    Si je ne me trompe c'est dans ce type de sommeil( je trouve plus le nom mais ca sonne comme intermediaire ) que l'on est le plus enclin a rever et je crois bien que c'est avant le lever qu'on est en sommeil intermediaire.
    Bref, c'est une methode qui marche avec moi: en fait je me souvient de pas mal de mes reves mais si j'en ai l'occasion je fais cette "prolongation de reve" et en effet au deuxieme reveil je me souvient d'avoir reve (d'avoir reve un 2eme reve je reprecise)

    Voila, si ca marche pas je vous rembourse
     

  8. sliders_alpha

    Date d'inscription
    septembre 2004
    Localisation
    samois sur seine
    Âge
    30
    Messages
    476

    Re : Je ne rêve jamais : est-ce normal docteur ?

    yop
    moi non plus je ne me rapelle jamais de mes reve quand je fais une nuit complete.
    mais si je met mon radio reveil a sonner a 5h00 et qu'ensuite je me rendor, il me reveillera 9 minute plus tard et ainsi de suite jusqua 7h00 et la je me rapelle d'environs 5 a 10 reve different

    mais si je ne les ecrit pas je les oubli avant midi
     

  9. titus02

    Date d'inscription
    octobre 2005
    Messages
    43

    Re : Je ne rêve jamais : est-ce normal docteur ?

    salut

    comme l'on dit les reponses precedentes tu reves mais ne t'en souviens pas,si tu veux t'en souvenir il faut te reveiller au moment des reves.
    pour cela une astuce:chaque reve et accompagné d'une erection,
    si tu as une petite amie obsevatrice et insomniaque tu pourrais peut etre en profiter pour la mettre......a contribution!
    cetaines personnes pretendent quand te faisant reveiller au moment du reve,qu'en notant ce reve et quand,le soir avant de t'endormir tu
    fait l'exercice de te dire que tu va rever et qu'a ce moment la tu desire
    diriger ton reve cela finit par marcher, a voir.
     

  10. goto

    Date d'inscription
    novembre 2008
    Localisation
    France
    Âge
    43
    Messages
    16

    Post Re : Je ne rêve jamais : est-ce normal docteur ?

    Salut a tous,

    Moi aussi je n'ai plus l'impresion de Rêver cepandent je crois pouvoir me l'expliquer .
    Voila comment je m'explique les rêves (parole de l'incostient destinner
    au conscient ) .
    Je vois l'inconscient impeut comme un Enfant .
    Là où l'enfant dirait d'une personne, il ait mechant, l'adulte lui dirait, oui
    ou non, parce que ceci, parce que cela, il tentera plutôt d'effectuer une analyse objective en tenant compt de divers facteurs influant, car l'enfant lui ne s'abarasse pas avec une analyse et encore moin d'objectivitée du moin en régle general, il fait plus un constat d'apartantes evidances, et qui peuves l'amener parfois a une veritée.
    Mais l'aldulte bien que plus objectif et plus informer
    n'est pas forcement garantis d'optenir une veritée implacable, parce que justement, plus il a de Facteurs en prendre en compt, plus les choses deviennes plus ambigus, du fait
    , il est potentiellement amener s’emmêler les pinceaux, et a
    generer des contres veritées nuisible a une bonne conclusion .
    C'est pour cela que l'on dit plus communément que la veritée sort souvant de la bouche des enfants.
    Enfants qui font des constats direct mais a la fois degnuer dans sens objectif en raison de leur jeune age, ils ont une base de données
    moin fournis,
    il y a donc de multiples facteurs qu'il ne peuvent prendre compt .
    Celon moi les rêves
    sont un language Métaphorique du l'inconscient
    destiner a informer le conscient si ce qui lui echape parce que
    souvant derouté par amas
    enorme information contenue dans notre quotidien , et pendant ce temp là(durant l'eveille) l'inconscient veille, et durant le
    sommeil il prend la parole,
    et informe le conscient de ce que ce dernier n'aurais pas etais en mesure de remarquer et de ce qu'il serais bon de prendre en compt .
    Cepandent les Rêves ne sont pas forcement parole
    d'evangille, parce l'inconscient n'est pas objectif ,et aussi parce qu'il est charger d'une certaine dose de folklore, d'imagination puiser entre autres,dans nos peurs, fantasmes et nos angoisses qui n'ont pas forcement de lien direct avec notre quotidien immediat a nous encore
    des les interpreter au mieu .
    C'est pourquoi le conscient prend en compt ce que nous a souligner notre inconscient, mais ce dois aussi de trier une
    part des informations,parfois fantasmagoriques et c'est au conscient de retraiter les informations via une Analyse tenant compt de plus de facteurs, ce que ne fait pas l'inconscient qui envois des constats charger de veritée brut melanger ou non
    d'une part d'imagination .
    Bref, c'est souvant peut etre aussi
    utile pour devertire notre Psychique lorsque peut etre il manque dans notre vie impeut de Fantaisie tout aussi
    indispansable a notre equilibre Phsychologique et Psychique;
    le serieux c'est bien mais c'est froid .
    Pour moi si je n'ai plus en ce moment l'impression de rêver, je me l'explique par le fait que je suis deprimer, je n'ai pas de vie social, il n'y a donc pas evenementiel dans mon existance, alors mon inconscient n'a rien d'important a me signaler .

    Etre conscient de l'utilité des Rêves les rendes sans doute plus utill
     

  11. eKjen

    Date d'inscription
    octobre 2008
    Messages
    24

    Re : Je ne rêve jamais : est-ce normal docteur ?

    Citation Envoyé par damien36 Voir le message
    On n'a jamais vu des assemblées de neurones discuter doctement de questions philosophiques comme celle du sens de l'existence par exemple, et donc il me semble salutaire de distinguer les ordres de rationalité.

    Mais le fait est qu'on à déjà vu des scientifiques le faire... ^^ plus précisément des méta-physiciens en accord avec la physique quantique bien sur, mais attention on approche à la philosophie/spiritualité de "comptoir" donc si vous voulez restez en philosophe et scientifique intègre aux dogmes de la science moderne et populaire ne prenez que ce qui vous intéresse, cela dit je décerne à travers vos écrits quelques soupçons de philosophe de "comptoir", qui ne s'arrête pas avant d'être aller au bout et à la nature de son raisonnement... dans ce cas là, puisse ceci vous plaire et vous aidez le plus que possible
    ###lien hors charte###
    Dernière modification par bardamu ; 18/11/2008 à 08h21. Motif: lien hors charte
     

  12. eKjen

    Date d'inscription
    octobre 2008
    Messages
    24

    Arrow Re : Je ne rêve jamais : est-ce normal docteur ?

    Citation Envoyé par eKjen Voir le message
    ###lien hors charte###
    Postscriptum hors des temps impartis... : Notez que le terme "double astrale" peut être remplacé par "double quantique" comme expliqué et que donc la parenthèse ( monde astrale ) peut être logiquement remplacé par ( monde quantique ) même si l'expression utilisé reste bien sur très vague, pas d'inquiétudes elle est définit, même redéfinis scientifiquement et de façon très compréhensible pour la plus part. La partit que je vous dédie étant le plus évidement la première, mais ne vous gênez pas de vous documenter au possible si vous êtes intéressez ^^

    PPS : si vous vous demandez mon age, j'ai 16 ans ^^
    Dernière modification par bardamu ; 18/11/2008 à 08h22.
     

  13. goto

    Date d'inscription
    novembre 2008
    Localisation
    France
    Âge
    43
    Messages
    16

    Re : Je ne rêve jamais : est-ce normal docteur ?

    Quel est le rôle fondamentale de base, de la fonction du Rêve
     

  14. eKjen

    Date d'inscription
    octobre 2008
    Messages
    24

    Wink Re : Je ne rêve jamais : est-ce normal docteur ?

    Citation Envoyé par goto Voir le message
    Quel est le rôle fondamentale de base, de la fonction du Rêve
    Apparemment mon lien était hors charte, je m'en excuse . Cela dit je vais maintenant garder ces liens un peu trop de "comptoir" pour moi ^^" et donc pour répondre à goto, apparemment dans la psychologie moderne qui est une science (je crois ) les rêves permettent de garder un équilibre dans la psyché, l'étude des rêves a pourtant bizarrement tendance à démontrer des problèmes du au passé au présent et en disant ça j'espère ne pas être censuré, au futur (phénomènes, apparemment expliqués par la méta-physique et la mécanique quantique moderne, mais n'en disons pas plus) . D'un point de vue strictement personnel, je pense que leurs rôle est d'une importance primordiale dans notre vie aussi, ne voulant bien sur forcer personne dans ma direction.
     

  15. goto

    Date d'inscription
    novembre 2008
    Localisation
    France
    Âge
    43
    Messages
    16

    Re : Je ne rêve jamais : est-ce normal docteur ?

    Pour faire court en guise de petit rajout .
    Je pense, attention celon moi(je souhaite ne pas crée de Tromatism ) ;
    qu'il pourait aussi peut être avoir un rôle important en therme de régulateur relatif d'exces de frustration entre autre bien sùr(Parce que la Frustration est proche d'etre en soit une patologie, asser coutumière des Humain et qui peut represente un facteur tres déséquilibrant sur le plant psychologique et donc potentiellement general) .
    J'entend pas là par exemple, pour palier, au plutot tenter de soulager le probleme, l'inconsteint inventerait a moment util des senerios dans sous diverantes formes imaginaires par le bier des rêves pour contenter les fantasmes qui ne serait pas accecible en phase constiente,( des obstacles qui pour l'heure restes infranchisables ou qui le seront toujour).
    Et pour faire tres gros,qui peuves alors ce reveler dans certain cas trop frustrant, declenchent une d'alerte, le Cerveau detecte que cette situation influs negativement sur le bonne equilibre .
    La frustation peut etre un moteur, ou une patologique lorsqu'elle ce montre tres devorante,(envie recurante totalement inassouvissable par exemple) si elle n'est pas temporiser , relativiser, constiament le plus vite possible, alors elle atteind le bonne equilibre Phsychologique .
     

  16. eKjen

    Date d'inscription
    octobre 2008
    Messages
    24

    Thumbs up Re : Je ne rêve jamais : est-ce normal docteur ?

    J'entends par là par exemple, pour palier, ou plutôt tenter de soulager le problème, l'inconscient inventerait à un moment utile des scénarios, sous différentes formes imaginaires par le biais des rêves pour contenter les fantasmes, qui ne serait pas accessible en phase consciente ( des obstacles qui pour l'heure restes infranchissables ou qui le seront toujours ).
    J'aime votre raisonnement, parce que vous avez utilisé votre propre logique pour y accéder, cela dit, je ne suis pas tout à fait d'accord avec vous, car la frustration existe chez des personnes qui rêve quand même, cette émotion comme les autres fait partit de notre quotidien et en devient maladif pour certaines personnes ^^.
     

  17. goto

    Date d'inscription
    novembre 2008
    Localisation
    France
    Âge
    43
    Messages
    16

    Re : Je ne rêve jamais : est-ce normal docteur ?

    Citation Envoyé par eKjen Voir le message
    J'aime votre raisonnement, parce que vous avez utilisé votre propre logique pour y accéder, cela dit, je ne suis pas tout à fait d'accord avec vous, car la frustration existe chez des personnes qui rêve quand même, cette émotion comme les autres fait partit de notre quotidien et en devient maladif pour certaines personnes ^^.
    Tout debord je m'excuse de ne repondre que pres d'un ans plus tard !

    Oui entierement d'accord, la frustration fait comme vous dite bien parti de notre quotidien a tous et effectivement que l'on rêve ou "non".
    Mais je voulais dire que le rêve est un des régulateurs du niveau de frustration, car pour le controler nous avons d'autres outils qui peuvent etre a notre disposition, comme a l'etat constient, notre facultée a relativiser les choses .
    Je dois avouer que je ne suis pas certain de pouvoir me montrai tres claire ou d'etre bien en phase avec la question mais je vais quand meme tenter .
    Un exemple:
    Je désire une Femme qui elle ne me disire pas du tout, j'ai tout tenter pour lui plaire rien a faire, donc sur le coup mon niveau de frustration grimpe avec mes espoires qui s'effondrent
    Une solution pour tenter de le reguler ma frustration puisque je n'ai plus d'options pour arriver a la seduire et qu'evidemant je ne peut pas la forcer; relativisé consiament a l'etat eveil en me disant par exemple, que ce n'est pas la seule Femme sur terre qui pourrais me convenir et a qui je pourrais plaire, ou alors mais attention a la suite de cette relativation par le biais d'un ou plusieurs rêves qui au final, au reveille, me ferait comprendre que ce n'est pas la seule Femme sur terre qui puisse me plaire et par la même a qui je pourrais plaire, si tenter bien sûr que je me souvienne au reveille du ou des rêves en question .
    Et apres ça je realise que le reve peut aussi etre a la source d'une partie la frustration, en admettant qu'avant ma derniere tentative(lorsque l'espoir etait encore present) je rêvais de cette femme en idealisant les choses alors que la realité elle etait tout autre puisque je ne lui plaiser pas.
    Comme quoi quand meme, le rêve est orientait par notre consient , puisqu'a l'etat consient j'y croyai encore, le reve peut aussi continuer le travail dans la meme lancer.
     

  18. goto

    Date d'inscription
    novembre 2008
    Localisation
    France
    Âge
    43
    Messages
    16

    Re : Je ne rêve jamais : est-ce normal docteur ?

    Aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa aaaaaaaaaaaaaaaaaaa
    L'esprit s'expanse comme s'expanse l'univers ..........
     

  19. psychoreve

    Date d'inscription
    novembre 2011
    Messages
    10

    Re : Je ne rêve jamais : est-ce normal docteur ?

    L'étude de l'activité électrique du cerveau pendant le sommeil a identifié différentes phases, dont celle du sommeil paradoxal.
    Les statistiques (réveil durant cette phase) font ressortir une prédominance de souvenir de rêves ; à tel point que c'en était devenu un dogme : SP = rêves. Depuis quelques temps les choses ont - lentement - évolué et le rêve semble être présent tout au long du sommeil***. A partir de là il convient de s'interroger. Une des interrogations pourrait/devrait poser comme hypothèse que le non souvenir de rêve, ou au contraire le souvenir sont dignes d'étude. Que le facteur mémoire est peut-être trop facilement invoqué comme explication.
    ** chez une personne saine, hors traitement particulier.
     

  20. Zozo_MP

    Date d'inscription
    septembre 2007
    Localisation
    Lamorlaye 60
    Âge
    70
    Messages
    7 217

    Re : Je ne rêve jamais : est-ce normal docteur ?

    Bonjour

    Ceci est un déterrage ancien, en conséquence, c'est fermé.

    Cordialement
    Pour la modération
    Faim dans le monde. Ne laissez de contributeur "sur leur faim", informez nous
     


    • Publicité







Sur le même thème :





 

Discussions similaires

  1. admission en ECE paradoxale : est-ce normal?
    Par moinonplus dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 1
    Dernier message: 05/06/2007, 21h50
  2. est-ce normal ces problèmes de connexions ?
    Par Cornemuse dans le forum Internet - Réseau - Sécurité générale
    Réponses: 3
    Dernier message: 17/12/2006, 07h33
  3. Est ce normal ????
    Par elessar7777 dans le forum Matériel astronomique et photos d'amateurs
    Réponses: 4
    Dernier message: 23/12/2005, 10h50
  4. est-ce normal?
    Par ninam dans le forum [ARCHIVE] Psychologie / Sociologie
    Réponses: 12
    Dernier message: 07/08/2004, 18h53