Bonjour, cliquez-ici pour vous inscrire et participer au forum.
  • Login:



+ Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 7 sur 7

Complément concernant la mémoire et sur son processus de fabrication.

  1. maxdenis

    Date d'inscription
    juillet 2012
    Messages
    9

    Complément concernant la mémoire et sur son processus de fabrication.

    Bonjour à tous, il y a quelques temps j’avais évoqué l’idée que les dendrites stockaient la mémoire, sans plus de précision ; je vais tenter aujourd’hui d’apporter plus de clarté à propos de cette idée.

    Les organes des sens perçoivent, comme chacun sait les couleurs, le toucher, les sons, auxquels sont associés des évènements, des lieux… l’ensemble est analysé et collecté dans le cortex cérébral où celui-ci envoi des ordres de stockage mnémonique et où des cellules spécialisées (neurones) sont chargées de garder les différentes informations, suivant un principe de juxtaposition de séquences ou codons mis à la suite les uns des autres de façon à former un langage (1) ; chaque séquence est fabriquée suivant un modèle, comme la génétique sous forme de code caractérisé ici par un ADN spécifique, et traduit par les dendrites des cellules cérébrales ; ses dendrites seraient l’équivalent visible, (car, contenant plus d’informations, donc plus de matière) des chromosomes, chacun d’eux cherchant son complémentaire (non exclusif), sorte de téléonomie, de façon à palier et restituer toute destruction d’un circuit par un autre assez voisin du sens impliqué. Après activation par le cortex du circuit par des agents neurochimiques ou neuromédiateurs ; la lecture revient par ailleurs en feedback à celui-ci qui arrange, modifie, ajoute de nouveaux éléments, par de nouvelles structures dendritiques (la matière de récupération issue de la détérioration des anciennes structures, non sollicités, servant à l’élaboration des nouvelles).
    Concernant les axones : des courants saltatoires codés des axones, transmettraient les ordres issus des zones corticales sollicitées, puis complémentaires ou associées après sélection et fabrication d’agents neurochimiques spécifiques ciblés, aux noyaux ou à certains sites spécialisés de la cellule, qui se chargent de la mise en application structurelle matérielle de ces ordres, réceptifs qu’à ceux-ci ou très voisins.
    (1) Des codons marqués pourraient mettre en évidence ces fabrications dendritiques et leurs destinations.

    Questions subsidiaires :

    La création de nouvelles structures est-elle proportionnelle à la destruction des anciennes ? Existe-t-il un équilibre ?

    La création de la mémoire, subit-elle l’influence d’agents hormonaux, telle la testostérone ou la progestérone par exemple, auraient-elles une influence sur la fabrication ou l’accélération de ces connexions ?

    La femme fabrique-t-elle plus ou moins de connexions que l’homme ? Ou plus rapidement ? Si oui ! À quoi serait due cette différence ? La structure moléculaire serait-elle à l’origine de cette différence ? Pôle de différenciation particulier ?

    PS : si certaines descriptions ou suppositions vous semblent intéressantes, faites le moi savoir, car j’en ai beaucoup d’autres en réserves et sur d’autres sujets.

    Merci d’avance.

    A.M alias Max Denis.

    -----

     


    • Publicité



  2. saint.112

    Date d'inscription
    mai 2014
    Localisation
    Lyon
    Messages
    2 187

    Re : Complément concernant la mémoire et sur son processus de fabrication.

    Citation Envoyé par maxdenis Voir le message
    Bonjour à tous, il y a quelques temps j’avais évoqué l’idée que les dendrites stockaient la mémoire, sans plus de précision ; je vais tenter aujourd’hui d’apporter plus de clarté à propos de cette idée.
    J'ai bien peur que tu aies besoin de lire ou relire la Charte du forum qui interdit expressément d'exposer des idées personnelles comme les tiennes si intéressantes soient-elles. Nous ne faisons pas de science sur ce forum, nous faisons de la vulgarisation, ce qui consiste à exposer l'état actuel du savoir. C'est déjà un gros morceau.
    Pour que tes idées soient prises en compte il faudrait que tu fasses partie d'une équipe de recherche, que tu appliques un protocole expérimental reconnu, que tu fasses valider tes découvertes par tes pairs, etc., bref le parcours du combattant normal du chercheur en sciences.
    Et ce d'autant plus que tes idées me paraissent à vue de nez plutôt fumeuses.
    Nico
    Travailler dur n'a jamais tué personne, mais je préfère ne pas prendre de risques.
     

  3. myoper

    Date d'inscription
    décembre 2007
    Messages
    27 845

    Re : Complément concernant la mémoire et sur son processus de fabrication.

    Bon dimanche à tous.
    Citation Envoyé par maxdenis Voir le message
    Les organes des sens perçoivent, comme chacun sait les couleurs, le toucher, les sons, auxquels sont associés des évènements, des lieux…
    Ce n'est pas comme ça que ça marche. Les organes des sens produisent un signal électro-chimique (quel que soient les lieu ou les événements).

    l’ensemble est analysé et collecté dans le cortex cérébral où celui-ci envoi des ordres de stockage mnémonique et où des cellules spécialisées (neurones) sont chargées de garder les différentes informations, suivant un principe de juxtaposition de séquences ou codons mis à la suite les uns des autres de façon à former un langage (1)
    Rien ne permet de dire qu'il y ait un quelconque langage à ce niveau, sachant que l'emploi de ce mot ou de ceux de "juxtaposition de séquences ou codons" ne fait pas avancer la compréhension du processus.



    ; chaque séquence est fabriquée suivant un modèle, comme la génétique sous forme de code caractérisé ici par un ADN spécifique, et traduit par les dendrites des cellules cérébrales ; ses dendrites seraient l’équivalent visible, (car, contenant plus d’informations, donc plus de matière) des chromosomes, chacun d’eux cherchant son complémentaire (non exclusif), sorte de téléonomie, de façon à palier et restituer toute destruction d’un circuit par un autre assez voisin du sens impliqué.
    Nonobstant que le modèle n'apparait pas, "ça" ne peut pas se traduire par "les dendrites", c'est comme si on disait que ça se traduit par les poils: les dendrites sont des parties cellulaires (soumises aux "lois" de la cellule).


    Après activation par le cortex du circuit par des agents neurochimiques ou neuromédiateurs ; la lecture revient par ailleurs en feedback à celui-ci qui arrange, modifie, ajoute de nouveaux éléments, par de nouvelles structures dendritiques (la matière de récupération issue de la détérioration des anciennes structures, non sollicités, servant à l’élaboration des nouvelles).
    Vu la quantité d'informations arrivant à chaque instant, ça voudrait dire que les dendrites bougeraient bien plus vite qu'un nid de serpents dans lequel on a mis le feu. Une telle mobilité est biologiquement impossible et à priori, physiquement, vu la densité du milieu extracellulaire.


    Concernant les axones : des courants saltatoires codés des axones, transmettraient les ordres issus des zones corticales sollicitées, puis complémentaires ou associées après sélection et fabrication d’agents neurochimiques spécifiques ciblés, aux noyaux ou à certains sites spécialisés de la cellule, qui se chargent de la mise en application structurelle matérielle de ces ordres, réceptifs qu’à ceux-ci ou très voisins.
    Autrement dit, les processus neurologiques passent par les processus électro-chimiques connus.


    La création de nouvelles structures est-elle proportionnelle à la destruction des anciennes ?
    Il y a une diminution du nombre de neurones avec l'âge mais les processus intrinsèques de réagencement, alias plasticité cérébrale ne sont toujours pas connus.

    Existe-t-il un équilibre ?
    Le fait est que le cerveau normal ne s’atrophie pas de façon alarmante et ne grossit pas de façon exceptionnelle...

    La création de la mémoire, subit-elle l’influence d’agents hormonaux, telle la testostérone ou la progestérone par exemple, auraient-elles une influence sur la fabrication ou l’accélération de ces connexions ?
    Outre qu'il faille définir ici le terme mémoire, l'ensemble des processus physiologiques subit l'influence des hormones. Sans elles, l'organisme ne vivrait pas et elles influent sur la façon dont il vit.

    La femme fabrique-t-elle plus ou moins de connexions que l’homme ? Ou plus rapidement ? Si oui ! À quoi serait due cette différence ?
    Personne ne sait le nombre des connexions qu'il est possible de fabriquer. On sait juste qu'elles devraient suivre les observations biologiques connues, à savoir qu'elles ne poussent pas à la vitesse de la lumière (pas très vite).
    Myorphyrogénètopter.
     

  4. maxdenis

    Date d'inscription
    juillet 2012
    Messages
    9

    Re : Complément concernant la mémoire et sur son processus de fabrication.

    Bonjour à tous,
    Je tiens à remercier saint.112 et myoper d’avoir bien voulu m’accorder un peu de temps et pour leurs précieuses indications.

    Envoyé par myoper
    _Ce n'est pas comme ça que ça marche…

    Merci pour cette précision, mais le but ici n’est pas d’expliquer en détail le principe de fonctionnement des organes des sens, c’est juste un schéma simplifié de facteurs faisant partis du déterminisme, d’un ensemble mnémonique ; ex : le souvenir d’un feu d’artifice, dans lequel il y a l’image, le bruit, le lieu, l’évènement et l’instant où il s’est produit.

    _Rien ne permet de dire qu'il y ait un quelconque langage…

    Comme je l’ai déjà signalé, je ne suis, qu’un simple autodidacte passionné, qui cherche à obtenir une éventuelle réponse par rapport à une idée. Aussi, les spécialistes ont-ils découvert s’il existe une analogie de forme, entre « code génétique » et la création d’une « mémoire dendritique » ?

    _ Nonobstant que le modèle n'apparait pas…

    Je n’ai jamais dit le contraire de ce que vous faites remarquer de façon formelle.

    _ Vu la quantité d'informations arrivant à chaque instant…

    (Concernant la rapidité d’élaboration des dendrites.) A aucun moment, j’ai prétendu une pareille chose ; je sais comme tout le monde qu’il faut à la matière vivante, un certain temps pour se développer et progresser ; Cependant, rien n’interdit d’imaginer une « ébauche », car, comment pourrions-nous comprendre alors que lorsque nous lisons une page d’un livre, nous puissions passer à la page suivante, s’il ne reste rien de ce nous venons de lire, quelques minutes, voir quelques secondes avant ; ou se situe cette ébauche ? Par quel miracle, à part la mémoire (ici au sens général, sans nuance) telle qu’elle est définie dans la grande encyclopédie, peut nous permettre de nous rappeler la totalité d’un livre de plusieurs centaines de pages en si peu de temps, même si nous nous rappelons qu’une faible partie de ce qu’on a lu, ne faut-il pas que cette inscription soit peut être plus rapide que ce qu’on suppose, ou croit savoir ?

    _ Autrement dit, les processus …

    Concernant la transmission des axones: a-t’ il été démontré une transmission « codée » à la manière d’un morse « impulsion+, espace--, impulsion+++ » au lieu de « point, trait, point » par exemple?

    _ Le fait est que le cerveau normal ne s’atrophie pas…

    Parait-il que nous perdons plusieurs milliers de neurones par 24 heures à l’âge adulte, ce qui n’est pas rien, car si certains « déchets » de ces neurones ne sont pas tous éliminés ou utilisés, ne risquent-ils pas à la longue de modifier le bon fonctionnement cérébral, voire d’induire certaines maladies neurodégénératives ?

    _ Outre qu'il faille définir ici le terme mémoire…

    Il n’est pas question ici, de toutes les hormones, mais seulement d’hormones sexuelles telle la testostérone prise en exemple, qui évolue avec l’âge, de la petite enfance à l’âge adulte ; y aurait-il une évolution aujourd’hui dans le rapport âge et quantité de cette hormone sécrétée par 24 heures ? Sachant que par ailleurs notre alimentation renferme de plus en plus d’hormones ; aussi pourrait-il y avoir une incidence éventuelle sur la maturité intellectuelle de certains enfants, ne serait-ce pas là l’explication de ce que l’on appelle communément « enfants surdoués » ?

    Merci pour vos éventuelles explications.
    Maxdenis
     

  5. ansset

    Date d'inscription
    novembre 2009
    Localisation
    Fresnes
    Âge
    57
    Messages
    23 262

    Re : Complément concernant la mémoire et sur son processus de fabrication.

    Citation Envoyé par maxdenis Voir le message
    Comme je l’ai déjà signalé, je ne suis, qu’un simple autodidacte passionné, qui cherche à obtenir une éventuelle réponse par rapport à une idée. Aussi, les spécialistes ont-ils découvert s’il existe une analogie de forme, entre « code génétique » et la création d’une « mémoire dendritique » ?
    je ne connais pas d'article scientifique qui évoque ce concept, mais si tu as des liens intéressants, je les prends avec intérêt.
    d'autant que ce n'est pas la "tendance" de réflexion concernant le fonctionnement de la mémoire.

    Citation Envoyé par maxdenis Voir le message
    Cependant, rien n’interdit d’imaginer une « ébauche ».
    "ébauche", "imagination" et/ou vision personnelle sans appui scientifique ?

    Citation Envoyé par maxdenis Voir le message
    Concernant la transmission des axones: a-t’ il été démontré une transmission « codée » à la manière d’un morse « impulsion+, espace--, impulsion+++ » au lieu de « point, trait, point » par exemple?
    non, pas vraiment de ce que j'en ai lu. ( voire pas du tout )
    Citation Envoyé par maxdenis Voir le message
    _ Le fait est que le cerveau normal ne s’atrophie pas…
    Parait-il que nous perdons plusieurs milliers de neurones par 24 heures à l’âge adulte, ce qui n’est pas rien, car si certains « déchets » de ces neurones ne sont pas tous éliminés ou utilisés, ne risquent-ils pas à la longue de modifier le bon fonctionnement cérébral, voire d’induire certaines maladies neurodégénératives ?
    cette présentation "classique" est bien relativisée aujourd'hui, ( quantitativement et qualitativement ) ne serait ce que par la découverte que des cellules gliales pouvaient devenir des neurones.

    pour la fin , je saisi mal le lien avec la testostérone.
    Dernière modification par ansset ; 16/09/2017 à 10h44.
    y'a quelque chose qui cloche là dedans, j'y retourne immédiatement !
     


    • Publicité



  6. saint.112

    Date d'inscription
    mai 2014
    Localisation
    Lyon
    Messages
    2 187

    Re : Complément concernant la mémoire et sur son processus de fabrication.

    Citation Envoyé par maxdenis Voir le message
    Je tiens à remercier saint.112 et myoper d’avoir bien voulu m’accorder un peu de temps et pour leurs précieuses indications.
    Il n'y a pas de quoi.

    Citation Envoyé par maxdenis Voir le message
    Comme je l’ai déjà signalé, je ne suis, qu’un simple autodidacte passionné, qui cherche à obtenir une éventuelle réponse par rapport à une idée.
    Je suis comme toi autodidacte (en partie) et donc je n'ai pas d'idées. Pour les amateurs comme toi et moi, s'intéresser à l'état actuel du savoir est déjà passionnant et demande pas mal d'effort. Avoir des idées nouvelles est du ressort des chercheurs et des théoriciens et ils les exposent dans un tout autre circuit qu'un forum comme celui-ci : les revues à comité de lecture, les colloques scientifiques, etc.
    Pour avoir des idées ni toi ni moi n'avons la qualification.

    Citation Envoyé par maxdenis Voir le message
    Aussi, les spécialistes ont-ils découvert s’il existe une analogie de forme, entre « code génétique » et la création d’une « mémoire dendritique » ?
    J'ai fait une recherche « mémoire dendritique » sur Google et je n'ai trouvé qu'une unique occurrence sur tout le web, cette page-ci, dans ton message d'aujourd'hui. Donc c'est nouveau, ça vient de sortir comme dirait Coluche. Donc tu as tout faux. Ici on n'a rien à répondre sur un sujet inconnu.
    Je te rappelle que FS est un site de vulgarisation scientifique, autrement dit son champ d'application est l'état actuel du savoir.

    Tu es donc tout à fait le bienvenu pour poser des questions sur les points que tu ne comprends pas dans les théories existantes mais pas sur tes extrapolations hasardeuses.
    Tu te fais visiblement des idées fausses sur les points de base de la neurologie : neurones, dendrites, axones, etc. Tu as besoin de creuser la question plus en détail.

    Nico
    Travailler dur n'a jamais tué personne, mais je préfère ne pas prendre de risques.
     

  7. myoper

    Date d'inscription
    décembre 2007
    Messages
    27 845

    Re : Complément concernant la mémoire et sur son processus de fabrication.

    Citation Envoyé par maxdenis Voir le message

    Merci pour cette précision, mais le but ici n’est pas d’expliquer en détail le principe de fonctionnement des organes des sens, c’est juste un schéma simplifié de facteurs faisant partis du déterminisme, d’un ensemble mnémonique ; ex : le souvenir d’un feu d’artifice, dans lequel il y a l’image, le bruit, le lieu, l’évènement et l’instant où il s’est produit.

    Comme je l’ai déjà signalé, je ne suis, qu’un simple autodidacte passionné, qui cherche à obtenir une éventuelle réponse par rapport à une idée. Aussi, les spécialistes ont-ils découvert s’il existe une analogie de forme, entre « code génétique » et la création d’une « mémoire dendritique » ?
    [...]
    Pour résumer et prendre une analogie, c'est comme si vous disiez qu'une voiture avance grâce à son langage avec la route et traduit par les roues. Il y a peut être une idée que vous cherchez à exprimer mais elle n'apparait pas. Juste en passant, la chose à retenir, quand on veut expliquer quelque chose, c'est qu'il faut déjà connaitre et maitriser l’ensemble des connaissances sur le sujet afin de pouvoir organiser un ensemble logique qui les prends en compte.
    Myorphyrogénètopter.
     


    • Publicité







Sur le même thème :





 

Discussions similaires

  1. Trouble de la memoire/Memoire courte/innatention prononcer...Que faire?
    Par Dorris dans le forum Neuropsychologie et Psychologie
    Réponses: 3
    Dernier message: 24/04/2014, 20h00
  2. Processus fabrication sucre de betterave.
    Par Tomtom12345 dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 0
    Dernier message: 27/06/2013, 14h51
  3. Quels sont les processus clefs dans la fabrication de photodiodes
    Par asteque_net dans le forum Électronique
    Réponses: 1
    Dernier message: 17/06/2011, 13h55
  4. Actu - Deux bits par cellule mémoire pour le successeur de la mémoire Flash ?
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 04/02/2008, 14h45