Bonjour, cliquez-ici pour vous inscrire et participer au forum.
  • Login:



+ Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 13 sur 13

Dualité des lobes frontaux ?

  1. Michel Damiens

    Date d'inscription
    juin 2006
    Âge
    60
    Messages
    1

    Dualité des lobes frontaux ?

    J'ai entendu Mathieu Ricard expliquer qu'il y avait peut-être une dualité entre les deux lobes frontaux.
    L'un étant spécialisé dans une analyse inquiète des situations ou de nos pensée, l'autre dans une analyse sereine.
    Ainsi, par exemple, devant un paysage d'automne , l'une nous netterrait en béatitude devant la beauté des couleurs, l'autre en inquiétude devant la réalité de l'hiver proche.
    Pour avoir observé ( il semble que ce soit le CRNS – dans une étude pour mieux comprendre les dépressions nerveuses ) l'activité de ces lobes. Il semblerait que les individus déprimés montrent une suractivité d'un des lobes frontaux, alors qu'un moine bouddhiste en méditation Zen montre une suractivité de l'autre lobe. ( Mathieu Ricard a été requit comme cobaye pour ces recherches )

    Y'a -t-il quelqu'un qui en sait plus sur ce sujet et cette recherche en cours ?

    Si oui lequel des lobes est " l'inquiet" et lequel est le "serein" ?

    -----

     


    • Publicité



  2. Jiav

    Date d'inscription
    juillet 2004
    Messages
    8 239

    Re : dualité des lobes frontaux ?

    Bienvenue sur le forum,

    Il y a effectivement des recherches en neuroscience sur les boudistes et d'autres religieux (si tu fais une recherche sur le forum tu devrais trouver des choses). L'idée est que, par la prière ou la méditation, ces personnes subissent un entraînement dont on devrait voir l'impact sur les performances ou sur la façon de travailler des cerveaux. Il a quelques résultats intéressants, mais d'une manière générale le gros du travail reste à faire et les diverses interprétations qu'on voit ça et là sont un peu prématurées.

    En particulier je ne reconnais pas du tout dans ce que tu dis les résultats des expériences, excepté le fait bien connu qu'il y a des différences entre lobe droit et lobe gauche (pas seulement au niveau frontal).

    D'une façon générale, toute explication disant l'aire ici fait ça et l'aire là fait ci a de très bonne chance d'être fausse ou du moins très grossière. C'est un peu comme dire qu'une ablation de l'appendice se fait avec une sorte de hache. Vu de très loin c'est pas complêtement faux, mais ça manque un peu de finesse disons.
    The opposite of a deep truth may well be another deep truth. Information is physical.
     

  3. Madarion

    Date d'inscription
    septembre 2004
    Localisation
    Perpignan
    Âge
    43
    Messages
    1 182

    Re : dualité des lobes frontaux ?

    Je comprends très bien ta suspision Jiav.

    Si oui lequel des lobes est " l'inquiet" et lequel est le "serein" ?
    Les diverses religions du monde racontent qu’en général un des lobes est serain par hémisphère terrestre. Ici en France nous avons l’habitude de dire que c’est le droit.
     

  4. nexus6

    Date d'inscription
    novembre 2007
    Messages
    208

    Re : Dualité des lobes frontaux ?

    Bonjour,
    Ce qui a été vu dernièrement sur les sujets en méditation, c'est une suractivation du lobe frontal gauche et une augmentation des ondes gamma qui montre une activité intense du cerveau.
    http://www.zen-deshimaru.com/FR/real...meditation.htm
    Le lobe frontal droit est lui en effet lié à la dépression :
    http://sciencesetavenirmensuel.nouve...9pression.html
     

  5. Madarion

    Date d'inscription
    septembre 2004
    Localisation
    Perpignan
    Âge
    43
    Messages
    1 182

    Re : Dualité des lobes frontaux ?

    Après toute ces expériences pourrait-ton affirmer qu'un lobe serait naturellement actif et que l'autre devrait fonctionner en contre nature (en forçant) ?

     


    • Publicité



  6. nexus6

    Date d'inscription
    novembre 2007
    Messages
    208

    Re : Dualité des lobes frontaux ?

    Toutes les parties du cerveau servent "naturellement" à quelques chose et les utiliser ou même de les entrainer n'a donc rien de "contre nature"...
     

  7. Madarion

    Date d'inscription
    septembre 2004
    Localisation
    Perpignan
    Âge
    43
    Messages
    1 182

    Re : Dualité des lobes frontaux ?

    Certes, chaque partie du cerveau sert a quelques chose, mais ... La société nous démontre tout les jours que beaucoup de personnes ont du mal a bien faire fonctionner une partie spécifique de leur cerveau alors qu’au contraire d'autre sont très alaise. C'est justement LE véritable facteur qui cré les différents milieux sociaux de notre société.

     

  8. kinette

    Date d'inscription
    janvier 2003
    Localisation
    Centrale!
    Messages
    16 270

    Re : Dualité des lobes frontaux ?

    Citation Envoyé par Madarion Voir le message
    Certes, chaque partie du cerveau sert a quelques chose, mais ... La société nous démontre tout les jours que beaucoup de personnes ont du mal a bien faire fonctionner une partie spécifique de leur cerveau alors qu’au contraire d'autre sont très alaise. C'est justement LE véritable facteur qui cré les différents milieux sociaux de notre société.

    Bonjour,
    Qu'est-ce que ça veut dire "bien"?
    Je ne sais pas ce que vaut ce bouquin, je viens de lire le "Petit guide à l'usage des gens intelligents qui ne se trouvent pas doués", et l'auteur décrit un profil de personnes qui utiliseraient plus le "cerveau droit", avec une pensée plus "en parallèles" (la majorité des gens fonctionnerait d'après l'auteur en "séquentiel").
    C'est à ce genre de chose que tu penses?
    Est-ce que tu pourrais préciser et donner quelques pistes de documentation?

    Cordialement,
    K
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.
     

  9. Madarion

    Date d'inscription
    septembre 2004
    Localisation
    Perpignan
    Âge
    43
    Messages
    1 182

    Re : Dualité des lobes frontaux ?

    Bonjour Kinette !

    Citation Envoyé par Petit guide à l'usage des gens intelligents qui ne se trouvent pas doués
    Vous avez le vague sentiment que quelque chose ne va pas, mais vous ne savez pas ce qui vous gêne. Parfois vous pensez que vous pouvez tout faire, mais vous ne faites rien. Souvent, vous n'avez pas avis sur les choses. Vous avez besoin des autres, mais vous aimez être seul. Vous avez l'impression de vous dispersez sans arrêt dans votre travail. Bref, quand vous vous regardez dans la glace, vous ne vous trouvez pas très doué.Et vous avez tort. Car, en réalité, vous êtes créatifs, vous avez beaucoup d'intuition, vous êtes capable de faire plusieurs choses à la fois, vous raisonnez plus vite et souvent mieux que les autres, vous êtes efficace. Il vous suffit d'être motivé sur un sujet donné et vous déplacez des montagnes.
    Dans ce livre (que je n'ais pas lus) ont peut dire qu'une facette de notre personnalité est valorisé pour lui donner un peut plus d'importance que ce qu'elle a d'habitude.

    C'est à ce genre de chose que tu penses?
    Oui, J’ai pus remarquer qu’il y a une partie de notre cerveau (droite, gauche, avant ou arrière) qui demande beaucoup plus d’effort de notre part pour provoquer une activité. Au contraire, d’autres personnes pouvaient avoir de la facilité dans ces mêmes zones, donc « mieu les faires fonctionner ».
     

  10. Milgram

    Date d'inscription
    juillet 2008
    Âge
    32
    Messages
    3

    Angry Norme d'internalité, biais de raisonnement : l'intelligence à l'origine des inégalités sociales ?

    Citation Envoyé par Madarion Voir le message
    Certes, chaque partie du cerveau sert a quelques chose, mais ... La société nous démontre tout les jours que beaucoup de personnes ont du mal a bien faire fonctionner une partie spécifique de leur cerveau alors qu’au contraire d'autre sont très alaise. C'est justement LE véritable facteur qui cré les différents milieux sociaux de notre société.

    Premier point : le connexionnisme nous a montré qu'une activité ou une compétence cognitive ne pouvait être aliénée à "une partie du cerveau". Les activités mentales finalisées comme le raisonnement à visées épistémiques, la résolution de probèmes, ou les fonctions plus "élémentaires" comme le langage ou la mémoire sont réparties sur plusieurs aires corticale. De plus, la plasticité cérébrale permet de mobiliser certaines aires pour en compenser d'autres si nécessaire. Les "gens" n'ont pas de mal à mobiliser certaines parties de leur cerveau mais peuvent mobiliser plus de biais de raisonnement en raison d'un recours plus massif à des heuristiques (pour faire très bref). Les carences sont d'ordre logique et nous touchent tous. Le traitement analytique des infos résulte d'un appretissage.
    Deuxième point : des déficiences cognitives (innées ou acquises ?) à l'origine des inégalités sociales ?
    C'est le niveau d'expertise d'un individu qui conditionne ses capacités cognitives (rapidité d'encodage, de récupération d'infos, etc...) et non des dispositions innées. Le niveau d'expertise est une construction SOCIALE, une acquisition fonction de notre activité dans notre environnement. Elle n'est en rien fonction de dispositions, facteurs endogènes. Les "lacunes" cognitives sont le résultat de l'environnement, de la stratification de nos sociétés, elles ne les précèdent pas.
    Tu mobilises un biais de raisonnement bien connu en Psycho Sociale et Psycho Cognitive: la norme d'internalité.
    Ce ne sont pas des dispositions endogènes qui structurent nos sociétés : les inégalités sociales sont des constructions sociales, le résultat d'une stratification raisonnée et volontaire de nos sociétés en vue de leur "gestion". Les faiblesses sont le résultat des conditions de vie psychosociale.
    Un pdg n'est pas cognitivement supérieur à un prolo.
     

  11. Madarion

    Date d'inscription
    septembre 2004
    Localisation
    Perpignan
    Âge
    43
    Messages
    1 182

    Re : Norme d'internalité, biais de raisonnement : l'intelligence à l'origine des inégalités sociales

    Citation Envoyé par Milgram Voir le message
    ...
    Deuxième point : des déficiences cognitives (innées ou acquises ?) à l'origine des inégalités sociales ?
    C'est le niveau d'expertise d'un individu qui conditionne ses capacités cognitives (rapidité d'encodage, de récupération d'infos, etc...) et non des dispositions innées.
    D’après les connaissances ce rapportant a l’étude du Ying et du Yang dans le corps.
    Il faut savoir que pour nous, L’inné est d'énergie négative.
    L’acquis par contre est d’énergie positive.


    L’entrainement et la persévérance est une technique qui permet, à terme, de privilégier une énergie par rapport à l’autre.
     

  12. Milgram

    Date d'inscription
    juillet 2008
    Âge
    32
    Messages
    3

    Re : Norme d'internalité, biais de raisonnement : l'intelligence à l'origine des inégalités sociales

    Citation Envoyé par Madarion Voir le message
    D’après les connaissances ce rapportant a l’étude du Ying et du Yang dans le corps.
    Il faut savoir que pour nous, L’inné est d'énergie négative.
    L’acquis par contre est d’énergie positive.


    L’entrainement et la persévérance est une technique qui permet, à terme, de privilégier une énergie par rapport à l’autre.

    Je ne me réfère nullement à d'obscures théories mystiques. Il s'agit bien d'un échange scientifique. Tu es hors-sujet .
    Et nous retrouvons le meme type de représentations archaïques et dégradantes dans les religions monothéistes : l'Homme porterait en lui, et ce de naissance, une essence éminemment mauvaise et aurait à consacrer son existence entière à se "laver" de son essence.
    Ceci signe un retournement de l'être contre l'être, une disposition morbide nous acculant au mépris et à la haine de soi et d'autrui. Quand la pulsion de mort asphyxie la pulsion de vie. Quand les biais cognitifs atteignent une telle ampleur que tout notre rapport à soi et au monde se retrouve dangereusement faussé.
     

  13. Madarion

    Date d'inscription
    septembre 2004
    Localisation
    Perpignan
    Âge
    43
    Messages
    1 182

    Re : Dualité des lobes frontaux ?

    Ce qui est dangereux c'est que des personnes qui ont la charge d’éduquer nos enfants sont persuadés qui sont les seuls au monde à avoir appréhendés certain domaine aussi pronfondément.

    Avant eux c'est l'obscurantisme et surtout l'ignorance.
    Ça c'est très dangereux !
     


    • Publicité







Sur le même thème :





 

Discussions similaires

  1. Signe des lobes d'une orbitale
    Par groizme dans le forum Chimie
    Réponses: 10
    Dernier message: 19/08/2014, 21h47
  2. [PM114] encore des lobes
    Par deep_turtle dans le forum Physique
    Réponses: 15
    Dernier message: 19/06/2007, 06h26
  3. Table des Rapports frontaux pour les CCM
    Par Nain Supportable dans le forum Chimie
    Réponses: 3
    Dernier message: 28/05/2007, 08h16
  4. sujet pour le tipe dualité des sciences
    Par oph dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 38
    Dernier message: 05/01/2006, 11h47
  5. Résumé des sujets de tipe "dualité dans les sciences"
    Par indian58 dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 3
    Dernier message: 31/07/2005, 10h24