Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 5 sur 5

anneaux de thomson




  1. #1
    hammer6

    anneaux de thomson

    Bonsoir aux physiciens (et aux autres aussi).

    quelqu'un pourait-il m'expliquer le principe de fonctionnement de ces anneaux lors de leur associacion (en fait uniquement 1) avec un solénoïde (bobine) , ces deux là (bobine et anneau de thomson) enroulés autour d'un noyau de fer doux.

    Ps: J'espère avoir donner une explication claire.

    Merci et bonne continuation.(et vive futura!)

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    deep_turtle

    Re : anneaux de thomson

    Salut,

    Tu peux rappeler ce que tu entends par « anneau de Thomson » ? Je n'ai jamais rencontré ce terme, et google semble avoir cessé d'être mon ami sur ce coup-là (sniff...).
    « D'avoir rejeté le néant, j'ai découvert le vide» -- Yves Klein

  4. #3
    hammer6

    Re : anneaux de thomson

    Ou la!!

    Bon je vais essayer mais étant donner que c'est le seul nom de ces anneaux que l'on a vu en cours...

    Ce sont donc des anneaux métallique que l'on glisse autour d'un "noyau de fer doux" au dessus d'une bobine, elle-même enroulée autour de ce noyau.
    lorsqu'on fait passer un courant alternatif dans la bobine, une polarité (induite par le champ magnétique) apparaît et l'anneau génère un champ dans l'autre sens donc un dipôle de configuration opposée à celui induit par la bobine apparaît ce qui expulse cet anneau hors du noyau ,qui est cilyndrique (car charges de même signe).
    enfin c'est ce que je crois avoir compris.

    Mais j'ais par contre du mal à comprende le principe d'apparition du champ généré par l'anneau en réponse à celui généré par la bobine lors de la mise sous tension.


  5. #4
    Ouk A Passi

    Re : anneaux de thomson

    Bonjour,

    Et tous mes voeux pour 2007.

    Le nom de Thomson est lié à l'electromagnétisme, les phénomènes d'induction,
    et je pense aussitôt à la formule F = 1 / 2Pi rac(LC) , mais ce n'est pas cela.

    Ensuite vient la mesure de e/m (Oeuf de Crookes ) où interviennent deux bobines.

    Mais en fin de compte je pense qu'il s'agit là de l'expérience de ELIHU THOMSON
    relative aux répulsions électromagnétiques:
    à la mise sous tension, le solénoïde génère un champ inducteur
    l'anneau est une spire (en court-circuit) dans laquelle se crée un courant induit qui,
    si mes souvenirs sont exacts, va circuler dans un sens tel que le champ
    crée par l'anneau soit opposé au champ inducteur, d'où répusion violente
    et expulsion de l'anneau.

    LENZ a énoncé cela beaucoup plus rigoureusement que moi:

    Le courant induit a un sens tel qu'il tend à s'opposer
    à la variation de flux qui l'a fait naître


    Le rotor d'un moteur électrique (en courant alternatif) dont la constitution
    présente des analogies avec la cage d'un écureuil (spires en court-circuit)
    est incontestablement l'une des applications de cette loi .
    On appellait autrefois un tel moteur: "moteur à répulsion".

  6. #5
    hammer6

    Re : anneaux de thomson

    merci beaucoup cette est en effet très claire dans sa définition.

    Et meilleurs voeux aussi.

  7. A voir en vidéo sur Futura

Discussions similaires

  1. anneaux postcombustion
    Par pétaf dans le forum Astronautique
    Réponses: 2
    Dernier message: 17/06/2007, 23h03
  2. Anneaux..........
    Par Lazy Photon dans le forum Matériel astronomique et photos d'amateurs
    Réponses: 3
    Dernier message: 30/04/2007, 19h38
  3. Anneaux de François
    Par fderwelt dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 3
    Dernier message: 21/03/2006, 01h27
  4. anneaux
    Par Sol-0 dans le forum Astronomie et Astrophysique
    Réponses: 10
    Dernier message: 29/01/2006, 23h13
  5. Anneaux de Newton
    Par Alpay dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 1
    Dernier message: 13/04/2003, 08h56