Bonjour, cliquez-ici pour vous inscrire et participer au forum.
  • Login:



+ Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 12 sur 12

Inégalités de Bell, expériences d'Alain Aspect

  1. Solitonique

    Date d'inscription
    juillet 2003
    Messages
    141
    Bonjour,

    Je viens de me repencher sur ces fameuses expériences. Enfin je l'aurais voulu mais je n'ai trouvé aucun lien qui m'explique clairement l'expérience. Ils sortent tous les équations de Bell, un vague croquis de l'expérience et c'est tout.

    Je voulais me faire une idée d'où et comment et pourquoi les photons correlés seraient obligés de communiquer une information à une vitesse supérieure à celle de la lumière.

    Qui connait un site bien documenté ?

    Etant donné que çà remet en cause la localité ou la causalité, çà mériterait un meilleur traitement dans les sites web dédiés à la physique...

    Personnellement je n'y crois pas trop, c'est pour çà que je veux en être convaincu clairement et pas seulement sur la foi d'autrui.

    Il doit bien y avoir un mécanisme possible qui préserve les conditions de localité sinon au moins de causalité ! :?

    @!

    -----

     


    • Publicité



  2. ronronladouceur

    Date d'inscription
    janvier 2003
    Localisation
    Québec
    Âge
    68
    Messages
    90
    Citation Envoyé par Solitonique
    Il doit bien y avoir un mécanisme possible qui préserve les conditions de localité sinon au moins de causalité?
    Salut Solitonique,

    http://www.cybersciences.com/cyber/2.0/q903.asp

    Mieux encore, tu peux consulter un expert à cette adresse, comme je l'ai déjà fait :

    http://public.web.cern.ch/Public/abo...henergy_f.html

    Bonne recherche,

    Claude
     

  3. Solitonique

    Date d'inscription
    juillet 2003
    Messages
    141
    Citation Envoyé par ronronladouceur
    [quote:2861856e9f="Solitonique"]
    Il doit bien y avoir un mécanisme possible qui préserve les conditions de localité sinon au moins de causalité?
    Salut Solitonique,

    http://www.cybersciences.com/cyber/2.0/q903.asp

    Mieux encore, tu peux consulter un expert à cette adresse, comme je l'ai déjà fait :

    http://public.web.cern.ch/Public/abo...henergy_f.html

    Bonne recherche,

    Claude[/quote:2861856e9f]

    Merci Claude.

    Je connais bien les principes de la MQ, et justement je voulais me refaire (encore une fois) une idée de cette expérience cruciale.

    Je me demande toujours si ces règles ne sont pas des "comme si c'était vrai" pour compenser des failles dans nos moyens de connaitre la réalité lors des expériences (on mesure obligatoirement en interagissant avec ce qu'on mesure...).
    De plus les particules sont des ondes sans frontière bien définie (où commence et où termine exactement une onde n'a pas de sens).
    On peut parfaitement modéliser notre incapacité à mesurer correctement avec une théorie qui traduit cette incapacité dans les formules.

    Je voudrais me faire une idée sur tout çà, encore une fois, car dans ce domaine mes opinions ont aussi un certain degré d'indéterminisme
     

  4. AurelAlex

    Date d'inscription
    janvier 2003
    Messages
    267
    Salut !

    Pour commencer, je connais tres bien Alain Aspect puisqu'il s'agit d'un de mes profs a l'ENS

    Pour un site, voici le site suivant realise par des eleves de l'ENS Lyon :

    http://www.ens-lyon.fr/DSM/magistere...io/2002/groux/

    Ils expliquent tout de A a Z (y'a meme les demonstrations).

    L'experience d'Aspect laisse bouche bee et demontre avec brio l'inexistance des variables cachees, pres de 60 ans apres qu'Einstein est affirmait qu'elles devaient exister avec la celebre formule "Je ne peux me resoudre a penser que Dieu jouerait aux des". Elle n'est toutefois pas toujours aisee a comprendre sans un bon bagage en meca Q...

    Bonne lecture en tout cas
    @+
    Aurelien.
     

  5. Solitonique

    Date d'inscription
    juillet 2003
    Messages
    141
    Citation Envoyé par AurelAlex
    Salut !

    Pour commencer, je connais tres bien Alain Aspect puisqu'il s'agit d'un de mes profs a l'ENS

    Pour un site, voici le site suivant realise par des eleves de l'ENS Lyon :

    http://www.ens-lyon.fr/DSM/magistere...io/2002/groux/

    Ils expliquent tout de A a Z (y'a meme les demonstrations).

    L'experience d'Aspect laisse bouche bee et demontre avec brio l'inexistance des variables cachees, pres de 60 ans apres qu'Einstein est affirmait qu'elles devaient exister avec la celebre formule "Je ne peux me resoudre a penser que Dieu jouerait aux des". Elle n'est toutefois pas toujours aisee a comprendre sans un bon bagage en meca Q...

    Bonne lecture en tout cas
    @+
    Aurelien.
    Merci !

    Il m'a l'air très bien fait ce site, ce sera un plaisir de l'étudier !

    Ceci dit, on peut être déterministe et accepter les résultats de cette expérience. Mais faudra donc renoncer au concept de localité (bah, on savait déjà qu'une particule n'avait pas de frontière bien précise de par sa nature ondulatoire....).

    Mai ne jetons pas le concept de causalité avec l'eau du bain !
     


    • Publicité



  6. isozv

    Date d'inscription
    avril 2003
    Localisation
    Suisse
    Messages
    1 112
    C joliment illustré et bien expliqué mais il est dommage que l'ensemble des développements mathématiques ne soient pas disponibles.

    J'ai longtemps cherché dans ce sens des infos sur le web et j'en suis arrivé a acheter un livre de Weinberg qui fait les démonstrations complètes (en anglais avec les notations mathématiques américaines...) et à prendre l'article d'Einstein dans Physical Review Letters pour me convaincre mathématiquement du phénomène.

    Ceci pour dire qu'il est dommage qu'il n'y ait rien en français

    Si vous connaissez une adresse qui m'aurait échapée c'est avec plaisir...
     

  7. alaink

    Date d'inscription
    juin 2003
    Messages
    371
    Une question supplémentaire:
    dans l'experience en question on cree 2 particules dans un etat quantique "intriqué" c'est à dire que en connaissant l'etat de l'une (par exemple "up") on connait l'etat de l'autre ("down").

    Ensuite on fait une mesure de l'etat de l'une de ces particules, ce qui "fige" sont etat de fait (au lieu d'avoir par exemple un etat correspondant à une superposition de probabilité 50% "up" + "50%" down, on a soit 100% "up" soit 100 % "down).

    Ma question est la suivante :
    y a -t-il moyen de savoir si la mesure a ete faite, sans faire la mesure (sans que la superposition de probabilité d'etats ne soit detruite).

    En effet, si j'ai bien compris l'experience, le paradoxe vient du fait que l'information correspondant a l'etat de la deuxieme particule est "transmise" instantanement quand on realise la mesure sur la premiere particule.
    Cependant il y a aussi une information supplementaire qui est transmise, a savoir "la mesure a ete faite".
     

  8. Solitonique

    Date d'inscription
    juillet 2003
    Messages
    141
    Citation Envoyé par alaink
    Une question supplémentaire:
    dans l'experience en question on cree 2 particules dans un etat quantique "intriqué" c'est à dire que en connaissant l'etat de l'une (par exemple "up") on connait l'etat de l'autre ("down").

    Ensuite on fait une mesure de l'etat de l'une de ces particules, ce qui "fige" sont etat de fait (au lieu d'avoir par exemple un etat correspondant à une superposition de probabilité 50% "up" + "50%" down, on a soit 100% "up" soit 100 % "down).

    Ma question est la suivante :
    y a -t-il moyen de savoir si la mesure a ete faite, sans faire la mesure (sans que la superposition de probabilité d'etats ne soit detruite).

    En effet, si j'ai bien compris l'experience, le paradoxe vient du fait que l'information correspondant a l'etat de la deuxieme particule est "transmise" instantanement quand on realise la mesure sur la premiere particule.
    Cependant il y a aussi une information supplementaire qui est transmise, a savoir "la mesure a ete faite".
    Question intéressante
    Pour qu'une information nous parvienne, même indirectement, il faut qu'une des deux particules ait interféré avec qqchose d'autre, donc la superposition d'états est rompue.
    Mais peut-être peut-on mettre au point une détection d'absence d'information, par exemple on s'assure que rien a encore changé dans l'environnement suite au passage des particules...
    Comme on dit : Pas de nouvelles, bonnes nouvelles !
     

  9. darko

    Date d'inscription
    janvier 2003
    Localisation
    casablanca
    Âge
    31
    Messages
    24
    à l'adresse http://www.cybersciences.com/cyber/2.0/q903.asp
    j'ai trouvé ceci (c'est moi qui souligne):
    La non-localité: Dans certaines situations, l'observation d'une particule à un endroit peut influencer instantanément l'état d'une autre particule à un autre endroit, aussi lointain qu'on le veut du premier. Par conséquent, «quelque chose» peut circuler plus rapidement que la vitesse de la lumière. Ce «quelque chose» est cependant non matériel et non énergétique.
    j'ai été choqué de lire ceci, si ce signal n'est ni matériel ni energetique, alors c'est quoi ?
    dans un numéro de science-et-vie, consacré à l'experience de geneve, j'ai lu qu'il falait considerer les deux particules comme un tout, c'est à dire qu'elles partagent le même bit d'information, ainsi il n'y aurait plus de signal
    :P
     

  10. pokpokpok

    Date d'inscription
    juin 2003
    Âge
    30
    Messages
    68
    désolé, je peux pas te répondre ! c'était juste pour dire que je reviendrai plus tard sur le site de l'ENS, parceque toute la partie calcul, démonstrations mathématiques,....j'ai me noie ! En même temps, je sors de term, donc les proba, je connais un peu, mais avec des symboles d'intégrales, et j'en passe ! pffouu !
     

  11. alaink

    Date d'inscription
    juin 2003
    Messages
    371
    Encore une question suplementaire, liee a la precedente:
    Soit une paire de particules dans un etat "intriqué", dont on n'a pas encore mesuré l'etat.
    est-il possible de creer une "intrication" avec une autre particule à partir de l'une des deux particules de la premiere paire, ceci bien sur sans realiser de mesure?
     

  12. Solitonique

    Date d'inscription
    juillet 2003
    Messages
    141
    Citation Envoyé par alaink
    Encore une question suplementaire, liee a la precedente:
    Soit une paire de particules dans un etat "intriqué", dont on n'a pas encore mesuré l'etat.
    est-il possible de creer une "intrication" avec une autre particule à partir de l'une des deux particules de la premiere paire, ceci bien sur sans realiser de mesure?
    Je ne crois pas. Les particules "naissent" corrélées et la corrélation ne peut pas se faire après coup. Et surtout pas avec une 3ème.
    C'est ce lien qui unit les 2 particules corélées qui intrigue tellement.
     


    • Publicité




 

Discussions similaires

  1. Le schéma d'Alain Coustou... crédible ?
    Par Seirios dans le forum Débats scientifiques
    Réponses: 5
    Dernier message: 29/01/2009, 19h03
  2. Inégalités -
    Par Rifly01 dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 7
    Dernier message: 27/09/2006, 08h09
  3. Le livre de d'Alain Connes NCG en 'free'!!
    Par mtheory dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 10
    Dernier message: 23/05/2006, 17h05
  4. Olympiades: Inégalités
    Par smil dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 1
    Dernier message: 16/02/2006, 19h14
  5. Mort d'Alain Bombard
    Par damien36 dans le forum Actualités
    Réponses: 5
    Dernier message: 21/07/2005, 13h29