Bonjour, cliquez-ici pour vous inscrire et participer au forum.
  • Login:



+ Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 9 sur 9

Capillarité

  1. benjy_star

    Date d'inscription
    janvier 2005
    Messages
    23 190

    Capillarité

    Bonsoir à tous !

    J'avoue avoir du mal à m'expliquer le phénomène de capilarité.

    - Comment un liquide peut-il ne pas tomber dans une cavité étroite (aiguille...) ? Est-ce uniquement parce que le passage de l'air est bloqué ?

    - En ce cas, comment se fait il qu'un liquide puisse alors "grimper" par capillarité, comme par exemple en chromatogrphie sur couche mince...

    Encore une question bidon de Benjamin !

    -----

     


    • Publicité



  2. Coincoin

    Date d'inscription
    octobre 2003
    Localisation
    Paris
    Âge
    32
    Messages
    16 547

    Re : Capillarité

    Salut,
    Ce phénomène est dû à la tension de surface : chaque surface coûte une certaine énergie. Et dans le cas d'un capilaire, l'énergie de surface verre-air est plus grande que l'énergie verre-eau. Cette différence permet de faire monter un peu l'eau pour gagner en énergie (malgré l'énergie potentielle de pesanteur que ça coute)
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Tension_superficielle
    Encore une victoire de Canard !
     

  3. benjy_star

    Date d'inscription
    janvier 2005
    Messages
    23 190

    Re : Capillarité

    OK Coincoin, merci pour cette réponse !
     

  4. mariposa

    Date d'inscription
    février 2005
    Localisation
    TOULOUSE
    Âge
    68
    Messages
    10 336

    Re : Capillarité

    Citation Envoyé par Coincoin
    Salut,
    Ce phénomène est dû à la tension de surface : chaque surface coûte une certaine énergie. Et dans le cas d'un capilaire, l'énergie de surface verre-air est plus grande que l'énergie verre-eau. Cette différence permet de faire monter un peu l'eau pour gagner en énergie (malgré l'énergie potentielle de pesanteur que ça coute)
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Tension_superficielle
    D'accord a une petite nuance:

    1- L'énergie de liaison entre verre et air c'est zéro.

    2- L'énergie de liaison verre-eau est négative.
     

  5. Coincoin

    Date d'inscription
    octobre 2003
    Localisation
    Paris
    Âge
    32
    Messages
    16 547

    Re : Capillarité

    Merci Mariposa ! D'ailleurs, on peut voir que si on met une goutte d'eau sur une plaque en verre, elle s'étale ! Alors que si on met la même goutte sur une surface hydrophobe, elle va rester quasiment sphérique (l'angle de contact peut être relié aux valeurs des tensions superficielles)
    Encore une victoire de Canard !
     


    • Publicité



  6. Tofu

    Date d'inscription
    mai 2004
    Localisation
    Chengdu
    Âge
    36
    Messages
    1 019

    Re : Capillarité

    Je peux essayer de mettre un schema. La hauteur à laquelle monte le liquide est reliée au rayon de courbure du ménisque par la loi de Laplace. Plus le rayon de courbure est petit et plus le liquide monte haut. (Laplace).
    Images attachées
    desole pour le manque de ponctuation
     

  7. benjy_star

    Date d'inscription
    janvier 2005
    Messages
    23 190

    Re : Capillarité

    Merci à tous, c'est VRAIMENT plus clair pour moi, maintenant...
     

  8. FC05

    Date d'inscription
    janvier 2005
    Messages
    3 686

    Re : Capillarité

    Pour la hauteur à laquelle ça monte, c'est la loi de Jurin.

    La loi de Laplace dit juste que dans le cas où on change de milieu en passant de la face concave à la face convexe il y a une différence de pression égale à 2sigma/r. sigma étant la constante de tension superficielle (en N/m) et r le rayon de courbure (en m).
     

  9. petit tonnerre

    Date d'inscription
    juin 2006
    Âge
    32
    Messages
    1

    Re : Capillarité

    Salut à tous, moi aussi j'ai une petit question à propose de la capillarité !

    Voilà, vous voyez les joints de chaque côté des vitres latérales de voitures ?
    On appelle çà des lécheurs et ils sont notamment constitués de flock (en gros c'est une multitudes de fibres textiles collés sur un support - une moquette quoi-)

    Ils ont pour fonction principale de faire l'étanchéité. (guider la vitre et insonoriser un peu aussi)
    Mais de l'eau passe quand même au niveau de ces fibres.
    Et on m'a dit que c'était du au phénomène de capillarité.
    Je n'arrive pas trop à comprendre pourquoi.
    Parce que là l'eau ne monte pas, elle descend bien.
    Pour moi l'eau descend tout simplement sous l'effet de son poids !

    Si quelqu'un pouvait m'éclairer sur ce point çà serait vraiment sympa !

    Et si vous aviez une idée de comment quantifier le débit d'eau en fonction des paramètres du flock (densité, longueur de la fibre etc..) ce serait le top. Laplace, Jurin ?
    Mais je rêve peut-être un peu trop là...
     


    • Publicité







Sur le même thème :





 

Discussions similaires

  1. Tpe sur la Capillarité et sur les tensions de surface
    Par Emmanuel B. dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 4
    Dernier message: 10/03/2011, 21h01
  2. capillarité
    Par Twolfe dans le forum Physique
    Réponses: 3
    Dernier message: 09/02/2007, 14h38
  3. TPE: LA capillarité
    Par urok dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 1
    Dernier message: 07/12/2006, 08h05