Bonjour, cliquez-ici pour vous inscrire et participer au forum.
  • Login:



+ Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 30 sur 30

Le principe de superposition quantique

  1. andretou

    Date d'inscription
    août 2009
    Localisation
    Haute Saintonge
    Âge
    54
    Messages
    1 058

    Le principe de superposition quantique

    Bonjour à tous
    Selon Wikipedia https://fr.wikipedia.org/wiki/Princi...tion_quantique :
    En mécanique quantique, selon le principe de superposition, un même état quantique peut posséder plusieurs valeurs pour une certaine quantité observable (spin, position, quantité de mouvement, etc.)

    Mes questions :
    1/ pourquoi la masse et la charge de l'électron, qui sont pourtant des valeurs observables, ne sont-elles pas concernées par le principe de superposition (un électron a toujours la même masse et la même charge) ?
    2/ Il existe donc deux familles d'observables, les observables superposables et les observables non-superposables ?
    3/ Si certains observables ne respectent pas le principe de superposition, pour quelle raison d'autres observables le respectent-ils ?
    4/ Si, pour l'électron, la masse et la charge ne sont pas superposables, existe-t-il également pour le photon des observables qui ne puissent pas être superposés ?

    Merci pour vos réponses.

    -----

    Bon, le connaissable, c'est fait... Qu'est-ce qu'il nous reste maintenant à découvrir ?
     


    • Publicité



  2. Deedee81

    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Courcelles - Belgique
    Âge
    55
    Messages
    30 304

    Re : le principe de superposition quantique

    Salut,

    Citation Envoyé par andretou Voir le message
    1/ pourquoi la masse et la charge de l'électron, qui sont pourtant des valeurs observables, ne sont-elles pas concernées par le principe de superposition (un électron a toujours la même masse et la même charge) ?
    Déjà, ce n'est pas parce qu'une quantité peut avoir plusieurs valeurs qu'elle doit avoir plusieurs valeurs. La quantification oblige.
    Par exemple, un électron dans un atome d'hydrogène peut être dans plusieurs états stationnaires d'énergie différente et quantifiés, on ne peut pas avoir n'importe quelle valeur. Et il peut être dans un état superposé (j'avais déjà lu des expériences où on plaçait un atome dans un état quantique superposé "état de base" + "état excité").

    La question pour la masse est bonne et ça doit pouvoir s'expliquer par la description avec le Higgs (c'est uniquement celle-là qui est concernée, les objets composites peuvent être dans des états excités de masse différente).
    Je n'y ai jamais réfléchi et je ne vais pas me lancer comme ça, je risquerais de dire une bêtise.

    Mais pour la charge, faut avouer qu'on n'a pas l'explication de sa quantification (sauf à travers le mécanisme de Kaluza-Klein qu'on rencontre aussi en théorie des cordes).

    La réponse aux autres questions est donc non.
    Tout est relatif, et cela seul est absolu. (Auguste Comte)
     

  3. ThM55

    Date d'inscription
    juin 2013
    Messages
    327

    Re : Le principe de superposition quantique

    Pour la charge électrique, la réponse est un peu subtile: des états quantiques chargés se transforment sous une transformation de jauge en modifiant leur phase (un coefficient complexe de module unité) selon un angle proportionnel à la charge électrique. La phase d'un état quantique n'est pas mesurable, c'est pour cela que l'état n'est pas un vecteur dans l'espace de Hilbert mais un rayon, ensemble de vecteurs qui ne diffèrent que par une phase. Mais si on superpose deux états de charges différentes, ils acquièrent sous la transformation de jauge des phases différentes. Donc la phase relative des deux états peut changer sous une transformation de jauge, ce qui permettrait en principe de mettre celle-ci en évidence dans une expérience d'interférence, ce qui est contraire à l'invariance de jauge. On appelle cela une règle de supersélection. Il y a la même interdiction pour deux états de spin entier et demi-entier, mais cette fois pour le groupe de Lorentz.
     

  4. alovesupreme

    Date d'inscription
    mars 2006
    Messages
    2 626

    Re : le principe de superposition quantique

    Citation Envoyé par Deedee81 Voir le message
    Mais pour la charge, faut avouer qu'on n'a pas l'explication de sa quantification (sauf à travers le mécanisme de Kaluza-Klein qu'on rencontre aussi en théorie des cordes).
    D'ou l'intéret de la recherche d'éventuels monopoles magnetiques. ils impliqueraient la quantification de la charge.
    http://feynman.phy.ulaval.ca/marleau...ein/node5.html
    Dernière modification par alovesupreme ; 09/01/2018 à 21h56.
     

  5. ThM55

    Date d'inscription
    juin 2013
    Messages
    327

    Re : Le principe de superposition quantique

    Je pense qu'on ne peut pas ranger la masse dans la même catégorie que la charge de ce point de vue. Je crois qu'on peut préparer un système dans un état qui est une superposition de deux états, le premier un état avec 1 électron et 1 positron et le second photon+photon. La masse du premier état est 2m, celle du second est nulle. La masse de la superposition n'est pas définie. Comme ils peuvent résulter tous les deux d'une collision électron+positron, je suppose que l'état final est une telle superposition (avec même d'autres paires de plus grande masse si l'énergie est suffisante) qui résulte de la dynamique de l'interaction: quand on calcule l'amplitude pour tel ou tel processus, on fait une projection sur l'un des états finaux. Je dis peut-être des bêtises, je vais réfléchir pour vérifier que cet argument est correct. Notons que la charge des deux états est nulle.
     


    • Publicité



  6. ThM55

    Date d'inscription
    juin 2013
    Messages
    327

    Re : Le principe de superposition quantique

    Mais pourquoi parlez-vous de la quantification de la charge? Si je lis bien la question, elle porte sur la superposition des états de charges différentes, pas sur la quantification de la charge.
     

  7. mach3

    Date d'inscription
    mars 2004
    Localisation
    normandie
    Âge
    35
    Messages
    9 679

    Re : Le principe de superposition quantique

    Citation Envoyé par ThM55 Voir le message
    le premier un état avec 1 électron et 1 positron et le second photon+photon. La masse du premier état est 2m, celle du second est nulle.
    pas si simple... Plusieurs photons allant dans des directions différentes forment un système de masse non nulle.
    De toutes façons cela revient à se poser la question pour l'énergie et non la masse, vu que la seconde est l'énergie du système dans le référentiel où son centre de masse est immobile...

    m@ch3
    Never feed the troll after midnight!
     

  8. ThM55

    Date d'inscription
    juin 2013
    Messages
    327

    Re : Le principe de superposition quantique

    C'est vrai, je sentais bien que j'écrivais une bêtise. Dans le système du centre de masse on a une énergie-impulsion de genre temps, donc l'état n'est pas de masse nulle. En fait je ne connais pas la réponse pour la masse.
     

  9. ThM55

    Date d'inscription
    juin 2013
    Messages
    327

    Re : Le principe de superposition quantique

    Mais j'ai un autre exemple. En théorie quantique des champs, un boson scalaire avec une interaction .

    Si l'état initial est composé de deux bosons, il y a des diagrammes avec des états finaux à deux bosons, mais aussi d'autres à 4 bosons. On peut donc superposer des états quantiques de masses différentes.
     

  10. alovesupreme

    Date d'inscription
    mars 2006
    Messages
    2 626

    Re : Le principe de superposition quantique

     

  11. andretou

    Date d'inscription
    août 2009
    Localisation
    Haute Saintonge
    Âge
    54
    Messages
    1 058

    Re : Le principe de superposition quantique

    Citation Envoyé par andretou Voir le message
    Bonjour à tous
    Selon Wikipedia https://fr.wikipedia.org/wiki/Princi...tion_quantique :
    En mécanique quantique, selon le principe de superposition, un même état quantique peut posséder plusieurs valeurs pour une certaine quantité observable (spin, position, quantité de mouvement, etc.)
    En plus des 3 observables indiqués ci-dessus (le spin, la position, la quantité de mouvement (donc l'énergie cinétique)), quels sont pour l'électron les autres observables répondant au principe de superposition ? Peut-on établir la liste exhaustive de ces observables (et compléter ainsi l'article de Wikipedia) ?
    La liste de ces observables est-elle la même pour le photon, à la polarisation près ?
    Bon, le connaissable, c'est fait... Qu'est-ce qu'il nous reste maintenant à découvrir ?
     

  12. alovesupreme

    Date d'inscription
    mars 2006
    Messages
    2 626

    Re : Le principe de superposition quantique

    pour une liste exhaustive je ne sais pas mais en tout cas il ne faudrait surtout pas oublier la superposition du nombre des particules.
     

  13. alovesupreme

    Date d'inscription
    mars 2006
    Messages
    2 626

    Re : Le principe de superposition quantique

    on voit ainsi que masse et charges entrent en superposition puisqu'il peut avoir superposition de 0 ou 1 particule ou plus (y compris pour
    les photons)
     

  14. andretou

    Date d'inscription
    août 2009
    Localisation
    Haute Saintonge
    Âge
    54
    Messages
    1 058

    Re : Le principe de superposition quantique

    Citation Envoyé par alovesupreme Voir le message
    on voit ainsi que masse et charges entrent en superposition puisqu'il peut avoir superposition de 0 ou 1 particule ou plus (y compris pour
    les photons)
    Peux-tu STP préciser ce que signifie la superposition de particules ?
    Bon, le connaissable, c'est fait... Qu'est-ce qu'il nous reste maintenant à découvrir ?
     

  15. Deedee81

    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Courcelles - Belgique
    Âge
    55
    Messages
    30 304

    Re : Le principe de superposition quantique

    Salut,

    Citation Envoyé par andretou Voir le message
    Peux-tu STP préciser ce que signifie la superposition de particules ?
    D'abord pour comparaison. Tu peux avoir un état de superposition quantique : "la particule est en x" et "la particule est en y".
    Si tu mesures la position, tu la trouveras toujours en x ou en y mais pas les deux, mais croire que sa position était précise avant la mesure est une erreur, cet état superposé est réel (interférences, inégalités de Bell et tout ça).

    Mais tu peux avoir aussi un état "il n'y a qu'une particule" et "il y a deux particules".
    Avec les photons, ce type d'état est assez courant.

    Pour des électrons (par exemple) c'est moins fréquent à cause de la conservation de la charge électrique, mais ce n'est pas exclut et il peut y avoir des états bizarres.
    (par exemple, le positronium peut être vu comme une superposition quantique "électron + positron" et "deux ou trois photons" (deux ou trois selon la parité), avec une évolution de l'amplitude de probabilité qui rend de plus en plus probable l'état multiphotons : désintégration aléatoire du positronium).
    Tout est relatif, et cela seul est absolu. (Auguste Comte)
     

  16. alovesupreme

    Date d'inscription
    mars 2006
    Messages
    2 626

    Re : Le principe de superposition quantique

    Bonsoir Didier

    en quoi le conservation de la charge est elle différente de la conservation de l'énergie?
    on peut je pense avoir superposition d'etats d'énrgies differentes mais pas de charges?
     

  17. Deedee81

    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Courcelles - Belgique
    Âge
    55
    Messages
    30 304

    Re : Le principe de superposition quantique

    Salut,

    Citation Envoyé par alovesupreme Voir le message
    en quoi le conservation de la charge est elle différente de la conservation de l'énergie?
    on peut je pense avoir superposition d'etats d'énrgies differentes mais pas de charges?
    Même si l'énergie est quantifiée, tu peux avoir n'importe quelle valeur de l'énergie.

    Mais pas pour la charge. Il n'y a qu'une valeur quantifiée possible.

    On peut dans certaines circonstances avoir ça pour l'énergie. Par exemple les niveaux d'énergie d'une particule dans un puits de potentiel "carré". Si le puits est étroit ou pas profond, il peut n'y avoir aucun état possible ou même un seul état possible (d'énergie bien précise). Mais bien entendu le spectre continu reste présent. Mais pas pour la charge (et on ne sait pas trop pourquoi).
    Tout est relatif, et cela seul est absolu. (Auguste Comte)
     

  18. Nicophil

    Date d'inscription
    octobre 2011
    Localisation
    en translation elliptique dans le champ d'un objet peu compact
    Âge
    39
    Messages
    4 730

    Re : Le principe de superposition quantique

    Bonjour,

    Citation Envoyé par andretou Voir le message
    Selon Wikipedia https://fr.wikipedia.org/wiki/Princi...tion_quantique :
    En mécanique quantique, selon le principe de superposition, un même état quantique peut posséder plusieurs valeurs pour une certaine quantité observable (spin, position, quantité de mouvement, etc.)

    Mes questions :
    2/ Il existe donc deux familles d'observables, les observables superposables et les observables non-superposables ?
    3/ Si certains observables ne respectent pas le principe de superposition, pour quelle raison d'autres observables le respectent-ils ?
    Ce ne sont pas les observables mais les fonctions d'onde qui sont superposables !

    Traduction de https://en.wikipedia.org/wiki/Quantum_superposition :
    Il indique que, tout comme les ondes en physique classique, deux états quantiques (ou plus) peuvent être additionnés ("superposés") et le résultat sera un autre état quantique valide ; et, inversement, que tout état quantique peut être représenté comme une somme de deux ou plusieurs autres états distincts. Mathématiquement, il se réfère à une propriété de solutions à l'équation de Schrödinger : puisque l'équation de Schrödinger est linéaire, toute combinaison linéaire de solutions sera également une solution.
    Un exemple de manifestation de superposition physiquement observable est celui des pics d'interférence provenant d'une onde électronique dans une expérience à double fente.
    La réalité, c'est ce qui reste quand on cesse de croire à la matrice logicielle.
     

  19. stefjm

    Date d'inscription
    avril 2008
    Localisation
    Zut! C'est pas homogène! Ben t'as qu'à mélanger...
    Messages
    13 875

    Re : Le principe de superposition quantique

    Citation Envoyé par Deedee81 Voir le message
    On peut dans certaines circonstances avoir ça pour l'énergie. Par exemple les niveaux d'énergie d'une particule dans un puits de potentiel "carré". Si le puits est étroit ou pas profond, il peut n'y avoir aucun état possible ou même un seul état possible (d'énergie bien précise). Mais bien entendu le spectre continu reste présent. Mais pas pour la charge (et on ne sait pas trop pourquoi).
    Sans doute parce qu'on pourrait considérer la charge comme un nombre quantique?
    Sûr qui faut aimer les grands nombres (quantiques) parce qu'un Coulomb, ça fait beaucoup.
    Moi ignare et moi pas comprendre langage avec «hasard», «réalité» et «existe».
     

  20. Deedee81

    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Courcelles - Belgique
    Âge
    55
    Messages
    30 304

    Re : Le principe de superposition quantique

    Salut,

    Citation Envoyé par stefjm Voir le message
    Sans doute parce qu'on pourrait considérer la charge comme un nombre quantique?
    Peut-être, va savoir.

    Citation Envoyé par stefjm Voir le message
    Sûr qui faut aimer les grands nombres (quantiques) parce qu'un Coulomb, ça fait beaucoup.
    Ah non, attention, ne confond pas le nombre quantique (un entier qu'on fait démarrer à 0 ou 1, par pas entier ou demi-entier, bon, y a un certain arbitraire) et la grandeur associée qui est une constante fois ce nombre quantique.
    Par exemple, le moment angulaire est quantifié mais sa valeur est hbar fois un nombre demi-entier.

    Ce "serait" la même chose pour la charge. Je met des guillemets car on ignore bien sûr s'il y a un sens à associer un nombre quantique à la charge. Ou du moins, moi, en tout cas je l'ignore (y a peut être des choses dans ce sens dans la littérature, je ne connais pas tout ).
    Tout est relatif, et cela seul est absolu. (Auguste Comte)
     

  21. stefjm

    Date d'inscription
    avril 2008
    Localisation
    Zut! C'est pas homogène! Ben t'as qu'à mélanger...
    Messages
    13 875

    Re : Le principe de superposition quantique

    Citation Envoyé par Deedee81 Voir le message
    Ah non, attention, ne confond pas le nombre quantique (un entier qu'on fait démarrer à 0 ou 1, par pas entier ou demi-entier, bon, y a un certain arbitraire) et la grandeur associée qui est une constante fois ce nombre quantique.
    Par exemple, le moment angulaire est quantifié mais sa valeur est hbar fois un nombre demi-entier.
    Pareil avec la charge électrique. On peut exprimer la loi de Coulomb en utilisant à la place de la constante de Coulomb. Numériquement et dimensionnellement, cela colle. Cela introduit d'ailleurs le coefficient de couplage de l'électromagnétisme en 1/137.036 par chance assez petit pour les développements perturbatifs.
    Moi ignare et moi pas comprendre langage avec «hasard», «réalité» et «existe».
     

  22. Deedee81

    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Courcelles - Belgique
    Âge
    55
    Messages
    30 304

    Re : Le principe de superposition quantique

    Citation Envoyé par stefjm Voir le message
    Numériquement et dimensionnellement, cela colle
    Ben, évidemment. Tu connais l'expression de la constante de structure fine je suppose.
    C'est assez banal comme constat. Et pas très utile (surtout pour le sujet de ce fil, mais pas seulement).
    Tout est relatif, et cela seul est absolu. (Auguste Comte)
     

  23. stefjm

    Date d'inscription
    avril 2008
    Localisation
    Zut! C'est pas homogène! Ben t'as qu'à mélanger...
    Messages
    13 875

    Re : Le principe de superposition quantique

    C'est tellement banal que je ne comprends pas pourquoi on n'en déduit pas que la charge est un nombre quantique?
    Moi ignare et moi pas comprendre langage avec «hasard», «réalité» et «existe».
     

  24. alovesupreme

    Date d'inscription
    mars 2006
    Messages
    2 626

    Re : Le principe de superposition quantique

    Citation Envoyé par Deedee81 Voir le message
    Salut,



    Même si l'énergie est quantifiée, tu peux avoir n'importe quelle valeur de l'énergie.

    Mais pas pour la charge. Il n'y a qu'une valeur quantifiée possible.

    On peut dans certaines circonstances avoir ça pour l'énergie. Par exemple les niveaux d'énergie d'une particule dans un puits de potentiel "carré". Si le puits est étroit ou pas profond, il peut n'y avoir aucun état possible ou même un seul état possible (d'énergie bien précise). Mais bien entendu le spectre continu reste présent. Mais pas pour la charge (et on ne sait pas trop pourquoi).
    Ma question n'avait pas rapport a la différence de quantification entre charge et énergie.
    tu avais avancé l'argument de non superposition de la charge par la conservation de la charge.
    Pourrais tu développer?
     

  25. andretou

    Date d'inscription
    août 2009
    Localisation
    Haute Saintonge
    Âge
    54
    Messages
    1 058

    Re : Le principe de superposition quantique

    Citation Envoyé par Nicophil Voir le message

    Ce ne sont pas les observables mais les fonctions d'onde qui sont superposables !
    Le spin est une fonction d'onde ?
    Bon, le connaissable, c'est fait... Qu'est-ce qu'il nous reste maintenant à découvrir ?
     

  26. Deedee81

    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Courcelles - Belgique
    Âge
    55
    Messages
    30 304

    Re : Le principe de superposition quantique

    Citation Envoyé par stefjm Voir le message
    C'est tellement banal que je ne comprends pas pourquoi on n'en déduit pas que la charge est un nombre quantique?
    Par ce que :
    - ça n'a rien à voir
    - le fait qu'il existe une formule banale (remplace alpha par son expression, tu verras. Mais je suis sûr que tu l'as déjà fait ) ) n'implique pas qu'il existe un nombre quantique de charge
    - on ignore si la valeur précise de la charge est lié à un nombre quantique
    - qu'est-ce que tu as à faire des interventions aussi inutiles depuis quelques jours ? Tu as un quota de message a respecter ?

    Citation Envoyé par alovesupreme Voir le message
    Ma question n'avait pas rapport a la différence de quantification entre charge et énergie.
    tu avais avancé l'argument de non superposition de la charge par la conservation de la charge.
    Pourrais tu développer?
    Pas par la conservation mais par le fait que sa valeur est unique.

    La superposition de la valeur de la charge signifierait pour (par exemple) un électron d'avoir un état avec une charge q1 et un état avec une charge q2, différente de q1 (et la superposition de ces deux états).
    Comme il n'y a qu'une valeur possible de la charge, cette situation est impossible.

    Citation Envoyé par andretou Voir le message
    Le spin est une fonction d'onde ?
    Non mais à une fonction d'onde correspond un spin (attention, dans la théorie de Schrödinger, on ne manipule que des fonctions d'onde scalaire. Mais les spineurs de Dirac = fonction d'onde à quatre composantes, correspondent à un spin 1/2).
    Dernière modification par Deedee81 ; 15/01/2018 à 11h26.
    Tout est relatif, et cela seul est absolu. (Auguste Comte)
     

  27. alovesupreme

    Date d'inscription
    mars 2006
    Messages
    2 626

    Re : Le principe de superposition quantique

    Citation Envoyé par Deedee81 Voir le message

    Pas par la conservation mais par le fait que sa valeur est unique.

    La superposition de la valeur de la charge signifierait pour (par exemple) un électron d'avoir un état avec une charge q1 et un état avec une charge q2, différente de q1 (et la superposition de ces deux états).
    Comme il n'y a qu'une valeur possible de la charge, cette situation est impossible.
    La je comprends mieux l'argument pour une particule unique.
    mais je faisais remarquer qu'en théorie des champs ou le nombre d'occupation interviens on peut avoir superposition d'états avec des charges différentes car ayant des nombres différents d'électrons.
    en physique quand on parle d'electron on parle d'un seul
    Le terme champ electronique n'est pas rentré dans le langage courant
    Dernière modification par alovesupreme ; 15/01/2018 à 14h54.
     

  28. Deedee81

    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Courcelles - Belgique
    Âge
    55
    Messages
    30 304

    Re : Le principe de superposition quantique

    Oui, tu as raison, on peut avoir superposition d'états à plusieurs particules différentes (et donc de charge (*)).

    (*) Bien que là, la conservation de la charge joue. On ne peut avoir que superposition permanente et donc la décohérence ou la réduction de la fonction d'onde doit intervenir. Je n'ai d'ailleurs jamais vu dans les exemples/calculs de telles superpositions. On a toujours une charge bien définie. Cette superposition est donc toute théorique.
    Tout est relatif, et cela seul est absolu. (Auguste Comte)
     

  29. mach3

    Date d'inscription
    mars 2004
    Localisation
    normandie
    Âge
    35
    Messages
    9 679

    Re : Le principe de superposition quantique

    petite réflexion comme ça, j'intuite que le principe de superposition doit conserver la charge et que pour ce faire, si il y a superposition entre un état à 1 électron et un état à 2 électrons, c'est qu'il existe, simultanément, une autre superposition intriquée qui compense exactement, par exemple une superposition quark down / quark up ou 3 positrons / 2 positrons etc de façon à ce qu'au bilan tous les états superposés possèdent en fait la même charge électrique.

    correct ou pas?

    m@ch3
    Never feed the troll after midnight!
     

  30. Deedee81

    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Courcelles - Belgique
    Âge
    55
    Messages
    30 304

    Re : Le principe de superposition quantique

    Salut,

    Citation Envoyé par mach3 Voir le message
    petite réflexion comme ça, j'intuite que le principe de superposition doit conserver la charge et que pour ce faire, si il y a superposition entre un état à 1 électron et un état à 2 électrons, c'est qu'il existe, simultanément, une autre superposition intriquée qui compense exactement, par exemple une superposition quark down / quark up ou 3 positrons / 2 positrons etc de façon à ce qu'au bilan tous les états superposés possèdent en fait la même charge électrique.

    correct ou pas?
    Oui, tu as raison. Ce type de situation peut se produire.

    Une exemple : lors d'une interaction à très haute énergie produisant une flopée de particules. L'état final avant mesure (et même avant interaction avec par exemple une chambre à brouillard) est une superposition quantique d'un grand nombre d'états de désintégration possible : par exemple un état où on a deux électrons créés et un état où on en a trois. Mais la charge totale sera toujours compensée par la production d'autres particules, elle la charge sera identique (pour chaque cas) à la charge initiale.

    Souvent dans les calculs on ne considère qu'un état final donné, car c'est celui qu'on veut observer, et la superposition quantique c'est plutôt celle de toutes les impulsions possibles pour les particules émises, et aussi pour les états de spins sauf si on considère une polarisation précise. Mais on tient compte des autres états "particules" dans les processus très énergétiques dans les processus dit inclusif (tiens, je ne sais d'ailleurs pas pourquoi on les appelle comme ça), on considère les cas "particules intéressantes" + "un tas d'autres brolls". Je n'ai jamais fait ce type de calcul que je trouve affreusement compliqués (quand j'ai potassé ça, je me suis limité aux processus de type diffusion, annihilation, etc... à énergie modérée. C'est déjà pas si mal ).
    Tout est relatif, et cela seul est absolu. (Auguste Comte)
     


    • Publicité







Sur le même thème :





 

Discussions similaires

  1. Vidéo - Tout est quantique : comment fonctionne le principe de superposition ?
    Par V5bot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 23/08/2015, 15h30
  2. Principe de superposition
    Par Super-Ase dans le forum Physique
    Réponses: 2
    Dernier message: 28/09/2012, 00h32
  3. Principe de superposition
    Par Glouboz dans le forum Physique
    Réponses: 2
    Dernier message: 08/02/2009, 13h50
  4. principe de superposition
    Par ABN84 dans le forum Physique
    Réponses: 0
    Dernier message: 23/09/2007, 16h28
  5. Principe de superposition
    Par neutrino éléctronique dans le forum Physique
    Réponses: 2
    Dernier message: 08/03/2007, 16h29