Bonjour, cliquez-ici pour vous inscrire et participer au forum.
  • Login:



+ Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 1 sur 1

Une minuterie "verte"

  1. Tropique

    Date d'inscription
    juin 2005
    Localisation
    Entre Groland-Du-Haut et BXL-capitale
    Messages
    13 411

    Une minuterie "verte"

    .
    Voici un mini-projet, ultra-light, ultra-rapide, mais qui est bien dans l'air du temps: une minuterie verte.

    De quoi s'agit-il?
    C'est une simple minuterie d'escalier, tout à fait basique.

    En quoi mérite-t-elle son label vert?
    Elle a la particularité de se débrancher elle-même une fois la temporisation terminée.
    En effet, depuis que les minuteries électroniques ont supplanté leurs ancêtres électromécaniques, elles ont gagné en flexibilité, en fiabilité, en endurance et en silence de fonctionnement, mais ces avantages ont un prix: elles comportent une alimentation, branchée en permanence, qui garde les circuits alimentés en période d'attente.
    Les minuteries électromécaniques, malgré leurs défauts avaient au moins cette vertu: elles ne consommaient rien en stand-by.

    Grâce à une configuration astucieuse, la minuterie que je vous propose offre le même attribut.
    Ce n'est pas à négliger: même une alim soignée consommant ~1W en stand-by finira par absorber une dizaine de KWh au bout d'un an, et cela s'accumulera année après année.
    Si cette minuterie sert pour des locaux peu fréquentés, caves, etc, elle ne fonctionnera que quelques pourcents du temps, et la puissance en stand-by sera non-négligeable devant la puissance en activité.

    Le circuit:
    Il comprend une alim capacitive classique branchée en parallèle avec la charge, un circuit de temporisation, et un triac sensible pour commander la charge.
    A la mise sous tension, les condensateurs sont déchargés, le triac est inactif, et l'alim capacitive est débranchée.
    Lorsque le bouton est appuyé, le condensateur de filtrage C1 se charge via D6, R7 et la charge; en même temps, il force le blocage du pseudo-thyristor formé par les transistors.
    Cela permet au gate de U1 d'être alimenté via R1. U1 conduit, mettant sous tension la charge et l'alim capacitive, qui prend le relais pour alimenter le gate.
    C2 commence à se charger via R4, et après environ 5 minutes, la tension devient suffisante pour faire conduire D2, ce qui amorce le pseudo thyristor.
    En conduisant, il court-circuite les condensateurs via les diodes et résistance, et supprime l'excitation de gate de U1, qui redevient bloquant.
    L'alimentation disparait, et seulement à ce moment, le thyristor peut se désamorcer.
    Le circuit redevient inactif, sans consommer le moindre courant.


    La commande continue de gate de U1 permet de garantir un fonctionnement avec tous types de charges: lampes à incandescence, TL, halogènes, lampes économiques ou alims électroniques de LEDs.
    La puissance maximale contrôlée est de 200W avec ce triac.
    Le temps peut être modifié grâce à la valeur de C2, ou en ajustant R4 (valeur mini: 33K, maxi: 220K). Idéalement, C2 devrait être un "LL", mais en pratique tous les chimiques modernes conviennent.
    La précision de la temporisation est très grossière, ce qui n'est normalement pas gênant pour l'application.

    La totalité du circuit est bien entendu raccordée au secteur, et il faut prendre les précautions d'usage: montage dans un boîtier isolant, etc. Le bouton est également sous tension, mais c'est l'usage dans les autres types de minuteries.
    C3 doit impérativement être de classe "X".


    Si l'on souhaite quelque chose de plus précis ou de plus évolué, on peut reprendre le même principe d'auto-maintien en remplaçant le temporisateur par quelque chose de plus sophistiqué: µcontrôleur ou circuit spécialisé genre CD4541.
    On peut également envisager d'autres versions: un télérupteur par exemple.

    Bonne réalisation, et prudence!

    -----

    Images attachées
    Pas de complexes: je suis comme toi. Juste mieux.
     


    • Publicité







Sur le même thème :





 

Discussions similaires

  1. La science du "Comment?" peut-elle dire "POURQUOI?" au moins une fois?
    Par Jean-Michel Tengang dans le forum Epistémologie et Logique
    Réponses: 83
    Dernier message: 12/07/2017, 23h12
  2. Actu - La pub "verte" désormais sous l'œil des consommateurs
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 6
    Dernier message: 10/02/2009, 13h57
  3. Une "couleur", "race" unique dans 50 000 ans?
    Par leradinmasqué dans le forum Biologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 13/12/2006, 11h26