Discussion fermée
Page 1 sur 3 12 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 78

Le Lait de vache : véritable poison ?

  1. #1
    Latyl

    Le Lait de vache : véritable poison ?

    Il parait que le lait de vache serait vraiment nocif pour l'homme, et plus spécialement pour le nourrison.

    Voir l'article :
    http://www.onnouscachetout.com/theme...itdevache._php

    Qu'en pensez-vous ?

    Les médecins seraient t-il vraiment tous au courant que le lait de vache (lait le plus utilisé dans la consommation) est mauvais pour nous mais ne peuvent rien faire contre la puissance du "lobby agricole" ?

    -----

    Dernière modification par kinette ; 23/11/2006 à 13h16.

  2. Publicité
  3. #2
    Cécile

    Re : Le Lait de vache : véritable poison ?

    Salut,

    C'est la grande mode, en ce moment, d'accuser le lait de vache.
    Les arguments sur le site que tu donnes me semblent bien tendancieux. L'auteur parle d'abord énormément du lait de vache comparé au lait maternel chez les tous petits. Or, il est connu depuis longtemps que chez eux, en effet, le lait de vache est inadapté à leur système digestif, et que le lait maternel est le mieux. Mais aucun enfant ne reçoit directement du lait de vache : ce lait est transformé afin d'être mieux adapté à l'estomac du petit. Donc le fameux argument sur les protéines non assimilables est faux, puisque ces protéines sont cassées dans les laits artificiels pour enfants.
    Ce qui me paraît très sujet à caution est l'extension de cela aux grands enfants et aux adultes, dont le système digestif est plus costaud. Et là, les arguments sont bien faibles, voire faux. Exemples :
    A l'âge adulte, nous avons perdu la quasi-totalité des lactases, enzymes indispensables à la digestion du lait. Cette enzyme est présente chez le bébé qui tête sa mère.
    C'est vrai si on a arrêté de consommer du lait et des fromages. Faux si on en a toujours consommé.

    Le docteur Arturo Capdeville, constate des paralysés infantiles (polio) dues à la consommation de produits laitiers.
    ???? La polio est due à un virus

    le lait contient des germes infectieux parce que les vaches sont souvent atteintes d'une maladie infectieuse et de phtisie (sommelière).
    Les laits subissent quasiment tous un traitement (chauffage, ultrafiltration, etc.)

    Les troubles de santé par l’apport quotidien de lait de vache sont nombreux : les maladies cardio-vasculaires, les inflammations, les allergies, les syndromes de mort subite chez le jeune enfant, les troubles nerveux mineurs et la schizophrénie.
    Le Docteur Comet rend le lait responsable de troubles hormonaux par la présence quasi permanente de protéines lactées dans la région hypophysaire provoquant des freins hormonaux responsables de troubles des règles, de stérilité, de prise de poids, de mastoses et de kystes bénins de la glande mammaire. Par son acide butyrique corrosif pour l'être humain, mais physiologique pour le veau, il constate la présence de toxines agissant sur le foie qui sont responsables de nombreuses crises de foie, de colites, d'infections, de maux de tête, de rhumatismes.
    Ils ont oublié la chutte des cheveux et les ongles incarnés

    Roland Fietta, naturopathe, prêtend que le lait de vache proyoque des obésités, des rhumatismes, infections, allergies, troubles nerveux, spasmophilie.
    Michio Kushi, spécialiste en rnacrobiotique, auteur de plusieurs livres, dit dans le Livre de la Macrobiotique: «Les produits laitiers ne rentrent pas dans l'art culinaire de la macrobiotique.
    Ca, ce sont des sacrées cautions scientifiques

    C'est bizarre, il y a plein d'affirmations péremptoires (et de mélanges volontaires des cas des nourissons et des adultes), mais aucune donnée épidémiologique. Or, il doit être facile de suivre médicalement un grand nombre de personnes ayant été allaités longtemps ou sevrés rapidement, consommant ou non du lait, et d'observer ce qu'ils deviennent.

  4. #3
    kinette

    Re : Le Lait de vache : véritable poison ?

    Pour compléter les propos de Cécile (avec lesquels je suis en accords) réfléchissez un peu et pensez aux peuples dont le lait est un des aliments de base (Masaï, peuls...) ont-ils l'air en si mauvaise santé que ça?

    Si on veut rechercher les causes de problèmes alimentaires actuels, peut-être faut-il regarder ailleurs...

    Je conseille d'aller voir le dernier film "supersize me"... certainement plus instructif

    K., qui boît pas mal de lait (tous les matins), mange du fromage (miam), n'a aucun problème de surpoid, pas de cholestérol ni de diabète...
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  5. #4
    vanos

    Re : Le Lait de vache : véritable poison ?

    Bonjour à tous,
    J'ai eu la curiosité d'aller voir le site cité par Latyl, www.onnouscachetout.com. C'est vraiment ahurissant ! Quel ramassis de poncifs, concentration d'élucubration diverses,
    ésotérisme absolu, discours fumeux et radotages de faux savants. De plus les rubriques sont longues et barbantes. Pour celui ou celle qui voudrait s'y risquer, bonne chance et accrochez-vous.
    Amitiés
    Connais toi toi-même (Devise de Socrate inspiré par Thalès)

  6. #5
    Latyl

    Re : Le Lait de vache : véritable poison ?

    Citation Envoyé par kinette
    Pour compléter les propos de Cécile (avec lesquels je suis en accords) réfléchissez un peu et pensez aux peuples dont le lait est un des aliments de base (Masaï, peuls...) ont-ils l'air en si mauvaise santé que ça?
    Le lait de vache ??
    Car le lait de chèvre ou de jument c'est autre chose...

    Citation Envoyé par kinette
    Je conseille d'aller voir le dernier film "supersize me"... certainement plus instructif
    Mouais... un type qui surfe sur le succès (légitime) de Michael Moore en prenant le sujet controversé le plus "accessible" (la consommation) pour se faire son blé....... je reste dubitatif.

    Ca me rappele mon supermarché qui vient de créer sa gamme "produit bio" (avec étiquette expliquant ô combien eux, les nouveaux supermarchés, sont respectueux de la terre et des petits producteurs) pour profiter de la demande naissante pour ce genre de marché, alors que je suis sûr que si demain cette "mode" disparait, ils en auront rien à foutre et liquideront cette gamme.

  7. #6
    coco

    Re : Le Lait de vache : véritable poison ?

    Citation Envoyé par Latyl
    Les médecins seraient t-il vraiment tous au courant que le lait de vache (lait le plus utilisé dans la consommation) est mauvais pour nous mais ne peuvent rien faire contre la puissance du "lobby agricole" ?
    Témoignage de quelqu'un qui ne doit sa survie dans sa petite enfance qu'au lait de vache... et qui continue, pour son plus grand plaisir, à en absorber des quantités non négligeables...

  8. #7
    ozeanne

    Re : Le Lait de vache : véritable poison ?

    Bah ! Ça m'énerve ce genre de discours plein d'absurdités, mal ou pas argumenté...Si le lait était nocif, de quelque manière que ce soit, et depuis qu'on en boit, il me semble que ça aurait déjà fait...tache d'huile.
    Aucun crédit.
    oz

  9. #8
    kinette

    Re : Le Lait de vache : véritable poison ?

    Citation Envoyé par Latyl
    Le lait de vache ??
    Car le lait de chèvre ou de jument c'est autre chose...
    Pour les Masaï je n'ai aucun doute, ils consomment sang et lait de vache et utilisent la bouse pour se chauffer et se protéger la peau.

    Il est toujours intéressant de se questionner sur notre alimentation, et de rechercher ce qui peut y être malsain.
    En ce qui concerne notre consommation de lait, je pense qu'on a peut-être plus à s'intéresser à la qualité du lait lui-même qu'à la quantité qu'on consomme.
    (ah, le bon lait des vaches des Alpes ).

    Mouais... un type qui surfe sur le succès (légitime) de Michael Moore en prenant le sujet controversé le plus "accessible" (la consommation) pour se faire son blé....... je reste dubitatif.
    Je pense qu'il n'est pas si mauvais de mettre en évidence certaines choses, même si c'est profiter d'un courant initié par un autre.

    Ca me rappele mon supermarché qui vient de créer sa gamme "produit bio" (avec étiquette expliquant ô combien eux, les nouveaux supermarchés, sont respectueux de la terre et des petits producteurs) pour profiter de la demande naissante pour ce genre de marché, alors que je suis sûr que si demain cette "mode" disparait, ils en auront rien à foutre et liquideront cette gamme.
    Bon on dérive un peu là (je réponds mais si tu souhaites continuer sur le sujet on peut créer un autre fil).
    Même si le "bio" devient quelque peu commercial, je ne suis pas sûre qu'il faille tant que ça s'en attrister (même si je préfère aussi les petits producteurs). On garde un bénéfice pour l'environnement (moins de pollution) et si des prix plus bas permettent aux gens n'en ayant pas les moyens d'acheter bio, ce n'est pas si mal. Et peut-être que ça peut permettre à certains consommateurs d'avoir un intérêt croissant pour la filière, de prendre conscience que ça n'est pas si peu abordable que ça, et souvent meilleur.

    K.
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  10. #9
    Latyl

    Re : Le Lait de vache : véritable poison ?

    S'il y a des médecins ici, certain pour confirmer je pense qu'il préconise à leurs patients de ne plus boire de lait.

    J'ai un ami qui me dit qu'il n'a plus de problème d'aigreur d'estomac depuis qu'il a cesser d'en boire. Bien sur, ca ne prouve rien, c'est peut-etre complètement psychologique.

    Mais j'aimerais savoir si, ici, un étudiant en médecine ou un toubib peut nous dire qu'il déconseille vivement la consommation de lait ?

  11. #10
    capred

    Re : Le Lait de vache : véritable poison ?

    Bonjour, oui, hélàs je sais qu'il existe des médecins qui accuse le lait de vache d'être la cause de problèmes de santé comme certains eczémas récurrents par exemple et bien d'autres maladies plus graves. Ils donnent comme argumentation, entre autre, le fait que nous ne sommes pas des veaux...(très observateurs).
    A part cela, et à part l'effet de mode, cela ne repose que sur des hypothéses à des kilométres de tout raisonnement scientifique. Le fait de pas trouver de cause et peu de traitement à un problème; ou à une maladie ouvre la porte à certains délires mystiques (voire aussi une manne financière).
    Hélàs la médecine ne peut résoudre tous les problèmes, ce n'est pas une raison pour croire en n'importe quoi.
    Enfin le lait d'une façon certaine (cf web Nutrition) est un excellent aliment riche en calcium, dont les protéines sont très facilement assimilables, des historiens pensent même que les populations lactases + auraient profité de cet avantage pour croitre plus en europe (néolithique et âge bronze en Europe nord).
    Enfin pour les microbes dans le lait de consommation ne le dite pas à Pasteur, il va se retourner dans sa tombe.
    Bientôt ces gens nous interdiront le blé car nous ne sommes pas des oiseaux, la viande cuite parce que l'homme ne connaît le feu que depuis 500 000 ans etc...
    à bientôt

  12. #11
    Cécile

    Re : Le Lait de vache : véritable poison ?

    En fait, je vois deux problèmes que peut poser le lait :
    - pour quelqu'un qui a cessé d'en consommer depuis longtemps, j'ai lu en effet qu'il perdait les enzymes capables de digérer le lait, et il peut donc avoir quelques problèmes de digestion. Mais pas les maladies décrites dans le site.
    - nous avons déjà une alimentation très (trop ?) riche en protéines animales et en graisses, donc boire beaucoup de lait si on mange déjà pas mal de viande et de poisson n'est pas excellent. Mais ce n'est pas le lait lui-même qui est en cause, plutôt l'équilibre entre les différents aliments. Je me souviens qu'au lycée, il y avait du lait à table. Je crois que maintenant, ça a disparu car les nutritionnistes se sont aperçus que la nourriture des ados était trop riche et protéinée.
    Quant à savoir quelle quantité de lait ou dérivés il serait bon de consommer... difficile à savoir, entre les syndicats des producteurs de lait et les gourous anti-lait.

  13. #12
    dteuz

    Re : Le Lait de vache : véritable poison ?

    maintenant je suis sevré , par contre yahourt et fromages je me rattrape
    il y a longtemps que le lait est mis en accusation,comme les aliments cuits (je rappele que burger est en tole) etc...
    le lait est très controlé à toutes les etapes depuis la production(chez moi 2 controles par jours+ 4/mois) jusqu'a la vente
    je ne suis pas d'accord avec le lactose et l'acide lactique dans les fromages car ceux-ci sont majoritairement evacués dans le lactoserum (petit lait) qui est par ailleurs un polluant puissant s'il n'est pas epuré avant rejet dans la nature

    le lait est traités de façon à le rendre le plus asseptique possible ,si c'est un bien pour certaines personnes malades ou très sensibles,la concurences entre les microbes est aussi une bonne solution,les pathogenes restent en nombres insuffisants pour rendre malade la plupart d'entre nous.VIVE les fromages au lait cru !! et le lait des alpes !!
    la seule intoxication de masse dont j'ai entendu parlé etait au japon (plusieurs dizaines de 1 000 personnes) suite à un reensemencement d'un mauvais germe apres traitement thermique et qui s'est multiplié exessivement.
    la periode ou j'ai mangé le plus de fromages(je fabriquais des reblochons fermiers et les cassés miam) mes analyses de colesterols montraient un manque, j'etait en dessous des normes!?

    il doit exister des personnes allergiques a certains composants du lait,je ne pense pas quil faille ce baser sur ces personnes là pour generaliser.
    sur le site pre-cité on donne en remplacement des produits à base de soja(ceci n'est pas mauvais) n' y a t-il pas beaucoups plus de personnes allergiques à la lecitine?

    bref comme le dit si bien ozeanne çà aurait fait tache d'huile

    @ latyl :tu as surement raison le café au lait n'est pas très dijeste,c'est pourquoi il faut arreter le café !

  14. #13
    Latyl

    Re : Le Lait de vache : véritable poison ?

    Citation Envoyé par dteuz
    @ latyl :tu as surement raison le café au lait n'est pas très dijeste,c'est pourquoi il faut arreter le café !
    Oui tiens c'est vrai ça, il parait qu'il n'y a rien de pire chimiquement que de mélanger du café et du lait

  15. #14
    Aie

    Re : Le Lait de vache : véritable poison ?

    Juste pour faire remonter le sujet.
    Mon pharmacien me soutient que le lait de vache est un poison pour l'adulte, causant pas mal de problèmes type inflammation des tendons, problèmes d'articulations avec l'âge, cancer de la prostate, etc.
    En y réfléchissant, l'homme est le seul "animal" à consommer du lait à l'âge adulte. En général, on dit que la lait c'est bon pour les apports en calcium. Mais mon pharmacien me prétend que la plupart du calcium est peu assimilé et part dans les selles. Il y a dans l'alimentation tout un tas de sources de calcium, un demi-litre de certaines eaux minérales suffiensent largement pour les apports journaliers.
    Les quelques études faites montrant que le lait est mauvais sont souvent discréditées car le lobby laitier est très fort et le lait est fortement apprécié.

    J'avoue que ces allégations me laissent perplexes mais je n'arrive pas à trouver de sites sérieux sur le sujet. Quelqu'un en a déjà vu?

    Aie, grande consommatrice de produits laitiers

  16. #15
    Neutrino

    Re : Le Lait de vache : véritable poison ?

    Tant que rien n'est démontré, alors on ne fait comme si de rien n'était. Quelque soit l'avis d'un pharmacien... L'existence d'un lobby est toujours apaisante intellectuellement, elle permet d'éviter le long et fastidieux travail de démonstration scientifique...

    Le lait pas fait pour être mangé par des adultes? Le concept d'un oeuf c'est pas non plus d'être mangé par un être humain... et les animaux ne fabriquent pas non plus leur chair pour qu'elle soit bien digérée... Ce n'est pas parce que l'humain est le seul à en manger à l'âge adulte que c'est forcément mauvais. L'être humain est "le seul à faire" ci ou ça dans beaucoup de catégories.

    Trois temps:
    - démontrer statistiquement que le lait est mauvais (= au boulot!)
    - mettre en évidence l'élément mystique du lait qui provoque tout ceci
    - aviser.
    Neutrino

  17. #16
    Neutrino

    Re : Le Lait de vache : véritable poison ?

    Juste une preuve de manque de sérieux:
    présence de toxines agissant sur le foie qui sont responsables de nombreuses crises de foie
    Ce qu'on appelle crise de foie est une douleur intestinale en langage populaire... Le foie n'étant pas innervé, les douleurs hépatiques n'existent pas (enfin si, mais sont très spécifiques)... une toxine hépatique ne provoquera jamais de douleur...

    En tant qu'étudiant en médecine la seule chose qu'on m'ait appris c'est répétitivement : "régime équilibré".
    En effet, les régimes équilibrés changent toutes les 5 minutes et mieux vaut un cours immanent qui ne dit rien qu'un cours remis en question par l'étudiant un mois après mais qui lui apporte au moins des éléments de réponse...

    En revanche, en fac de médecine on apprend la variabilité d'expression génétique de la béta galactosidase qui permet de digérer le lait. Les populations qui ont un régime lacté à l'âge adulte ont une plus forte expression de cette enzyme...

    Enfin, avec toutes les saloperies contenues dans le lait de vache selon ce que je viens de lire, il faudrait mettre les vaches en prison pour Empoisonnement
    Neutrino

  18. #17
    Heimdall-asgard

    Re : Le Lait de vache : véritable poison ?

    moi j ai lu que si le lait était dangeureux c'est a cause des engrais et des pesticides dans le fourage qu'elles mangent...

    et aussi a cause des antibiotiques que l'on leur fait prendre ( meme parfois en prévention) qui se retrouve directement dans le lait...

    pour etre sur, manger bio

  19. #18
    kinette

    Re : Le Lait de vache : véritable poison ?

    Bonjour,
    Je suis d'accord avec le propos de Neutrino (par contre, comme pour tout, ne pas abuser des bonnes choses...).

    moi j ai lu que si le lait était dangeureux c'est a cause des engrais et des pesticides dans le fourage qu'elles mangent...
    Je ne suis pas sûre que ces produits passent plus dans le lait que la viande ou les oeufs...
    Dans le cas des engrais: pas de gros risques pour ces produits!
    Pour les pesticides: j'ai l'impression qu'on manque malheureusement d'études sérieuses sur ce sujet.

    et aussi a cause des antibiotiques que l'on leur fait prendre ( meme parfois en prévention) qui se retrouve directement dans le lait...
    La loi me semble pourtant assez stricte de ce côté: il faudrait vérifier, mais il me semble que les antibiotiques "de croissance" ont été interdits, et dans le cas de traitement pour une mammite, les producteurs ne peuvent pas vendre le lait avant la fin du traitement antibiotique (la loi est très stricte ici, le lait part direct à la poubelle).

    pour etre sur, manger bio
    Je ne suis pas sûre qu'un lait "bio" produit dans une région d'agriculture assez intensive soit moins contaminé par des pesticides qu'un lait non "bio" provenant de Savoie, de vaches nourries à l'herbe des montagnes... ceci dit, le bio a l'intérêt de favoriser des modes d'exploitation moins nuisibles à l'environnement

    K.
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  20. #19
    azertylr

    Re : Le Lait de vache : véritable poison ?

    Les hormones contenues dans le lait de vache sont des véhicules d’informations et vont transmettre à l’hypophyse du veau des informations adaptées à cette espèce animale particulière.
    Imaginez une information de croissance spécifique au veau, par exemple peser 500 kg à six mois, reçu dans l’hypophyse d’un nourrisson qui, lui, dans le même temps, ne doit peser que 7 à 8 kg ?
    Que va-t-il se passer ?
    Tout simplement, cette information non spécifique, qui ne correspond en rien à la croissance normale de l’être humain, va perturber le mécanisme sensible du système hormonal réglé par l’hypophyse et, de ce fait, déclencher toute une série de conséquences fâcheuses pour le bon fonctionnement physiologique de l’individu.
    La premiere phrase qui dit que le lait transmet des informations sur la croissance du veau est vrai ou pas ? ca met parrait bizarre

  21. #20
    azertylr

    Re : Le Lait de vache : véritable poison ?

    Vu sur onvouscachetout.com :
    Le virus HIV représente un minuscule disque de 0,1 micron de diamètre. Actuellement, les tests électroniques de perméabilité des préservatifs sont capables de localiser des trous d'un diamètre variant entre 10 et 12 microns. En d'autres termes, des orifices au travers desquels 100 virus pourraient passer de front.
    il me semblait que l'on fesait passer un courant electrique donc ce n'est pas entre 10 et 12 microns mais la taille d'un electron.
    Le virus du VIH fait 0,1 micro ? je pense plus gros ...

  22. #21
    aquilegia

    Re : Le Lait de vache : véritable poison ?

    Bonjour,
    Je me souviens avoir vu au sujet du lait un article dans Pour la Science, il y a quelques mois, présentant une synthèse des dernières découvertes dans le domaine de la nutrition.
    Pour le lait, il était dit si mes souvenirs sont bons, notamment, que les bienfaits du calcium sur les os n'était pas démontrés au dela d'un équivalent verre de lait par jour (ils donnaient l'exemlpe d'une étude sur l'ostéoporose, entre populations très buveuses de lait, et peu buveuses de lait...).
    Par contre, des effets nocifs du calcium sont suspectés au niveau des ovaires (cancers favorisés)...
    Je ne m'en souviens pas plus, et il faudrait retrouver les articles à l'origine de cette synthèse pour plus d'information.
    Le bilan final concernant le lait était : ok, mais pas plus d'un équivalent verre de lait par jour...

  23. #22
    Yoyo

    Re : Le Lait de vache : véritable poison ?

    Citation Envoyé par azertylr
    La premiere phrase qui dit que le lait transmet des informations sur la croissance du veau est vrai ou pas ? ca met parrait bizarre
    Celui qui a ecrit la phrase que tu cites n'a quand meme pas peur du ridicule!
    les hormones circulent dans le sang, pour atteindre les organes cibles. Si des hormones de croissances se retrouvent dans le lait, faudrait que tu te l'injecte en intraveineuse pour avoir un risque que l'hormone potentiellement présente ait une action) (et a mon avis tu auras d'autre probleme plus grave a gérer apres ton injection!).
    N'oublions pas que le lait bu passe par l'estomac acide tres acid avec plein d'enzymes chargées de décomposer les protéines pour les rendre utilisables. Ton hormone elle se retrouvera totalement dégradée.

    Yoyo

  24. #23
    azertylr

    Re : Le Lait de vache : véritable poison ?

    Merci de me rassurer Yoyo !!

  25. #24
    L'Hérétique

    Re : Le Lait de vache : véritable poison ?

    Citation Envoyé par Yoyo
    Celui qui a ecrit la phrase que tu cites n'a quand meme pas peur du ridicule!
    les hormones circulent dans le sang, pour atteindre les organes cibles. Si des hormones de croissances se retrouvent dans le lait, faudrait que tu te l'injecte en intraveineuse pour avoir un risque que l'hormone potentiellement présente ait une action) (et a mon avis tu auras d'autre probleme plus grave a gérer apres ton injection!).
    N'oublions pas que le lait bu passe par l'estomac acide tres acid avec plein d'enzymes chargées de décomposer les protéines pour les rendre utilisables. Ton hormone elle se retrouvera totalement dégradée.

    Yoyo
    Salut,
    Pourtant, la pillule contraceptive, ce sont aussi des hormones, on l'avale, non ?
    Et pour autant que je sache, elles passent dans le sang, ces hormones.
    A+

  26. #25
    Lord M

    Re : Le Lait de vache : véritable poison ?

    Salut tout le monde ! Cool, une discussion alimentaire dans laquelle je vais pouvoir mettre mon grain de sel.

    Alors tout d'abord je suis d'accord, le lait est un aliment pour la digestion duquel nous sommes insuffisament équipé (qui parlait de Beta-galactosidase ?).

    Cependant le lait appporte un nombre très appréciable de protéines, minéraux et autres. L'idéal consiste donc à manger des produits laitiers : yaourts, fromages... étant des produits fermentés, il sont quasiment prédigérés par la flore bactérienne : votre intestin aura ca de moins à digérer. Le calcium présent dans ces produits est aussi bien plus facile à assimiler.

    Comme tout produit alimentaire il ne faut cependant pas en abuser : au pif je dirais qu'un verre de lait le matin, un bout de fromage à midi et un yaourt le soir c'est plus que suffisant. Et si avec ca vous choppez un cancer, ca sera vraiment pas de bol.

    Pour la qualité proprement dite du lait, il y a effectivement un passage favorisé des antibiotiques. Cependant les laiteries sont tenues à des contrôles systématiques, de même que les contrôles de contamination microbio. Enfin je ne me prononcerais pas sur le sujet du lait bio, car de toute facon je suis contre ce genre de produit, et ca nécéssiterait un débat à part entière (il doit même surement déjà en avoir un sur le forum...).

    En conclusion, vu tout ce que m'apporte le lait (protéines, lipides, minéraux, seul moyen de me réveiller le matin, onctuosité de mes danettes...), je ne vais surement pas arrêter d'en consommer pour un risque de cancer des ovaires
    Lord M

    What we do in life echoes in eternity

  27. #26
    Neutrino

    Re : Le Lait de vache : véritable poison ?

    Citation Envoyé par L'Hérétique
    Salut,
    Pourtant, la pillule contraceptive, ce sont aussi des hormones, on l'avale, non ?
    Et pour autant que je sache, elles passent dans le sang, ces hormones.
    A+
    Cas totalement différent, les hormones de croissance sont de nature peptidique donc très rapidement cassées par les enzymes digestives, alors que les hormones sexuelles (donc celles de la pillule) sont des stéroïdes (dérivés du choléstérol, donc lipidique) qui ne sont pas dégradés.
    Faut voir la concentration en hormones d'une pillule aussi : pour faire sa contraception avec de la viande, faudrait manger un troupeau de vaches par jour
    Neutrino

  28. #27
    praticien

    Re : Le Lait de vache : véritable poison ?

    Citation Envoyé par Yoyo
    N'oublions pas que (...) passe par l'estomac acide tres acidE avec plein d'enzymes chargées de décomposer les protéines pour les rendre utilisables. Ton hormone elle se retrouvera totalement dégradée.
    La dégradation des protéines n'est certainement pas totale dans l'estomac. Si un certain nombre sont dénaturées par l'acidité avec perte des caractéristiques de repliement pour permettre l'attaque enzymatique, toutes ne sont pas aussi sensibles. Pour citer un exemple que je connais assez, l'interleukine-2 (qui n'est pas vraiment une protéine alimentaire courante je le concède bien volontiers) supporte très très bien un séjour à pH très acide (0.1 % acide Trifluoroacétique en présence de 70 % d'acétonitrile) sans rien perdre de son activité biologique. L'interféron gamma tourne de l'oeil à pH 2 mais pas les interférons alpha ou beta.
    Une protéine qui a commencé à être digérée en peptides peut avoir de nouvelles activités biologiques liées à ces peptides avec liaison possible à des récepteurs spécifiques. (Penser à la POMC et aux différentes hormones peptidiques qui résultent de son découpage)
    Une protéine dénaturée par une cuisson "vigoureuse" peut à l'inverse être très difficile à lyser en peptides.
    Les sites de reconnaissance des protéases n'étant plus accessibles (dénaturation de certains acides aminés fragiles, glycation, agrégats, ...).

    Un exemple (au hasard)
    Digestion des protéines végétales chez les monogastriques. http://www.inra.fr/Internet/Produits...vieu/ic992.htm

    pH 7.5 jamais trop basique

  29. #28
    vince

    Re : Le Lait de vache : véritable poison ?

    Citation Envoyé par Aie
    En y réfléchissant, l'homme est le seul "animal" à consommer du lait à l'âge adulte.

    Tiens à ce propos, je voulais vous présenter cette photo prise par moi-même mais ça m'avait échappé...




    Alors, que disent les pharmaciens ?
    « Méfie-toi des proverbes chinois »
    (Proverbe berrichon)

  30. #29
    camaron

    Re : Le Lait de vache : véritable poison ?

    Et Vince la bête derrière à l'air bien jeune non ? C'est un grand veau !

    Bon comme ce sujet est débile on va en profiter pour faire un fromage.

    Dans mes premiers livres de lecture il y avait des pages où l'on donnait du lait au minou. Et depuis j'ai vu bien des chats se précipiter sur le lait qu'on leur donne. Donc l'homme n'est pas le seul animal à se nourrir de lait.

    Pour les antibio dans le lait c'est vrai que dans les laiteries toutes les citernes sont testées et tout le lait y passe. En cas de présence d'antibio c'est la poubelle. (100 % ?)

    Pour la digestion du lait il y a des prédispositions génétiques à en perdre l'usage. Et certaines populations perdent leur galactase à l'age adulte.

    Mais c'est quand même le comble sur ce site scientifique qu'une évidence aussi claire que le lait n'est pas un produit toxique puisse être discutée. La quantité de gens qui en consomme est une évidence et il est clair qu'il vaut mieux manger du lait que de rien manger du tout.

    Le risque 0 n'étant pas atteignable le lait peut présenter des inconvénients dans certains cas.

    Les nourrissons élevés au lait de vache sont en moins bonne santé qu'un bébé élévé au lait de sa mère mais il se porte mieux qu'un bébé élévé à l'eau....

    Ce débat soulève plutôt un problème méthodologique puisque que tout a des inconvénients mais qu'il faut faire la balance.

    Dans le cas du lait de vache en alimentation c'est difficile d'argumenter tellement c'est visible que le lait n'est pas toxique. Même le lait de jument dont les Mongols font leur quotidien a permis à cette population de passer les siècles.

    Latyl ne te fie pas au corps médical pour les avis nutritionnels. Neutrino le confirme d'ailleurs la formation des médecins en matière de nutrition est symbolique à moins qu'ils ne s'y interressent spécifiquement. Ma femme est médecin et je continue à la conseiller dans ce domaine où les médecins sont trés sensibles aux modes de la "faculté". Leur métier est assez peu tourné vers l'homme en bonne santé, il y a déjà pas mal de connaissance sur l'homme malade à maintenir.

  31. #30
    punchcoco

    Re : Le Lait de vache : véritable poison ?

    Pour ceux qui n'ont pas eu la patience de lire l'article proposé, , je me permets de faire un résumé succinct:
    - le lait maternel a fait preuve de sa supériorité par rapport au lait de vache dans l'alimentation du nourrisson (jusque là ça paraît logique)
    - le lait de vache est donc un poison violent pour l'homme. CQFD.

    Ah. J'aimerais bien pouvoir me fournir en lait maternel, mais comme ma génitrice approche de la soixantaine, je crains qu'elle ne soit pas tout à fait disposée à m'en fournir.

    Le tout est parsemé d'assertions aussi péremptoires que fascinantes comme:
    Toutes ces maladies chaudes inflammatoires, dites en "ites", se transformeront petit à petit en maladies froides, dites en "oses" (artérioscléroses, tuberculoses, canceroses).
    J'éprouve une certaine méfiance pour ces mouvements de mode qui tentent de justifier tout et n'importe quoi sur un mode pseudo-scientifique. J'en ai fait justement l'expérience hier: atteinte d'un torticolis carabiné, j'ai testé les services d'un ostéopathe. Ce dernier m'a tenu le raisonnement suivant: je souffrais selon lui d'un dysfonctionnement au niveau de mes côtes supérieures, en rapport avec des allergies respiratoires, et tous mes problèmes rentreraient dans l'ordre avec l'éviction des produits laitiers. Merci bien, Monsieur, mais il se trouve qu'en fait je souffre d'une hernie discale cervicale d'origine traumatique.
    Bref, je crois que je vais continuer de manger des yaourts...

Page 1 sur 3 12 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Poison contre les ragondins
    Par kinette dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 77
    Dernier message: 15/11/2013, 08h31
  2. Chiralité:poison ou médicament?
    Par nightman2 dans le forum Chimie
    Réponses: 31
    Dernier message: 02/12/2009, 17h27
  3. Lait de vache/végétal
    Par Prety dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 5
    Dernier message: 22/12/2007, 20h00
  4. lait de vache
    Par nanor76 dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 3
    Dernier message: 21/07/2004, 23h50
  5. Un véritable problème
    Par Hugo_Ap dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 6
    Dernier message: 26/04/2004, 18h51