Bonjour, cliquez-ici pour vous inscrire et participer au forum.
  • Login:



+ Répondre à la discussion
Page 2 sur 2 PremièrePremière 2
Affichage des résultats 16 à 25 sur 25

Prothese de hanche - Casse céramique

  1. myoper

    Date d'inscription
    décembre 2007
    Messages
    27 423

    Re : Prothese de hanche - Casse céramique

    Je ne suis pas spécialiste en PTH et je vous remercie de ces précisions.

    Je pensais que la céramique était plus résistante à ce genre de contraintes ou qu'il y a avait un matériaux intermédiaire (mais si c'était si facile, ce serait déjà fait).

    -----

     


    • Publicité



  2. gert57

    Date d'inscription
    juillet 2014
    Messages
    11

    Re : Prothese de hanche - Casse céramique

    Toujours personne qui a subi de telles mésaventures de fractures de prothèses ?
     

  3. matofy

    Date d'inscription
    mai 2015
    Messages
    1

    Re : Prothese de hanche - Casse céramique

    Bonsoir, Mon mari a subi la même chose , apres une premiere operation en 2010 qui s'était très bien passée et après une très bonne reprise de ses activités, celle ci s'es rompue en 2012 apres seulement 2 ans sans rien de particulier ,en marchant normalement. Apres une lourde operation il-ont du ouvrir le femur pour extraire la tige fémorale, et donc réimplantation d'une nouvelle prothése il n'a pas récupéré complétement.Nous connaissons 3 cas identiques , opérés en 2010 et cassés en 2012 tous avec des protheses de la marque ceram concept.... alors "faute à pas de chance"...cela laisse songeurs. Notre assurance nous suis pour une action en justice contre le fabricant aussi j'aimerai savoir si vous savez la marque de votre prothése (en principe elle doivent figurer dans le contre rendu opératoire).Si par hasard il s'agit de la même, je pense qu'il y a de mauvaises séries mais qu'ils ont du mal à en parler Bon courage à vous et si vous avez une réponse.....

    ...
     

  4. gert57

    Date d'inscription
    juillet 2014
    Messages
    11

    Re : Prothese de hanche - Casse céramique

    Bonsoir,

    Ma prothèse en céramique est de marque HORIZON provenant de la société Amplitude à Valence dans la Drôme.

    Quelle est la partie qui a cassé pour votre mari ?
    En ce qui me concerne, il s'agit de l'insert et de la tête.

    J'ai eu un peu moins de malchance que votre mari ; le chirurgien avait essayé de m'enlever la tige la 1ère fois, mais sans y parvenir.
    Mais il l'a rayée et remis de la céramique sur du métal rayé, ça a tenu 2 ans 1/2...

    Maintenant je n'ai plus de céramique mais du métal.
     

  5. myoper

    Date d'inscription
    décembre 2007
    Messages
    27 423
     


    • Publicité



  6. gert57

    Date d'inscription
    juillet 2014
    Messages
    11

    Re : Prothese de hanche - Casse céramique

    Concernant les problèmes de fracture de céramique, les statistiques sont largement sous-évaluées, car la déclaration de matériovigilance (auprès de l'ANSM) est loin d'être systématique.
    J'ai subi 2 fractures en 2011 et 2014. J'ai remonté celle de 2014, tout comme l'hôpital et la société de fabricant qui ont vu que je "bougeais".
    Mon chirurgien m'a informé avoir eu 2 incidents de fracture sur le même type de prothèse (même marque, même fabricant).
    J'ai donc signalé ces 3 autres incidents (2011 + les 2 autres) à l'ANSM.
    Au bout de 5 mois, ils m'ont répondu que 2014 avait bien été recensée, sans pousser les recherches sur les 3 autres incidents !!!
    L'une des raisons est l'incidence financière que ce soit pour les fabricants et les chirurgiens/hôpitaux : nécessité d'arrêter de produire un matériau, de réopérer les patients, de les indemniser, réputation réduite pour les hôpitaux et les chirurgiens...
    En quelque sorte, nous sommes des cobayes.
     

  7. myoper

    Date d'inscription
    décembre 2007
    Messages
    27 423

    Re : Prothese de hanche - Casse céramique

    Extrêmement difficile de savoir ce qui est sous évalué et encore plus à quel point et une absence de réponse (en particulier sur d'autres cas que le votre) ne vaut pas absence de connaissance par l'agence ni même absence de recherches (comment pourriez vous le savoir ?) mais quoi qu'il en soit en France, vous avez les statistiques US beaucoup plus contrôlées qui vont dans le même sens.
    De toutes façons, plus de casses sur un type ne fait pas moins de casses sur un autre.

    Il faut savoir qu'il n'y a aucune incidence financière négative pour les chirurgiens ou les hôpitaux qui sont assurés pour ça et qui sont payés "à l'acte" (donc ici, des bénéfices en plus) et non responsables de la fabrication des prothèses (il peut y avoir, au pire "responsabilité sans faute" si le producteur n'est pas identifié). Comme ça concerne tous les chirurgiens, il n'y aura pas vraiment de problème de réputation.
    D'autre part, l'assurance maladie serait bénéficiaire en cas de procès gagné (elle est toujours partie prenante).
    En quelque sorte le corps médical fait ce qu'il peut au mieux pour les patients avec le matériel à disposition car c'est sa fonction mais le risque zéro n'existe pas. Par contre, en ce qui concerne les fabricants, ils sont soumis aux lois du marché...
     

  8. gert57

    Date d'inscription
    juillet 2014
    Messages
    11

    Re : Prothese de hanche - Casse céramique

    Citation Envoyé par myoper Voir le message
    Extrêmement difficile de savoir ce qui est sous évalué et encore plus à quel point et une absence de réponse (en particulier sur d'autres cas que le votre) ne vaut pas absence de connaissance par l'agence ni même absence de recherches (comment pourriez vous le savoir ?) mais quoi qu'il en soit en France, vous avez les statistiques US beaucoup plus contrôlées qui vont dans le même sens.
    J'ai été en contact avec l'ANSM pendant plusieurs mois, qui m'a confirmé qu'il y avait une importante sous-évaluation des remontées d'incidents (sans pouvoir le quantifier puisqu'il s'agit de non déclaration - il en va de même pour le travail au noir, les fraudes fiscales...). Toujours est il qu'ils n'ont pas eu de trace de déclaration en 2011, et ils n'ont pas fait de recherches sur les 2 incidents antérieurs qu'a connues mon chirurgien (qui n'utilise plus depuis le couple céramique-céramique d'ailleurs). Uniquement sur ma propre expérience 1 seul cas recensé en matériovgilance (parce que j'en ai fait moi-même la déclaration !) sur 4 qui auraient dû l'être. Les statistiques sont donc largement faussées au détriment de la qualité des matériaux et du patient.

    Citation Envoyé par myoper Voir le message
    Il faut savoir qu'il n'y a aucune incidence financière négative pour les chirurgiens ou les hôpitaux qui sont assurés pour ça et qui sont payés "à l'acte" (donc ici, des bénéfices en plus) et non responsables de la fabrication des prothèses (il peut y avoir, au pire "responsabilité sans faute" si le producteur n'est pas identifié). Comme ça concerne tous les chirurgiens, il n'y aura pas vraiment de problème de réputation.
    D'autre part, l'assurance maladie serait bénéficiaire en cas de procès gagné (elle est toujours partie prenante).
    En quelque sorte le corps médical fait ce qu'il peut au mieux pour les patients avec le matériel à disposition car c'est sa fonction mais le risque zéro n'existe pas. Par contre, en ce qui concerne les fabricants, ils sont soumis aux lois du marché...
    La responsabilité du chirurgien tient au fait qu'il ne remonte pas forcément ces incidents. Il y a certainement des chirugiens plus ou moins consciencieux sur ce retour.
    Concernant l'indemnisation, elle n'est pas simple à obtenir, chacun se rejetant la faute. Les réponses sont toujours les mêmes : "c'est très rare", "vous n'avez pas eu de chance"
    J'ai demandé auprès du chirurgien, de l'hôpital et du fabricant si les déclarations de matériovigilance avaient été faites et malgré des relances, aucune réponse depuis 1 an.
    La seule réponse que j'ai eu de la part du fabricant, c'est que des analyses sont systématiquement faites après coup, et qu'en tout état de cause la responsabilité de leur matériau n'était pas en cause, mais ils ont refusé de me communiquer le compte rendu d''analyses...
    Pas sûr que la Sécu soit bénéficiaire... J'ai été en rééducation (hospitalisation de jour) les 2 fois (1 mois 1/2 à chaque fois, transport VSL) + 50 séances de kiné + RDV chirugien, rhumatologue, psy, + de nouvelles séances kiné + actes de radio + les antidouleurs, les anxyolitiques...
    + aide ménagère compte tenu du handicap (donc beaucoup de frais pour la sécu et d'autres à ma charge).
    Il y a des enjeux financiers énormes, mais les choses sont difficiles à prouver, tant on se heurte à un manque de transparence et une volonté de ne pas répondre ou de faire traîner les choses pour décourager les éventuels recours
    Dernière modification par gert57 ; 13/05/2015 à 09h57.
     

  9. myoper

    Date d'inscription
    décembre 2007
    Messages
    27 423

    Re : Prothese de hanche - Casse céramique

    Citation Envoyé par gert57 Voir le message
    La responsabilité du chirurgien tient au fait qu'il ne remonte pas forcément ces incidents. Il y a certainement des chirugiens plus ou moins consciencieux sur ce retour.
    Concernant l'indemnisation, elle n'est pas simple à obtenir, chacun se rejetant la faute. Les réponses sont toujours les mêmes : "c'est très rare", "vous n'avez pas eu de chance"
    J'ai demandé auprès du chirurgien, de l'hôpital et du fabricant si les déclarations de matériovigilance avaient été faites et malgré des relances, aucune réponse depuis 1 an.
    La seule réponse que j'ai eu de la part du fabricant, c'est que des analyses sont systématiquement faites après coup, et qu'en tout état de cause la responsabilité de leur matériau n'était pas en cause, mais ils ont refusé de me communiquer le compte rendu d''analyses...
    Pas sûr que la Sécu soit bénéficiaire... J'ai été en rééducation (hospitalisation de jour) les 2 fois (1 mois 1/2 à chaque fois, transport VSL) + 50 séances de kiné + RDV chirugien, rhumatologue, psy, + de nouvelles séances kiné + actes de radio + les antidouleurs, les anxyolitiques...
    + aide ménagère compte tenu du handicap (donc beaucoup de frais pour la sécu et d'autres à ma charge).
    Il y a des enjeux financiers énormes, mais les choses sont difficiles à prouver, tant on se heurte à un manque de transparence et une volonté de ne pas répondre ou de faire traîner les choses pour décourager les éventuels recours
    Je suis d'accord mais ça n'enlève rien à ce que j'ai écrit (en ne déclarant pas, le chirurgien ne se rend pas service car les éventuels problèmes pourront alors lui être plus facilement imputés).
    En tous cas bonne chance... quelle que soit la prothèse puisque les métal-métal nécessitent plus souvent une reprise et qu'il est impossible, sauf défaut évident mis expertisé officiellement, de reconnaitre une casse imprévisible d'une casse sur défaut de matériel.

    Citation Envoyé par gert57 Voir le message
    J'ai été en contact avec l'ANSM pendant plusieurs mois, qui m'a confirmé qu'il y avait une importante sous-évaluation des remontées d'incidents (sans pouvoir le quantifier puisqu'il s'agit de non déclaration - il en va de même pour le travail au noir, les fraudes fiscales...). Toujours est il qu'ils n'ont pas eu de trace de déclaration en 2011, et ils n'ont pas fait de recherches sur les 2 incidents antérieurs qu'a connues mon chirurgien (qui n'utilise plus depuis le couple céramique-céramique d'ailleurs). Uniquement sur ma propre expérience 1 seul cas recensé en matériovgilance (parce que j'en ai fait moi-même la déclaration !) sur 4 qui auraient dû l'être. Les statistiques sont donc largement faussées au détriment de la qualité des matériaux et du patient.
    En effet, je ne peux que rerépéter que les statistiques sont incomplètes mais il faut savoir que les années de déclarations ne sont pas forcément les années des incidents (il y a plusieurs dates de concernées) et les recherches peuvent être faites plusieurs mois ou années après la (les) déclaration(s) (et c'est un problème). Un "contact" avec l'ANSM n'est pas accès complet et la transmission intégrale de toutes leurs archives et données (ils sont encore trop opaques et c'est la encore un problème)
    Mais vous avez les données étrangères, en particulier des Etats Unis qui permettent de vous faire une idée du risque.
     

  10. jeanbgauch

    Date d'inscription
    mars 2017
    Âge
    43
    Messages
    1

    Re : Prothese de hanche - Casse céramique

    Bonjour à toutes et tous,
    il m'arrive aussi une casse prothèse, j'aimerais pouvoir échanger avec vous et connaitre quelles actions vous avez menées avec quels résultats, quels points importants à ne pas omettre, d'avance j'espère que vous voudrez bien m'orienter, merci
     


    • Publicité





 

Discussions similaires

  1. osteochondromatose a al hanche
    Par NANETTE10 dans le forum Maladies génétiques et maladies orphelines
    Réponses: 1
    Dernier message: 08/04/2010, 10h35
  2. Douleur et blocage à la hanche
    Par Dreamfall dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 1
    Dernier message: 03/02/2010, 19h28
  3. rhume de hanche
    Par craps dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 2
    Dernier message: 30/03/2009, 10h06
  4. dysplasie de la hanche
    Par Aélis dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 3
    Dernier message: 01/02/2007, 20h29
  5. un ptit probleme casse tete et casse pieds aussi (je trouve)
    Par avril dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 2
    Dernier message: 17/01/2004, 11h08