Bonjour, cliquez-ici pour vous inscrire et participer au forum.
  • Login:



Discussion fermée
Affichage des résultats 1 à 14 sur 14

Voies naturelles pour sevrage de benzodiazépines

  1. BenjaminGuggenheim

    Date d'inscription
    décembre 2016
    Messages
    3

    Talking Voies naturelles pour sevrage de benzodiazépines

    Bonsoir, et par avance joyeuse fête pour la nouvelle année qui arrive à grands pas.

    Ma question est relativement simple dans sa forme : Que me conseillez-vous en alternative à un traitement chimique de benzodiazépines (Lexomil) que je prends depuis plus d'un an, à raison d'un quart de comprimé (avant le couché) depuis environ trois mois, contre un demi auparavant, et un entier il y a 6 mois, pour stopper celui-ci ? Il m'avait été prescrit pour soigner des pics de stress.

    Je ne nie pas que ce produit m'a aidé, mais je sens en moi un désir grandissant de me passer de celui-ci, car la dépendance est aussi morale : se sentir obligé de devoir le prendre est déjà un problème en soi et je ne veux pas entrer davantage dans ce cercle vicieux, et je n'ai pas la chance d'avoir un médecin avec assez de recul (ou d'implication, dirais-je).

    Je pense par exemple à des solutions à base de plantes actives - ou mélange de celles-ci -, produits sans effet de dépendance, posologie pour arrêter (préférer une prise un jour sur deux, puis un jour sur trois et ainsi de suite ?) ou autres médecines dites alternatives : loin des médicaments vendus de la big-pharma.

    Tout autre conseil est également le bienvenu, car je crois ne pas être le seul à être dans cette situation, dans ce pays où les médecins ont la main très légère pour sortir l'ordonnance.

    Cela reste un sujet délicat pour moi, l'anonymat des forums me permet de m'exprimer et d'en parler plus ouvertement, je vous remercie donc d'avoir pris le temps de lire mon message.

    Cordialement,

    J.S.

    -----

     


    • Publicité



  2. Neon20

    Date d'inscription
    mars 2015
    Messages
    787

    Re : Voies naturelles pour sevrage de benzodiazépines

    Bonsoir,

    Pour le sevrage, il faudra voir avec votre médecin.

    Je pense par exemple à des solutions à base de plantes actives - ou mélange de celles-ci -, produits sans effet de dépendance, posologie pour arrêter (préférer une prise un jour sur deux, puis un jour sur trois et ainsi de suite ?) ou autres médecines dites alternatives
    Les plantes anxiolytiques(valériane, passiflore) ont un effet très/trop modeste et peuvent ne pas vous convenir.
    D'autres anxiolytiques efficaces qui ne présentent pas l'effet de dépendance des médicaments de la famille des benzodiazépines existent mais n'auront peut-être pas un effet suffisamment puissant pour traiter votre cas. Parlez-en à votre médecin.


    loin des médicaments vendus de la big-pharma.
    Je ne comprends pas cette affirmation. Un laboratoire ou un groupe(qui en rachète d'autres) peut vendre des médicaments et des produits phytothérapeutiques, l'un n'empêche pas l'autre. La seule chose qui compte est de trouver le médicament le plus sécuritaire ET le plus efficace pour traiter votre anxiété.
    Dernière modification par Neon20 ; 27/12/2016 à 22h24.
     

  3. JPL

    Date d'inscription
    septembre 2003
    Messages
    64 921

    Re : Voies naturelles pour sevrage de benzodiazépines

    Je ne suis pas médecin mais je crois qu'avec un quart de comprimé le principal effet est peut-être tout simplement l'effet placébo. Tu as fait l'essentiel de la démarche pour réduire progressivement le dosage sans effet délétère et tu as tout simplement peur de lâcher le dernier brin de la corde qui te tranquillise. Mais cette corde s'est réduite à un fil. C'est un peu comme le gamin qui essaie la première fois de lâcher le guidon de son vélo, qui veut essayer mais qui a peur de se casser la figure. Bien sûr la première fois il ne sera pas très assuré, zigzaguera et sera obligé de reprendre le guidon en main mais au bout de 2 ou 3 essais il verra que tout se passe bien et sera fier de son assurance.

    C'est toi qui doit savoir où tu en est dans ton stress et si tout te semble redevenu normal je pense qu'un dialogue avec ton médecin est possible. Il est en tout cas souhaitable. Le médecin ne peut pas savoir où tu en es car dans les cas d'anxiété ou de stress tout repose sur ce que dit le patient.

    Tu n'auras pas ici de consultation à distance ; ce n'est pas le rôle du forum
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac
     


    • Sur le web :




  4. Neon20

    Date d'inscription
    mars 2015
    Messages
    787

    Re : Voies naturelles pour sevrage de benzodiazépines

    Je ne suis pas médecin mais je crois qu'avec un quart de comprimé le principal effet est peut-être tout simplement l'effet placébo.
    Le fait que le quart de comprimé paraisse ridiculement petit ne veut pas dire qu'il ne fait rien.
    Lorsqu'on recherche un principe actif de médicament, on veut une substance hyperactive (active à de très faible dose sur les cibles qui nous intéressent et avec une très forte affinité pour ces cibles) pour diverses raisons, donc ne vous inquiétez pas si le dosage paraît faible, cela peut quand même avoir une efficacité significativement supérieur à un placebo.
    Après, il est possible qu'une personne excessivement angoissée ne ressente pas énormément de différences entre un placebo et un faible dosage en benzo.(question à creuser...).
    Dernière modification par Neon20 ; 28/12/2016 à 00h09.
     

  5. BenjaminGuggenheim

    Date d'inscription
    décembre 2016
    Messages
    3

    Re : Voies naturelles pour sevrage de benzodiazépines

    Bonjour, et merci pour vos réponses !

    J'ai déjà commencé à en parler à mon médecin, mais je veux des avis supplémentaires, car personne n'est neutre et encore moins un professionnel de santé. Le Passiflore a en effet très peu d'effet, je tente en ce moment la Valériane, que l'on m'a indiqué comme étant un peu plus puissante que la première, je verrais sur un plus long terme pour juger de l'efficacité ; pour l'instant je prends la valériane en supplément de la benzodiazépine, le temps d'habituer mon organisme, et ensuite stopper le traitement chimique.

    Ce qui me pousse également à stopper ce traitement, ce sont les effets possibles sur le long terme, par exemple sur la mémoire, et dans tous les cas ce n'est clairement pas sain pour l’organisme, c'est une conviction personnelle et un ressenti physique. Je reste assez surpris qu'on le prescrive aussi facilement, contrairement à des pays comme l'Allemagne où cela relève plutôt de l'exception pour les cas de stress.

    Je pense travailler également sur la respiration, la gestion des énergies du corps, etc, pour finalement mieux le connaitre et réussir à solutionner le stress à la base de ses consequences physiques, plutôt que de garder cette béquille moléculaire.

    Peut-être aussi d'autres personnes dans le même cas que moi sur le forum ?
    Dernière modification par BenjaminGuggenheim ; 28/12/2016 à 15h00.
     


    • Publicité



  6. mh34

    Date d'inscription
    mars 2008
    Messages
    16 191

    Re : Voies naturelles pour sevrage de benzodiazépines

    Citation Envoyé par BenjaminGuggenheim Voir le message
    Peut-être aussi d'autres personnes dans le même cas que moi sur le forum ?
    Echanger des méthodes pour se sevrer d'un traitement quel qu'il soit ne fait pas partie des buts de ce forum ; désolée.
    Il n'est donc pas question de laisser le fil aller dans ce sens .
    "Give me your tired, your poor,
    Your huddled masses yearning to breathe free"
     

  7. BenjaminGuggenheim

    Date d'inscription
    décembre 2016
    Messages
    3

    Re : Voies naturelles pour sevrage de benzodiazépines

    Citation Envoyé par mh34 Voir le message
    Echanger des méthodes pour se sevrer d'un traitement quel qu'il soit ne fait pas partie des buts de ce forum ; désolée.
    Il n'est donc pas question de laisser le fil aller dans ce sens .
    Il n'y a donc que l'avis purement médical qui compte ? Il s'agit de trouver des solutions, de partager des savoirs, je ne vois pas le danger que cela peut avoir, au contraire, c'est la diversité des opinions qui fait avancer les choses, puisque des personnes ayant pris ou prenant ce traitement seraient les plus à même de comprendre la situation, nous ne sommes pas que des patients devant respecter ou subir une autorité médicale dans tous les cas, les médecines non conventionnelles ne me semblent pas moins intéressantes au niveau des solutions possibles.

    Et plutôt que sevrage, je dirais "traitement alternatif".
     

  8. JPL

    Date d'inscription
    septembre 2003
    Messages
    64 921

    Re : Voies naturelles pour sevrage de benzodiazépines

    Ce qui est sous-entendu c'est que les témoignages personnels ne sont d'aucune utilité, voire peuvent même être néfastes car des situations en apparence comparables sont en réalité souvent différentes. Il n'est pas question ici de tomber dans les travers de Doctissimo.

    Avant de critiquer il faudrait peut-être lire But de la section "santé" du forum, mise au point.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac
     

  9. Neon20

    Date d'inscription
    mars 2015
    Messages
    787

    Re : Voies naturelles pour sevrage de benzodiazépines

    Je pense travailler également sur la respiration, la gestion des énergies du corps, etc, pour finalement mieux le connaitre et réussir à solutionner le stress à la base de ses consequences physiques, plutôt que de garder cette béquille moléculaire.
    Les techniques de respiration ou le yoga peuvent aider à gérer son stress.

    Si ce n'est pas déjà fait, que vous avez les moyens et que vous arrivez à trouver un bon psychologue; vous pouvez aussi essayer les thérapies cognitivo-comportementales pour lutter contre votre anxiété. Certains psychiatres(une minorité...) savent également les pratiquer, parlez-en à votre médecin pour qu'il vous oriente.

    à associer (même si votre médecin a certainement dû vous le rabâcher un grand nombre de fois):
    1) faites du sport.
    2) arrêtez le café, le tabac et l'alcool.
    3) sortez, rencontrez des gens, faites des activités.


    Ce qui me pousse également à stopper ce traitement, ce sont les effets possibles sur le long terme, par exemple sur la mémoire
    Certains anxiolytiques efficaces n'ont pas cet effet, non plus. Par exemple, la buspirone n'a pas d'effet amnésiant ni d'effet addictogène. Par contre, il faut attendre plusieurs semaines pour commencer à ressentir un effet anxiolytique; mais elle ne convient pas forcément à tout le monde. http://pharmacomedicale.org/medicame...item/buspirone
    Dernière modification par Neon20 ; 28/12/2016 à 20h21.
     

  10. myoper

    Date d'inscription
    décembre 2007
    Messages
    27 056

    Re : Voies naturelles pour sevrage de benzodiazépines

    Citation Envoyé par BenjaminGuggenheim Voir le message
    J'ai déjà commencé à en parler à mon médecin, mais je veux des avis supplémentaires, car personne n'est neutre et encore moins un professionnel de santé.
    Tout à fait, c'est le seul, à part vous, à se soucier de votre santé, dont le travail est uniquement voué à ce but et qui a les connaissances pour ce faire.

    Citation Envoyé par BenjaminGuggenheim Voir le message
    Il n'y a donc que l'avis purement médical qui compte ? Il s'agit de trouver des solutions, de partager des savoirs, je ne vois pas le danger que cela peut avoir, au contraire, ...
    Un savoir non validé, une croyance, autrement dit, un témoignage personnel peut être très dangereux, au contraire. Sinon, il n'y aurait pas besoin de médecins et vous vous feriez soigner sur internet.


    Citation Envoyé par BenjaminGuggenheim Voir le message
    ... c'est la diversité des opinions qui fait avancer les choses, puisque des personnes ayant pris ou prenant ce traitement seraient les plus à même de comprendre la situation, ...
    Rien ne vous dit que la situation est la même et si les médecins existent, c'est bien parce que non seulement les gens sont tous différents mais les situations aussi et la seule chose que vous risquez de faire, c'est utiliser un traitement non adapté, donc probablement délétère pour vous.
    La diversité s'apprécie avec des études correctement menées dont les résultats permettent d'affiner les connaissances médicales qui représentent plus de témoignages scientifiquement étudiés que vous ne pourriez en recueillir à plein temps pendant plusieurs vies.

    nous ne sommes pas que des patients devant respecter ou subir une autorité médicale dans tous les cas, les médecines non conventionnelles ne me semblent pas moins intéressantes au niveau des solutions possibles.
    La médecine moderne utilise tout ce qui a fait preuve d'utilité, conventionnel ou non, sinon, le médecin vous en avertit.
    Dernière modification par myoper ; 29/12/2016 à 10h06.
    Alphachymyotrypsine.
     

  11. vep

    Date d'inscription
    janvier 2014
    Messages
    6 311

    Re : Voies naturelles pour sevrage de benzodiazépines

    Pour compléter les réponses précédentes, la gestion du stress peut être grandement améliorée avec des techniques psychothérapiques.
    Selon la nature et l'origine de ce stress des techniques issues des TCC (thérapies cognitivo comportementales) comme l'EMDR ou la méditation de pleine conscience (MBCT) ont été évaluées et on montré des effets supérieurs au placébo.

    Adressez-vous à un psychologue formé à ces techniques, ce sera un moyen de mieux gérer durablement votre stress.
     

  12. danyvio

    Date d'inscription
    octobre 2006
    Localisation
    Lyon
    Âge
    74
    Messages
    3 189

    Re : Voies naturelles pour sevrage de benzodiazépines

    Citation Envoyé par Neon20 Voir le message
    Le fait que le quart de comprimé paraisse ridiculement petit ne veut pas dire qu'il ne fait rien.
    Lorsqu'on recherche un principe actif de médicament, on veut une substance hyperactive (active à de très faible dose sur les cibles qui nous intéressent et avec une très forte affinité pour ces cibles) pour diverses raisons, donc ne vous inquiétez pas si le dosage paraît faible, cela peut quand même avoir une efficacité significativement supérieur à un placebo.
    Après, il est possible qu'une personne excessivement angoissée ne ressente pas énormément de différences entre un placebo et un faible dosage en benzo.(question à creuser...).
    Bonjour !
    Je me "greffe" sur ce fil car j'ai le même problème que Benjamin pour le zopiclone qui est selon la notice "apparenté aux benzodiazépines". A savoir : depuis des années je prends du zopi pour pouvoir dormir. Depuis deux ans je tente de me sevrer complètement, mais très progressivement après une tentative d'arrêt brusque qui m'a ravagé.
    J'en suis maintenant à me "contenter" souvent d'un quart de comprimé 7,5 mg soit 1,875 mg. Parfois deux quarts, rarement zéro, et très exceptionnellement zéro deux nuits de suite..
    Je cherche un moyen pour arriver à zéro, mais ce n'est pas simple, et mon généraliste ne m'aide pas trop. Ma satisfaction : mon traitement d'un mois (maxi légal soit 28 comprimés) tient un trimestre.
    Je voulais ici soutenir et confirmer que ce quart de zopi, que je prends en milieu de nuit car je me réveille systématiquement, ne relève pas du placebo mais a une réelle efficacité.
    Les insomniaques me comprendront !
    On trouve des chercheurs qui cherchent ; on cherche des chercheurs qui trouvent !
     

  13. albanxiii

    Date d'inscription
    novembre 2010
    Localisation
    92
    Âge
    42
    Messages
    8 618

    Re : Voies naturelles pour sevrage de benzodiazépines

    Bonjour,

    Encore un témoignage perso... j'ai pris du zolpidem pour dormir. Effet très discutable, au bout de quelques jours cela ne me faisait plus aucun effet.
    Ce que j'ai trouvé efficace par contre, c'est un cocktail glycine + zinc magnésium pidolate + yerba maté. En plus ça me fait faire beaucoup de rêves

    @+
    Not only is it not right, it's not even wrong!
     

  14. mh34

    Date d'inscription
    mars 2008
    Messages
    16 191

    Re : Voies naturelles pour sevrage de benzodiazépines

    OK, bon on va en rester là avec les témoignages perso, hein...c'est précisément ce qu'on cherche à éviter sur ce forum.
    Fil fermé.
    Désolée.
    "Give me your tired, your poor,
    Your huddled masses yearning to breathe free"
     


    • Publicité




Poursuivez votre recherche :




Sur le même thème :




 

Discussions similaires

  1. sevrage benzodiazépines
    Par 36ans dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 5
    Dernier message: 23/07/2016, 20h02
  2. Question/Réponse - Des méthodes naturelles pour chasser les mouches ?
    Par V5bot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 2
    Dernier message: 09/10/2014, 09h28
  3. Choses naturelles pour les jeunes !
    Par CHL dans le forum Identification des espèces animales ou végétales
    Réponses: 29
    Dernier message: 15/07/2012, 23h21
  4. benzodiazépines-dopamine
    Par magical dans le forum Chimie
    Réponses: 2
    Dernier message: 07/01/2009, 08h28
  5. Des satellites pour surveiller les catastrophes naturelles
    Par Jacques dans le forum Géologie et Catastrophes naturelles
    Réponses: 0
    Dernier message: 11/07/2003, 16h41