Bonjour, cliquez-ici pour vous inscrire et participer au forum.
  • Login:



+ Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 2 sur 2

hemorragie et garrots

  1. erik

    Date d'inscription
    août 2004
    Messages
    3 616

    hemorragie et garrots

    Bonjour,

    Je sais qu'en cas d'hemorragie (pas de saignement, je veux dire quand une artère est touchée) il faut très rapidement agir. On m'a dit que le mieux etait de d'appuyer fortement sur un point de compression, mais ce n'est pas toujours évident à trouver, alors je voulais savoir ce qui est conseillé pour faire un garrot. On entend des fois des choses contradictoires, par exemple ne pas relacher la garrot pour ne pas agraver l'hemorragie, le relacher de temps en temps pour eviter la formation de caillots et à quel distance de la blessure faut il le faire ?

    Merci
    Erik

    -----

     


    • Publicité



  2. CRF_Marc

    Date d'inscription
    mai 2004
    Messages
    45

    Exclamation Re : hemorragie et garrots

    Bonjour Erik,

    Ta question est très intéressante car il s'agit d'un des points les plus mal connus du grand public en terme de premiers secours. Le garrot est en effet la pire des solutions et celle à utiliser en dernier recours car il empêche toute circulation du sang dans le membre touché.

    Il existe 3 techniques pour stoppe une hémorragie :
    - la compression manuelle : on appuie avec la paume de la main ou avec un linge propre sur la plaie qui saigne. Cela est faisable uniquement si la plaie n'est pas trop grande et surtout si il n'y a aucun objet à l'intéreur type gravier, verre ou os dans la cas d'une fracture ouverte. La technique est expliquée sur le site Internet de la Croix-Rouge :
    http://www.croix-rouge.fr/goto/secou...saignement.asp

    - le point de compression qui consiste à compresser le vaisseau sanguin touché contre une partie dure du corps (os ou autre) et qui s'apprends lors de l'AFPS sous le contrôle d'un moniteur

    - le garrot qui n'est fait qu'en dernier recours si les autres solutions ne marchent pas. On peut le faire uniquement sur le bras (entre l'épaule et le coude) ou sur la cuisse et toujours le plus bas possible. Il faut impérativement noter l'heure à laquelle on pose le garrot car cela permettra aux médecins de l'hopital de savoir s'il est possible ou non de sauver le membre concerné. Le garrot est en effet très dangereux car il coupe totalement la circulation et cela peut conduire à l'amputation !

    Dans tous les cas : IL NE FAUT JAMAIS RELACHER une compression manuelle, un point de compression ou un garrot. Ce sont les services de secours que l'on aura bien évidemment prévenus (SAMU au 15 ou Pompiers au 18) qui vous diront quoi faire en arrivant. Pour la petite histoire, certains secouristes ont déjà maintenu des points de compression jusqu'en salle d'opération !

    Ces gestes doivent être fait le plus rapidement possible. Le point de compression et le garrot sont des gestes difficiles mais qui peuvent sauver une vie. Ils nécessitent un apprentissage et un contrôle par un moniteur de premiers secours aussi n'hésitez pas à vous former à l'AFPS :
    http://www.croix-rouge.fr/goto/secou...ndre/index.asp
    http://www.croix-rouge.fr/goto/secou...endre/afps.asp

    Marc
     





Sur le même thème :