Bonjour, cliquez-ici pour vous inscrire et participer au forum.
  • Login:



Discussion fermée
Affichage des résultats 1 à 9 sur 9

QMOS S235JR et S235J0 ??

  1. flashx75

    Date d'inscription
    février 2007
    Messages
    76

    QMOS S235JR et S235J0 ??

    salut l'équipe
    vous pouvez m'aider pour établir un WPS (qmos) pour soudure d'angle entre tole ep 16 en S355J0 et une cornière ep6 en S235JR.
    electrode E 7018 en une seule passe.
    merci a+


     


    • Publicité



  2. tahat

    Date d'inscription
    août 2009
    Âge
    46
    Messages
    29

    Re : QMOS S235JR et S235J0 ??

    Salut flashx75,

    La WPS en anglais veux dire (welding procedure specification), les français utilise le terme SPS c’est-à-dire (spécification du procédé de soudage).
    Tu veux dire quoi par qmos ???? Je n’ai jamais rencontré cette appellation.

    La WPS doit être faite conformément aux codes américains (ASME section IX où le code API 1104).

    A confirmer, est-ce que la cornière que tu as appliquée est en S235 JR où en E24-2 ?

    Pour une bonne adhésion (soudure) entre les deux matériaux, en premier lieu il faut définir le % de carbone de la tôle ainsi que le % de carbone de la cornière, le matériau S235 est selon le code EN 10025 (code Europ.)

    Effectivement pour la baguette de soudure tu peux utilisé la E 7018, aussi, tu peux utilisé une baguette de 2.5 de diamètre en deux passes où une baguette de 3.5 de diamètre en une seule passe.

    Pour plus de détail, consulte le document ESAB, tu trouveras toutes les caractéristiques de la baguette utilisée pour ton cas.

    Concernant la WPS, suit les étapes citées ci-après et n’oublier pas :
    1)- d’indiquer
    1-1 L’article de la norme appliquée (exple : QW-482 de l’ASME section IX).
    1-2 Le matériau de base
    1-3 La gamme d’épaisseur
    1-4 Préparation du chanfrein par meulage
    1-5 Procédé de soudage (SMAW, GTAW, où autres procédé.)
    1-6 De représenter un schéma de détail chanfrein
    1-7 D’indiquer la position de soudage (1G, 2G, 3G, etc.)
    1-8 Et les paramètres de soudage (nombres de passe, le nombre P, le métal d’apport et son diamètre, l’ampérage et le voltage, le mode de gougeage, le type de passe (soit large, soit étroite), la température de l’étuvage, la température de préchauffage, température entre passe, température post chauffage)

    La WPS doit être approuver par un organisme de contrôle agréer et par le maitre de l’ouvrage avant la phase d’exécution.

    N’oublier pas de soumettre la PQR pour les essais mécanique.
    C’est très important.

    A+
    Cordialement
    Tahat (mechanical engineer)
     

  3. flashx75

    Date d'inscription
    février 2007
    Messages
    76

    Re : QMOS S235JR et S235J0 ??

    salut et merci beaucoup.
    oui c'est vrai je me suis trompé,mais plutôt DMOS (description Mode Opératoire Soudage) qui est le WPS en anglais le QMOS (Qualification Mode Opératoire Soudage) qui est le PQR.
    ce que vous me dites je le connais , mais le problème que c'est difficile de comprendre le code ASME qui est en anglais.
    pour le S235JR : d'ailleur c'est quoi la différence entre E24 et le E24.2 !!
    et est ce que ça influe sur la procédure de soudage ??!!!.
    pour cette assemblage y a pas de chanfreins, c'est un soudage d'angle en position 2F car on peut pas incliner l'ensemble pour souder en 1F.
    justement je veux savoir dans quels cas il faut homologuer la procédure ?? normalement c'est pour les constructions soumis a fortes contraintes et/ou soumis a la réglementation.
    je vous remercie et j'ai beaucoup de question a vous posez si vous désirez m'aider
    a+
     

  4. tahat

    Date d'inscription
    août 2009
    Âge
    46
    Messages
    29

    Re : QMOS S235JR et S235J0 ??

    Salut flashx75,
    You are always welcome.

    DMOS c’est nouveau comme appellation pour l’ASME section IX. Le code utilise PQR. Bref, revenant à notre sujet de discussion.

    Concernant le E 24 et le S 235 : tu parles de la dénomination qui est relative aux propriétés mécaniques, cette dénomination commence par une lettre qui indique l'usage de l'acier. Tu as trois types de dénomination :
    - Le S pour les aciers d'usage général
    - Le E pour les aciers pour construction mécanique
    - Le P pour les appareils de pression
    Elles sont définies par leur limite d’élasticité Re qui sert aux calculs des contraintes admissibles.

    En référence à la norme NF EN 10027-1, l’acier au carbone qui ne se trempe pas et le très connu sous la dénomination E 24 (limite élastique : 24 Kg/mm2 et la charge à la rupture : 37/45 Kg/mm2)

    Pour information, après l’application de la norme européenne les nuances E 26 et E 30 ont été enlevées (version 1973). Tandis que le E 24, là ou tu as le E 24 1, 2, 3 et 4 (le nombre 2 représente le grade (pourcentage de carbone)).

    Voici les équivalences de E24, tu as:
    E 24 1 Ce matériaux a été supprimé lors de la version 1981.
    E 24 2 (version française) donne Fe 360 B (version 1990) et S 235 JR (version 1993).
    E 24 3 (version française) donne Fe 360 C (version 1990) et S 235 JO (version 1993).
    E 24 4 (version française) donne Fe 360 D1 (version 1990) et S 235 J2G3 (version 1993).

    Comme conclusion : tu peux utilisé le S 235 sous la norme européenne 10025.

    Pour le changement du matériaux, effectivement si c’est les deux matériaux présentent le même pourcentage de carbone donc ça n’influe pas sur ta procédure de soudage.
    Très important : d’après le code ASME section IX le paramètre qui prime est l’épaisseur.

    Le code ASME section IX parle des positions G et des positions F.
    Pour ton cas, à mon avis il faut appliquer l’article QW-130 (test position for fillet welds). Cet article t’oriente aux deux autres articles qui sont (QW-461-5 et QW-461-6).

    Tu as parlés homologation… homologation ou approbation de la procédure de soudage ???

    La procédure doit être faite pour des ouvrages soumis à des pressions internes comme bac de stockage, ballons sous-pression (vessel), les appareilles à pression, pipe, pipeline…etc. et leurs approbations doit être approuvées par des organisme de contrôle agréer comme en France tu as VERITAS.

    Ci-joint en attaché un prototype de SPS selon le code ASME section IX.

    A+ et cordialement
    Tahat (mechanical engineer).
     

  5. tahat

    Date d'inscription
    août 2009
    Âge
    46
    Messages
    29

    Re : QMOS S235JR et S235J0 ??

    cette aprés midi j'attache le fichier, car impossible d'envoyer de mon bureau
    cordialement
    tahat (mechanical engineer)
     


    • Publicité



  6. flashx75

    Date d'inscription
    février 2007
    Messages
    76

    Re : QMOS S235JR et S235J0 ??

    je vous remercie encore une fois
    je crois vous faites erreur , le S235JR (JR signifie l'énergie de rupture garantie par test de résilience a 20°c et J0 a 0°c et J2 a -20°c . E=27J/Cm2.
    oui je parle de l'homologation de la procédure biensur après l'approbation du WPS c'est a dire contrôle radio ou US et essais mécanique.
    je pose cette question car on a des clients qui exagèrent un peu en demandant le PQR pour des structures simple . par exemple canalisation d'incendie ...refroidissement bac de stockage...ect.
    pour la charpente métallique je sais pas si elle nécessite des PQR.
    merci beaucoup
     

  7. tahat

    Date d'inscription
    août 2009
    Âge
    46
    Messages
    29

    Re : QMOS S235JR et S235J0 ??

    Salut flashx75,
    You are always welcome.

    Le S235 JR c’est nouveau pour moi (le matériau est sous la norme DIN ???). Si possible et si tu as la spec fournisseur, je suis preneur.

    Important : dans mes projets, je n’ai jamais présenté une PQR pour la charpente.

    Résumé : après l’homologation de ta WPS par ton client et l’organisme de contrôle agréer, le soudeur doit exécuter les deux positions figurées sur ta WPS (c'est-à-dire prévoir un échantillon) en présence du maître de l’ouvrage, le maître de l’ouvre et le contrôleur de l’organisme qui a approuvé la WPS.

    Ensuite après le contrôle visuel du type de la soudure et approbation par le contrôleur de l’organisme et le maître de l’ouvrage, cet échantillon sera mis sous essai mécanique dans un atelier (en principe en présence de l’organisme de contrôle agréer par le ministère).

    Si les essais mécaniques sont bons donc ta PQR est approuvés et les travaux seront exécutés sans inquiétude.

    Note : si tu as homologué auparavant un projet pareille et qui a la même nuance, les mêmes épaisseurs donc tu dois procéder à la reconduction de la WPS.


    Bonne chance flashx75.
    A+

    Tahat (mechanical engineer).
     

  8. flashx75

    Date d'inscription
    février 2007
    Messages
    76

    Re : QMOS S235JR et S235J0 ??

    salut, merci
    le S235JR est sous la norme EN10025, c'est la norme européenne,
    mais si on a des grosse pièces, genres tube DN1000 comment choisir les échantillons !! sacrifier des pièces qui coutent très chère ??
    j'ai une question mais je préfère ouvrir une nouvelle discution.
    merci pour ces information
     

  9. tahat

    Date d'inscription
    août 2009
    Âge
    46
    Messages
    29

    Re : QMOS S235JR et S235J0 ??

    Salut,
    L’échantillon ça ne veut pas dire prendre toute la pièce à l’atelier.
    Essaye de couper un petit tronçon de dimension 150 x 150 (en mm) et il faut choisir le bon tronçon de soudure pour le test.

    Comment choisir le bon tronçon ?

    1)- faire le test de la radiographie sur le joint de soudure déjà exécuté par le soudeur et accepté par le contrôleur.

    2)- choisir la bonne partie soudée du joint de soudure (là ou il y’a une bonne pénétration) après l’interprétation du cliché du joint de soudure par le contrôleur.

    3)- faire le test mécanique à l’atelier en présence de l’Organisme de contrôle et en présence de ton client.

    Salutation
    "Small actions can make a big diffrence"

    Tahat (mechanical engineer)
     


    • Publicité




Poursuivez votre recherche :




Sur le même thème :