Bonjour, cliquez-ici pour vous inscrire et participer au forum.
  • Login:



+ Répondre à la discussion
Page 3 sur 3 PremièrePremière 3
Affichage des résultats 31 à 33 sur 33

Quelle est la différence entre l’électronique et l'informatique ?

  1. antek

    Date d'inscription
    février 2015
    Messages
    8 542

    Re : Quelle est la différence entre l’électronique et l'informatique ?

    Tu supposes à tort que l'électronique est forcément numérique, et dire que l'informatique "l'emporte" n'a pas de sens quand on veut expliquer les différences entre électronique et informatique.
    ----------------
    Un exemple :
    Lorsqu'il faut écrire un programme de contrôle automatique, la bonne démarche est de prendre un électronicien et de lui apprendre à programmer.
    Parce qu'un électronicien baigne forcément tous les jours dans l'informatique et a la plupart du temps tâté de la programmation.
    L'inverse est beaucoup plus long, et on trouve difficilement un informaticien volontaire pour apprendre l'électronique.

    En exagérant à peine, l'informaticien vient sans arrêt casser les bonbons aux électroniciens pour savoir comment faire, pourquoi les mesures sont incompréhensibles, qu'est-ce qu'il faut faire, etc.

    -----

     


    • Publicité



  2. DAUDET78

    Date d'inscription
    septembre 2006
    Localisation
    Ile de France
    Âge
    74
    Messages
    63 320

    Re : Quelle est la différence entre l’électronique et l'informatique ?

    Citation Envoyé par Hubert86 Voir le message
    Un petit exemple: un systeme électronique, si je veux modifier ce système, c'est la croix et la bannière, en informatique, quelques instructions et hop c'est fini, en informatique on peut crée des circuits électroniques, temporisateurs de toutes sortes, compteurs etc...
    Et tu crois qu'on a attendu les informaticiens pour faire une machine d'état ? En 1977 avec une PROM 74188 (32x8) et un deux registres 7495
    les informaticiens ne connaissent pas les capteurs, actionneurs etc... ça c'est réducteurs
    Non , c'est la réalité ! Y a qu'à voir les questions sur les interfaces sur le forum ...... c'est mon gagne pain !
    Bonjour et au revoir .... a remettre en début et en fin de réponse
     

  3. PA5CAL

    Date d'inscription
    décembre 2005
    Localisation
    Paris
    Âge
    52
    Messages
    11 567

    Re : Quelle est la différence entre l’électronique et l'informatique ?

    Citation Envoyé par Hubert86 Voir le message
    De plus si le coté économique de la chose est réducteur, mdr, c'est essentiel.
    Encore faut-il voir de plus près de quelle économie on parle.

    Car si l'on peut effectivement acheter des composants numériques et des produits informatisés à très bas coût, il faut se rappeler qu'ils sont en grande majorité importés depuis l'étranger, et que leur commerce creuse notre déficit, ruine socialement notre pays et augmente notre dépendance vis-à-vis de pouvoirs dont les objectifs sont le plus souvent incompatibles avec nos intérêts.

    Quoi qu'il en soit, ce ne sont pas les usages ni les prix des produits qui définissent le contenu des sciences dont il est question ici.

    Citation Envoyé par Hubert86 Voir le message
    un systeme électronique, si je veux modifier ce système, c'est la croix et la bannière, en informatique, quelques instructions et hop c'est fini, en informatique on peut crée des circuits électroniques, temporisateurs de toutes sortes, compteurs etc...
    Je pourrais répondre sur le même ton que si je veux modifier un système électronique, hop, je n'ai qu'à faire des réglages différents ou changer les composants, mais que si je veux remplacer une fonction informatique par une autre qui requiert des interface, des ressources ou des performances différentes, alors je serais probablement forcé de changer de matériel.

    Citation Envoyé par Hubert86 Voir le message
    Mais il est vrai que les deux sont liés, sans électronique pas d'informatique.
    Cette affirmation est elle aussi assez réductrice.

    Si cela est vrai en pratique concernant l'informatique de ces dernières années, dans l'absolu on peut totalement se passer d'électronique pour faire de l'informatique.

    Historiquement parlant, le mathématicien anglais Charles Babbage avait déjà imaginé une machine à calculer programmable (dite « machine analytique ») en 1834. La comtesse Ada Lovelace, reconnue comme une pionnière de la science informatique, en a réalisé les premiers programmes avant sa mort survenue en 1852. C'est très longtemps avant l'invention des premières machines électroniques.

    Les premiers calculateurs étaient entièrement mécaniques, et les automates à base de circuits pneumatiques ou hydrauliques ont également beaucoup été utilisés.

    Et aujourd'hui, on pourrait même envisager des systèmes entièrement optiques absolument sans aucun composant électrique.


    J'insiste sur le fait est que l'informatique est une science à part, sans rapport avec les sciences physiques, et ce n'est pas parce que certains métiers font naturellement appel au deux simultanément qu'on peut s'autoriser à les confondre. (Au passage, je crois utile de rappeler qu'en toute rigueur, la science informatique ne s'intéresse pas qu'au seul traitement numérique de l'information, même si la majorité des métiers actuels ne font plus appel qu'à ce type de traitement, au travers d'un nombre très réduit de procédés standardisés.)

    D'un côté, la pratique des techniques informatiques s'appuie sur le postulat que le bon fonctionnement des moyens matériels de leur mise en œuvre est effectif et garanti (hormis peut-être lorsque l'information traitée est la défaillance de ces derniers). De l'autre, la pratique des techniques électroniques vise, entre autres choses, à garantir le fonctionnement de certains de ces moyens matériels dans des circonstances fixées, ce qui relève d'une toute autre problématique.


    Dans les métiers axés exclusivement sur la discipline informatique pure, on se trouve bien démuni lorsque le matériel ne réalise pas (ou pas systématiquement) les opérations convenues, ou lorsqu'il s'agit de régler des problèmes concernant l'échange des informations traitées ou produites avec le monde physique. Le fait que ces métiers soient aujourd'hui de plus en plus spécialisés dans l'utilisation d'outils normalisés et de produits commerciaux étrangers limite encore plus le champs des réalisations possibles. Cette évolution me convainc qu'on est passé d'une vision des métiers productive et innovante à une vision plus consumériste et contingentée.
    Dernière modification par PA5CAL ; 20/09/2017 à 16h27.
     


    • Publicité







Sur le même thème :





 

Discussions similaires

  1. Réponses: 5
    Dernier message: 17/08/2011, 18h37
  2. Réponses: 3
    Dernier message: 04/01/2010, 15h31
  3. Quelle est la différence entre...
    Par tazzzzzz dans le forum Électronique
    Réponses: 2
    Dernier message: 12/10/2006, 17h32
  4. quelle différence entre ces DVD ?
    Par denisenee dans le forum Matériel - Hardware
    Réponses: 6
    Dernier message: 20/06/2005, 19h23
  5. quelle différence CD entre 1 X 40 et 2 X 48
    Par Cornemuse dans le forum Logiciel - Software - Open Source
    Réponses: 3
    Dernier message: 04/01/2005, 23h55