Les cellules du coccyx ne peuvent pas pourrir ni être mutilés.

, la corde primaire et le premier nœud qui forment le coccyx sont responsables de la formation de l’embryon

En 1931, Spemann moulait cet organisateur primaire et l’implantait de nouveau. Cela n’a pas eu une influence sur l’expérience, un deuxième embryon se formait quand même.

En 1933 Spemann et des autres chercheurs répétaient la même expérience, mais cette fois il ont fait bouillir l'organisateur primaire avant l’implantation.

Mais malgré cela, le deuxième embryon se formait. Ils ont montrés que ces cellules ne sont pas influencées.

En 1935 Spemann a obtenu le prix Nobel pour la découverte de cet organisateur primaire.

Le docteur Othman Jilani a effectué, avec la contribution de Cheikh Abdel Majid Ezzedani au mois de ramadhan de l’année 1424 Hégire (2003), dans la maison de ce dernier à Sanaa (Jemen), une expérience sur le coccyx. Ils ont pris une des deux vertèbres des 5 os du coccyx et les ont brûlés en utilisant un pistolet à gaz sur des pierres pendant dix minutes jusqu’à ils sont devenus rouges puis noirs.

Ainsi, ils les ont mis dans des boîtes stérilisées et ils les ont donné à un laboratoire à Sanaa (Laboratoire El Awlaki). Le docteur Saleh al Olaki, professeur de histologie et pathologie à l’université de Sanaa, a fait un diagnostic des pièces et a trouvé que les cellules des tissus de l'os du coccyx sont inchangeables et encore vivantes. La brûlure a touché seulement les muscles, les tissus lipoïdes et la moelle épinière. Les cellules du coccyx sont restées intactes.

Explication :

La formation de l’embryon commence quand le contact de l’ovule avec le spermatozoïde se produira, où ce dernier puisse pénétrer dans cette ovule qui sera, par ce fait, fertile et par conséquent, un zygote se crée et se divisera en deux cellules. Chaque cellule se divise à son tour en deux. D’où, la continuation de la division et de la multiplication des cellules dans le fœtus jusqu’à sa transformation en un disque embryonnaire formé de deux couches et ce dans la quatorzième jour.

Ces deux couches sont :
a) La masse extérieure ou Epiblast cytotrophoblase : elle contient les cellules qui détruisent la couche du placenta et favorisent le milieu microbien. Elle permet aussi la nutrition de ce milieu microbien pour les différentes enzymes se trouvant dans les glandes du placenta.

b) La masse intérieure ou endoderme :d’où est formé l’embryon pendant le quinzième jour. Une corde apparaît dans la partie postérieure de l’embryon une appelée la corde primitive qui a une extrémité plus ou moins aigue appelée le nœud primitif. Et lors de l’apparition de cette corde, on connaît que cette zone constitue la partie postérieure du disque embryonnaire où se forment toutes les couches, les tissus et les membres de l’embryon qui sont :

o La couche de la peau externe (ectoderm) qui forme la peau et le système nerveux central sous l’influence de la corde vertébrale.

o La couche Mesoderm d’où sont formés les muscles lisses qui couvrent le système digestif et les muscles striés reliés aux os qui sont à l’origine de système circulatoire, le cœur, les os, les tendinites, le système sexuel et urinaire (excepté la vessie), les tissus sous la peau, le système lymphatique, le pancréas et la glande supra rénal.

o La couche Endoderme d’où se forme le tissu interne Dans les systèmes digestif et respiratoire et les suppléments du premier système (le foie et le pancréas), la vessie urinaire, la glande draconienne et le canal d’ouie.

Par ce fait , la corde primaire et le premier nœud qui forment le coccyx sont responsables de la formation de l’embryon

Et après tout ça, il lui arrive une régression du cordon primaire et le nœud primaire vers l’arrière (les fesses) et se stabilise au niveau du dernier os pour former le coccyx. Et après ça, il se régresse et stabilise au niveau de l’os résiduel et forme ainsi la graine.

Ainsi, le cordon primaire et son nœud représentent le coccyx.

L’embryon muté est une preuve que le coccyx contient les cellules mères qui forment le fœtus :

On connaît que après l’évolution et la formation de l’embryon à partir du cordon primaire et son nœud, qui régressent et se stabilisent au niveau du dernier os de la colonne vertébrale tout en conservant leurs caractéristiques et capacités globales. Et au cas d’un facteur d’influence, si ces dernières s’évoluent alors cette évolution ressemblera à celle de l’embryon tout en formant une mutation et qui conserve l’intégrité des membres (pied ou main) avec doigts et ongles et l’existence de ces cellules au niveau du coccyx afin de conserver le commencement de la reconstitution humaine*