Bonjour, cliquez-ici pour vous inscrire et participer au forum.
  • Login:



+ Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 1 sur 1

Disparition d'allergie

  1. noir_ecaille

    Date d'inscription
    novembre 2009
    Localisation
    Dijon (21)
    Messages
    9 758

    Disparition d'allergie

    Bonjour,


    Pendant de longues années (enfance, adolescence, etc), j'ai eu diverses allergies cutanées de moyenne intensité -- en particulier : les piqûres d'insectes (principalement les moustiques qui pouvaient me transformer une main en petite tortue d'aquarium, me pocher les yeux dans mon sommeil, et autres joyeusetés). Or cela fait au moins... quatre ans ? que je constate une quasi-disparition du problème. Hier soir encore en aérant à la fraîcheur de la nuit, deux suceurs de sang m'ont assaillie, laissant un souvenir gratouilleux... qui n'a pas duré plus que quelques heures en fait.

    J'ai deux suspicions :
    - soit ma peau est devenue beaucoup trop coriace pour les vampires, d'où un effleurement plus qu'une véritable piqûre ?
    - soit un facteur (à déterminer) a remis les pendules à l'heure côté lymphocytes mémoires.

    Je signale que j'ai été salement piquées par des méduses méditerrannéennes :
    - en 2003 (dont une surface grande comme cinq fois ma paume + visage)
    - en 2010 (surface grande comme deux fois ma paume)
    - en 2011 (quelques "griffures")
    chaque fois traitée à la Biafine. Ça fait (désormais) partie des accessoires de plage basiques à la même enseigne que l'écran solaire et la bouteille d'eau, ce qui évite les brûlures hideuses (car pas traîtées tout de suite) autant que douloureuses (attendre est ici le pire "remède" ).

    En apparté... Ces quatre dernières années, j'ai aussi eu des pertes de poids intempestives, de l'ordre de 7 kg en sept jours (cause : migraines). Pas que j'aurais "besoin" de perdre du poids, mais on fait avec ce qu'on est et on s'adapte.


    Mon point : je n'arrive pas à dénicher d'étude sur les facteurs de régression d'allergie. Certains membres de ma famille sont bien plus allergiques que moi. Il y a des traitements de désensibilisation, bien qu'il existe un risque de "résurgence" (développement d'une nouvelle forme de l'allergie, développement d'une nouvelle allergie, etc).

    Pourquoi/comment suis-je devenue moins/plus "du tout" allergique ?
    Y a-t-il quelque chose à creuser du côté des méduses méditerranéennes ?
    Est-ce une question de masse adipeuse ?
    Les allergies ont-elles une durée de vie inférieure à l'espérance de vie par extinction des lymphocytes mémoires (sait-on jamais) ?
    Faut-il chercher d'autres facteurs ?


    En vous remerciant d'avance de votre bienveillante participation

    -----

    Dernière modification par noir_ecaille ; 10/07/2016 à 09h11.
    "Deviens ce que tu es", Friedrich W. Nietzsche
     


    • Publicité







Sur le même thème :





 

Discussions similaires

  1. est ce une allergie?
    Par yllen dans le forum Allergies
    Réponses: 7
    Dernier message: 11/01/2013, 19h57
  2. allergie
    Par belladoctor dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 6
    Dernier message: 19/03/2010, 17h55
  3. allergie
    Par belladoctor dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 2
    Dernier message: 11/03/2010, 20h28
  4. allergie penicilline lien avec allergie à l'advil?
    Par sophie 14 dans le forum Allergies
    Réponses: 8
    Dernier message: 28/02/2009, 14h48
  5. l'allergie à l'eau
    Par naturelover dans le forum Allergies
    Réponses: 17
    Dernier message: 28/07/2007, 18h06