Bonjour, cliquez-ici pour vous inscrire et participer au forum.
  • Login:



+ Répondre à la discussion
Page 3 sur 3 PremièrePremière 3
Affichage des résultats 31 à 44 sur 44

Une plaque lire (si possible !)

  1. cherallier

    Date d'inscription
    juin 2008
    Localisation
    En Bourbonnais
    Âge
    60
    Messages
    2 683

    Re : Une plaque lire (si possible !)

    Bonjour à tous,
    On a bien avancé, j'ai eu une réponse d'un ami généalogiste qui lit régulièrement des textes anciens, il m'a fait une proposition de lecture (avec quelques interprétations et déductions) qui me plait bien.
    On voit que cette plaque est placée au-dessus de ce qui devait être une ancienne porte latérale (murée/réparée) pour symboliser une action ou un remerciement, c'était mon idée de départ.
    Voici ce qu'il propose :

    l an m v c ? iii Ebo

    dat fit faire cette

    re?atio dieu voult

    sô ame acoiliiar


    soit:

    L'an mil cinq cent XIII ? Ebo

    dat fit faire cette

    réparation. Dieu voult

    son âme accueillir.


    réparation et accueillir étant des déductions ou interprétations s'agissant de possible abréviations.

    Je rajoute que mon contact n'est pas du tout sûr du XIII et donc là je suggère ce qu'on m'avait aussi avancé hier, il pourrait y avoir une abréviation à lire comme un L à l'envers signifiant 50 et on pourrait lire 1553 comme je le proposais hier.
    Une plaque pour des réparations salvatrices de l'édifice religieux convient tout à fait.
    Il faut savoir que la commune de Charenton du Cher touche celle de St Pierre les Etieux (où il y a l'église) était le siège de la seigneurie locale "assez" importante. Dans la dynastie de ces seigneurs, tous s'appelaient (prénommaient) Ebbes seigneur de Charenton, sur plusieurs générations les seigneurs en titre se prénommaient Ebbes. Cette lignée a vécu du XI ème au XIII ème (cf le lien d'un ami historien sur le sujet de cette seigneurie : http://berry.medieval.over-blog.com/...le-954328.html ) . Donc de Ebbes à Ebo en latin, il n'y a qu'un pas ! Bien que la lignée des Ebbes de Charenton soit éteinte depuis longtemps au XVIème, une appellation (abréviation) Ebo pour désigner le seigneur vivant à cette époque peut s'avérer réaliste. Ce texte ayant beaucoup d'abréviations, le fait de mentionner Ebo veut sans doute dire que l'on parle bien du Seigneur de Charenton même s'il ne s'appelle plus Ebbes au XVI ème.
    Voilà ! J'avais dit que je vous tiendrais au courant. Il y a beaucoup de conditionnel ici mais cette orientation me satisfait assez. Si vous avez un flash de solution je reste preneur !!
    Merci à oOPelloOo pour son aide photographique précieuse !
    Bonne journée.

    -----

    Dernière modification par cherallier ; 05/04/2017 à 08h58.
     


    • Publicité



  2. oOPelleOo

    Date d'inscription
    novembre 2016
    Âge
    31
    Messages
    385

    Re : Une plaque lire (si possible !)

    bonjour

    la piste d'une plaque pour remercier un ebo pour les travaux correspond bien à la vie compliqué de cette église en tout cas. elle etait bien plus imposante avant la pauvre.

    pour le travail de photo c'est avec plaisir et je peut faire bien mieux ( travail/enfant en bas age)

    être fil de photographe cela aide parfois
     

  3. gunthiern

    Date d'inscription
    mars 2008
    Âge
    66
    Messages
    1 963

    Re : Une plaque lire (si possible !)

    C'est très fréquent que le bienfaiteur d'une rénovation ait sa plaque "officielle" en remerciements.
     

  4. Wattizit

    Date d'inscription
    novembre 2013
    Messages
    9

    Re : Une plaque lire (si possible !)

    Bonjour.

    Pour la date je n'arrête pas de lire 1613 ! ( l'an : m : d : c : trz )

    Cordialement.
     

  5. cherallier

    Date d'inscription
    juin 2008
    Localisation
    En Bourbonnais
    Âge
    60
    Messages
    2 683

    Re : Une plaque lire (si possible !)

    Citation Envoyé par Wattizit Voir le message
    Bonjour.

    Pour la date je n'arrête pas de lire 1613 ! ( l'an : m : d : c : trz )

    Cordialement.
    Bonsoir,
    Je ne vois pas d dans cette partie de texte, j'y vois un v minuscule. (voir ma pièce jointe on y retrouve ce v pour une calligraphie 16ème).

    Si l'on est sur une date type chiffre romain :
    m: 1000

    v : 5

    c : 100

    m v c 1500
    Images attachées
     


    • Publicité



  6. Wattizit

    Date d'inscription
    novembre 2013
    Messages
    9

    Re : Une plaque lire (si possible !)

    Citation Envoyé par cherallier Voir le message
    Bonsoir,
    Je ne vois pas d dans cette partie de texte, j'y vois un v minuscule. (voir ma pièce jointe on y retrouve ce v pour une calligraphie 16ème).

    Si l'on est sur une date type chiffre romain :
    m: 1000

    v : 5

    c : 100

    m v c 1500
    Bonjour, donc si c'est le cas nous pouvons en conclure que ce texte n'est qu'abréviations ou presque car pour la date MVC = 1095 ) ! alors que 1500 s'écrit ordinairement MD.

    Cordialement .
    Dernière modification par Wattizit ; 06/04/2017 à 08h33.
     

  7. cherallier

    Date d'inscription
    juin 2008
    Localisation
    En Bourbonnais
    Âge
    60
    Messages
    2 683

    Re : Une plaque lire (si possible !)

    Citation Envoyé par Wattizit Voir le message
    Bonjour, donc si c'est le cas nous pouvons en conclure que ce texte n'est qu'abréviations ou presque car pour la date MVC = 1095 ) ! alors que 1500 s'écrit ordinairement MD.

    Cordialement .
    Comme je l'ai expliqué, je ne suis pas spécialiste en calligraphie mais oui, ce texte est plein d'abréviations d'une part et d'autre part, on a fait la remarque ici qu'il existe aussi plein de séparatifs formés par les deux points en perforation donc comme je l'ai dit , déjà je ne lis pas de "d" dans cette partie de texte mais un v . A mon avis (de non spécialiste) il faut lire la date de façon tronçonnée m : v: c: et non pas md , le d ne figurant pas. Les autres parties du texte sont de la même façon tronçonnées et séparées de : validant cette interprétation de lecture. L'église datant du XIIème, je vois mal la date de 1095.
    On m'a expliqué que souvent les tailleurs de pierres étaient illettrés et ils reprenaient un texte sur un support (papier/parchemin) que leur donnait un lettré. Cela explique que parfois on trouve des gravures de textes avec des caractères à l'envers voire inversée (si en plus il est dyslexique ça nous arrange pas). Mon contact généalogiste qui m'a interprété ce texte m'a cité l'exemple d'une cloche sur laquelle le texte figurant dessus était à l'envers ou inversé comme on veut. Le fondeur, vraisemblablement illettré n'avait pas tenu compte du problème en fonderie de l'inversion du texte restitué et que ce texte sur la cloche devait être lu plus facilement avec un miroir, pour le fondeur cela ne devait pas faire de différence.
    Quand je parle d'un lettré, ce n'est pas forcément un premier de la classe ! S'il ne connaît pas 1500 sous le forme MD, il écrit phonétiquement m 1000 v cinq c cent et notre tailleur recopie, je le vois comme ça !
    Mais bon, ce texte n'est pas non plus d'une importance biblique et je vais me contenter de toutes les remarques et suggestions qu'on m'a faites.
    Bonne journée
     

  8. Wattizit

    Date d'inscription
    novembre 2013
    Messages
    9

    Re : Une plaque lire (si possible !)

    Re-bonjour,

    En effet Dans certaines paroisses, le latin a été employé pour la rédaction des actes jusqu'au début du XVIIe siècle ce qui complique sérieusement le travail de déchiffrage. En effet aux difficultés de la paléographie vont s'ajouter celles liées à l'utilisation d'un latin souvent mal maîtrisé par les clercs, curés etc...

    Faisant la généalogie de ma famille depuis un peu plus de deux années je confirme que certains actes sont écrits phonétiquement ou presque. Entre le français moyen, le latin et le post français moderne c'est la foire. Bref.

    Cordialement.
     

  9. cherallier

    Date d'inscription
    juin 2008
    Localisation
    En Bourbonnais
    Âge
    60
    Messages
    2 683

    Re : Une plaque lire (si possible !)

    Citation Envoyé par Wattizit Voir le message
    Re-bonjour,

    En effet Dans certaines paroisses, le latin a été employé pour la rédaction des actes jusqu'au début du XVIIe siècle ce qui complique sérieusement le travail de déchiffrage. En effet aux difficultés de la paléographie vont s'ajouter celles liées à l'utilisation d'un latin souvent mal maîtrisé par les clercs, curés etc...

    Faisant la généalogie de ma famille depuis un peu plus de deux années je confirme que certains actes sont écrits phonétiquement ou presque. Entre le français moyen, le latin et le post français moderne c'est la foire. Bref.

    Cordialement.
    J'en sais quelque chose je fais ma généalogie depuis 45 ans cela ne m'empêche pas d'être allergique à certaines périodes des B.M.S soit justement sur la calligraphie mais aussi le latin, et je ne parle pas du gothique allemand .
    Pour l'archéo je fais beaucoup de recherches aux AD, AM ou autres j'en gère un certain nombre mais sur certains domaines ou certaines infos, je fais travailler les autres je n'ai pas forcément envie de me mettre au latin à mon âge.
     

  10. cherallier

    Date d'inscription
    juin 2008
    Localisation
    En Bourbonnais
    Âge
    60
    Messages
    2 683

    Re : Une plaque lire (si possible !)

    Bonjour,
    J'ai pu obtenir des explications par un historien qui a eu à étudier cette plaque :

    lan:m:v:c: xlii:G:Bo:dat:fit:faire:ceste: reparati : Dieu:aple:so:ame:asalvat:

    Qu'il traduit en résumé par le rappel de réparations financées en 1542 par un certain Guillaume Bodat, pour son salut éternel.

    Je vais mieux dormir ce soir
     

  11. Geocroiseur63

    Date d'inscription
    février 2008
    Âge
    72
    Messages
    3 151

    Re : Une plaque lire (si possible !)

    Citation Envoyé par cherallier Voir le message
    Bonjour,
    J'ai pu obtenir des explications par un historien qui a eu à étudier cette plaque :

    lan:m:v:c: xlii:G:Bo:dat:fit:faire:ceste: reparati : Dieu:aple:so:ame:asalvat:

    Qu'il traduit en résumé par le rappel de réparations financées en 1542 par un certain Guillaume Bodat, pour son salut éternel.

    Je vais mieux dormir ce soir
    Bonjour ,

    Félicitons notre amis Cherallier d'avoir réussi à faire traduire la plaque énigmatique par un spécialiste....

    Cette recherche m'a appris beaucoup et me servira je pense ....

    Sur les forums de futura sciences on a très souvent la réponse à des questions sérieuses...

    Chacun , apportant des éléments de réponses qu'il soit amateur ou professionnel...

    Géocroiseur63.
     

  12. gunthiern

    Date d'inscription
    mars 2008
    Âge
    66
    Messages
    1 963

    Re : Une plaque lire (si possible !)

    Citation Envoyé par cherallier Voir le message
    Bonjour,
    J'ai pu obtenir des explications par un historien qui a eu à étudier cette plaque :

    lan:m:v:c: xlii:G:Bo:dat:fit:faire:ceste: reparati : Dieu:aple:so:ame:asalvat:

    Qu'il traduit en résumé par le rappel de réparations financées en 1542 par un certain Guillaume Bodat, pour son salut éternel.

    Je vais mieux dormir ce soir
    Bravo à toi et à G. Boda le bienfaiteur, on est dans la Renaissance architecturale et monumentale où les bienfaiteurs ne sont pas oubliés même obligatoire lors des rénovations

    belle énigme mise en lumière par Opelleo
     

  13. oOPelleOo

    Date d'inscription
    novembre 2016
    Âge
    31
    Messages
    385

    Re : Une plaque lire (si possible !)

    bonjour

    c'est super d'avoir une réponse
     

  14. Wattizit

    Date d'inscription
    novembre 2013
    Messages
    9

    Re : Une plaque lire (si possible !)

    Citation Envoyé par cherallier Voir le message
    Bonjour,
    J'ai pu obtenir des explications par un historien qui a eu à étudier cette plaque :

    lan:m:v:c: xlii:G:Bo:dat:fit:faire:ceste: reparati : Dieu:aple:so:ame:asalvat:

    Qu'il traduit en résumé par le rappel de réparations financées en 1542 par un certain Guillaume Bodat, pour son salut éternel.

    Je vais mieux dormir ce soir
    Bonjour et bravo ! Je ne sais pourquoi je trouve dans votre satisfaction, la mienne
     


    • Publicité







Sur le même thème :





 

Discussions similaires

  1. Réponses: 18
    Dernier message: 04/07/2013, 07h26
  2. lire la plaque signalétique d'un pc portable
    Par macilia dans le forum Matériel - Hardware
    Réponses: 3
    Dernier message: 14/10/2012, 20h35
  3. Réponses: 3
    Dernier message: 17/09/2011, 08h43
  4. Réponses: 2
    Dernier message: 26/07/2009, 21h32
  5. Lire la date doit être aussi simple que lire l'heure ?
    Par polynesie dans le forum Débats scientifiques
    Réponses: 3
    Dernier message: 24/06/2007, 13h52