Bonjour, cliquez-ici pour vous inscrire et participer au forum.
  • Login:



+ Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 15 sur 20

[Formation] Céramologie

  1. Marion_16

    Date d'inscription
    juillet 2006
    Localisation
    Poitiers
    Messages
    11

    Question [Formation] Céramologie

    Bonjour à tous !

    Est-ce que quelqu'un pourrait me donner quelques renseignements sur le métier de céramologue ?

    Quel est véritablement le travail d'un céramologue ? Est-il souvent sur le chantier de fouilles ?

    Est-ce que cette spécialisation est recherchée ?

    Quelles universités proposent la formation et à partir de quelle année ?

    Merci beaucoup à tous ceux qui pourront me renseigner !!

    -----

     


    • Publicité



  2. megami

    Date d'inscription
    août 2004
    Localisation
    Paris
    Âge
    37
    Messages
    2 759

    Re : [Formation] Céramologie

    Bonsoir,

    Le seul céramologue (=type qui a fait une thèse sur des tessons) que je connaisse personnellement travaille dans un service départemental, mais il ne fait pas que de la céramo : fouille, post-fouille, publi... L'état de l'archéologie est tel en France en ce moment qu'on est un peu obligés d'être polyvalents

    Le meilleur prof de céramo que je connaisse (le seul qui ait réussi à faire en sorte que je trouve ça intéressant, c'est pour dire) est Sander Vanderleuw, qui bosse à Nanterre (Paris X) et fait des séminaires aussi pour Michelet (Paris 1).
    À Paris 1, on peut prendre des cours de céramo en L3, et donc prendre un sujet de céramo en Master.
     

  3. Mahata

    Date d'inscription
    juillet 2006
    Localisation
    Gascogne
    Messages
    226

    Re : [Formation] Céramologie

    Bonsoir,
    Je ne voudrais pas passer pour la rabat-joie du forum mais le métier de céramologue n'existe pas véritablement. Le céramologue, c'est l'archéologue et son équipe. Jusque là, je n'ai jamais vu un chantier archéologique sur lequel il y avait un céramologue. L'archéologue, parfois accompagné de gens spécialisés sur une période ou une zone géographique traite lui même les données issues du terrain. Pour ce qui est de la formation, je ne crois pas qu'il y en ait de véritable (il existe des stages dans le cadre universitaire, mais le contenu est limité) : tu apprends à reconnaître la céramique grâce à ton expérience de terrain ou à tes sujets de recherches universitaires. On est d'abord archéologue, puis céramologue par nécessité. Chaque archéologue possède une spécialité, soit sur une période, soit sur une région, le plus fréquemment les deux.
    J'espère ne pas t'avoir trop découragée. L'étude de la céramique reste une composante essentielle de la recherche archéologique.
    Cordialement
     

  4. megami

    Date d'inscription
    août 2004
    Localisation
    Paris
    Âge
    37
    Messages
    2 759

    Re : [Formation] Céramologie

    Pour moi, un céramologue est simplement un type qui a fait une thèse qui porte sur de la céramique.
    Le métier d'archéologue en lui-même n'existe pas si on va par là : on est toujours technicien de fouilles, employé départemental, enseignant-chercheur, thésarde à la recherche d'une bourse... mais jamais "archéologue".
     

  5. hb

    Date d'inscription
    novembre 2003
    Localisation
    Aquitaine
    Âge
    40
    Messages
    407

    Re : [Formation] Céramologie

    Bonsoir,
    les céramologues dans les équipes de recherches sont loin d'avoir tous une thèse en céramo! Il n'y en a vraiment pas besoin :il suffit d'avoir étudié un faciès céram et publié dessus pour être considéré aujourd'hui comme céramologue (voire le plus souvent être capable de calculer les NMI et dessiner sur illustrateur les vases tout en connaissant les principales typologies!).
    Quant à l'appelation "archéologue", si effectivement plusieurs métiers peuvent être rattachés à cette notion, le terme est pourtant utilisé pour les recrutements : la ville de Chartres vient de recruter il y a quelques semaines plusieurs dizaines d'archéologues et c'est bien en tant que métier et non en sacerdoce plus ou moins vague:
    "Postes de catégorie A
    - 2 archéologues - responsables scientifiques
    - 3 archéologues - responsables de secteur
    - 1 chargé de recherches documentaires
    - 1 archéologue - céramologue
    - 1 restaurateur - régisseur des collections archéologiques
    - 1 topographe - dessinateur
    Autres catégories :
    - 34 techniciens de fouille DONT :
    - 15 cdd d'un an
    - 10 cdd de 10 mois
    - 9 cdd de 9 mois"
    On voit bien dans cet exemple la distinction entre les diverses branches.
    cordialement,

    Hervé (céramologue du bas moyen âge dans les Landes!)
     


    • Publicité



  6. Mahata

    Date d'inscription
    juillet 2006
    Localisation
    Gascogne
    Messages
    226

    Re : [Formation] Céramologie

    Il n'y a pas besoin de faire une thèse sur la céramique pour être céramologue ! Je connais bien des gens qui n'ont jamais été jusque là, voire qui n'ont jamais fait d'étude en archéologie connaître la céramique mieux que quiconque. Il ont été formés par leur travail de terrain et sont généralement d'une polyvalence à tout épreuve : la plupart sont capables de reconnaître les tessons de presque toutes les époques. Je connais aussi une personne qui a fait sa thèse sur un sujet concernant la céramique et bien qu'elle soit très forte, elle a une idée bien plus vague de certaines faciès qu'elle ne peut comparer qu'avec ce qu'elle a étudié. Finalement, être céramologue, ça ne veut pas dire grand'chose à mon avis ! Certaines personnes seront incollables sur les gros centres de production de la France par exemple, alors que d'autres, travaillant au niveau local, seront capables de percevoir des subtilités que les autres n'auraient pas vu ! Chaque acteur de l'archéologie a son rôle et pour moi, on peut être céramologue à bien des niveaux ! Il faut juste penser que l'archéologie ne se limite pas aux universitaires et au personnel travaillant dans le public. Il y a à côté d'eux nombre de personnes qui oeuvrent dans la plus grande discrétion, qui font du très bon travail mais qui ont parfois du mal à se faire accepter, notamment par le milieu universitaire... oups, je crois que je dévie un peu, désolée.
    Cordialement
    Marie, céramologue du premier âge du fer du sud-ouest de la France !
    Dernière modification par Mahata ; 24/07/2006 à 21h38.
     

  7. megami

    Date d'inscription
    août 2004
    Localisation
    Paris
    Âge
    37
    Messages
    2 759

    Re : [Formation] Céramologie

    Citation Envoyé par hb
    voire le plus souvent être capable de calculer les NMI et dessiner sur illustrateur les vases tout en connaissant les principales typologies
    Oui, si on va par là, je peux être céramologue Jomon Récent - Yayoi Ancien...
    Comme le terme est flou, de toutes manières, chacun a sa propre définition.
     

  8. Marion_16

    Date d'inscription
    juillet 2006
    Localisation
    Poitiers
    Messages
    11

    Re : [Formation] Céramologie

    Eh bien merci à vous tous pour ses renseignements... jsuis encore plus perdue qu'avant lol !! Mais merci de vos réponses !!
     

  9. Fylgja

    Date d'inscription
    février 2006
    Messages
    280

    Re : [Formation] Céramologie

    Marion, part du principe qu'un céramologue est un archéologue qui est spécialisé sur la céramique donc à fait une thèse (pour les nuances, tu t'y intéressera plus tard au besoin).


    Pour cela c'est simple, tu dois suivre une cursus archéologique normal en fac en choississant plutôt les cours sur la période qui t'intéresse (cours de gallo-romain si tu souhaites étudier la céramique gallo-romaine car un céramologue a toujours une formation chrono-culturel pointu à la base comme tous les doctorants en archéo), ensuite en Master tu choisis un sujet proche voir de céramique, puis en thèse tu feras des recherches portant uniquement sur la céramique.

    Puis, si tu trouves un boulot en tant qu'archéologue spécialisé sur la céramique, il est possible que tu doives étudier des céramiques ne rentrant pas dans ton champs chrono-culturel, mais les principes de base sont les même au niveau de la méthode.


    Au niveau boulot, il me semble que pour le gallo-romain, ils ont pas mal de céramologues déjà, pour le médiéval, il en manque.
     

  10. Marion_16

    Date d'inscription
    juillet 2006
    Localisation
    Poitiers
    Messages
    11

    Re : [Formation] Céramologie

    Merci beaucoup Fylgja pour cette réponse, ça me permet d'y voir beaucoup plus clair !!!
     

  11. Mahata

    Date d'inscription
    juillet 2006
    Localisation
    Gascogne
    Messages
    226

    Re : [Formation] Céramologie

    Bonjour,
    Fylgja a raison en ce qui concerne ton cursus universitaire. L'idéal est bien sûr de travailler le plus rapidement possible sur la céramique. Par contre, personnellement, et Fylgja a évoqué le problème, je pense qu'il est nécessaire avant de te lancer dans un sujet de te renseigner sur l'activité archéologique dans la zone où tu souhaites travailler. Ne choisis pas un sujet simplement parce qu'il te plaît. Si tu veux avoir la chance de trouver un travail, ou même de faire une thèse si tel est ton choix, prend contact avec des gens compétents qui seront à même de te conseiller sur ton cursus. Certains sujets universitaires sont parfois des sujets-titanic : certes ils sont intéressants, comme tous les sujets d'archéo , mais certains ne ne permettent pas de sortir véritablement du cadre universitaire. Certains étudiants se retrouvent donc prisonniers des bibliothèques et n'ont aucun contacts avec l'extérieur... autant dire que c'est fichu pour eux, à mon sens. C'est vrai que sur les sujets de céramo (j'ai moi même eu à étudier un corpus de vases funéraires pour mon sujet de maîtrise), tu es obligée de mettre le nez dehors : musées, dépôts... Prendre contacts avec des gens qui travaillent est très important, que ce soit des bénévoles (par exemple les associations archéologiques, qui sont très proches du terrain et ont toujours des choses à t'apprendre) ou des personnes dont l'archéologie est véritablement le métier.
    Voilà, j'espère ne pas t'avoir trop embrouillé.
    A bientôt
    Marie
     

  12. EPONA

    Date d'inscription
    septembre 2004
    Messages
    520

    Arrow Re : [Formation] Céramologie

    Salut

    Je crois que la céramologie est de toute façon déjà pas mal saturée.

    Néanmoins et même en gallo, beaucoup de types de céramique comme la "commune" restent inétudiés (je viens d'inventer un mot là non? )

    Le plus dur en céraM c'est de se faire une culture, de se familiariser avec l'ensemble de la typologie déjà établie.

    Il y a aussi la solution régionale.
    Prendre par exemple l'étude de la production et utilisation céramique de telle région à telle époque.
    "Sans la science la vie est comme une image de la mort"
     

  13. Marion_16

    Date d'inscription
    juillet 2006
    Localisation
    Poitiers
    Messages
    11

    Re : [Formation] Céramologie

    Merci à vous tous !
    d'après ce que j'ai compris il n'y a pas de cursus universitaire précis en céramologie ! C'est pas fait pour nous simplifier la vie tout ça !!! Et puis oui ça doit etre blindé, mais je crois que c'est un peu pareil pour toutes les spécialisations en archéo !!
     

  14. Trajean

    Date d'inscription
    janvier 2005
    Localisation
    Sud-est
    Âge
    86
    Messages
    593

    Re : [Formation] Céramologie

    J'aimerais bien être céramologue
    Certes je sais dessiner, j'ai une assez bonne idée de ce qu'est une typologie, calculer un NMI (Nombre minimum d'individus, c'est à dire de vases, dans la collection étudiée), je peux reconnaître pas mal de tessons, j'en ai manipulé beaucoup, etc., et pourtant il me manque vraiment quelque chose qui m'empêche de me dire que je suis céramologue :
    je n'ai aucune formation de géologue et je suis incapable de décrire convenablement la pâte de la céramique. Pourtant que c'est beau une cassure fraiche vue à la binoculaire avec ses paillettes de mica, ses petits galets arrondis ou ses minuscules graviers de toutes les couleurs.
    Peut-on se dire céramologue quand on ne peut donner la provenance des dégraissants ou des argiles encaissantes? Voir par exemple les débats qu'il y eut, jadis, sur la provenance des amphores de Marseille.
    Je suis certain qu'un géologue (un pedologue) est capable de faire de la typologie céramique, en revanche les archéologues me semblent bien souvent très mal armés. Problème de formation
     

  15. Fylgja

    Date d'inscription
    février 2006
    Messages
    280

    Re : [Formation] Céramologie

    C'est plutôt un archéomètre qui analyse les pâtes des céramiques (composition, datation) qu'un géologue. Pour être archéomètre, il faut soit passer par une formation d'archéomètre soit par un doctorat de physique que tu peux allier à un doctorat d'archéologie si tu veux autant faire les analyses physico-chimiques que typologiques/archéologiques.


    La céramologie n'est absolument pas un domaine de géologue. La liaison entre géologue (et géographe) se fait plutôt pour tout ce qui est géomorphologie.
     


    • Publicité




Poursuivez votre recherche :




Sur le même thème :




 

Discussions similaires

  1. Réponses: 26
    Dernier message: 13/02/2012, 20h21
  2. formation
    Par dradra dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 3
    Dernier message: 07/11/2007, 21h34
  3. [Céramo] Bibliographie en céramologie
    Par majortom24 dans le forum Archéologie
    Réponses: 13
    Dernier message: 27/03/2007, 16h44
  4. formation
    Par rachida3 dans le forum Chimie
    Réponses: 2
    Dernier message: 08/03/2007, 09h34
  5. Formation
    Par Hitman_11 dans le forum Chimie
    Réponses: 2
    Dernier message: 27/02/2006, 21h34