Bonjour, cliquez-ici pour vous inscrire et participer au forum.
  • Login:



Affichage des résultats 1 à 12 sur 12

femmelles et femmes

  1. pastou

    Date d'inscription
    novembre 2003
    Messages
    61
    Bonjour,

    je crois etre dans la bonne section.

    Un collègue de travail un peu attaché(voire soudé) à certains principes religieux dont je tairais le nom ici, s'applique a employé le terme de femmelle quand il parle de femme. Ce terme quoique pas faux heurte mon sens du respect...
    A mon sens, une femme est bien une femmelle du point de vue biologique. Mais pour mon sens, toujours, lorsque l'on parle de femmelle on parle d'un animal et pas d'un humain.....

    Je suis pas calée en philosophie et ethique, mais j'aimerais bien lui clouer le bec mais de facon rationnelle et implacable...alors je cherche avec Darwin et d'autres philosophes, mais sans trop de succès...

    Si quelquun pourrais m'aider a trouver de bons arguements (articles et definitons en ligne ou sur reference)

    merci d'avance pour votre aide

    -----

     


    • Publicité



  2. Neutrino

    Date d'inscription
    janvier 2003
    Localisation
    Strasbourg
    Âge
    32
    Messages
    2 068
    Bonjour

    Premièrement, il est vrai que ce terme est non seulement outrageant, malpoli, inconvenant (les règles de politesse sont une réalité!), mais totalement irreligieux voire sacrilège!
    Il est écrit en noir sur blanc dans la Genèse que Dieu a créé l'Homme (l'humain) différement (un autre jour) des autres animaux et la femme encore plus que les autres femelles! Donc, si on est croyant, nommer systématiquement les femmes "femelles" est un quasi blasphème car elle nie la spécificité de la création de l'homme par rapport à celle des bêtes, c'est pratiquement l'affirmation de la fausseté et de l'impuissance du créateur! Et cette remarque s'applique aux trois monothéismes puisque les 3 reconnaissent la Genèse! (seul l'Islam rajoute une touche un peu "réconfortante" : Dieu aurait pardonné l'histoire de la pomme...).

    Je ne suis pas là pour faire absolument passer le message de la bible auquel je n'adhère pas (énormément), mais uniquement pour faire comprendre que dénier la spécificité de la femme voire sa supériorité sur les autres femelles est irreligieux et l'opposé de la religion qui toujours place les humains au dessus des bêtes.

    Mais, si on ne veut pas de discussion sur le terrain religieux, ce qui est préférable, on peut dire simplement que chez l'Homme le dimorphisme sexuel est moindre comparé à énormément d'espèces.

    On peut aussi dire qu'à la base, le sexe par défaut est le sexe féminin! (cf le sujet ici). Oui, c'est bel et bien l'action d'un gène au cours de quelques heures à la 6ème semaine du développement qui masculinise la gonade en testicule, le reste de la masculinisation se fait en cascade à partir de là... ça n'est pas un argument anti-génèse (de toutes façons on oppose pas science et poésie) "la femme est issue de l'homme", car la différenciation sexuelle date évolutivement d'un époque où aucun animal ne ressemblait de près ou de loin à un humain...

    Autre différence : même chez les chimpanzé, l'ovulation est visible par une modification de l'apparence extérieure. Chez la femme, tout est invisible, ce qui oblige le lien social, et l'engagement sur le long terme du mâle (homme encore sauvage!), et la constitution de petits groupes plus efficaces! c'est une conséquence du redressement. Chez la femme, il y a des ovulations, régulières, permanentes de la puberté à l'épuisement du stock d'ovocytes, sans autre régulation que celle endogène de la croissance des follicules ovariens par eux-mêmes (le cycle de 28 jours corerspond en fait à la cadence maximale permise par la croissance cellulaire!). Tandis que chez beaucoup d'espèces, la sexualité, la reproduction dépendent des saisons ou autres...

    Sinon, d'autres termes sont différents:
    - Une femme et un homme procréent, deux animaux se reproduisent
    - Une femme est enceinte, une femelle est "pleine" ou "grosse"
    - Une femme accouche d'un "bébé" ou "nourisson", une femelle met bas d'un petit qui porte déjà le nom de l'espèce avec un suffixe : louveteau, lionceau...
    - Une femme et un homme "s'aiment", "font l'amour" etc., une femelle est montée, ou mieux, un mâle et une femelle s'accouplent! (le passif étant malheureusement employé pour la sexualité de la femme par certaines personnes)
    - Une femme a des seins, une femelle a juste des têtées. c'est une réelle innovation anatomique, ca reste toujours un mystère...


    Mais je reste convaincu que les deux arguments que vous devrez lui rétorquer sont:
    - la malpolitesse de cette expression (pour un jeune je suis très attaché aux convenance ça m'étonnera toujours)
    - le côté blasphématoire évident si la personne est croyante, si besoin est.
    - accessoirement la sottise biologique de cette expression puisque si deux vocabulaires sont distincts c'est qu'il y a une distinction à respecter.

    Cordialement[/url]
    Neutrino
     

  3. John78

    Date d'inscription
    janvier 2003
    Localisation
    Gif sur Yvette
    Messages
    1 128
    Salut

    Bah y a pas besoin de chercher midi a quatorze heure, *femelle* est le féminin de *mâle* tout simplement. D'un strict point de vue scientifique, un homme est un mâle et une femme une femelle. Comme chez le chevreuil le brocard est le male et la chevrette est la femelle. Simplement le terme femelle est péjoratif pour une femme. Alors que mâle, bon...

    Et est-ce que ca vaut le coup de discuter avec des gens qui n'ont pas beaucoup de respect pour les femmes ?

    A+
    John
     

  4. E Meunier

    Date d'inscription
    octobre 2003
    Localisation
    Tarn et Garonne
    Messages
    82
    Citation Envoyé par Neutrino
    Bonjour


    Sinon, d'autres termes sont différents:
    - Une femme et un homme procréent, deux animaux se reproduisent
    - Une femme est enceinte, une femelle est "pleine" ou "grosse"
    - Une femme accouche d'un "bébé" ou "nourisson", une femelle met bas d'un petit qui porte déjà le nom de l'espèce avec un suffixe : louveteau, lionceau...
    - Une femme et un homme "s'aiment", "font l'amour" etc., une femelle est montée, ou mieux, un mâle et une femelle s'accouplent! (le passif étant malheureusement employé pour la sexualité de la femme par certaines personnes)
    - Une femme a des seins, une femelle a juste des têtées. c'est une réelle innovation anatomique, ca reste toujours un mystère...


    [/url]
    Bon c'est peut-être du détail par rapport au sujet, j'aurais tendance à dire comme John 78.
    Mais: les animaux procréent aussi. Aujourd'hui on préfère procréer, creer de nouveau à reproduire qui semble donner l'impression que la descendance est identique.
    La mise bas concerne certains Mammifères. Les Oiseaux pondent.
    De même pour pleine et grosse qui sont surtout utilisés chez les autres Mammifères.
    La vache n'a pas de sein, mais elle à un pis!
     

  5. Neutrino

    Date d'inscription
    janvier 2003
    Localisation
    Strasbourg
    Âge
    32
    Messages
    2 068
    J'avais oublié de prendre en compte les non mammifères. Mais il faut dire que comparer une femme à une poule et d'une telle grossierté que ça ne m'est pas venu à l'esprit (certains disent aussi pondre pour les femmes mais là c'est ordurier - discours racistes etc.).
    Neutrino
     


    • Publicité



  6. pastou

    Date d'inscription
    novembre 2003
    Messages
    61
    merci pour vos réponse qui me montrent bien que je ne suis pas le seul a etre "indigné" par ce terme....juste une chose, pour repondre a ce que Neutrino semble ecrire entre les lignes....il n'est pas jeune et est meme plus agé que moi ....comme quoi vieillesse ne rime pas toujours avec sagesse...

    Pour ce qui est de l'expression mâle et pour faire comprendre, selon moi, la nuance...
    quand on nomme un homme mâle, on souligne par ce terme le coté dominateur de cet homme là.
    alors que quand on nomme un femme femelle, on la classe dans le rang inferieur et quasi fonctionnel d'etre a reproduire.


    en tout les cas merci pour vos commentaires
     

  7. Neutrino

    Date d'inscription
    janvier 2003
    Localisation
    Strasbourg
    Âge
    32
    Messages
    2 068
    Le mot "mâle" est aussi réducteur, beaucoup d'hommes n'en ont rien à faire de la domination des femmes etc., ils veulent juste vivre leur vie tranquille!
    Neutrino
     

  8. stelle_83

    Date d'inscription
    janvier 2004
    Âge
    34
    Messages
    45
    je suis d'accord avec ce que tout le monde a dit.. ton collègue de travail ne serait-il pas légèrement sexiste sur les bords? il se sert de la religion, il la détourne à son avantage... pcq je n'ai jamais entendu que femelle était synonyme de femme!! la femme est un être humain tout comme l'homme!! femelle est en effet trés péjoratif et si j'entends quelqu'un m'appeler comme ça je lui casse la tête !!!
    biz à tous!
     

  9. Damon

    Date d'inscription
    janvier 2003
    Localisation
    0.0.0.0
    Âge
    51
    Messages
    2 830
    Bonjour à tous,

    Cette discussion est bien intéressante.

    Certes le termes de femelle peut être, mais pas nécessairement, péjoratif de la même manière que mâle peut l'être.

    Et là il est bon de parler de certaines ambiguités administratives...
    Lorsque l'on demande le genre sur un formulaire quelconque on a soit l'option

    H(omme)/F(emme)
    soit
    M(asculin)/F(éminin) mais ce M et ce F peuvent aussi signifier mâle et femelle ce qui n'est pas très valorisant ou remet simplement l'Homme a sa place par rapport aux autres animaux (juste une question de point de vue).

    Un autre aspect est celui des langues étrangères, en anglais par exemple le terme de female (notez le préfixe fe devant male) n'a pas l'aspect péjoratif qu'il a en français malheureusement certains traducteurs/interprètes traduisent encore female (lorsqu'on parle d'un être humain) par femelle, ce qui est correct quand on parle d'animaux, mais ne l'est plus lorsqu'on parle de la moitié féminine de l'humanité.

    Damon
    Un EeePc ça change la vie !
     

  10. coco

    Date d'inscription
    juin 2003
    Localisation
    Toulouse
    Messages
    2 187
    Bonjour,
    Les mots n'ont pour sens, que celui que chacun d'entre nous leur donne...
    Celui qui emploie ce terme là... et moi qui le reçoit!
    Cela peut-être de la dérision, là il s'agit semble-t-il d'afficher une façon de penser avec provocation... Il se sert de ce mot volontairement, si j'ai bien compris... alors.... cette personne ne m'intéresse pas! je veux dire, ce n'est pas la peine d'argumenter!
     

  11. JPL

    Date d'inscription
    septembre 2003
    Messages
    67 324
    Les mots peuvent avoir une connotation différente selon les pays ou les langues. En anglais (US, je ne sais pas en GB) on trouve couramment
    "gender : male or female"
    pour désigner ce point de l'état civil.

    mais en France c'est parfaitement inconvenant, même s'il y a un machisme certain à considérer que mâle peut s'appliquer à l'homme de manière non choquante (mais certes un peu réductrice), tandis que femelle est inacceptable.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac
     

  12. cartman

    Date d'inscription
    mars 2004
    Messages
    44
    On peut aussi que d'un point de vue philosophique l'homme a toujours été séparer de l'anaimal du fait de sa conscience. C'est pour ça que l'on parle de subjéctivité chez l'homme (et il me semble que les femmes ont elle aussi une conscicence). Or parler de mâle et de femelle c'est considerer l'homme de façon purement objective (en tant qu'objet), et donc négliger tout son aspect raison, conscience etc... Donc si ce mec apelle les femmes femelles alors il se considère lui même comme animal.

    Ps : j'adore mes post ici il font vraiment élève de terminale qui récite son cours .
     


    • Publicité







Sur le même thème :





 

Discussions similaires

  1. femmes et mathématiques!!
    Par aola89 dans le forum Science ludique : la science en s'amusant
    Réponses: 9
    Dernier message: 26/05/2006, 12h50
  2. Femmes et la Science : Cinq femmes d'exception
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 03/03/2006, 23h00
  3. les femmes
    Par salem dans le forum [ARCHIVE] Psychologie / Sociologie
    Réponses: 68
    Dernier message: 08/06/2004, 01h34
  4. Femmes hémophiles
    Par Titite dans le forum Maladies génétiques et maladies orphelines
    Réponses: 10
    Dernier message: 10/01/2004, 21h34