Bonjour, cliquez-ici pour vous inscrire et participer au forum.
  • Login:



Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 15 sur 23

Un coeur artificiel...

  1. Ethan

    Date d'inscription
    mai 2003
    Localisation
    France
    Messages
    120
    Bonjour.
    Voici un site sur les coeurs artificiels :
    http://membres.lycos.fr/chezalex/pro...aire_coeur.htm
    On peut lire à la fin :
    " Certains chirurgiens et scientifiques pensent que l'on aura mis au point un coeur artificiel total vers 2015. "
    Pour moi, ça ne pose aucun problème et je suis tout-à-fait pour l'implantation d'un coeur artificiel s'il peut sauver des vies.
    Mais le coeur et le cerveau sont deux parties de l'homme qui pose le plus de problème du point de vie éthique (le visage aussi d'ailleurs). Le coeur est souvent relié aux sentiments et pour beaucoup il est relié à beaucoup plus (l'âme), d'où des problèmes éthiques.

    Imaginons que l'on puisse changer quelques parties du cerveaux et quelles soient acceptées par le corps. Ainsi acceptées, on décide de changer les dernières parties "d'origine" du cerveau. On arrive alors à un coeur et un cerveau artificiels. Mais peut-être le fallait-il pour sauver le patient? (tout est dans l'imaginaire et j'avoue qu'il faut pousser loin...)
    Finalement aura-t-on toujours un homme?

    -----

     


    • Publicité



  2. Neutrino

    Date d'inscription
    janvier 2003
    Localisation
    Strasbourg
    Âge
    32
    Messages
    2 068
    Arrêtons les délires. Le coeur est un organe parmi les autres. Si l'éthique doit se mettre à composer avec tous les romantismes et mysticismes, on a pas fini.

    cordialement
    Neutrino
     

  3. Narduccio

    Date d'inscription
    octobre 2003
    Localisation
    Alsace
    Âge
    58
    Messages
    4 735
    Citation Envoyé par Ethan
    Finalement aura-t-on toujours un homme?
    Le moteur d'une voiture explose, on adapte un nouveau moteur.
    A-t-on toujours une voiture ?

    Citation Envoyé par Neutrino
    Arrêtons les délires.
    Tout a fait d'accord. Il ne faut pas faire n'importe quoi, les comités d'éthiques sont là pour fixer les limites. Mais, il faut savoir rester raisonnable. Car autrement, il nous reste à sacraliser le corps humain et doctrinement déclarer: " Sous peine de damnation, tu ne toucheras à l'oeuvre du Fondateur". Et laisser les gens mourrir daans les douleurs causées paar le cancer, le sida et autres maladies!
     

  4. coco

    Date d'inscription
    juin 2003
    Localisation
    Toulouse
    Messages
    2 187
    Citation Envoyé par Ethan
    Finalement aura-t-on toujours un homme?
    Oui, mais un homme bricolé...
    Quand on sait que l'évolution n'est que du bricolage génétique...
    Bon je plaisante, mais que dire de ceux qui ne se sentent pas bien dans leur enveloppe et qui désirent en changer... ???
     

  5. [RV]

    Date d'inscription
    janvier 2003
    Âge
    34
    Messages
    3 423
    lut

    Probablement qu'un jour, il n'y aura plus que l'enveloppe de l'homme, tout ce qui y aura à l'intérieur sera un robot.
    Regardez les robots de dossier
    Bon mais je me demande comment l'affection ou les sentimentspeuvent évoluer au niveau d'un robot. Je me demande même si techniquement c'est possible de faire évoluer cela pour une machine (sans la présence de l'homme).

    ++
     


    • Publicité



  6. Neutrino

    Date d'inscription
    janvier 2003
    Localisation
    Strasbourg
    Âge
    32
    Messages
    2 068
    en fait le coeur a une forte signification symbolique parce qu'il est abondament innervé par le système nerveux végétatif - celui qui est indépendant de la volonté mais qui reçoit quand même des informations sur les émotions de la part du "système nerveux de la vie de relation".
    Autrement dit, un homme au coeur mécanique n'aura pas d'accélération des battements de coeur quand il aura une émotion.

    Intéressant : le contingent parasympathique de cette innervation, qui ralentit les battements (à l'opposé de l'orthosympathique qui accélère) a été découvert... grâce au vaudou! Un homme à qui un sorcier avait prédit l'heure exacte de sa mort est effectivement mort à cette heure ci... La croyance dans le vaudou était tellement forte qu'elle en était devenue inconsciente, donc la prédiction s'est réalisée quand le cerveau a surexcité les fibres parasympathiques qui ont brutalement inhibé les battements cardiaques provoquant la mort... Chez quelqu'un qui n'y croit pas mais qui se méfie, quand l'heure prédite approche, l'individu stresse, et au contraire le coeur s'accélère...


    Mais c'est un faux problème!!!!

    En effet, l'innervation extrinsèque du coeur est IMPOSSIBLE à rétablir chirurgicalement (elle est beaucoup trop fine et ramifiée : le plexus cardiaque est le sujet le plus chiant en anatomie de première année de médecine...), même avec un greffon "biologique"!
    Quelqu'un qui a un coeur greffé aura constamment le même rythme cardiaque : 80-90 par seconde, sans aucune adaptation, ni à l'effort, ni à l'émotion... C'est le rythme imposé par le "pace maker du coeur", le noeud sinusal. Donc le coeur artificiel n'est pas plus inhumain que le greffon...

    Donc le problème du côté symbolique est posé depuis plus de 50 ans...
    Neutrino
     

  7. Ethan

    Date d'inscription
    mai 2003
    Localisation
    France
    Messages
    120
    Citation Envoyé par Narduccio
    Le moteur d'une voiture explose, on adapte un nouveau moteur.
    A-t-on toujours une voiture ?
    Cette phrase me choque un peu.
    tu ne peux pas faire une telle comparaison, arrêtons les délires!
    Tu enrobes un robot d'une peau d'un homme, as-tu toujours un robot?
    Tu vides le corps d'un homme et tu remplaces tous ses organes coeur, cerveau... as-tu toujours un homme?
    Lorsque la technique nous aura permis de remplacer absolument tout chez l'homme... :?
     

  8. Narduccio

    Date d'inscription
    octobre 2003
    Localisation
    Alsace
    Âge
    58
    Messages
    4 735
    Qu'est-ce qui fait l'homme ?
    Voilà ou même ce débat.
    Entre tout le corps de l'homme est sacré, car... (là il y a de nombreuses solutions en fonction de ta philosophie, de ta religion ou de ta pensée).
    A l'autre extrémité, il y a: rien daans l'homme est sacré.
    Il est a noté que dans certaines périodes, on a eu simultanément les 2 options. Le corps du monarque était tellement sacré que l'on n'osait pas l'opérer, de l'autre existai des esclaves ou alors la vie des petites gens n'avait pas beaucoup d'importance.
    Pour toi, la limite semble se placer au niveau du coeur. Pour moi, s'il faut changer un peu de la "mécanique interne" pour permettre à l'esprit de vivre, eh bien, pourquoi pas.
    L'analogie de la voiture te choque, pourtant, il y a de nombreuses voitures de collections qui ont été partiellement refaites et l'on considère que "l'ame" en fut gardé. Il suffit de changer un organe sans respecter l'idéal du constructeur et on considère qu'il s'agit d'un vulgaire copie.
    A un autre niveau, il s'agit du même débat, qu'est-ce qui fait l'essence de quelque chose, voiture, corps humain, société, humanité.
    A partir de quel changement considèretons que l'on a plus affaire à la même chose.
    Les "intégristes" considèrent qu'il ne faut rien changer.
    Les "..." considèrent que l'on peut tout changer. (je ne sait pas quel mot mettre à la place des 3 petits points, je m'en excuse auprès de vous, si quelqu'un à une proposition satisfaisante...)
    Il y a une vois médiane qu'il faut définir et qui acceptable pour la société, pour les chercheurs et pour l'individu. Parfois, il faut la définir au cas par cas, on peut nommer des comités d'éthique pour gèrer ces cas, on peut considérer que ce domaine relève du judiciaire (démarche des USA), on peut considérer que ces la nations qui doit définir la norme (démarche référendaire à la Suisse).
     

  9. kinette

    Date d'inscription
    janvier 2003
    Localisation
    Centrale!
    Messages
    16 270
    Bonjour,
    Je pense que dans le cas du coeur il n'y a pas trop de questions à se poser.
    C'est effectivement de l'ordre de la réparation, de même qu'un pontage coronarien, un anus artificiel, une jambe artificielle, etc...
    De plus, comme c'est un organe interne, on n'a pas tellement le problème de l'image, de la représentation qu'on se fait d'une personne.
    Problème rencontré avec les handicaps (aujourd'hui j'ai vu une affiche qui disait "regardez les personnes pas les handicaps" je trouve ça très juste).
    Problème qui se pose aussi et de façon encore différente avec la possible greffe de visage, parce que le visage a une charge identitaire que n'a pas un organe interne. Mais bon, de toute façon les personnes candidates à la greffe de visage sont défigurées et rencontrent un énorme problème d'image, de rejet. Si la greffe de visage (ce qui est envisagé est de greffer un visage mais celui-ci n'aura pas tant que ça l'apparence du donneur, étant greffé sur d'autres os, et modifié) apporte une réelle amélioration (mais il faut aussi savoir qu'il faut prendre à vie des immunosuppresseurs donc je ne sais pas si les avantage et inconvénients sont si clairs), à mon avis pourquoi pas...

    Bon désolée de dériver,
    K
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.
     

  10. Ethan

    Date d'inscription
    mai 2003
    Localisation
    France
    Messages
    120
    Mon sujet partait du coeur. Mais je pense que le coeur est une partie du corps qu'on peut changer ou réparer comme un bras ou une jambe.
    Je suis parti du coeur pour son côté symbolique, j'avoue (amour, sentiments...)
    C'est vrai que la question que je me pose c'est comment l'homme se définira lorsqu'on pourra tout changer. C'est peut-être une question qui se doit se relier à l'esprit (ou l'âme peut-être) l'esprit est-il relier au corps alors?
     

  11. coco

    Date d'inscription
    juin 2003
    Localisation
    Toulouse
    Messages
    2 187
    Oui, symbolique d'ailleurs, elle l'a été, la première transplantation cardiaque, par le professeur Barnard du Cap...
    Si je me rappelle bien, il a greffé le coeur d'un jeune noir dans la poitrine d'un homme blanc...

    Mais... il y a tellement de facteurs qui peuvent altérer l'esprit... maladies, médicaments, infortune ... l'Homme change au cours d'une vie... alors...
     

  12. JPL

    Date d'inscription
    septembre 2003
    Messages
    68 057
    Je connais le cas d'une personne qui, à la suite d'un accident, a eu le visage largement modifié, bien qu'avec peu de cicatrices laides, mais surtout parce que le massif osseux facial avait été remodelé. Cela lui a posé longtemps des problèmes d'identité quand il se regardait dans une glace, parce que "ce n'était plus lui".
    Le premier greffé des mains a fini par demander qu'on l'ampute de ces parties importantes mais étrangères qu'il ne pouvait psychologiquement plus suporter (je l'imagine en train de caresser sa femmme intimement... quelles sont les mains qui caressent ? Les siennes ou celles d'un étranger ?).
    Par contre d'autres greffés des mains semblent avoir bien accepté cet échange.
    Le problème du coeur est simple parce que les gens ont compris que le coeur n'est pas un organe symbolique et qu'il ne participe pas à la personnalité de l'individu, contrairement au visage ou aux mains.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac
     

  13. Neutrino

    Date d'inscription
    janvier 2003
    Localisation
    Strasbourg
    Âge
    32
    Messages
    2 068
    Il faut préciser que le premier greffé de la main était un psychotique ayant déjà eu des démêlés avec la Justice dus à son comportement. Exemple peu représentatif donc...
    Neutrino
     

  14. Ethan

    Date d'inscription
    mai 2003
    Localisation
    France
    Messages
    120
    Citation Envoyé par JPL
    Le problème du coeur est simple parce que les gens ont compris que le coeur n'est pas un organe symbolique et qu'il ne participe pas à la personnalité de l'individu, contrairement au visage ou aux mains.
    Mains, visage...
    Etrangement ce sont des parties extérieures de l'homme qui semblent être important pour la personnalité? (évidemment il y a la mentalité et le caractère de l'individu...)
    Donc on peut changer tout à l'intérieur: pas de problème de jugement des autres, puisqu'ils ne voient pas les changements.
     

  15. ninam

    Date d'inscription
    février 2004
    Messages
    252

    Re : Un coeur artificiel...

    Bonsoir à tous...
    Un coeur artificiel???? Mais c'est deja assez.. je ne suis pas sure mais je crois que si cette personne etait concue mourir par un arret cardiaque on lui substitue le coeur par un autre SYNTHETISé et ne meurt plus n'a t'on pas touché a la religion?!
     


    • Publicité







Sur le même thème :





 
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. ozone artificiel
    Par capricorne 59 dans le forum L'ozone et le climat
    Réponses: 2
    Dernier message: 11/10/2007, 20h37
  2. bras artificiel
    Par Jiav dans le forum Neuropsychologie et Psychologie
    Réponses: 0
    Dernier message: 11/02/2007, 03h30
  3. cerveau artificiel
    Par kozadez47 dans le forum Neuropsychologie et Psychologie
    Réponses: 18
    Dernier message: 02/02/2006, 18h03
  4. Rein artificiel
    Par BlackValium dans le forum Biologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 24/08/2005, 17h48
  5. coma artificiel
    Par rapha dans le forum Biologie
    Réponses: 5
    Dernier message: 29/02/2004, 22h13