Bonjour, cliquez-ici pour vous inscrire et participer au forum.
  • Login:



Discussion fermée
Page 2 sur 2 PremièrePremière 2
Affichage des résultats 31 à 55 sur 55

ne pas négliger Mercure pour l'avenir des humains

  1. pm42

    Date d'inscription
    juillet 2015
    Messages
    4 561

    Re : ne pas négliger Mercure pour l'avenir des humains

    Citation Envoyé par Bip Voir le message
    Mon sujet n'était pas de discuter de ce qui pourrait arriver dans 50 ou 100 ans mais de ce qui serait juste possible dans 500 ou 600 ans
    Cela revient à prévoir l'Internet, les voyages dans l'espace et j'en passe à l'époque où on vient juste de trouver l'Amérique...
    Et depuis, l'évolution des sciences et techniques s'est massivement accélérée avec les potentialités mais aussi les risques que cela entraine.

    J'ai l'impression qu'on est dans les plans sur la comète à défaut d'être sur Mars ou Mercure.

    -----

     


    • Publicité



  2. Andrei2010

    Date d'inscription
    mai 2010
    Messages
    1 752

    Re : ne pas négliger Mercure pour l'avenir des humains

    Citation Envoyé par Bip Voir le message
    Concernant tout le reste, et à tous : Mon sujet n'était pas de discuter de ce qui pourrait arriver dans 50 ou 100 ans mais de ce qui serait juste possible dans 500 ou 600 ans, sans illusion sur les probabilités.
    Discuter de ce qui serait possible dans 500 ans ?! C'est tellement loin, et tellement d'éléments extérieurs (crise climatique, guerres de religion, etc) pourraient influer sur le progrès technologique et scientifique... En discuter n'a aucun intérêt, sinon celui de stimuler l'imagination et faire de la science-fiction - ce qui nous placerait définitivement hors-charte.

    On peut discuter de ce qui serait possible dans 100 ans, à quelques années près

    Citation Envoyé par Bip Voir le message
    certains de nos lointains descendants pourraient avoir une raison désespérée de se réfugier sur Mercure (par exemple si la Terre Mars et la Lune ont une politique hostile envers leur communauté, ou toute autre situation grave imaginable, catastrophe...)
    Là, on est à aujourd'hui + 150 ans minimum... Cela implique la colonisation massive de la Lune et de Mars, avec une certaine autonomie (pour ne pas dire indépendance) des "sélénites" et "martiens" par rapport à la Terre. Si l'on réfléchit sérieusement, en tenant compte des contraintes technologiques, politiques et budgétaires (il faudrait consacrer une forte proportion du PIB mondial à la conquête spatiale, au détriment d'autres domaines, et risquer des troubles sociaux), on se rend compte qu'on est davantage dans la S-F que dans la réalité.
     

  3. Bip

    Date d'inscription
    février 2006
    Messages
    439

    Re : ne pas négliger Mercure pour l'avenir des humains

    Cher lecteur, il était inutile d'épiloguer sur mon exemple que vous citez là en dernier, ce n'était qu'une infime possibilité parmi des myriades d'autres imprévisibles ou informulables, je le sais.

    Quant à votre gêne envers la SF, d'autres ici ne se gênent pas :

    http://www.futura-sciences.com/scien...rrestre-69025/

    Au fond, je voulais souligner une seule chose : la surface de Mercure est bien plus accessible que celle de Vénus.
     

  4. Geb

    Date d'inscription
    novembre 2005
    Messages
    3 597

    Re : ne pas négliger Mercure pour l'avenir des humains

    Bonsoir,

    Citation Envoyé par Bip Voir le message
    Au fond, je voulais souligner une seule chose : la surface de Mercure est bien plus accessible que celle de Vénus.
    On n'est pas obligé de coloniser la surface de Vénus. Apparemment, vers ~55 km d'altitude, l'atmosphère vénusien est, après la Terre, l'endroit le plus hospitalier du système solaire : des "jours" de 96h, une pression atmosphérique de ~1 bar, une température de ~30°C.

    Colonization of Venus: Aerostat habitats and floating cities

    Cordialement.
    Dernière modification par Geb ; 13/12/2017 à 16h50.
     

  5. Bip

    Date d'inscription
    février 2006
    Messages
    439

    Re : ne pas négliger Mercure pour l'avenir des humains

    Merci de nous le rappeler, mais j'étais un peu au courant.

    Ces "profils d'atmosphère" sont actuellement simplistes, il est probable que la météo à cette altitude intéressante soit capricieuse, un brusque accès de chaleur serait très dommageable (car 30° me parait déjà trop chaud, avec les machines à refroidir). Les journées aériennes de 96 h ne seraient qu'une moyenne, je crois et dépendraient beaucoup des coups de vent.

    Des projets d'étude plus approfondie de cette atmosphère vont se matérialiser à moyen terme.

    intermède SF :
    Ces villes flottantes pourraient embarquer une machine qui prélèverait du CO2 ambiant pour synthétiser du plastique afin de créer d'autres villes etc...
    Quand une ville aurait bien grossi elle pourrait s'ancrer à la surface, s'il peut exister des câbles pour haute température, et draguer les matériaux du fond dont elle tirerait du verre et du métal pour construire encore plus de choses...
    Mais il pourrait être plus commode d'envoyer des bathyscaphes miniers au fond, qui remonteraient ensuite avec des montgolfières.
    fin de l'intermède SF

    Voulez-vous créer un fil dédié à la colonisation de cette atmosphère ?

    A+
     


    • Publicité



  6. Jypou

    Date d'inscription
    octobre 2012
    Localisation
    Gif (91) et près de Tarbes (65)
    Âge
    56
    Messages
    851

    Re : ne pas négliger Mercure pour l'avenir des humains

    Citation Envoyé par Bip Voir le message
    (car 30° me parait déjà trop chaud, avec les machines à refroidir)
    Peux tu préciser ce que tu veux dire?
    Est ce tu veux dire que c'est si chaud que cela nécessite une installation de clim et une production d'énergie pour son fonctionnement... ce qui entraîne sur sur-poids problématique.
    N'y a-t-il pas trop d'obscurité sous les nuages a cette altitude?

    Citation Envoyé par Bip Voir le message
    Voulez-vous créer un fil dédié à la colonisation de cette atmosphère ?
    Ô oui oui.
    Mais peut on envisager une base de lancement suspendue pour le voyage retour pour les humains? avec à minima comme charge utile un humain et son scaphandre.
    Vu la complexité, ce sera plutôt 12 personnes maxi et une personne par ville. Comme disait César, il vaut mieux être premier de son village que second de Rome.

    Les robots ne sont pas obligés de rester dans l’atmosphère et peuvent se poser sur le haut plateau de l’hémisphère nord où la fraîcheur (350°C de mémoire) ouvre des perspectives, il devient possible de refroidir une enceinte pour faire fonctionner de l'électronique. Il n'y a pas assez de soleil pour des panneaux photovoltaïques mais la masse volumique de l'atmosphère est si élevée que des vents de quelques km/h suffisent pour alimenter des éoliennes (à axe vertical) pour les besoins moteur et électriques.
    A cette altitude le CO2 est gazeux et non pas supercritique comme plus bas, ce qui réduits des problèmes techniques.
     

  7. Andrei2010

    Date d'inscription
    mai 2010
    Messages
    1 752

    Re : ne pas négliger Mercure pour l'avenir des humains

    Citation Envoyé par Bip Voir le message
    Quant à votre gêne envers la SF, d'autres ici ne se gênent pas :

    http://www.futura-sciences.com/scien...rrestre-69025/
    Pour ma part, je n'ai rien contre la S-F de très bonne qualité (Lem, Bradbury, la Hard-Sci-Fi en général). Et le sujet que tu cites n'a rien de fictionnel, puisque c'est une découverte scientifique indéniable.

    M'est avis que tu devrais te relaxer un peu, parce que là, tu dévies beaucoup.
     

  8. jacquolintégrateur

    Date d'inscription
    avril 2010
    Localisation
    58140 MHÈRE (sur la D506)
    Messages
    1 894

    Re : ne pas négliger Mercure pour l'avenir des humains

    Citation Envoyé par jypou Voir le message
    Comme disait César, il vaut mieux être premier de son village que second de Rome.
    Bonjour
    Voir: "l'Exilé de l'Espace". Pierre Devaux. Editions Magnard Paris vers 1950. S.F. Thème du roman: les romains avaient colonisé Venus (couverte de forêts et peuplée de Dinosaures !!) César et Vercingétorix étaient dans le coup !! Dans le courant du vingtième siècle, un lycéen découvre, dans un "de bello gallico" d'occasion, un cryptogramme de Jules !!! Bonne lecture !!
    Cordialement
    Ne jetez pas l’anathème : il peut servir !
     

  9. Andrei2010

    Date d'inscription
    mai 2010
    Messages
    1 752

    Re : ne pas négliger Mercure pour l'avenir des humains

    Et les dinosaures, comment est-ce qu'ils sont arrivés sur Vénus ? Projetés lors de l'impact de Chicxulub ?

    C'est grave du sérieux, tout ça
     

  10. Bip

    Date d'inscription
    février 2006
    Messages
    439

    Re : ne pas négliger Mercure pour l'avenir des humains

    Bonjour,

    Un bref HS sur les auteurs SF: Je suis surpris que Stephen Baxter ne soit jamais cité sur Futura. Car c'est récent solide et hard :

    https://www.noosfere.org/livres/aute...eur=-920675544

    ( je l'avais mentionné dans la section consacrée aux lectures )
    Dernière modification par Bip ; 15/12/2017 à 22h51.
     

  11. Andrei2010

    Date d'inscription
    mai 2010
    Messages
    1 752

    Re : ne pas négliger Mercure pour l'avenir des humains

    Stephen Baxter pratique la Hard-Sci-Fi, mais il n'est pas à l'origine de découvertes ou avancées scientifiques. Donc, il n'est pas "dans le créneau de pertinence" des discussions sur Futura.
     

  12. ansset

    Date d'inscription
    novembre 2009
    Localisation
    Fresnes
    Âge
    58
    Messages
    25 105

    Re : ne pas négliger Mercure pour l'avenir des humains

    bonjour,
    Citation Envoyé par Andrei2010 Voir le message
    Stephen Baxter pratique la Hard-Sci-Fi, mais il n'est pas à l'origine de découvertes ou avancées scientifiques..
    Je ne sais s'il a été déjà cité ou non.
    mais ce n'est pas à mon sens le point important.
    il arrive que des auteurs de Hard-Sci-Fi soient cités, mais parce que leurs œuvres s'inscrivent directement dans un prolongement qui peut être contributif à une discussion spécifiques.
    très rarement car à l'origine de "découvertes". même si dans leur très grandes majorités , ils ont au départ une formation de scientifiques.
    Cdt

    ps : étant très amateur du genre, je rejoins aussi une remarque faite plus haut, certains livres avec des projections à court ou moyen termes sont souvent plus enrichissantes ici sur FS.
    Dernière modification par ansset ; 16/12/2017 à 11h55.
    y'a quelque chose qui cloche là dedans, j'y retourne immédiatement !
     

  13. Moinsdewatt

    Date d'inscription
    janvier 2007
    Âge
    57
    Messages
    2 143

    Re : ne pas négliger Mercure pour l'avenir des humains

    Citation Envoyé par Bip Voir le message
    Bonjour,

    La température sur Mercure à midi est moindre que celle du sol de Vénus à minuit.
    Et surtout il n'y a pas d'atmosphère pour transporter la chaleur par convection. On pourrait y survivre en restant à l'ombre.

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Mercure_(plan%C3%A8te)

    De plus, au fond de quelques cratères polaires toujours à l'ombre, on a détecté un peu de glace :

    http://www.ca-se-passe-la-haut.fr/20...e-au-pole.html

    L'idéal serait d'installer juste avant la limite de l'ombre un panneau solaire relié par un câble kilométrique à un habitat au frais dans le fond, pour le chauffage. Mais le poids de fil de cuivre à amener me parait préoccupant.

    Et le voyage depuis la Terre risque d'être très long, (mais en approchant ainsi du soleil on ne manque pas d énergie photovoltaïque).
    Quelqu'un saurait-il le calculer ?

    Merci.
    Aller sur Mercure avec des humains, mais pourquoi faire ?
     

  14. jacquolintégrateur

    Date d'inscription
    avril 2010
    Localisation
    58140 MHÈRE (sur la D506)
    Messages
    1 894

    Re : ne pas négliger Mercure pour l'avenir des humains

    Citation Envoyé par Moinsdewatts Voir le message
    Aller sur Mercure avec des humains, mais pourquoi faire ?
    Bonjour
    Compte tenu de tout ce que les humains arrivent à faire, dans une multitude de domaines, sur leur planète d'origine, tu ne penses pas que ta question dénote un manque d'imagination qui confine au pathologique ??
    Cordialement
    Ne jetez pas l’anathème : il peut servir !
     

  15. vanos

    Date d'inscription
    mai 2004
    Localisation
    Anvers
    Messages
    5 175

    Re : ne pas négliger Mercure pour l'avenir des humains

    Citation Envoyé par jacquolintégrateur Voir le message
    Compte tenu de tout ce que les humains arrivent à faire, dans une multitude de domaines, sur leur planète d'origine, tu ne penses pas que ta question dénote un manque d'imagination qui confine au pathologique ??
    Je pense au contraire, que les humains n'ont rien à y foutre si n'est peut-être sur un plan scientifique et encore... c'est ton intégrisme qui est pathologique !
    Connais toi toi-même (Devise de Socrate inspiré par Thalès)
     

  16. ansset

    Date d'inscription
    novembre 2009
    Localisation
    Fresnes
    Âge
    58
    Messages
    25 105

    Re : ne pas négliger Mercure pour l'avenir des humains

    bonjour,
    en complément de la première réponse de Deedee ( post #2)
    les seules zones qui serait peut être favorable sont aux pôles pour une simple station ( présence éventuelles de glace et écart de température moins insupportable ), à moins se s'enfoncer profondément ailleurs, ce qui ne simplifie pas la tache.
    y'a quelque chose qui cloche là dedans, j'y retourne immédiatement !
     

  17. Jypou

    Date d'inscription
    octobre 2012
    Localisation
    Gif (91) et près de Tarbes (65)
    Âge
    56
    Messages
    851

    Re : ne pas négliger Mercure pour l'avenir des humains

    Citation Envoyé par ansset Voir le message
    même si dans leur très grandes majorités , ils ont au départ une formation de scientifiques.
    Y a t il parmi ces auteurs scientifiques, un qui a envisagé comment s'arracher de l’atmosphère vénusienne pour arriver en orbite?
    A moins d'un voyage sans retour, une exploration n'est possible sans envisager les moyens de revenir vivant.

    Soyons humble et reconnaissons nos limites: le seul moyen actuel existant pour s'arracher de la gravité terrestre est depuis la base de Baïkonour.
    Il faudrait une même base de lancement soit quelques 100 000 tonnes suspendu à des ballons + l'usine de production de carburant et de comburant pour s'arracher de la gravité vénusienne (qui est un peu plus faible celle terrestre mais les forces centrifuges sont aussi plus faibles), si on ne modifie pas l’atmosphère vénusienne.

    Une terraformation n'est elle pas plus simple pour installer cette base au sol?
    Cela suppose une exploration robotisée pour connaitre l'état des lieux avant modifications, de connaitre la biologie (anaérobique) existante dans l’atmosphère... tout un programme dont les recherches peuvent aboutir à des découvertes imprévues d'autant plus importantes que de la biodiversité sur Terre s’appauvrit.

    Venus est la seule planète de système solaire ayant une gravité suffisante pour retenir son atmosphère et assez chaude pour que l'eau puisse être liquide, pour être terra-formable.

    Le début de la terraformation peut-être rapide et avec "peu" de moyens en important des micro organismes volatiles (transgéniques?) qui se nourrit du carbone et des éléments (qu'il faudra connaitre) fournis en altitude par l'activité volcanique. Si le CO2 est ainsi transformés (ce qui créerait un désastre de l’écosystème existant, s'il y en a un, comme sur Terre quand l'oxygène est apparu), la température au sol devrait chuter (à 20°C?)pour la rendre vivable.
    Mais en raison de l'absence d'eau et certainement en raison de gaz mortels (activité volcanique dangereuse?), les humains seront contraints de porter des combinaisons pendant longtemps ne serait-ce que pour recycler l'eau. Le peu d'eau présent dans les nuages qui tombera au sol devrait être rapidement absorbé par le sol ou le sous-sol.
    L'absence de terre inondée offre l'avantage de pouvoir explorer ou extraire des terres précieuses sur une surface beaucoup plus importante que sur Terre.

    Si on ajoute beaucoup d'eau en détournant d'une comète (à vérifier si c'est possible vu la consommation d'énergie beaucoup plus importante que cela nécessite) une végétation au sol peut devenir luxuriante, même si l'air reste mortel pour les humains (par exemple si le taux de CO2 est trop important).

    Devant la variété des scénarios possibles, le scientifique peut en concevoir un qui soit possible. En devenant auteur de SF, il n'aura plus besoin de convaincre les nombreux quidams ou confrères récalcitrants qu'on peut croiser ici sur FS. Son travail sera d'autant plus utile pour les scientifiques (la preuve sur ce post on s'est référé à leurs ouvrage) et passionnant pour ses lecteurs que sa projection apparaîtra réaliste et probable.
    Dernière modification par Jypou ; 17/12/2017 à 14h19.
     

  18. pm42

    Date d'inscription
    juillet 2015
    Messages
    4 561

    Lightbulb Re : ne pas négliger Mercure pour l'avenir des humains

    Citation Envoyé par Jypou Voir le message
    Soyons humble et reconnaissons nos limites: le seul moyen actuel existant pour s'arracher de la gravité terrestre est depuis la base de Baïkonour..
    Cap Canaveral et Kourou sont des aéroports en fait ?
     

  19. Jypou

    Date d'inscription
    octobre 2012
    Localisation
    Gif (91) et près de Tarbes (65)
    Âge
    56
    Messages
    851

    Re : ne pas négliger Mercure pour l'avenir des humains

    Citation Envoyé par pm42 Voir le message
    Cap Canaveral et Kourou sont des aéroports en fait ?
    Ils ne sont pas utilisés pour mettre en orbite des humains et ne sont pas/plus équipés pour cela.
     

  20. jacquolintégrateur

    Date d'inscription
    avril 2010
    Localisation
    58140 MHÈRE (sur la D506)
    Messages
    1 894

    Re : ne pas négliger Mercure pour l'avenir des humains

    Citation Envoyé par vanos Voir le message
    Je pense au contraire, que les humains n'ont rien à y foutre si n'est peut-être sur un plan scientifique et encore... c'est ton intégrisme qui est pathologique !
    Bonjour
    Mercure est une planète dense, nantie d'un noyau métallique, donc suspecte d'être riche en métaux. De plus le flux solaire y est bien plus important qu'au niveau de la Terre. Tout cela offre une très bonne opportunité d'y transférer l'industrie lourde qui, de la sorte, ne polluera plus la Terre: tous les gaz se condensent sur les parties froides où des robots peuvent les enlever etc. Quant au retour des produits élaborés sur Terre (en admettant que quelques masos s'obstinent à y vivre en dépit des règles extrêmement strictes qui leur seront imposées) des voiliers solaires sans équipage, donc sans salaire à payer, s'en chargeront sans problème.
    Cordialement
    Ne jetez pas l’anathème : il peut servir !
     

  21. vanos

    Date d'inscription
    mai 2004
    Localisation
    Anvers
    Messages
    5 175

    Re : ne pas négliger Mercure pour l'avenir des humains

    Citation Envoyé par Jypou Voir le message
    Ils ne sont pas utilisés pour mettre en orbite des humains et ne sont pas/plus équipés pour cela.
    Ah bon, Apollo 11 est parti d'où alors ? Et les navettes ça compte aussi pour du beurre ?
    Connais toi toi-même (Devise de Socrate inspiré par Thalès)
     

  22. Jypou

    Date d'inscription
    octobre 2012
    Localisation
    Gif (91) et près de Tarbes (65)
    Âge
    56
    Messages
    851

    Re : ne pas négliger Mercure pour l'avenir des humains

    Citation Envoyé par jacquolintégrateur Voir le message
    Quant au retour des produits élaborés sur Terre (...) des voiliers solaires sans équipage (...) s'en chargeront sans problème.
    Très bien vu concernant l'utilisation des voiliers, pour affranchir du sur-coût induit par le DeltaV.
     

  23. Jypou

    Date d'inscription
    octobre 2012
    Localisation
    Gif (91) et près de Tarbes (65)
    Âge
    56
    Messages
    851

    Re : ne pas négliger Mercure pour l'avenir des humains

    Citation Envoyé par vanos Voir le message
    Ah bon, Apollo 11 est parti d'où alors ? Et les navettes ça compte aussi pour du beurre ?
    En fin de compte, on ne sait pas faire de navettes en raison du coût de l'assurance... en raison d'une fiabilité insuffisante.
    Il ne fallait pas se tromper de choix technologique.
    Nous n'avons aujourd'hui qu'un seul moyen de transport qui a fait ses preuves.
    Se rappeler que pour envoyer du personnel en orbite depuis Venus, c'est bien plus compliqué que d'envoyer des machines.
     

  24. Andrei2010

    Date d'inscription
    mai 2010
    Messages
    1 752

    Re : ne pas négliger Mercure pour l'avenir des humains

    Franchement, ça part en diagonale, pour ne pas dire carrément "dans le très grand n'importe-quoi".
     

  25. Tawahi-Kiwi

    Date d'inscription
    novembre 2005
    Localisation
    อาณาจักรล้านนา
    Âge
    36
    Messages
    8 712

    Re : ne pas négliger Mercure pour l'avenir des humains

    Bonjour,

    vu que l'interet pour le sujet initial semble avoir été épuisé, et que le reste de la discussion reste grosso-modo du meme ton qu'au message #23, on va en rester la.

    La discussion est fermée.

    T-K
    If you open your mind too much, your brain will fall out (T.Minchin)
     


    • Publicité







Sur le même thème :


    Sur le même sujet

    Définitions



 

Discussions similaires

  1. Ultraviolet et rayon x pour la santé des humains
    Par warrior0 dans le forum Physique
    Réponses: 10
    Dernier message: 18/08/2017, 17h16
  2. Negliger des termes...
    Par 2357111317 dans le forum Physique
    Réponses: 1
    Dernier message: 06/11/2010, 16h15
  3. levure de biere pour chevaux et humains!!!
    Par taha_b dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 1
    Dernier message: 26/03/2010, 23h48
  4. négliger les f
    Par Gyaru dans le forum Physique
    Réponses: 2
    Dernier message: 15/09/2009, 18h26
  5. Le vol de tissus humains pour les greffes
    Par Pierre de Québec dans le forum Éthique des sciences
    Réponses: 3
    Dernier message: 16/05/2006, 13h43