Bonjour, cliquez-ici pour vous inscrire et participer au forum.
  • Login:



+ Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 4 sur 4

Dominance gène p53, gène Rb

  1. ikki44

    Date d'inscription
    avril 2006
    Âge
    30
    Messages
    78

    Dominance gène p53, gène Rb

    Bonjour,

    J'ai une, voire deux questions qui me pausent problème, j'espère que vous pourrez m'aider!

    1) Pour quelle raison le gène p53 se comporte-t-il comme dominant négatif de la croissance cellulaire quand la cellule en possède un allèle sauvage et un allèle mutant?

    => Je crois que dans ce cas l'allèle mutant a toujours un effet dominant par rapport à l'allèle sauvage, et donc supprime l'activité protectrice de la version sauvage -> ainsi il y a pas de correction effectuée grâce à p53, et il y a cancérisation, (mais je suis pas sur de répondre à la question ! )

    Par contre:

    2) Pour quelle raison le gène Rb ne se comporte-t-il pas comme dominant négatif de la croissance cellulaire quand la cellule en possède un allèle sauvage et un allèle mutant?

    Je sais que si Rb est phosphorylé il y a libération du facteur E2F et la cellule continue le cycle cellulaire, par contre si il n'est pas phosphorylé, la cellule arrête sa division. Mais j'arrive pas à faire le lien...

    -----

     


    • Publicité



  2. ikki44

    Date d'inscription
    avril 2006
    Âge
    30
    Messages
    78

    Re : Dominance gène p53, gène Rb

    Je me permets de "remonter" mon sujet, au cas où certaines personnes n'auraient pas vu mon message et pourraient m'aider
    Merci!
     

  3. Vinc

    Date d'inscription
    février 2004
    Localisation
    AP-HP
    Messages
    3 099

    Re : Dominance gène p53, gène Rb

    Bonjour!
    Citation Envoyé par ikki44 Voir le message
    1) Pour quelle raison le gène p53 se comporte-t-il comme dominant négatif de la croissance cellulaire quand la cellule en possède un allèle sauvage et un allèle mutant?
    => Je crois que dans ce cas l'allèle mutant a toujours un effet dominant par rapport à l'allèle sauvage, et donc supprime l'activité protectrice de la version sauvage -> ainsi il y a pas de correction effectuée grâce à p53, et il y a cancérisation, (mais je suis pas sur de répondre à la question ! )

    2) Pour quelle raison le gène Rb ne se comporte-t-il pas comme dominant négatif de la croissance cellulaire quand la cellule en possède un allèle sauvage et un allèle mutant?
    Je sais que si Rb est phosphorylé il y a libération du facteur E2F et la cellule continue le cycle cellulaire, par contre si il n'est pas phosphorylé, la cellule arrête sa division. Mais j'arrive pas à faire le lien...
    p53 et Rb sont des suppresseurs de tumeurs donc dans le cas général on observe un phénotype uniquement si les deux allèles sont mutés car si il y a hétérozygotie l'allèle sauvage compense l'allèle muté.
    Mais si on a une version mutée de p53 dominant négative alors effectivement la mutation sera dominante. Le dominant négatif va avoir un effet tampon sur la copie sauvage. Par exemple, on peut imaginer que le dominant négatif ne va pas être capable d'activer les cibles classiques de p53 mais va quand même avoir la capacité d'intéragir avec : la forme muté DN "consomme des effecteurs" et ces derniers vont être moins disponibles pour la forme sauvage capable de les activer (contrairement à la forme mutée DN qui elle ne peut pas), donc au final cela va diminuer l'impact de la forme sauvage et c'est pourquoi la forme mutée va être "dominante" (d'où son nom).
    C'est le même principe pour Rb.

    Pour p53 c'est en fait plus complexe car d'une part l'effet d'une mutation p53 doit être intégré à celui d'une mutation de p63 et/ou p73, et d'autre part parce qu'il existe des isoformes naturelles de p53, dues à un promoteur (et à des splicing) alternatifs.

    On peut trouver des mutants dominants négatifs pour de nombreuses protéines : cela dépend de l'endroit de la mutation, de leur activité, de leurs cibles, etc...

    Je ne suis pas certain d'avoir répondu à ta question (et pas certain de l'avoir comprise non plus).

    V.
    Dernière modification par Vinc ; 06/05/2008 à 14h05.
     

  4. pas_douée

    Date d'inscription
    janvier 2008
    Messages
    98

    Re : Dominance gène p53, gène Rb

    Salut,
    en ce qui concerne l effet dominant négatif de P53 muté, il faut savoir que P53 agit sous forme d un tetramere, donc en gros s il y a assemblage de sous unités sauvages et mutées, l ensemble est non fonctionnel

    Bonne soirée
     


    • Publicité







Sur le même thème :





 

Discussions similaires

  1. [Génétique] Gène ?
    Par demonne dans le forum Biologie
    Réponses: 33
    Dernier message: 18/11/2007, 19h39
  2. [Génétique] Les groupes sanguins et le gène p53
    Par boubouch dans le forum Biologie
    Réponses: 16
    Dernier message: 17/10/2007, 17h46
  3. gène expression
    Par biologiste123 dans le forum Biologie
    Réponses: 5
    Dernier message: 27/12/2006, 00h39
  4. gene
    Par scholasticus dans le forum Biologie
    Réponses: 4
    Dernier message: 03/05/2006, 17h54
  5. Recherche de gène
    Par asouli dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 0
    Dernier message: 09/03/2006, 21h43