Bonjour, cliquez-ici pour vous inscrire et participer au forum.
  • Login:



+ Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 9 sur 9

Dépistage HIV : Fiabilité et Faux négatif ELISA

  1. Illitch Oullianov

    Date d'inscription
    janvier 2010
    Localisation
    A l'ouest
    Messages
    20

    Question Dépistage HIV : Fiabilité et Faux négatif ELISA

    Bonjour,

    Je cherche à connaitre les risques de faux négatifs pour le "test HIV" et les méthodes appliquées pour réduire ce risque. J'aimerais savoir quel est le risque statistique au final dans les protocoles utilisés (en France principalement).
    Je vous serais reconnaissant de me signaler vos sources si possible et d'être didactiques et pédagogiques autant que possible (moi pas biochimiste mais moi aimer bananes ...). Des précisions sur la période sérologique et sa durée m'intéressent également (du point de vue médical et chimique->anticorps/antigènes)
    Merci d'avance à tous.

    PS : je profite de ce premier poste pour saluer la communauté du forum O/.

    PPS : Désolé si il a doublon mais l'outil de recherche n'a rien donné (...moi pas informaticien mais moi aimer bananes)

    -----

     


    • Publicité



  2. Edelweiss68

    Date d'inscription
    août 2009
    Messages
    7 243

    Re : Dépistage HIV : Fiabilité et Faux négatif ELISA

    Bonjour,

    Un début de réponse en attendant mieux...

    Après la contamination par le VIH, les anticorps (Ac) = gentils (la pluspart du temps...) apparaissent au bout de 2-3 semaines.

    Pour éviter le risque statistique de faux négatifs:
    - on effectue plusieurs fois le test (ELISA) et à la moindre discordance entre les résultats ou de toute façon si le test est positif, on effectue un deuxième test avec une autre méthode (western blot ou immuno-blot)
    - il existe aussi des tests combinés qui détectent les Ac mais aussi les Ag = protéine (p24) appartenant en virus = méchante bêbete, ce qui permet de ne pas passer à côté de l'infection pendant le laps de temps où les Ac ne sont pas encore détectables

    Tout cela c'est pr le dépistage, on peut faire d'autres choses dans le cas du diagnostic. (exemple: rechercher l'ARN du virus par PCR)

    Voilà, c'est incomplet mais c'est déjà ça!
     

  3. Illitch Oullianov

    Date d'inscription
    janvier 2010
    Localisation
    A l'ouest
    Messages
    20

    Re : Dépistage HIV : Fiabilité et Faux négatif ELISA

    Merci pour ces précisions \O/, je recadre toutefois ma question.
    Mon soucis ultime est de savoir quel est la marge d'erreur finale des tests utilisés en France pour les faux négatifs (mais bienvenue aux infos connexes ). Je crois savoir par Wikipedia (on a les sources qu'on peut :/) qu'ELISA à une marge de 98% je me doutais bien que l'on faisait des tests redondants et je suis ravi d'apprendre que d'autres méthodes sont utilisées en simultané (j'avais cru comprendre que des problèmes de brevet faisaient qu'on se tirait la bourre et qu'ELISA seul était utilisé ici en France). Reste que même au loto il y a des gagnants et que je souhaite connaitre la probabilité d'une erreur sur un test (toute chose étant égale on oublira le contrôle qualité, les accidents et [/joke] les laborantins bourrés [joke] :P). Je veux bien aussi des précisions sur le dépistage par les antigènes puisque Edelweiss68 a ouvert la porte (brrrrrr !!!).
    Aussi j'ai lu (sait plus où) que dans certains cas le délai avant que le système immunitaire réagisse peut aller jusqu'à 6 mois ors le corps médical parle de trois mois après l'exposition (youpi)* et la contamination (pas youpi)** pour que le test soit fiable qu'en est il ? Egalement je crois savoir que notre ami VIH aime le cache-cache donc les tests sont ils fiables quelle que soit la charge virale ?
    Merci encore.

    * dans les cas ou l'exposition se fait par voie vénérienne
    ** dans tous les cas :'(
     

  4. kamor

    Date d'inscription
    mai 2009
    Localisation
    St Brieuc
    Âge
    36
    Messages
    2 251

    Re : Dépistage HIV : Fiabilité et Faux négatif ELISA

    Quelque soit la charge virale, je ne pense pas. Tous les tests ont un seuil de sensibilité. Pour être schématique, s'il y a disons 100 VIH dans le corps, vous avez peu de chance que votre échantillon en contienne, et même s'il en contient, que la réponse positive du test soit détectable
     

  5. Illitch Oullianov

    Date d'inscription
    janvier 2010
    Localisation
    A l'ouest
    Messages
    20

    Re : Dépistage HIV : Fiabilité et Faux négatif ELISA

    Up !
    Ne connaissant pas le forum ni sa réactivité, je serais reconnaissant au prochain à poster de m'indiquer le délai raisonnable pour envoyer un "up"
    O/
     


    • Publicité



  6. Campylo

    Date d'inscription
    novembre 2004
    Localisation
    Reunion Island
    Messages
    81

    Re : Dépistage HIV : Fiabilité et Faux négatif ELISA

    Des faux négatifs (= sensibilité) il y en a très peu. Les tests sont vendus avec une sensibilté de 99% en général (parceque 100 c'est pas possible et ils en mettent pas 99,9999999).
    Du coup cette bonne sensibilté entraîne une spécificité médiocre : pour avoir peu de faux négatifs on a de temps en temps de faux positifs (mais qui sont détectés par les western-blot).

    Le seul moment où la technique "pêche" c'est lors de la primo-infection. 2 solutions :
    1. Deuxième sérologie à 6 semaines (c'est un consensus)
    2. De nouvelles techniques détectent à la fois les Ac et l'Ag P24 présent lors de la primoinfection. Pour info cette technique va devenir obligatoire et les labos ne feront plus qu'une seule technique à la place des 2 obligatoires en ce moment.
     

  7. Edelweiss68

    Date d'inscription
    août 2009
    Messages
    7 243

    Re : Dépistage HIV : Fiabilité et Faux négatif ELISA

    Citation Envoyé par Campylo Voir le message
    2. De nouvelles techniques détectent à la fois les Ac et l'Ag P24 présent lors de la primoinfection. Pour info cette technique va devenir obligatoire et les labos ne feront plus qu'une seule technique à la place des 2 obligatoires en ce moment.

    Ah bon, il me semblait que l'on nous avait dit en cours que la question était controversé et qu'en gros c'était pas près de se faire...
    Et du coup, il y aurait cette technique combinée sur deux prélèvements différents? Et c'est tout?
     

  8. Campylo

    Date d'inscription
    novembre 2004
    Localisation
    Reunion Island
    Messages
    81

    Re : Dépistage HIV : Fiabilité et Faux négatif ELISA

    Oui en tout cas c'est une recommandation de la HAS.
    Et c'est largement suffisant.
    Les 2 techniques sont superflues maintenant (mais toujours obligatoires). Elles se justifiaient il y a qq années quand justement la sensibilité était moins bonne.
     

  9. Illitch Oullianov

    Date d'inscription
    janvier 2010
    Localisation
    A l'ouest
    Messages
    20

    Re : Dépistage HIV : Fiabilité et Faux négatif ELISA

    Merci à tous O/
     


    • Publicité




 

Discussions similaires

  1. Test Hiv
    Par k3k3v67 dans le forum MST : SIDA, syphilis, hépatite...
    Réponses: 2
    Dernier message: 17/07/2009, 17h07
  2. Llg Vs Hiv
    Par Virtus dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 7
    Dernier message: 02/02/2008, 08h39
  3. Hiv
    Par hadjer boussoussa dans le forum Biologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 06/06/2006, 20h07