Bonjour, cliquez-ici pour vous inscrire et participer au forum.
  • Login:



+ Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 15 sur 24

Facteur d'impact des revues en biologie

  1. Anetheron

    Date d'inscription
    septembre 2008
    Messages
    326

    Facteur d'impact des revues en biologie

    Bonjour,

    Je dois bientôt choisir mon labo de thèse, et je me renseigne sur la qualité des publis des précédents doctorants du labos en voyant dans quel type de journaux scientifiques les articles ont été publiés.

    Je ne sais pas si c'est la bonne méthode, mais pour ça je regarde essentiellement le facteur d'impact des revues qui ont publié les derniers articles, et mon problème est que je n'ai pas de référence pour apprécier ces FI.
    D'après les infos que j'ai trouvées, Nature et Science (que j'ai pris comme référence "haute") ont des FI d'environ 30, les revues les moins prestigieuses en ont un de 1 ou 2 points.

    La question est : à partir de combien peut-on déjà considérer que c'est une "bonne" revue?
    Ce critère est-il vraiment important pour juger un laboratoire (en plus des critères de conditions de travail, d'ambiance etc. bien entendu)?

    Merci d'avance pour vos avis,
    Cordialement,


     


    • Publicité



  2. Flyingbike

    Date d'inscription
    septembre 2009
    Localisation
    Chaville
    Âge
    29
    Messages
    2 494

    Re : Facteur d'impact des revues en biologie

    Il faut regarder aussi la fréquence de publication, la régularité, etc...
    J'ia tous les IF ici mais je ne peux pas les diffuser puisque ca fait partie d'un accès restreint. Tu devrais trouver des infos sur ISI Web of Knowledge.
     

  3. DaM_s

    Date d'inscription
    décembre 2009
    Messages
    23

    Re : Facteur d'impact des revues en biologie

    bonjour,
    Je pense que les labos qui publient dans de bons journaux sont très interressant pour y faire un thèse (bon financement, sujets porteurs,...) néanmoins je pense que choisir un labo en fonction de ce seul critère est très léger, le sujet de la thèse me parait plus important. De même que l'ambiance de travail avec ton directeur de thèse.
    En ce qui concerne les FI des journaux, un impact factor supérieur à 7-8 est déjà très bien, mais les journaux à plus faible impact ne sont pas à négliger pour autant, tu trouves parfois de très bons papiers. Par contre les articles "clés" ou très innovant sont publiés dans des revues prestigieuses comme nature, science, cell, plos, ... . Attention ce n'est pas la bible non plus!
    J'espère avoir été assez clair.
    Cordialement
     

  4. Anetheron

    Date d'inscription
    septembre 2008
    Messages
    326

    Re : Facteur d'impact des revues en biologie

    Non bien sûr ce n'est pas le critère dominant dans mon choix, c'est plutôt un critère d'affinage pour départager deux laboratoires chez qui j'ai une opportunité de thèse, dont les sujets me plaisent et dont je connais et m'entends déjà bien avec les directeurs de thèse potentiels.

    Les deux laboratoire sont bien notés par l'aeres, publient régulièrement, et les FI des publis sont en général entre 3 et 6, avec de temps en temps un article dans une des revues que tu as cité (PLoS notemment).

    Merci pour vos réponses, encore une question en réponse à Flyingbike concernant la fréquence de publication : que penser d'une fréquence de 2 à 3 publications par an, pour une équipe de 5 personnes (une HDR, 2 ingés, 1 ater et un thésard)? Sachant que ce sont des articles de qualité.
     

  5. Alhec

    Date d'inscription
    juillet 2009
    Âge
    25
    Messages
    1 327

    Re : Facteur d'impact des revues en biologie

    D'un autre côté, c'est normal de ne pas publier tout le temps dans Science ou Nature, on ne fait pas toujours des recherches révolutionnaires. En plus, il faut voir le domaine de recherche, si tu bosses sur la génétique des colibris, il y a de grandes chances que tes travaux soient moins connus que si tu bosses sur le cancer du sein, pour autant, ça ne veut pas dire que les recherches en question sont inintéressantes.
     


    • Publicité



  6. Flyingbike

    Date d'inscription
    septembre 2009
    Localisation
    Chaville
    Âge
    29
    Messages
    2 494

    Re : Facteur d'impact des revues en biologie

    Citation Envoyé par Anetheron Voir le message

    Merci pour vos réponses, encore une question en réponse à Flyingbike concernant la fréquence de publication : que penser d'une fréquence de 2 à 3 publications par an, pour une équipe de 5 personnes (une HDR, 2 ingés, 1 ater et un thésard)? Sachant que ce sont des articles de qualité.
    2 a 3 publis par an ca me parait beaucoup pour une peite équipe comme ça. Mais bon si ça marche tant mieux pour eux
     

  7. Anetheron

    Date d'inscription
    septembre 2008
    Messages
    326

    Re : Facteur d'impact des revues en biologie

    Arf, moi ça me paraissait moyen, comme quoi je manque vraiment de références.

    Si d'autres veulent donner leur avis je suis preneur, merci à ceux qui l'ont déjà fait, j'ai vois un peu plus clair.

    @Alhec : je suis conscient de tout ça, ces revues ont été citées comme "référence haute" à titre indicatif, en aucun cas je n'attend de mon labo de thèse qu'il publie là-dedans régulièrement.
     

  8. piwi

    Date d'inscription
    janvier 2005
    Localisation
    Strasbourg
    Âge
    37
    Messages
    7 857

    Re : Facteur d'impact des revues en biologie

    2-3 publi ans avec l'équipe présentée, c'est plutôt beaucoup! A voir si c'est depuis des années, ou le fait du thésard particulièrement productif, ou encore le fait qu'une question porteuse soit sortie et ait permis de publier pas mal.

    Pour l'IF, il faut aussi voir que nature et sciences sont des revues généralistes. Certains papiers modifiant pourtant la donne d'une thématique n'y passeront jamais. Il faut aussi considérer les journaux leaders de la thématique du labo.

    Cordialement,
    piwi
    Je sers la science et c'est ma joie.... Il parait.
     

  9. gorben

    Date d'inscription
    avril 2005
    Localisation
    Bethesda, USA
    Âge
    35
    Messages
    1 109

    Re : Facteur d'impact des revues en biologie

    Salut,

    Le FI d'impact represente l'interet du travail pour la comunaute... il ne represente pas la qualite du travail. Tu peux faire un boulot exceptionel sur le colibri (puisque que ca a deja ete donne en exemple) et ne pouvoir rever d'un science/nature. Pour toi le plus gros papier sera un FI peut etre max 3-4. A l'inverse, quelqu'un qui fait quelque chose qui touche beaucoup de monde peut publier dans un gros journal meme si son papier est pourri (voir l'histoire des "bacteries a l'arsenic" pour exemple).

    Si tu veux comparer le FI d'un labo tu dois savoir ou est ce qu'il peut publier au mieux et ensuite tu dois te reporter par rapport a cette reference la.

    Maintenant, c'est sur que sur un CV 5 natures c'est mieux que 5 journaux a FI <2.

    Le deuxieme point a regarder c'est QUI publie les papiers. 2-3 papiers /an c'est genial si c'est le doctorant qui les publie. Souvent c'est le responsable avec des collabs ou le responsable + tech... toi ce qui t'interesse c'est de savoir quel est le rendement des doctorants.

    Le dernier point c'est le nombre de papiers qu'a ton responsable. C'est lui qui va te representer a la fin de ta these. Quand tu cherches du boulot le premier truc que font les recruteurs c'est regarder ton CV et celui de ton responsable (comprendre une recherche sur pubmed). si ton responsable a <100 papiers il passe pour un debutant et c'est pas bon pour toi...

    Autre point sur lequel te renseigner, comment se passe la redaction des papiers. Il n'y a rien de plus chiant qu'un responsable qui laisse ton papier trainer sur le bureau pendant 6 mois ou un an entre chaque correction !

    Bien sur, le plus important de tout est le projet et l'ambiance, bien avant le FI des papiers.
     

  10. Anetheron

    Date d'inscription
    septembre 2008
    Messages
    326

    Re : Facteur d'impact des revues en biologie

    Au temps pour moi, c'est plutôt une publi par an pour l'équipe seule, j'ai compté des papiers dans lesquels seul le responsable de l'équipe a trempé.

    Voici un extrait de l'évaluation aeres de l'équipe (de l'année dernière) :

    En conclusion, l’avis du comité sur ce groupe est très favorable.
    — Points forts et opportunités :
    L’originalité du projet et du modèle d’étude est le point fort principal de ce groupe. Les autres atouts du
    groupe sont le dynamisme du porteur de projet, l’existence d’un réseau de collaboration important et le financement
    sur contrats. Enfin, la mise au point et la démonstration de l’efficacité de l’ARN interférence (publiée par le groupe
    en 2009) ouvre des perspectives extrêmement intéressantes pour les années à venir.
    — Points à améliorer et risques :
    Un point faible du groupe est sa petite taille, en particulier en regard du nombre de projets envisagés. Le
    comité encourage le groupe à hiérarchiser clairement ses projets, et à prêter attention au risque de dispersion de ses
    efforts et de dilution de l’impact de ses travaux propres qui pourrait résulter d’une trop grande multiplication de
    collaborations internationales.
    L'évaluation du labo en général est très bonne. Je pense que je vais me détacher un peu de tout ça et prendre contact avec le thésard qu'on me propose de remplacer pour en savoir un peu plus sur la façon dont se passent les rédactions en lui et son responsable, l'intérêt pour le projet, la bonne ambiance du labo et les bonnes conditions de travail étant acquises, c'est a qui fera la différence.
     

  11. Alhec

    Date d'inscription
    juillet 2009
    Âge
    25
    Messages
    1 327

    Re : Facteur d'impact des revues en biologie

    Au moins 100 publis, pour ne pas passer pour un "noob", c'est un peu dur comme critère non
     

  12. Yoyo

    Date d'inscription
    janvier 2003
    Messages
    15 307

    Re : Facteur d'impact des revues en biologie

    Salut

    Je suis globablement d'accord avec gorben, mais moi aussi je trouve que 100 articles comme critere pour le responsable c'est difficilement réalisable, sauf si tu es tres vieux, ou medecin
    Il y a des jeunes chefs de groupes tres bien reconnus qui ont moins de 100 articles.

    YOyo
     

  13. Guillaume69

    Date d'inscription
    décembre 2006
    Localisation
    Paris
    Âge
    25
    Messages
    2 787

    Re : Facteur d'impact des revues en biologie

    Citation Envoyé par Yoyo Voir le message
    Il y a des jeunes chefs de groupes tres bien reconnus qui ont moins de 100 articles.
    Vu la manière dont est tournée la phrase, on a l'impression que <100 articles est une exception.

    A l'inverse, j'ai plutôt l'impression que 100 c'est un chiffre impressionnant pour un jeune group leader...
    Cette année par exemple, je vais faire un stage chez quelqu'un qui a fait une thèse, puis 5 ans de postdoc, et là il est chef de groupe.
    Il a des gros papiers à son actif, mais il est très, très loin des 100.
     

  14. gorben

    Date d'inscription
    avril 2005
    Localisation
    Bethesda, USA
    Âge
    35
    Messages
    1 109

    Re : Facteur d'impact des revues en biologie

    Bon mea culpa, j'ai regarde un peu a droite gauche les responsables d'equipe dont les noms me venaient a l'esprit, 100 c'est en effet un beau nombre
    Bref peut etre pas 100 mais plus y'en a mieux c'est!

    Juste pour preciser... je n'ai jamais dis que <100 papiers ont etait un mauvais chercheur ou un mauvais encadrant de these...
    C'est juste que beaucoup de responsables d'equipe se basent sur ce critere pour connaitre la valeur d'un labo (qui refletera la valeur de la formation de these) si il n'en n'ont jamais entendu parler directement.

    De la meme maniere que quand vous voulez demander du matos publie ou initier une collab avec un autre labo, il est toujours plus simple de faire envoyer le mail par le responsable d'equipe plutot que de demander directement.... pourquoi, tout simplement parce que la premiere chose que va faire la personne en face est de rechercher le nom sur pubmed. Si il y a 10 papiers qui sortent, il repondra moins vite que si il y en a 100... c'est degeulasse, mais je peux vous assurer que c'est comme ca que ca marche!

    C'est bien entendu, comme je l'ai dit, un des derniers point a prendre en compte, mais en cas d'egalite sur tous les autres points, ben clairement j'irais dans le labo dont le responsable a publie le plus de papier...
     

  15. gorben

    Date d'inscription
    avril 2005
    Localisation
    Bethesda, USA
    Âge
    35
    Messages
    1 109

    Re : Facteur d'impact des revues en biologie

    Pour en revenir a l'evaluation aeres :
    Elle est tres bonne, mais je ne negligerais pas le point negatif.
    Il est TRES dangeureux de partir dans toutes les directions. Je dirais que d'etre focus c'est limite la chose la plus dure a apprendre en these. Si le reponsable veut tout faire et tout explorer c'est un gros danger parce que tu risques de te perdre et au final d'avoir pleins de resultats non plubliable parce qu'incomplets.

    Il peut envoyer son labo dans toutes les directions, mais il faut etre sur que toi tu restera bien focus sur un projet (voire un majeur et un mineur mais pas plus).

    A+
     


    • Publicité




Poursuivez votre recherche :




Sur le même thème :




 

Discussions similaires

  1. Classement des revues scientifiques
    Par Tiluc40 dans le forum Physique
    Réponses: 9
    Dernier message: 11/01/2011, 20h14
  2. [Divers] Facteur d'impact
    Par Abricote dans le forum Biologie
    Réponses: 5
    Dernier message: 27/12/2007, 10h42
  3. Théorème des quatres couleurs - revues scientifiques
    Par sperca dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 0
    Dernier message: 07/11/2007, 18h33
  4. Des Revues Techniques sur Electronique
    Par TaskForce dans le forum Électronique
    Réponses: 1
    Dernier message: 27/03/2007, 14h01