Bonjour, cliquez-ici pour vous inscrire et participer au forum.
  • Login:



+ Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 4 sur 4

consanguinité et diminution de l'hétérozygotie

  1. Caachou

    Date d'inscription
    mars 2011
    Messages
    121

    consanguinité et diminution de l'hétérozygotie

    bonjour!

    je suis en bcpst2 et fait actuellement de la génétique. je comprends la tableau de croisement lors de la féconcation, avec conservation des allèles (équilibre de hardy weinberg) mais ne comprends pas pourquoi l autofecondation/croisement consanguin favorise l homozygotie. on a des chiffres pour une population 100% B//b mais je ne comprends pas comment on les obtient !! quelqu'un pourrait il m'explique la différence entre les deux croisement, comment fair un échiqiuer de croisement pour l'autofec, pourquoi elle favorise l'homozygotie etc s'il vous plait ? merci bcp !!

    -----

     


    • Publicité



  2. mehoul

    Date d'inscription
    novembre 2006
    Messages
    292

    Re : consanguinité et diminution de l'hétérozygotie

    prends le cas extrême de l'autofécondation et regarde la descendance sur plusieurs générations d'un individu qui a pour génotype A/a à un certain locus. Ses descendants seront de type A/A (1/4) A/a (1/2) ou a/a (1/4). Les A/A ne pourront plus donner que des A/A (supposant qu'ils sont toujours autofécondés), les a/a donneront de même des a/a, et les A/a donneront à leur tour des A/A, des A/a et des a/a. Les A/a de 2ème génération formeront la moitié de la descendance des A/a de 1ère génération. Et ainsi de suite : à chaque génération, la proportion d'hétérozygotes diminue de moitié (en 10 génération elle a diminué d'un facteur 1000).
     

  3. Caachou

    Date d'inscription
    mars 2011
    Messages
    121

    Re : consanguinité et diminution de l'hétérozygotie

    Merci Mehoul pour cette réponse !! j'ai bien compris cet exemple. Mais dans le cas d'une génération 100% B//b ca reste encore flou pour moi. je comprends le resultat 1/4, 1/2, 1/4 mais la diifférence avec la fecondation croisée reste encore floue (par rapport a l'échiquier de croisement). pour moi dans cet exemple précis, c'est la même chose :/. A moins que:
    1ere génération 100% B//b donne BB bb et Bb puis la suite se déroule comme ton exemple ? ce ui ferait, pour une génération 0 100% Bb une génération identique F1 pour les deux type de fécondation mais la différence se verrait à partir de F2 ?
    bon, pas sure d'être très claire mais j'espère que qqn pourra m'aider !!
     

  4. mehoul

    Date d'inscription
    novembre 2006
    Messages
    292

    Re : consanguinité et diminution de l'hétérozygotie

    je ne sais pas ce qu'est un "échiquier de croisement" mais il me semble que B/b et A/a c'est pareil ou tout comme (?) donc tu peux utiliser mon raisonnement. Je ne raisonne que sur 1 individu et sa descendance, c'est plus simple et en cas d'autofécondation, chaque descendance est isolée des autres.
     


    • Publicité







Sur le même thème :





 

Discussions similaires

  1. Problème de consanguinité
    Par Panzerspatial dans le forum Maladies génétiques et maladies orphelines
    Réponses: 2
    Dernier message: 20/08/2011, 00h56
  2. Consanguinité
    Par Sebile28 dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 5
    Dernier message: 03/07/2011, 20h04
  3. [Génétique] Risque consanguinité
    Par layna dans le forum Biologie
    Réponses: 6
    Dernier message: 22/09/2009, 21h16
  4. Consanguinité
    Par Amon GAIA dans le forum Biologie
    Réponses: 4
    Dernier message: 08/05/2007, 20h54
  5. consanguinité
    Par Lampyris dans le forum Biologie
    Réponses: 7
    Dernier message: 09/12/2006, 10h24