Bonjour, cliquez-ici pour vous inscrire et participer au forum.
  • Login:



+ Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 9 sur 9

Transfusion, anticorps du groupe O

  1. zigobas

    Date d'inscription
    janvier 2009
    Messages
    92

    Smile Transfusion, anticorps du groupe O

    Bonjour tout le monde,
    une petite question sur laquelle je n'arrive pas à trouver de réponse

    Je pense avoir compris le système ABO, avec les antigènes, et leur absence dans le cas du groupe O. Ce que je comprends moins, c'est au niveau des anticorps.

    Le sérum du groupe O contient des anticorps anti-A et anti-B. On dit que ce groupe est donneur universel; mais dans le cas d'une transfusion, ces anti-corps ne risquent-il pas de réagir avec les hématies du receveur ?

    Merci d'avance

    -----

     


    • Publicité



  2. Gordak

    Date d'inscription
    décembre 2009
    Localisation
    Suisse
    Âge
    28
    Messages
    217

    Re : Transfusion, anticorps du groupe O

    Salut

    Le sang est centrifugé afin de séparer les anticorps des érythrocytes.

    Gordak
     

  3. zigobas

    Date d'inscription
    janvier 2009
    Messages
    92

    Smile Re : Transfusion, anticorps du groupe O

    Merci pour votre réponse
    Donc nous sommes bien d'accords : si on transfuse directement du sang d'un donneur O à un receveur AB, il y a un risque pour que les anticorps du donneur réagissent avec les hématies du receveur.
    Dans cette situation, est-ce que la réaction est importante, comme dans le cas d'une transfusion groupe AB vers groupe O, ou bien reste-t-elle limitée, sans conséquence dramatique ?
    J'ai le souvenir que les premières expériences de transfusion réussies ont été réalisées sans l'étape de centrifugation.

    Merci d'avance
     

  4. noir_ecaille

    Date d'inscription
    novembre 2009
    Localisation
    Dijon (21)
    Messages
    9 756

    Re : Transfusion, anticorps du groupe O

    Entre donneurs du même groupe (ex : donneur B, receveur B), il y a peu de risques
    "Deviens ce que tu es", Friedrich W. Nietzsche
     

  5. Meiosis

    Date d'inscription
    mars 2011
    Messages
    1 126

    Re : Transfusion, anticorps du groupe O

    En fait il faut savoir qu'à la surface des hématies il y a des antigènes caractéristiques du groupe sanguin de la personne en question.
    Par exemple quelqu'un de groupe A aura des hématies avec des antigènes A à la surface, son corps ne fabriquera pas d'anticorps anti groupe sanguin A car il sera reconnu comme un élément du soi. Mais il aura des anticorps dits naturels dirigés contre les antigènes B à la surface des hématies.
    Ce qui caractérise les hématies du groupe sanguin O est l'absence d'antigène, c'est donc pour cela que les personnes de groupe O sont des donneurs universels (O- plus précisément) mais comme ils ont des anticorps anti-B et anti-A dans leur sérum alors ils ne peuvent recevoir que du O, pas du B ni du A ni du AB.
    Quelqu'un de groupe sanguin AB n'a ni anticorps anti-A ni anticorps anti-B donc c'est un receveur universel (AB+).
    Après tout dépend du rhésus et cela change quelques trucs, mais pour faire simple ça se passe comme ça.

    Comme il a été dit lors de transfusions sanguines entre deux personnes il y a une étape de centrifugation pour séparer les hématies des anticorps du donneur afin d'éviter qu'ils ne se retrouvent dans l'organisme du receveur et qu'ils réagissent.
    Donc normalement il n'y a aucun risque, et où as-tu vu qu'avant il n'y avait pas cette étape de centrifugation ? Car ça me semble bizarre..
    Dernière modification par Meiosis ; 28/02/2013 à 22h28.
     


    • Publicité



  6. noir_ecaille

    Date d'inscription
    novembre 2009
    Localisation
    Dijon (21)
    Messages
    9 756

    Re : Transfusion, anticorps du groupe O

    Parce qu'il a existé dans les tout tout premiers tant une méthode, qui consistait à brancher le donneur et le receveur à un même système avec seringue et "portes" ?

    Grosso modo, on ouvrait côté donneur, on chargeait la seringue, on refermait, on ouvrait côté receveur, et on vidait la seringue. C'était vraiment archaïque et expérimental, les banques de sang n'ayant pas cours alors, et surtout on n'était même pas sûr qu'il était théoriquement faisable de conserver un tissu aussi corruptible que le sang en dehors du corps humain.

    Depuis on a beaucoup progressé quand même !
    "Deviens ce que tu es", Friedrich W. Nietzsche
     

  7. zigobas

    Date d'inscription
    janvier 2009
    Messages
    92

    Re : Transfusion, anticorps du groupe O

    Bonjour Meiosis,
    je suis bien d'accord avec vous sur le fonctionnement du système ABO, mais mon point de questionnement repose uniquement sur la présence d'anticorps dans le sérum du donneur O.
    Du coup, O est bien un donneur universel (en ne prenant pas compte ici du rhésus) à la condition, impérative, de traiter son sang pour en extraire ces anti-corps.
    Donc, en un sens, il est rendu "donneur universel" via une technique supplémentaire, mais n'est pas donneur universel "naturellement".

    Reste une question en suspens : quel seraient les effets potentiels des anticorps (sont-ils assez nombreux ? hémolyse faible ? partielle ? cataclysmique ? etc...) du donneur sur les hématies du receveur si on ne réalisait pas l'étape de centrifugation ?
     

  8. zigobas

    Date d'inscription
    janvier 2009
    Messages
    92

    Exclamation Re : Transfusion, anticorps du groupe O

    Ps : Peut ma question relève-t-elle de la sphère médicale ? Dans ce cas, merci à un gentil modérateur de déplacer ce fil dans la zone qui lui semblera la plus appropriée
     

  9. noir_ecaille

    Date d'inscription
    novembre 2009
    Localisation
    Dijon (21)
    Messages
    9 756

    Re : Transfusion, anticorps du groupe O

    Certains anticorps peuvent déclencher la cascade du complément sérique, amenant à de multiples perforations membranaires et in fine à la lyse cellulaire.

    D'autres anticorps vont activer la réaction inflammatoire et attirer par chimiotactisme des lymphocytes, des macrophages et autres granulocytes.

    L'idée directrice, c'est faire disparaître tout ce qui est reconnu comme non-soi.
    "Deviens ce que tu es", Friedrich W. Nietzsche
     


    • Publicité







Sur le même thème :





 

Discussions similaires

  1. [Immunologie] problème transfusion B- à B+
    Par missgirafette dans le forum Biologie
    Réponses: 3
    Dernier message: 15/12/2012, 10h40
  2. Transfusion Directe
    Par MithraRoma dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 0
    Dernier message: 16/03/2012, 09h57
  3. [Biologie Cellulaire] Anticorps anti VEGF et anticorps anti EGF
    Par chloé05 dans le forum Biologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 25/01/2011, 21h43
  4. [Immunologie] transfusion sanguine
    Par sciences89 dans le forum Biologie
    Réponses: 4
    Dernier message: 03/02/2010, 16h42
  5. [Physiologie] transfusion de sang
    Par manoulayo dans le forum Biologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 30/04/2009, 13h36