Bonjour, cliquez-ici pour vous inscrire et participer au forum.
  • Login:



+ Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 10 sur 10

Mutant GAP

  1. bulle2012

    Date d'inscription
    février 2006
    Localisation
    Rennes
    Messages
    22

    Question Mutant GAP

    Bonjour à tous!

    Petite question plutôt confirmation:
    un mutant Gap peut-il donner un phénotype de postériorisation/antériorisation?
    D'après moi, seuls les mutants de polarité peuvent le faire (ceuxqui determine l'axe antéro-postérieur dans le cas qui nous interesse ) mais je voudrais être sure!

    Merci bcp!!

    -----

     


    • Publicité



  2. kiricarabosse

    Date d'inscription
    mars 2006
    Localisation
    Toulouse
    Âge
    34
    Messages
    369

    Re : Mutant GAP

    Bonjour,

    Je ne comprends pas très bien ta question, mais je vais essayer de te répondre, d'après ce que je sais des gènes GAP et de la différenciation de l'axe Antéro-postérieur.

    Chez la drosophile, les gènes GAP jouent un rôle dans la différenciation de l'axe antéro postérieur, mais n'agissent pas directement sur le phénotype. En fait la mise en place des morphogènes maternels gurken, nanos et bicoïd (il y a aussi oskar et vasa, et probablement d'autres que je ne connais pas), permettent la répartition de l'ARNm hunchback maternel.
    Ainsi, tous ces ARNm maternels, une fois traduits, déclenchent l'expression de gènes zygotiques, qui sont les gènes GAP. Parmi les gènes GAP, il y a hunchbak, kruppel, knirps, giant, tailless, dont les produits (protéines) s'auto-régulent au voisinage les-uns des autres.
    Ces protéines GAP déclenchent l'expression des gènes pair-rule, dont eve, hairy, odd-paired et fujitarazu, qui déterminent les parasegments (mais ceux-ci ne se matérialisent pas encore).
    De la même façon, les produits des gènes pair-rule déterminent l'expression des gènes de polarité segmentaire (Engrailed et wingless). Les gènes pair-rule sont des gènes homéotiques sélecteurs (une mutation d'un de ces gènes modifie totalement l'identité d'un métamère).

    J'espère que ça t'a aidé...

    Bonne continuation.
    Ibiza, avec sa faune et sa flore splendides: j'y reviens demain si on m'invite!!! :)
     

  3. bulle2012

    Date d'inscription
    février 2006
    Localisation
    Rennes
    Messages
    22

    Re : Mutant GAP

    Merci bcp pour ton explication!!

    Je suis en admiration devant la clarte de ta réponse
    Quelle pédagogie !!

    Dans la théorie je suis tout à fait d'accord avec toi!
    Le fait est que j'ai simplement quelques problèmes de classification à savoir quels sont les gènes qui entrainent des mutants de polarité, des mutants de segmentation, des mutants de polarité de segmentation, des mutants homéotiques...la classification n'est pas bien hiérarchisée dans ma tête

    Mais merci quand même pour ton résumé de la situation!

    Bonne soirée
     

  4. vahine

    Date d'inscription
    décembre 2005
    Localisation
    tahiti
    Âge
    27
    Messages
    180

    Talking Re : Mutant GAP

    et c'est quoi tout ces mutants?
     

  5. bulle2012

    Date d'inscription
    février 2006
    Localisation
    Rennes
    Messages
    22
    Salut vahine!

    en fait si tu veux on étudie ça en génétique moléculaire sur des drosophiles (appelées aussi mouche du vinaigre) pour voir tel ou tel effet d'une perte de fonction ou d'un gain de fonction de tel ou tel gène.

    Et donc si tu réprime ou surexprime l'action d'un gène lamba, tu peux voir au cours des générations suivantes quel(s) effet(s) cela à provoqué sur le plan phénotypique et en déduire ainsi la fonction du gène dans l'orgisation de l'animal!

    Et ce qui est très interessant, c'est de voir comment certaines actions de gènes sont conservées au cours de l'évolution et donc tu peux établir des conjectures du type : si ça se passe comme ça chez la mouche on peut être presque certain que ça se passe comme ça che l'homme...mais évidemment c'est bcp plus complexe que ça n'en a l'air.. ....mais c'est tellement bien!

    Bonne soirée à toi Vahine
     


    • Publicité



  6. vahine

    Date d'inscription
    décembre 2005
    Localisation
    tahiti
    Âge
    27
    Messages
    180

    Re : Mutant GAP

    Citation Envoyé par bulle2012
    Salut vahine!

    en fait si tu veux on étudie ça en génétique moléculaire sur des drosophiles (appelées aussi mouche du vinaigre) pour voir tel ou tel effet d'une perte de fonction ou d'un gain de fonction de tel ou tel gène.

    Et donc si tu réprime ou surexprime l'action d'un gène lamba, tu peux voir au cours des générations suivantes quel(s) effet(s) cela à provoqué sur le plan phénotypique et en déduire ainsi la fonction du gène dans l'orgisation de l'animal!

    Et ce qui est très interessant, c'est de voir comment certaines actions de gènes sont conservées au cours de l'évolution et donc tu peux établir des conjectures du type : si ça se passe comme ça chez la mouche on peut être presque certain que ça se passe comme ça che l'homme...mais évidemment c'est bcp plus complexe que ça n'en a l'air.. ....mais c'est tellement bien!

    Bonne soirée à toi Vahine
    a ok
    lol... et comme sa on peut en déduire d'ou vient le syndrome de l'imbécilité de l'homme en enlevant tel ou tel gêne d'une mouche?
     

  7. Vinc

    Date d'inscription
    février 2004
    Localisation
    AP-HP
    Messages
    3 099

    Re : Mutant GAP

    Oui juste pour te donner envie de faire de la génétique Vahine : on peut faire plein de trucs super marrant comme par exemple mettre des pattes à la place des antennes de la mouche (mutant anténapédia), ou deux thorax au lieu d'un (mutant ultrabithorax), ou encore faire des mouches sans tête..... !Les généticiens s'amusent comme des fous mais comme le rapelle bulle, c'est beaucoup plus compliqué que ça en a l'air!
    Pour ce qui est des souris, je trouve que les souris GFP sont particulièrement bien réussis:
    Images attachées
    Primum non nocere.
     

  8. vahine

    Date d'inscription
    décembre 2005
    Localisation
    tahiti
    Âge
    27
    Messages
    180

    Re : Mutant GAP

    Citation Envoyé par Vinc
    Oui juste pour te donner envie de faire de la génétique Vahine : on peut faire plein de trucs super marrant comme par exemple mettre des pattes à la place des antennes de la mouche (mutant anténapédia), ou deux thorax au lieu d'un (mutant ultrabithorax), ou encore faire des mouches sans tête..... !Les généticiens s'amusent comme des fous mais comme le rapelle bulle, c'est beaucoup plus compliqué que ça en a l'air!
    Pour ce qui est des souris, je trouve que les souris GFP sont particulièrement bien réussis:
    a peu prés comme dans Hulk?
     

  9. vahine

    Date d'inscription
    décembre 2005
    Localisation
    tahiti
    Âge
    27
    Messages
    180

    Re : Mutant GAP

    Citation Envoyé par bulle2012
    Salut vahine!

    en fait si tu veux on étudie ça en génétique moléculaire sur des drosophiles (appelées aussi mouche du vinaigre) pour voir tel ou tel effet d'une perte de fonction ou d'un gain de fonction de tel ou tel gène.

    Et donc si tu réprime ou surexprime l'action d'un gène lamba, tu peux voir au cours des générations suivantes quel(s) effet(s) cela à provoqué sur le plan phénotypique et en déduire ainsi la fonction du gène dans l'orgisation de l'animal!

    Et ce qui est très interessant, c'est de voir comment certaines actions de gènes sont conservées au cours de l'évolution et donc tu peux établir des conjectures du type : si ça se passe comme ça chez la mouche on peut être presque certain que ça se passe comme ça che l'homme...mais évidemment c'est bcp plus complexe que ça n'en a l'air.. ....mais c'est tellement bien!

    Bonne soirée à toi Vahine

    ok sans déconné maintenant..

    oui oui je vois ce que tu veux dire j'en ai entendu parlé dans mes cours d'svt de troisième
    comme par exemple d'ou le gêne de pigmentation pour la couleur de la peau (enfin je crois ) enfin des petits truc comme sa...
     

  10. kiricarabosse

    Date d'inscription
    mars 2006
    Localisation
    Toulouse
    Âge
    34
    Messages
    369

    Re : Mutant GAP

    Citation Envoyé par bulle2012
    Merci bcp pour ton explication!!

    Je suis en admiration devant la clarte de ta réponse
    Quelle pédagogie !!

    Dans la théorie je suis tout à fait d'accord avec toi!
    Le fait est que j'ai simplement quelques problèmes de classification à savoir quels sont les gènes qui entrainent des mutants de polarité, des mutants de segmentation, des mutants de polarité de segmentation, des mutants homéotiques...la classification n'est pas bien hiérarchisée dans ma tête

    Mais merci quand même pour ton résumé de la situation!

    Bonne soirée
    A mon avis, si c'est mal hiérarchisé dans ta tête, c'est parce que tous ces phénomènes sont plus ou moins liés... Selon moi (attention, je n'ai pas la science infuse...), si tu as une mutation d'un gène à effet maternel, tu auras la totalité de la polarité de l'embryon qui sera touchée. PAr exemple, une mutation de bicoid (qui détermine la partie antérieure de l'embryon) déclenchera une postérisation de l'embryon dans sa totalité.
    Par contre, une mutation d'un gène Gap entrainera la "disparition" d'une région déterminée par ce gène, qui sera modifiée par les "gènes" localisés avant et par les "gènes" localisés après (j'emploie le terme de gène, mais c'est en fait le produit du gène qui agit)... Mais en quelque sorte ça modifie aussi la polarité de l'embryon, vu que ça touche une des régions qui caractérisent la polarité de l'embryon...
    Et ainsi de suite, avec des régions touchées qui sont de plus en plus restreintes, jusqu'à n'être plus que des métamères... La mutation d'un gène homéotique modifie l'identité d'un métamère dans sa totalité, parce que c'est une combinaison entre tous ces gènes qui détermine l'identité d'un métamère.

    Etant donné que je ne suis pas sûre du tout de ce que je t'avance, et que je n'ai pas les livres sous les yeux pour vérifier, je peux te donner quelques références de bouquins dans lesquels je pense que tu trouveras une réponse à ta question. Je suis quasiment sûre d'y avoir vu la description des expériences de "mutants".
    -"Biologie du développement", de Gilbert, aux éditions De Boeck Université.
    -"Biologie du développement", de je ne sais plus quels auteurs, aux éditions DUNOD (bouquin assez gros, bien illustré, et récent, dans lequel tu as tout un chapitre sur le développement de la drosophile)
    Je pense que tu dois trouver ça dans ta bibliothèque universitaire, car ce sont vraiment des ouvrages de référence, très clairs, et agréables à lire.

    Si vraiment tu ne trouves pas ces livres-là, tu as aussi un livre de biologie du développement de "jonathan slack", mais je ne me souviens plus de l'édition.
    ... En tout cas, je pense que c'est dans le rayon de Biologie du développement que tu trouveras la réponse...

    Bon courage
    Ibiza, avec sa faune et sa flore splendides: j'y reviens demain si on m'invite!!! :)
     


    • Publicité







Sur le même thème :





 

Discussions similaires

  1. Définition - Gap
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 3
    Dernier message: 15/12/2007, 10h49
  2. [Biologie Cellulaire] Jonction gap
    Par Sofiene21 dans le forum Biologie
    Réponses: 0
    Dernier message: 30/11/2007, 14h08
  3. [Biologie Moléculaire] Jonctions GAP
    Par Sofiene21 dans le forum Biologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 29/11/2007, 21h38
  4. Double mutant et TCF
    Par maynite dans le forum Biologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 04/03/2007, 01h43
  5. les gap years
    Par pheonix27 dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 7
    Dernier message: 08/02/2007, 11h00