Bonjour, cliquez-ici pour vous inscrire et participer au forum.
  • Login:



+ Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 15 sur 18

code génétique universel

  1. proline64

    Date d'inscription
    août 2017
    Âge
    53
    Messages
    6

    code génétique universel

    Bonsoir mesdames et messieurs.

    Je suis nouveau sur le site.

    Voici ma question :

    On dit que le code génétique est universel. Ce qui veut dire que tous les êtres humains ont dans leur ADN ces quatre nucléotides A, C G et T.

    D'abord : le nucléotide c'est quoi : adénine, cytosine, guanine et thymine ? Ou alors, c'est aussi la base azotée qui va avec.

    On dit aussi qu'il y a des exceptions sur l'universalité du code génétique. Ce qui veut dire que certaines espèces n'ont pas A, C, G et T. Dans ce cas quelles sont ces espèces ?


    Je lis, je lis, je lis. Je ne comprends pas tout.

    Parfois on dit que A, C G et T sont des bases nucléiques.

    Quelqu'un peut-il m'éclairer ?

    -----

     


    • Publicité



  2. Geb

    Date d'inscription
    novembre 2005
    Messages
    3 512

    Re : code génétique universel

    Bonsoir,

    Ce qu'on appelle le code génétique, c'est la série de 64 triplets de nucléotides (appelés "codons") qui sont traduits (pour la plupart) en acides aminés.

    Parmi les formes de vie terrestres qui ont été étudiées jusqu'ici, on connaît effectivement une vingtaine de codes légèrement différents du code génétique "standard" (celui qui a été le premier à être déterminé, entre 1961 et 1967).

    Si mes souvenirs sont bons, la première entorse à l'idée d'un code génétique réellement "universel" a été identifiée dès 1969, grâce à l'étude de la transcription de l'ADN mitochondrial.

    Cordialement.
    Dernière modification par Geb ; 30/08/2017 à 21h23.
     

  3. Geb

    Date d'inscription
    novembre 2005
    Messages
    3 512

    Re : code génétique universel

    Citation Envoyé par Geb Voir le message
    Si mes souvenirs sont bons, la première entorse à l'idée d'un code génétique réellement "universel" a été identifiée dès 1969, grâce à l'étude de la transcription de l'ADN mitochondrial.
    Mes souvenirs n'étaient pas tout à fait bons. Apparemment, c'était plutôt 1979 et non pas 1969.

    Voilà une source pour appuyer mes propos ci-dessus :

    - Origin and evolution of the genetic code: The universal enigma (Koonin & Novozhilov, 2009)

    Since the discovery of codon reassignment in human mitochondrial genes (Barrell et al., 1979), a variety of other deviations from the standard genetic code in bacteria, archaea, eukaryotic nuclear genomes and, especially, organellar genomes have been reported, with the latest census counting over 20 alternative codes (Knight et al., 1999, 2001; Yokobori et al., 2001; Santos et al., 2004; Sengupta et al., 2007). All alternative codes are believed to be derived from the standard code (Knight et al., 2001); together with the observation that many of the same codons are reassigned (compared with the standard code) in independent lineages (e.g., the most frequent change is the reassignment of the stop codon UGA to tryptophan), this conclusion implies that there should be predisposition toward certain changes; at least one of these changes was reported to confer selective advantage (Santos et al., 1999).
    Sur ce, je te souhaite la bienvenue sur les forums de Futura.

    Cordialement.
    Dernière modification par Geb ; 30/08/2017 à 21h57.
     

  4. proline64

    Date d'inscription
    août 2017
    Âge
    53
    Messages
    6

    Re : code génétique universel

    si je comprends bien, seuls les mitochondries font exception à l'universalité du code génétique ?
     

  5. Deedee81

    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Courcelles - Belgique
    Âge
    55
    Messages
    27 407

    Re : code génétique universel

    Salut,

    Citation Envoyé par proline64 Voir le message
    si je comprends bien, seuls les mitochondries font exception à l'universalité du code génétique ?
    Chez l'humain, oui, à ma connaissance. Mais j'ai déjà lu qu'il existait des exceptions aussi chez des bactéries et des champignons. A confirmer.
    Tout est relatif, et cela seul est absolu. (Auguste Comte)
     


    • Publicité



  6. Boson197

    Date d'inscription
    novembre 2012
    Localisation
    Moi ? Particule quantique, dans plusieurs endroits en même temps !!
    Messages
    52

    Re : code génétique universel

    Bonjour,

    Il existe aussi des exceptions chez les virus aussi (si on élargie à ce qui n'est pas vivant par contre...) ! Ainsi que chez les bactéries (je n'ai pas d'exemple dsl...).
    Je l'ignorais pour les champignons ? Des exemples ?

    A+
    "Qui pense peu, se trompe beaucoup." Leonardo di Ser Piero da Vinci
     

  7. Deedee81

    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Courcelles - Belgique
    Âge
    55
    Messages
    27 407

    Re : code génétique universel

    Pour les virus c'est normal. Il a forcément un code génétique adapté à son hôte..... mais là dessus je me demande si c'est toujours vrai. Y a-t-il des variations du code chez des virus qui (par exemple) s'en prennent à l'homme ?

    Citation Envoyé par Boson197 Voir le message
    Je l'ignorais pour les champignons ? Des exemples ?
    C'est de mémoire et je peux d'ailleurs me tromper. Faudrait trouver des refs.

    Réponse complémentaire au premier message :
    concernant les ACGT, si, dans ces exceptions c'est les mêmes nucléotides. C'est l'association "code => acide aminé" qui change (légèrement, les codes étant d'ailleurs proche d'un optimum minimisant les impacts des erreurs, par exemple en mutant préférentiellement un acide aminé hydrophile en un autre également hydrophile. On voit là la grosse papatte de l'évolution, même si on ne connait pas le détail de l'époque où le code est apparu).

    Il me semble de mémoire qu'il existe quelques exceptions avec d'autres nucléotides chez des extrémophiles (bactéries des fumeurs noirs). A confirmer aussi.

    Et en génétique de labo, certains s'amusent aussi à créer des codes avec d'autres nucléotides, mais bon, ça c'est autre chose
    Tout est relatif, et cela seul est absolu. (Auguste Comte)
     

  8. dalmia

    Date d'inscription
    juillet 2017
    Âge
    27
    Messages
    80

    Re : code génétique universel

    Hello,

    J'apporte mon grain de sel concernant ce cafouillage général des bases nucléiques VS nucléotides

    ALORS. Première chose : se méfier des lettres A, T, C, G. Pourquoi ? Elles sont utilisées pour désigner des molécules différentes, par exemple on peut utiliser A pour parler d'adénine mais aussi d'adénosine. Ce n'est pas la même chose. Explications :

    Les bases présentes dans l'ADN sont Adénine, Cytosine, Guanine et Thymine. Dans l'ARN, la Thymine est remplacée par l'Uracile. Ces structures ne désignent que les bases azotées, ce sont des cycles puriques (A et G) ou pyrimidiques (les trois autres).

    Ensuite, les nucléosides : c'est l'association d'une base + un sucre. Dans l'ADN, c'est le désoxyribose (comme la lettre D de l'ADN le précise), dans l'ARN, c'est du ribose. Les 5 nucléosides qui nous intéressent sont l'Adénosine, la Guanosine, la Cytidine, la Thymidine, et l'Uridine. Pour être précis si on parle de l'ADN, on rajoute le préfixe désoxy- devant les termes correspondant à l'ADN (A, C, G, et T).

    Et enfin, les nucléotides. Ce sont des nucléosides liés à 1, 2 ou 3 groupement(s) phosphate(s). Ils se fixent au niveau du (désoxy)ribose. Le terme nucléotide est vague : il est préférable de parler de nucléoside mono/di/tri phosphate pour être précis quant au nombre de phosphate dans ton nucléotide. Il y a donc pas mal de nucléotides : il y a l'adénosine mono/di/tri phosphate, la cytidine mono/di/tri phosphate, etc, avec les acronymes qui leur correspond : AMP/ADP/ATP, CMP/CDP/CTP, etc.

    En ce qui concerne un ADN ou un ARN polymérisé, les nucléotides présents sont mono-phosphate (sauf le tout premier d'un brin qui est tri-phosphate mais bref).
    Retenir : base + sucre = nucléoside
    nucléoside + 1/2/3 phosphate(s) = nucléotide.
    Attention au piège niveau nomenclature : le terme cytosine peut laisser penser qu'on parle d'un nucléoside, mais non attention, il s'agit d'une base toute seule, sans sucre.

    Je peux t'expliquer le nom et la position des liaisons entre chaque élément pour former un nucléotide si tu le souhaites.

    Dalmia
     

  9. Geb

    Date d'inscription
    novembre 2005
    Messages
    3 512

    Re : code génétique universel

    Citation Envoyé par Deedee81 Voir le message
    Faudrait trouver des refs.
    Pas trop le temps mais une réaction vite fait quand même. J'ai fait une recherche sur Google scholar dans les publications qui citent le papier de Barrell et al. (1979) et voilà sur quoi je suis tombé en matière de publications qui mentionnent des codes génétiques alternatifs dans certains organismes vivants (ce qui exclut les codes génétiques alternatifs artificiels) :

    - Zoosporic Marine Fungi (Thraustochytriaceae and Dermocystidiaceae) (Goldstein, 1973),
    - Natural variation in the genetic code (Fox, 1987),
    - Unusual genetic codes and a novel gene structure for tRNASer AGY in starfish mitochondrial DNA (Himeno et al., 1987),
    - Genome organization of Artemia mitochondrial DNA (Batuecas et al., 1988),
    - Platyhelminth mitochondrial DNA: Evidence for early evolutionary origin of a tRNAserAGN that contains a dihydrouridine arm replacement loop, and of serine-specifying AGA and AGG codons (Garey and Wolstenholme, 1989),
    - Strong homology between the small subunit of ribulose-1,5-bisphosphate carboxylase/oxygenase of two species of Acetabularia and the occurrence of unusual codon usage (Schneider et al., 1989),
    - Planarian mitochondria II. The unique genetic code as deduced from cytochrome c oxidase subunit I gene sequences (Bessho et al., 1992),
    - Blepharisma Uses UAA as a termination codon (Liang and Heckmann, 1993),
    - Non-universal decoding of the leucine codon CUG in several Candida species (Ohama et al., 1993),
    - Codons AGA and AGG are read as glycine in ascidian mitochondria (Yokobori et al., 1993),
    - The structure of the small mitochondrial DNA of Kluyveromyces thermotolerans is likely to reflect the ancestral gene order in fungi (Clark-Walker and Weiller, 1994),
    - Macronuclear gene-sized molecules of hypotrichs (Hoffman et al., 1995),
    - UAG is a sense codon in several chlorophycean mitochondria (Hayashi-Ishimaru et al., 1996),
    - The Complete Mitochondrial DNA Sequence of Scenedesmus obliquus Reflects an Intermediate Stage in the Evolution of the Green Algal Mitochondrial Genome (Nedelcu et al., 2000).

    Koonin & Novozhilov (2009) font allusion à "plus de 20 codes génétiques alternatifs", mais je n'en ai trouvé qu'une douzaine jusqu'ici. Ce n'est déjà pas si mal. Il suffit de regarder les résumés des publications pour lister les différents organismes concernés.

    Cordialement.
     

  10. Deedee81

    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Courcelles - Belgique
    Âge
    55
    Messages
    27 407

    Re : code génétique universel

    Salut,

    wow, ça c'est de la référence. Geb, je te remercie pour cette recherche approfondie.
    Tout est relatif, et cela seul est absolu. (Auguste Comte)
     

  11. Flyingbike

    Date d'inscription
    septembre 2009
    Localisation
    Viroflay
    Âge
    32
    Messages
    5 082

    Re : code génétique universel

    Sans aller chercher trop loin, le code génétique mitochondrial est différent du notre ! (Au sein de la même cellule)
    La vie trouve toujours un chemin
     

  12. Boson197

    Date d'inscription
    novembre 2012
    Localisation
    Moi ? Particule quantique, dans plusieurs endroits en même temps !!
    Messages
    52

    Re : code génétique universel

    Merci Geb !
    "Qui pense peu, se trompe beaucoup." Leonardo di Ser Piero da Vinci
     

  13. Deedee81

    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Courcelles - Belgique
    Âge
    55
    Messages
    27 407

    Re : code génétique universel

    Salut,

    Citation Envoyé par Flyingbike Voir le message
    Sans aller chercher trop loin, le code génétique mitochondrial est différent du notre ! (Au sein de la même cellule)
    Et ce qui est extraordinaire, c'est qu'une grande partie du code génétique de la mitochondrie (bactérie) d'origine est passée dans le code génétique cellulaire. Clairement, ce n'est pas juste un copier-coller. Ca m'a toujours épaté.
    Tout est relatif, et cela seul est absolu. (Auguste Comte)
     

  14. Boson197

    Date d'inscription
    novembre 2012
    Localisation
    Moi ? Particule quantique, dans plusieurs endroits en même temps !!
    Messages
    52

    Re : code génétique universel

    Citation Envoyé par Deedee81 Voir le message
    Ca m'a toujours épaté.
    Moi aussi !
    "Qui pense peu, se trompe beaucoup." Leonardo di Ser Piero da Vinci
     

  15. Deedee81

    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Courcelles - Belgique
    Âge
    55
    Messages
    27 407

    Re : code génétique universel

    Citation Envoyé par Deedee81 Voir le message
    le code génétique cellulaire
    Ouuups, je voulais dire "code génétique nucléaire", vous aurez rectifié
    Tout est relatif, et cela seul est absolu. (Auguste Comte)
     


    • Publicité







Sur le même thème :


    Sur le même sujet

    Définitions



 

Discussions similaires

  1. [Génétique] Questions sur le programme genetique et le code genetique.
    Par marco996 dans le forum Biologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 30/12/2014, 09h22
  2. [Biochimie] le code génétique est-il universel???
    Par GrosNoobDu94 dans le forum Biologie
    Réponses: 12
    Dernier message: 27/01/2010, 14h03
  3. [Génétique] code génétique
    Par fabien750 dans le forum Biologie
    Réponses: 7
    Dernier message: 27/01/2008, 12h03
  4. [Brun] recherche code pour rendre ma telecommande universel
    Par lio6 dans le forum Dépannage
    Réponses: 1
    Dernier message: 12/08/2007, 10h35
  5. code génétique
    Par Soo dans le forum Biologie
    Réponses: 33
    Dernier message: 04/06/2007, 16h46