Bonjour, cliquez-ici pour vous inscrire et participer au forum.
  • Login:



+ Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 6 sur 6

métabolisation des toxines et poisons

  1. ramzus2

    Date d'inscription
    octobre 2014
    Localisation
    Algérie
    Messages
    367

    métabolisation des toxines et poisons

    bonjour tout le monde,
    aujourd'hui dans l'ère de l'anthropocène officiellement depuis 2012 nous sommes dans l'ère géologique de la Terre où c'est l'humain qui contrôle tout, et où l'humain devient encombrant pour la nature, produisant beaucoup de déchets et polluant à outrance les continents et les océans...
    seulement voilà, je pense que ce n'est pas si alarmant que ça, en effet des molécules poison aujourd'hui deviendront des molécules métabolisables demain, l'évolution et l'histoire de la vie contient un événement pareil en effet l'oxygène, été toxique pour la vie et il y a même des études qui pensent et appuie l'argument que l'oxygène est un facteur cancérogène car il participe à la création de radicaux libres...et maintenant avec l'invention de la respiration aérienne l'oxygène est devenu métabolisable...

    il est certain qu'à un moment donné futur, apparaîtra une forme de vie capable de digérer les déchets industriel, une bactérie mutante dans une colonie de milliard de milliards de bactéries survivra à l'immersion dans un poison, je ne sais pas si la vie saura faire des compromis avec les métaux lourds ou trouvera de la place pour eux dans le futur mais c'est certain qu'il y a un espoir d'apparition de formes de vie avec de telles caractéristiques....

    les pesticides sont déjà présent partout dans notre alimentation qu'elle vient de Chine d'Algérie ou de France, il y a certainement dedans des résidus de pesticide qui sont de puissant perturbateurs endocriniens, mais à mon humble avis il viendra une génération d'humain mutant qui serait plus tolérant que nous à la présence de pesticide dans l'alimentation, ils seraient en fait doués de la capacité de les assimiler et les métaboliser comme tout autres molécule...c'est une question de temps seulement...
    je définie le poison chimiquement comme un composé qui arrêterait le métabolisme de l'individu, qui une fois ingérée par la cellule après avoir passer la barrière intestinale provoque la cacophonie des cellules humaine, l'organisme aura donc du mal à coordonner ces actions, les poisons mortelle et létaux eux sont des composé qui mime un message nerveux chimique ou qui causent beaucoup de dégât à des organes noble comme le cœur et le cerveau dans une durée record provoquant la mort de la personne, je ne parle pas de ceux là, je parle des poison cumulatifs comme ceux de la cigarette ou les pesticides.

    voilà

    -----

     


    • Publicité



  2. ramzus2

    Date d'inscription
    octobre 2014
    Localisation
    Algérie
    Messages
    367

    Re : métabolisation des toxines et poisons

    je me rends compte que dans ce post il y a pas de question précise, j'aimerais juste que quelqu'un corrige mon raisonnement, peut être que les pesticides en grande quantité causent l'apparition de maladies métabolique voire même un trouble de la puberté qui peut quasiment compromettre les chances de succès reproducteur de l'individu et là je me demande quelle est la solution, on ne peut pas épurer tout l'environnement certains pesticides utilisés ont une forte rémanence et ne sont pas biodégradable à court et moyen terme seulement à long terme ils peuvent disparaître de l'environnement...une solution pour accélérer l'élimination de ces composés serait à étudier
     

  3. dalmia

    Date d'inscription
    juillet 2017
    Âge
    28
    Messages
    119

    Re : métabolisation des toxines et poisons

    Bonjour,
    "beaucoup de déchets et polluant à outrance les continents et les océans... seulement voilà, je pense que ce n'est pas si alarmant que ça, en effet des molécules poison aujourd'hui deviendront des molécules métabolisables demain"
    Pas si alarmant ? Mais en attendant de pouvoir métaboliser toutes ces merdes, plein d'animaux (et d'humains !) tombent gravement malade et/ou meurent à cause de cette pollution. Maladies respiratoires à cause des gaz d'échappement, dauphin qui crève parce qu'il a ingéré un sac plastique, gamine qui fouille des monticules de déchets crades pour trouver du matériel/de la bouffe et qui va mourir du tétanos, toute une population animale qui voit son environnement se réduire et qui est en danger de disparition. Je trouve que c'est très alarmant.

    Quant à la toxicité de l'oxygène, je pense que c'est comme tout : il en faut ni trop, ni trop peu. Une pomme par jour c'est bon pour la santé. 50 pommes par jour c'est pas bon. Suffisamment d'oxygène pour pouvoir synthétiser des oses, des lipides et des acides aminés, c'est bien parce que ça fait partie des molécules organiques de base. Trop d'oxygène c'est pas bon car comme tu le dis, ça entraîne la formation de radicaux libres dangereux pour nos cellules s'ils ne sont pas détruits rapidement.

    "il est certain qu'à un moment donné futur, apparaîtra une forme de vie capable de digérer les déchets industriel, une bactérie mutante etc"
    : je l'espère bien aussi =) en attendant, mon constat est le suivant : on pollue beaucoup plus en masse qu'on ne dépollue, et il se produit tout ce dont je parle au-dessus et certainement en bien pire que ce que j'imagine. Admettons qu'au final, on dépollue complètement, super, mais on aura payé un prix très fort (maladies/morts/dégradation d'environnements).

    "il y a certainement dedans des résidus de pesticide qui sont de puissant perturbateurs endocriniens, mais à mon humble avis il viendra une génération d'humain mutant qui serait plus tolérant que nous à la présence de pesticide dans l'alimentation" :
    ben c'est pareil, combien de gens malades avant que l'Evolution ne trouve la/les mutation/s qui nous permettent de survivre tranquillement à tout ça ? Combien de dizaines, de centaines d'années ? On a pas la main sur l'Evolution. Par contre, on l'a sur la composition de ce qu'on rejette dans la nature et donc ce que l'on mange. Tu ne crois pas que c'est bien plus simple, rapide, et rentable sanitairement parlant de se calmer avec les pesticides (en utiliser beaucoup moins et/ou des moins dangereux) ? Plutôt que de tout polluer et de se dire "oh peu importe, on nettoiera bien tout un jour, mon fil et mon petit-fils seront peut-être bien malades à cause de toutes ces merdes, mais mon arrière-petit fils non alors tout va bien".

    Tes réflexions sur ce que le futur peut apporter ne sont pas inintéressantes, mais je reste choquée de lire de telles choses venant d'une personne qui a fait de longues études en bio comme toi... Tu devrais être d'autant plus conscient de la merde actuelle, même si tu as des idées pour apporter des solutions. Si tlm pense que le futur aura réponse à tout, pas étonnant que personne n'en a rien à faire de polluer !!!

    Dalmia
    Dernière modification par mh34 ; 03/09/2017 à 10h51. Motif: mise en place des balises de citation
     

  4. mh34

    Date d'inscription
    mars 2008
    Messages
    17 405

    Re : métabolisation des toxines et poisons

    Merci pour la lisibilité des messages, de bien vouloir utiliser les balises de citation.
    νοὗσοι δ'ἄνθρώποισιν φέρουσαι σιγῇ, ἔπει φωνὴν ἕξειλετο μητιστα Ζεύς
     

  5. ramzus2

    Date d'inscription
    octobre 2014
    Localisation
    Algérie
    Messages
    367

    Re : métabolisation des toxines et poisons

    je me souviens une fois en regardant un documentaire sur les pesticides qu'un éminent biochimiste et généticien a dit que les études qui mettent en valeur l'interaction de plusieurs pesticides dans l'organisme, sont rares...mais pour arriver à des cellules qui métabolisent des pyréthrénoïdes ou encore à des cellules qui éliminent rapidement les déchets accumulées de 2 paquet de cigarette par jour ! c'est à dire à peu près dire un organisme résistant au tabac et qui même si il stocke l'équivalent de déchets cellulaires de 2 paquet de cigarette, au courant du sommeil il les élimine à 100% quelle série de réactions génétiques embryonnaire doit subir quelles modifications pour arriver à des cellules avec une telle résistance au tabac?...

    dans le même contexte quel sont les signes métabolique de vieillissement chez les cellules animale ou humaine?
     


    • Publicité



  6. Loupsio

    Date d'inscription
    novembre 2011
    Localisation
    Rouen
    Messages
    1 569

    Re : métabolisation des toxines et poisons

    Bonsoir,
    Désolé de te couper dans tes rêves, mais je me permet de t'arrêter tout de suite,
    Il n'y auras pas (mais alors jamais) d'adaptation au pesticides avec des humains résistants

    1) Parce que le but n'est pas de laisser mourir la population, or il n'y a pas d'évolution sans sélection naturelle, et il n'y a pas de selection d'un caractère, si on n'a pas la mort ou au moins une diminution de fitness de ceux qui n'ont pas cet avantage, donc la seule option pour une telle adaptation (qui prendrai des centaines voir des milliers d'années) serait qu'il y ait une massive mort dû à l'empoisonnement par pesticides,

    2) parce que ces composés sont fait pour etre toxique (biocides), et que les premiers concernées sont les insectes ravageurs, et les organismes nécrotrophes,
    donc si il y a une évolution vers l'adaptation a un pesticide, ce sont aussi les premiers concernés, et lorsque un pesticide ne protège plus une récolte car la cible est devenue resistante, on change de pesticide, nouvelle molécule, nouvelle action, et donc l'homme n'aurait pas le temps de s'adapter sachant qu'on changerait de produit toxine plus rapidement qu'il n'en faut pour que notre espèce s'adapte au premier.
    Et si on s'adaptait à toute une gamme, le ravageur pourrait en faire autant (cycle de vie plus court, donc il le ferait meme plus vite) et donc il faudrait quelque chose de totalement différent que notre corps ne saurait traiter
    Dernière modification par Loupsio ; 06/09/2017 à 18h44.
     


    • Publicité







Sur le même thème :





 

Discussions similaires

  1. [Biologie Moléculaire] Metabolisation du cholesterol
    Par med11... dans le forum Biologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 05/08/2017, 16h30
  2. Métabolisation d'un sel dans l'organisme
    Par rlejeune dans le forum Chimie
    Réponses: 1
    Dernier message: 21/04/2016, 11h23
  3. Métabolisation du fructose
    Par Shakyra dans le forum Biologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 01/10/2012, 21h22
  4. [Biochimie] Action enzyme sur métabolisation Alcool
    Par Kawagane dans le forum Biologie
    Réponses: 6
    Dernier message: 23/10/2009, 14h04
  5. métabolisation des médicaments et chronobiologie
    Par Twilight dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 2
    Dernier message: 02/01/2007, 22h05