Bonjour, cliquez-ici pour vous inscrire et participer au forum.
  • Login:



Affichage des résultats 1 à 3 sur 3

rechauffement et dilation de l'eau ? question aux specialistes

  1. Non inscrit
    Invité

    rechauffement et dilation de l'eau ? question aux specialistes

    C est juste pour poser une petite question :

    Lorsque l'on évoque le réchauffement climatique on parle beaucoup de l'élévation de la température de l'air.

    Par contre, on parle beaucoup moins de l'élévation de la température des océans. Celle ci est surtout évoquée pour des phénomènes locaux tels que les ouragans dans les Caraïbes ou une éventuelle diminution du Gulf Stream.

    J'aimerais savoir quelles sont les hypothèses envisagées pour l'élévation de la température des océans sur les 50 prochaines années ?

    Si la température s'élève, logiquement celà devrait à la fois augmenter l'évaporation de l'eau de mer et aussi augmenter très légèrement le volume global des océans à cause de la dilatation thermique. Est ce exact ?
    Dans l'affirmative quelles pourraient en être les conséquences ?
    ( augmentation brutale des icebergs ? pression accrue sur le plancher du littoral amenant une plus forte activité sismique ? Par exemple les risques telluriques pourraientt ils s'accroitre sur la cote ouest des USA ? )

    Merci d'avance de vos reponses

    -----

     


    • Publicité



  2. Valérie Masson-Delmotte

    Date d'inscription
    octobre 2005
    Messages
    17

    Re : rechauffement et dilation de l'eau ? question aux specialistes

    Oui, nous utilisons souvent les changements de température de l'air en moyenne sur toute la planète comme une mesure intégrée de l'ampleur du changement climatique à venir; ce n'est qu'une mesure parmi beaucoup d'autres (aspects régionaux, changements de variabilité, cycle hydrologique...). L'augmentation de l'effet de serre modifiant le bilan radiatif de l'atmosphère entraine un réchauffement de l'atmosphère, de la surface des continents et des océans, puis, à la dynamique et l'inertie de l'océan près, un réchauffement "en volume" des eaux de mer.Comme vous le soulignez, le premier effet est un réchauffement des eaux de surface, avec plusieurs conséquences :

    - augmentation possible de l'évaporation (intensification du cycle hydrologique)
    - changement de la densité des eaux de mers (plus chaudes, donc plus légères) et ralentissement de la plongée des eaux profondes dans l'Atlantique nord
    - diminution de l'extension de banquise (glace de mer) et amplification locale du réchauffement (changement de propriétés réfléchissantes entre surface glacées et eau de mer)
    - effet sur le cycle du carbone (océan plus chaud = moins de CO2 contenu dans l'eau de mer => puits de carbone diminué)Le réchauffement en volume de l'océan est le premier facteur d'augmentation du niveau des mers à cause de l'effet de la dilation thermique, pouvant entrainer une augmentation de niveau de l'ordre de quelques dizaines de centimètres en 1 siècle. Le contenu thermique de l'océan a également un rôle important d'inertie dans le système climatique (effet de "dérive climatique" sur plusieurs siècles / millénaires)

    En ce qui concerne le niveau des mers les autres contributions possibles sont :
    - la fonte des glaciers de montagne (encore quelques dizaines de cm en un siècle)
    - la fonte des calottes polaires (à l'échelle de dizaines d'années à plusieurs millénaires) (7m pour le Groenland)
     

  3. Robert Kandel

    Date d'inscription
    octobre 2005
    Messages
    26

    Re : rechauffement et dilation de l'eau ? question aux specialistes

    Le chiffre médiatisé est effectivement l'augmentation de la température moyenne de l'air à la surface du globe. Cependant, les scientifiques mesurent beaucoup plus de choses. Les océanographes mesurent la température de l'eau non seulement à la surface de la mer (cela depuis longtemps), mais également en profondeur.

    Les dernières analyses par des équipes américaines, travaillant avec des bases de données mondiales, montrent que le réchauffement a pénétré jusqu'à mille mètres de profondeur, et que ce stockage de chaleur supplémentaire piégée par le renforcement de l'effet de serre depuis 50 ans est tout à fait cohérent avec les calculs des modèles et avec le réchauffement mesuré dans l'air. Parmi les conséquences : même si on arrête aujourd'hui d'ajouter du CO2 à l'atmosphère, le réchauffement se poursuivra pendant quelques décennies encore, car la chaleur piégée dans les océans ressortira. Evidemment, avec la poursuite des émissions de CO2, le réchauffement en profondeur et à la surface va s'accélérer.

    Et effectivement, le volume des océans augmente par dilatation thermique, c'est d'ailleurs la cause principale de la faible montée du niveau de la mer déjà observée (par marégraphes et par les satellites Topex-Poseidon et Jason), et cela la restera pour plusieurs décennies encore (+60 cm en 2100 ?). Cela augmentera les risques des surcôtes liées aux tempêtes et cyclones, et l'infiltration des nappes phréatiques côtières par l'eau salée ; je ne sais pas si cela changera en quoi que ce soit les risques sismiques. Restent les problèmes de l'évolution des glaces au Groenland, en Antarctique. Quant à l'évaporation, ce n'est pas si simple. Effectivement, la tension saturante de vapeur d'eau augmente rapidement avec la température (relation de Clausius-Clapeyron), mais l'évaporation dépend de la différence entre cette tension saturante et la tension de vapeur d'eau dans l'air à proximité.

    Mais effectivement, la plupart des modèles (pas tous) donnent une intensification en moyenne globale du cycle de l'eau (donc évaporation et précipitation doivent augmenter en moyenne globale), et une augmentation de l'humidité absolue de l'atmosphère, d'où une rétroaction positive amplifiant le réchauffement, puisque la vapeur d'eau est le principal gaz à effet de serre.
     


    • Publicité







Sur le même thème :





 

Discussions similaires

  1. appel aux spécialistes: quelle est cette trace?
    Par astroJB dans le forum Matériel astronomique et photos d'amateurs
    Réponses: 7
    Dernier message: 30/11/2007, 17h57
  2. une question aux specialistes de mécanique quantique
    Par lolo43250 dans le forum Physique
    Réponses: 36
    Dernier message: 10/11/2007, 18h50
  3. Une question aux spécialistes de Power Point
    Par roro123 dans le forum Logiciel - Software - Open Source
    Réponses: 2
    Dernier message: 20/06/2007, 10h31
  4. Comment parler du réchauffement climatique aux sceptiques
    Par gargulp dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 65
    Dernier message: 02/04/2006, 17h21
  5. Appel aux spécialistes Wi fi
    Par cosak dans le forum Matériel - Hardware
    Réponses: 5
    Dernier message: 15/06/2005, 19h18