Bonjour, cliquez-ici pour vous inscrire et participer au forum.
  • Login:



+ Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 11 sur 11

Fixateur photo fait maison

  1. Refcemad

    Date d'inscription
    juillet 2010
    Messages
    42

    Fixateur photo fait maison

    Bonjour,
    Je cherche à développer moi même mes photos (donc argentique, bien-sûr). Mais je souhaite faire aussi moi-même les différents produits nécessaires et je butte sur le fixateur.
    Un site m'indique que j'aurai besoin de :
    - Hyposulfite de sodium : 300 g,
    - Sulfite de sodium anhydre : 20 g,
    - Eau distillée : 1 litre.
    Première question : est-ce que ces produits (sauf l'eau, bien sûr) s'achètent en supermarché ? Bon, d'accord, je me doute que non, mais est-ce que c'est facile à trouver ?
    Deuxième question : si je ne peux me les procurer, par quoi pourrait-on les remplacer ?

    Le résultat escompté n'est pas d'avoir un fixateur d'aussi bonne qualité que ce que l'on achète chez le photographe, mais d'avoir, tout simplement, un produit qui donne à peu près les mêmes résultats.

    Si j'ai une base de travail, je pourrai ensuite réajuster les dosages pour obtenir des effets différents, ajouter un peu de poudre de perlinpinpin... Je sais, ça n'est pas très en phase avec la rigueur scientifique...

    Merci d'avance, je suis ouverte à toute suggestion, commentaire, etc...

    -----

     


    • Publicité



  2. moco

    Date d'inscription
    février 2004
    Localisation
    Entre Lausanne et Genève, en Suisse
    Âge
    80
    Messages
    22 384

    Re : Fixateur photo fait maison

    L'hyposulfite de sodium est indispensable, et il n'y a pas moyen de le remplacer. Si tu ne trouves pas de sulfite, tant pis. Tes photos ne seront pas idéales, mais le tirage se fera tout de même. L'hyposulfite de sodium se vend aussi sous le nom de thiosulfate de sodium.
    Ces produits ne sont ni coûteux, ni vraiment toxiques. Si tu ne les trouves pas au supermarché, tu peux aller chez un photographe.
     

  3. whoami

    Date d'inscription
    janvier 2009
    Messages
    3 536

    Re : Fixateur photo fait maison

    Bonjour,
    Citation Envoyé par Refcemad Voir le message
    Le résultat escompté n'est pas d'avoir un fixateur d'aussi bonne qualité que ce que l'on achète chez le photographe, mais d'avoir, tout simplement, un produit qui donne à peu près les mêmes résultats
    En ce qui concerne le fixateur, ça ne présente aucun intérêt.

    Pour le révélateur, il est bon d'apprendre les bases (et plus ) de la chimie mise en jeu, sinon tu vas passer ton temps à faire des tests qui ne t'amèneront rien d'intéressant.
    À part la mort et les impôts, tout n'est qu'incertitude.
     

  4. Refcemad

    Date d'inscription
    juillet 2010
    Messages
    42

    Re : Fixateur photo fait maison

    Bonjour,
    @moco : c'est bien mon problème ! Les boutiques qui vendent du matériel photo, chez moi (j'habite sur une île lointaine...), sont toutes passées au numérique, et quand je demande ne serait-ce que du papier, on me rit au nez ! Aucun club photo en activité... Quant à commander ces produits sur internet, je vous raconte pas les frais d'envoi...

    @whoami : Ben il faut bien que je fixe les photos quand même...

    Bref, j'ai vu sur revelateur point com que l'on pouvait faire un révélateur avec de la vitamine C et de la lessive de soude (et du papier pH, mais ça, ça doit aussi se trouver).
    Et je me demandais si on ne pouvait pas pas se faire un fixateur avec des ingrédients de tous les jours (je vais dire n'importe quoi, mais de la mousse à raser, du dentifrice, de l'huile de moteur -mais c'est gras-, vous voyez le genre...).

    Je trouve étrange que personne ne se soit jamais posé la question ; ou bien serait-ce que ce n'est tout simplement pas possible ?

    Si vous n'avez pas d'autre idée, je vais quand même continuer à chercher. Je vous dirai mes recettes si un jour (mon prince...) je trouve.

    Et si vous en avez, et bien n'hésitez pas !

    Merci bien !
    Bonne journée et cordialement.
     

  5. moco

    Date d'inscription
    février 2004
    Localisation
    Entre Lausanne et Genève, en Suisse
    Âge
    80
    Messages
    22 384

    Re : Fixateur photo fait maison

    Peut-être que l'acide ascorbique (vitamine C) peut servir de révélateur, mais pas de fixateur. Le mieux serait de se renseigner, peut-être en posant "chimie photographique" sur Google. Qui sait ? Moi, en tout cas, c'est ce que je ferais. As-tu essayé ?
     


    • Publicité



  6. Refcemad

    Date d'inscription
    juillet 2010
    Messages
    42

    Re : Fixateur photo fait maison

    Eh oui, j'ai navigué pas mal de temps... Mais je n'avais pas, effectivement, essayé "chimie photographique". De tas de trucs qui y ressemblent, mais pas ça. Alors j’ai essayé, sans grand espoir...
    Résultat, je tombe sur un bouquin du XIXème (Chimie photographique de Barreswil et Davanne) numérisé par Gougueul. Je me disais justement dans la journée, qu'en revenant à l'origine de la photographie, on trouverait peut-être des mixtures de l'époque qui sont peut-être plus accessibles, au final. Bingo !

    Enfin, reste à le lire, essayer de comprendre et, qui sait, mettre tout ça en application ! Pour l’instant, à avoir survolé les dix-douze premières pages, j’ai vu quelques substances comme la chaux, la potasse ou la soude ; voilà qui me parle un peu, enfin.

    De toute façon, même si je n’en tire rien, j’aurai au moins plaisir à lire de la chimie qui me rappellera mes souvenirs de lycée. Ce sera toujours ça de pris ! Et pour mes développements, je reviendrai poser mes questions si j’en ai encore quand j’aurai commencé.

    Mmh, je suis assaillie par un regain d’enthousiasme…
    Merci pour le tuyau en tout cas, Moco, je commençais à me décourager.
    A bientôt. Très cordialement.
    Mado

    P.S. : et si ça marche (mais là, il va falloir attendre un bon moment), je vous ferai part de mes recettes avec grand plaisir ! (Ah oui, je l'avais déjà dit).
     

  7. Maxstanwell

    Date d'inscription
    juillet 2009
    Messages
    54

    Re : Fixateur photo fait maison

    Tu peux faire du caffenol, c'est un révélateur plutôt doux...
     

  8. Imadom

    Date d'inscription
    novembre 2012
    Messages
    1

    Re : Fixateur photo fait maison

    Au cas où Refcemad repasserait par là, il devrait y avoir des réponses par ici

    http://disactis.com/index.php
     

  9. shaddock91

    Date d'inscription
    janvier 2004
    Messages
    3 407

    Re : Fixateur photo fait maison

    Bonsoir:

    Un révélateur standard:

    Pour 1 L
    Génol: 2 g <=> Sulfate de méthylparaminophénol
    Sulfite de sodium anhydre: 35 g
    Hydroquinone: 5 g
    Carbonate de sodium anhydre: 25 g
    Bromure de potassium: 1 g
    Eau qsp 1 L

    C'est un révélateur universel !
    Dernière modification par shaddock91 ; 06/11/2012 à 17h30.
     

  10. masterclassic

    Date d'inscription
    juin 2016
    Âge
    58
    Messages
    270

    Re : Fixateur photo fait maison

    Bonjour.

    Bien que la discussion soit assez vieille, je me permets d'intervenir pour partager mon expérience.

    Pour un novice ou candidat en photo argentique, il serait préférable d'essayer de se limiter à des produits (révélateurs, fixateurs) du commerce tout faits et éviter de s'aventurer dans la chimie. S'il y a quelque chose qui ne marche pas bien, on ne pourra pas savoir si c'est la recette qui n'est pas bonne ou un composant périmé ou mal pesé (il faut une précision de l'ordre de 0.1 g quand même), ou un mixage mal fait ou un temps de traitement erroné etc. Il est mieux se llimiter pendant un premier temps à un révélateur, un fixateur et une ou deux émulsions. Si l'on maitrise bien les détails pratiques et la manipulation, on peut avancer à d'autres révélateurs éventuellement plus adaptés. Le type du fixateur n'est pas aussi important que celui du révélateur, ça ne vaut pas la peine de perdre son temps avec celui-ci. A propos, les fixateurs à thiosulfate de sodium (dit hyposulphite de sodium) sont souvent remplacés par les fixateurs rapides à Hyposulfite d'ammonium.

    L'expérimentation avec les recettes de révélateurs pourra être une étape plus avancée, mais comme il a été déjà signalé, il vaudrait avoir des bases de chimie pour cela (sinon on perd beaucoup de temps et d'argent aussi). A mon avis, les vieux bouquins sont bons pour les bibliothèques et pour l'histoire de la technologie, mais il faut savoir que les grands progrès de la technique photo sont le résultat des recherches des années 1920 à 1950 ou 1960. Les anciens procédés étaient bons pour les émulsions de ce temps-là. Un manuel assez complet des années 50 que j'ai trouvé en bibliothèque universitaire était le "Manuel de photographie scientifique", rédigé par une équipe sous la direction d'un professeur / chercheur Dragesco. Là on peut trouver quelques recettes d'usage général ou d'usage particulier (par exemple pour des températures basses ou hautes, pour un contraste élevé ou atténué, etc). Mais les émulsions ont évolué aussi même dans les années 1980-90, à une direction parfois incompatible avec les traitements traditionnels.

    Je me suis expérimenté moi aussi, il y a longtemps, sans résultat vraiment satisfaisant. Il était souvent difficile d'identifier le produit chimique exact dans les recettes publiées, d'autant plus que les traductions d'autres langues n'étaient pas faites par des chimistes. La chimiste du magasin où je cherchais les substances m'a averti que la pureté de ces produits n'est pas toujours ce qu'il fallait pour la photo. Certaines substances en êtat bien pur coûtaient un argent fou (je me rappelle qu' un gr de AuCl pour des recettes de virage coûtait 10 fois ou plus le prix de l'or pur de même poids). J'ai voulu chercher de nouveau il y a 2-3 ans, mais il était encore plus difficile de trouver en magasin les substances "traditionnelles" de la photo argentique. Il faut faire des commandes spéciales, à un coût bien élevé. J'ai décidé de me limiter à des produits tout faits. Il y a toujours des solutions de ce genre. Puis, certains procédés anciens (du XIXe siècle) sont actuellement commercialisés et accessibles dans le web. La "base de travail"

    Ceci dit, il faut bien comprendre que le meilleur révélateur ou fixateur n' est pas la solution-miracle pour de belles photos. La photo est avant tout le travail avec la lumière.

    J'espère que l'initiateur de la discussion ait trouvé une voie dans la photo argentique, et j'aimerais connaître les résultats. Je vois qu'il n'est pas totalement absent du forum.
    Enfin, s'il y a des membres intéréssés aux recettes du manuel de Dragesco, je peux bien scanner les pages correspondantes et les partager ici.
     

  11. whoami

    Date d'inscription
    janvier 2009
    Messages
    3 536

    Re : Fixateur photo fait maison

    Bonjour,
    Citation Envoyé par masterclassic Voir le message
    Pour un novice ou candidat en photo argentique, il serait préférable d'essayer de se limiter à des produits (révélateurs, fixateurs) du commerce tout faits et éviter de s'aventurer dans la chimie. S'il y a quelque chose qui ne marche pas bien, on ne pourra pas savoir si c'est la recette qui n'est pas bonne ou un composant périmé ou mal pesé (il faut une précision de l'ordre de 0.1 g quand même), ou un mixage mal fait ou un temps de traitement erroné etc. Il est mieux se llimiter pendant un premier temps à un révélateur, un fixateur et une ou deux émulsions. Si l'on maitrise bien les détails pratiques et la manipulation, on peut avancer à d'autres révélateurs éventuellement plus adaptés. Le type du fixateur n'est pas aussi important que celui du révélateur, ça ne vaut pas la peine de perdre son temps avec celui-ci. A propos, les fixateurs à thiosulfate de sodium (dit hyposulphite de sodium) sont souvent remplacés par les fixateurs rapides à Hyposulfite d'ammonium.
    Dans le temps (c'était il y a longtemps, très longtemps [vers 1967] ), j'avais commencé directement avec des produits "maison", mais il est vrai que j'avais quelques avantages :

    - Mon grand-père était photographe amateur depuis plus de 40 ans, avec des cahiers pleins de "recettes"

    - J'étudiais la chimie comme spécialité au lycée (et je disposais donc de matériel pour les pesées)

    - à l'époque, les amateurs qui développaient eux-mêmes étaient nombreux, ce qui fait que presque toutes les drogueries avaient en stock à peu près tous les ingrédients nécessaires

    - et même sans l'aide d'un grand-père pour les recettes, on trouvait suffisamment de bouquins contenant tout ce qu'il fallait savoir, y compris pour faire de la couleur, et même des trucs peu répandus (virage au platine, à l'or ...)

    Et ma conclusion est que l'initiative de se lancer là-dedans est belle, mais que de nos jours, ça va poser le problème des docs et de l'accessibilité aux produits.

    Mais bon courage, et je te souhaite de réussir.
    À part la mort et les impôts, tout n'est qu'incertitude.
     


    • Publicité







Sur le même thème :





 

Discussions similaires

  1. semiconducteur fait maison
    Par nanotube dans le forum Chimie
    Réponses: 6
    Dernier message: 27/02/2011, 23h03
  2. Voltmètre fait maison
    Par Exarkun dans le forum Électronique
    Réponses: 3
    Dernier message: 02/05/2010, 16h49
  3. Insecte dans la maison... photo
    Par soishiro dans le forum Identification des espèces animales ou végétales
    Réponses: 5
    Dernier message: 12/08/2009, 22h17
  4. Réponses: 12
    Dernier message: 11/03/2008, 13h14
  5. tableau fait maison
    Par deleer dans le forum Mathématiques du collège et du lycée
    Réponses: 5
    Dernier message: 20/03/2007, 21h20